Remède naturel polymyosite

Voici un remède naturel très efficace pour guérir definitivement de la polypyosite et améliorer la capacité musculaire. Ce traitement naturel réduit l'inflammation et la douleur dans les troubles ostéo-articulaires.  Notre médecin adaptera la stratégie de traitement en fonction de vos symptômes et de leur réponse au traitement. Nous avons des représentations dans tous les pays d’Afrique et activement dans les pays suivants : Cameroun, Côte d’ivoire, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Kenya, Nigeria, Gabon, République centrafricaine, Bénin, Tchad, Congo-Brazzaville et Kinshasa. Soyez donc rassuré que vous recevrez vos produits immédiatement après votre commande. Livraison gratuite partout dans le monde. Vous pouvez nous contacter par WhatsApp au : +33 6 44 66 17 58 ou +229 68 018 020

Disponibilité : En stock, livraison en 24h

200,00€ TTC

Traitement naturel pour guérir de la polymyosite

La polymyosite ou dermatopolymyosite est une maladie inflammatoire rare qui conduit à un affaiblissement des muscles du corps, de sorte que les mouvements difficiles tels que monter des escaliers, se lever, soulever des objets deviennent difficiles. Elle est plus fréquente chez les adultes entre 30 et 50 ans et apparaît plus souvent chez les femmes. Les symptômes se développent progressivement au fil du temps, sur plusieurs semaines ou mois. Les symptômes peuvent être: faiblesse musculaire, en particulier au niveau des cuisses, des hanches, des épaules, des bras, du cou; cela empire avec le temps. la cause n'est pas connue, mais elle semble être le type d'une maladie auto-immune, dans laquelle le système immunitaire attaque les propres cellules du corps.

Voici un remède naturel très efficace pour guérir definitivement de la polypyosite et améliorer la capacité musculaire. Ce traitement naturel réduit l'inflammation et la douleur dans les troubles ostéo-articulaires (polyarthrite rhumatoïde, polymyosite, arthrose, spondylose cervicale, goutte, myosite, fibromyalgie, tunnel carpien, tendinite, bursite, torticolis - contracture des muscles du cou) en réduisant l'action de l'enzyme 5-LOX des leucotriènes impliqués dans l'inflammation, les réactions auto-immunes, le cancer, le détartrage. Il augmente la mobilité articulaire et participe à la synthèse du sulfate de glucosamine et de l'acide hyaluronique. Plus le traitement est commencé tôt, plus il est efficace, ce qui entraîne moins de complications. Cependant, comme dans de nombreuses conditions, aucune approche n'est la meilleure. Notre médecin adaptera la stratégie de traitement en fonction de vos symptômes et de leur réponse au traitement.

Toutefois, rassurez vous! La polymyosite répond généralement bien au traitement naturel et la faiblesse musculaire résiduelle disparait dans 95% des cas. Les facteurs pronostiques négatifs prédisant une évolution à la baisse de la maladie sont: l'âge avancé, la maladie pulmonaire interstitielle, la néoplasie associée, l'atteinte cardiaque ou pulmonaire, le sexe féminin et le traitement tardif. Notre physiothérapeute vous montrera des exercices pour maintenir et améliorer votre force et votre flexibilité et vous conseiller un niveau d'activité approprié.

Pour decouvrir les meilleures exercice contre la polymyosite, cliquez ici.

 

Qu'est ce que la polymyosite?

La polymyosite est une maladie qui implique une inflammation chronique du muscle squelettique. La cause exacte n'est pas connue (maladie idiopathique), mais elle présente de nombreuses caractéristiques qui se rapportent aux maladies auto-immunes. De la même catégorie sont la dermatomyosite et la myosite. La maladie provoque une faiblesse musculaire qui affecte les deux parties du corps. Cette condition peut rendre difficile la montée des escaliers, le levage depuis une position assise ou le levage d'objets.

La polymyosite affecte le plus souvent les adultes dans la trentaine, la quarantaine ou la cinquantaine. Les femmes sont plus souvent touchées que les hommes. Les signes et symptômes apparaissent généralement progressivement, pendant des semaines ou des mois. Le traitement des médicaments à la physiothérapie peut améliorer votre force musculaire et votre fonction.

Les spécialistes classent les myopathies inflammatoires idiopathiques comme suit:

  • Polymyosite idiopathique primaire;
  • Dermatomyosite idiopathique primaire;
  • Polymyosite ou dermatomyosite associée à une tumeur maligne;
  • Polymyosite ou dermatomyosite de l'enfant;
  • Polymyosite ou dermatomyosite associée à une autre maladie du tissu conjonctif;
  • Myosite corporelle inclusive;
  • Divers (p. Ex., Myosite éosinophile, myosite à ossification, myosite focale, myosite à cellules géantes).

 

Les symptômes de la polymyosite

La caractéristique dominante de cette pathologie est la faiblesse musculaire proximale symétrique accompagnée de la diminution musculaire des ceintures (scapulaire, pelvienne), caractérisée par la difficulté à lever les mains et à fléchir la cuisse sur l'abdomen. Les muscles de la tête peuvent également être affectés, ce qui rend impossible le maintien de la position verticale de la tête. L'apparition peut être aiguë, accompagnée de fièvre, d'arthralgie (douleur articulaire), de douleur musculaire, insidieuse et lente, dans laquelle la progression se fait avec une atrophie musculaire et une perte de poids.

Bien que la maladie pulmonaire soit l'une des manifestations extra-musculaires les plus courantes, c'est un facteur pronostique négatif. La plupart du temps, les charges sont la dyspnée (l'effort respiratoire ressenti par le patient) et la toux, cachant une maladie pulmonaire interstitielle qui entraîne une fibrose pulmonaire avec HTP (hypertension pulmonaire).

Des difficultés de déglutition peuvent également survenir, affectant les muscles œsophagiens et des douleurs abdominales par une vascularite des vaisseaux du tube digestif. La polymyosite est très rarement associée à des troubles du rythme cardiaque, des blocs auriculo-ventriculaires de degrés divers, des tachyarythmies et une insuffisance cardiaque congestive.

 

Diagnostic de la polymyosite

Le diagnostic de la maladie est une collaboration entre la clinique, les résultats de laboratoire et l'examen histopathologique. 

Si votre médecin soupçonne que vous souffrez de polymyosite, il peut suggérer certains des tests suivants:

  • Test sanguin. Un test sanguin indiquera à votre médecin si vous avez des niveaux élevés d'enzymes musculaires, ce qui peut indiquer des dommages musculaires. Un test sanguin peut également détecter des auto-anticorps spécifiques associés à divers symptômes de la polymyosite, ce qui peut aider à déterminer les meilleurs médicaments et traitements. Les tests sanguins révèlent la croissance (jusqu'à 10 fois plus que la normale) de la créatinine, enzyme musculaire (CK), ainsi que la croissance des réactifs en phase aiguë (VSH, PCR, fibrinogène);
  • Électromyographie. Ce test implique l'introduction d'une fine électrode aiguille à travers la peau dans les muscles. L'activité électrique est mesurée lorsque vous vous détendez ou resserrez votre muscle, et les changements dans le schéma de l'activité électrique peuvent confirmer une maladie musculaire. Le médecin peut déterminer la distribution de la maladie en testant différents muscles;
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). Un scanner crée des images en coupe de vos muscles à partir de données générées par un champ magnétique puissant et des ondes radio. Contrairement à la biopsie musculaire, l'IRM peut évaluer l'inflammation sur une grande surface musculaire;
  • Biopsie musculaire. Au cours de ce test, un petit morceau de tissu musculaire est prélevé chirurgicalement pour des tests en laboratoire. L'analyse peut révéler des anomalies, telles qu'une inflammation, des dommages, certaines protéines ou des carences enzymatiques.

Traitement de la polymyosite

Le traitement contre la polymyosite peut améliorer votre force musculaire et votre fonction. Plus le traitement est commencé tôt, plus il est efficace, ce qui entraîne moins de complications.

Cependant, comme dans de nombreuses conditions, aucune approche n'est la meilleure; Le médecin adaptera la stratégie de traitement en fonction de vos symptômes et de leur réponse au traitement.

médicaments

Les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter la polymyosite comprennent:

  • Corticostéroïdes. Des médicaments tels que la prednisone peuvent être très efficaces pour contrôler les symptômes de la polymyosite. Mais l'utilisation prolongée de ces médicaments peut avoir des effets secondaires graves et étendus, c'est pourquoi votre médecin peut progressivement réduire la dose du médicament à des niveaux inférieurs. Les deux médicaments les plus couramment utilisés pour la polymyosite sont l'azathioprine et le méthotrexate. D'autres médicaments prescrits pour la polymyosite comprennent le mycophénolate mofétil (CellCept), la cyclosporine et le tacrolimus.
  • Rituximab. Plus couramment utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde, le rituximab est une option si le traitement initial ne contrôle pas adéquatement les symptômes de la polymyosite.

thérapie

Selon la gravité de vos symptômes, votre médecin peut vous suggérer:

  • La thérapie physique. Un physiothérapeute peut vous montrer des exercices pour maintenir et améliorer votre force et votre flexibilité et vous conseiller un niveau d'activité approprié;
  • Si les muscles avalés sont affaiblis par la polymyosite, la logothérapie peut vous aider à apprendre à compenser ces changements;
  • Évaluation diététique. Plus tard, pendant la polymyosite, la mastication et la déglutition peuvent devenir plus difficiles. Un diététiste peut vous apprendre à préparer des aliments faciles à manger et nutritifs;

Le traitement de la maladie peut comprendre l'administration d'immunoglobulines intraveineuses (IgIV) est un produit sanguin purifié qui contient des anticorps sains provenant de milliers de donneurs de sang. Ces anticorps sains peuvent bloquer les anticorps nocifs qui attaquent les muscles de la polymyosite. Administrés en perfusion veineuse, les traitements par IgIV peuvent être répétés régulièrement pour que les effets se poursuivent.

La polymyosite répond généralement bien au traitement, bien que la faiblesse musculaire résiduelle demeure dans 30% des cas. Les facteurs pronostiques négatifs prédisant une évolution à la baisse de la maladie sont: l'âge avancé, la maladie pulmonaire interstitielle, la néoplasie associée, l'atteinte cardiaque ou pulmonaire, le sexe féminin et le traitement tardif.

Nous avons des représentations dans tous les pays d’Afrique et activement dans les pays suivants : Cameroun, Côte d’ivoire, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Kenya, Nigeria, Gabon, République centrafricaine, Bénin, Tchad, Congo-Brazzaville et Kinshasa. Soyez donc rassuré que vous recevrez vos produits immédiatement après votre commande. Livraison gratuite partout dans le monde.

Vous pouvez nous contacter par WhatsApp au : +33 6 44 66 17 58 ou +229 68 018 020

guerir la polymyosite dermatomyosite espérance de vie dermatomyosite traitement naturel myosite traitement naturel traitements naturels pour la maladie polymyosite