REMEDES, PLANTES, RACINES,TISANE: DREPANOCYTOSE

Le traitement que nous vous proposons pour guérir la drépanocytose est essentiellement constitué de plusieurs tisanes naturelles. Son succès dépasse largement celui du principal médicament utilisé contre la drépanocytose. Vous n’aurez plus besoin de de transfusions sanguines régulières pour rester en vie.

Disponibilité : En stock, livraison en 24h

199,00€ TTC

Remède naturel par les plantes d'Afrique la drépanocytose

La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang. Elle peut entraîner une série de complications graves comme une anémie, une insuffisance respiratoire, mais aussi des crises très douloureuses qui surviennent dans différentes parties du corps. C’est donc pourquoi il est important de la traiter le plus tôt possible. Vous cherchez un moyen naturel pour guérir de la drépanocytose ? Alors ce traitement naturel est fait pour vous. Notre traitement naturel surpasse de loin les traitements conventionnels qui soulagent les symptômes de la drépanocytose, mais ne la soigne pas. Faites-nous confiance ! C’est le secret pour guérir de la drépanocytose par les plantes.

Le traitement que nous vous proposons pour guérir de la drépanocytose est essentiellement constitué de tisanes naturelles. C’est donc un remède naturel efficace, rapide et durable qui vous permettra de retrouver une circulation sanguine normale. La tisane est un remède naturel fait à base de plantes. les principes actifs sont empêchent l’apparition des crises douloureuses chez l'enfant comme chez l'adulte. Ainsi, elle agit en réduisant le nombre de globules rouges déformées par la drépanocytose et en favorisant la production de nouveaux globules rouges normaux. Par ailleurs, il redresse les globules rouges déformés par la maladie et les empêche de bloquer les petits vaisseaux sanguins et d'entraîner des douleurs intenses. Cela vous permettra donc de retrouver une circulation sanguine normale. Cette tisane est un remède très efficace et a déjà permis à de nombreux patients d’empêcher leurs crises de drépanocytose. Son succès dépasse largement celui du principal médicament contre la drépanocytose. Vous n’aurez plus besoin de de transfusions sanguines régulières pour rester en vie. C’est donc la solution naturelle pour guérir définitivement des crises drépanocytaires.

L’utilisation de plantes naturelles pour guérir de la drépanocytose donne généralement d’excellents résultats car cela permet d’empêcher l’apparition de crises douloureuses. C’est le secret pour guérir de la drépanocytose. A l'inverse des médicaments, nos tisanes pour guérir de la drépanocytose n’entrainent aucun effet secondaire, sur l’organisme ou sur la santé. Il n’est pas ainsi dangereux contrairement aux médicaments et transfusions qui entraînent une surcharge en fer dans les organes. Vous pourrez donc lutter contre votre drépanocytose sans craindre l’apparition d’effets secondaires.   

Pour plus d'information contacter nos experts: +33644661758

                                                                                +22990312738

Durée du traitement :

La durée du traitement naturel pour guérir de la drépanocytose varie de 1 à 2 moi. Rassurez-vous ! C’est la solution pour en finir définitivement avec les crises drépanocytaires. Notre prise en charge est individualisée. Elle varie en fonction de vos symptômes et de vos attentes.  

Les conseils à suivre lorsqu’on souffre de drépanocytose

Vous devez éviter les facteurs qui favorisent les crises. Si vous voulez guérir de la drépanocytose, voici une série de mesure qui vous aiderons :

-Boire beaucoup d’eau : Boire beaucoup de liquides et d’eau pour maintenir une bonne circulation est vitale. L’eau joue un rôle crucial pour les globules rouges qui sont très sensible à la quantité d’eau dans le corps. La déshydratation favorise la déformation des globules rouges, ce qui entraine les crises. Eviter de boire toute la quantité d’eau pendant une courte durée car 75% de cette eau va être éliminé dans les urines. Vous devez boire pendant toute la journée. A tout moment, spécialement en cas de chaleur ou de sport, incitez votre enfant à boire abondamment et régulièrement (au moins 3 litres d’eau par jour).

-Faire du sport avec modération : La pratique d'un sport est fortement recommandée car cela permet au jeune drépanocytaire d'apprendre à mieux se connaître.Ainsi, il s'adapte progressivement à l`effort, à gérer sa fatigue et son essoufflement dus à son anémie. Cependant, il est important de prendre plusieurs précautions. Vous devez bien vous hydrater avant et après l’effort.  Aussi, il est important de pratiquer le sport en respectant l’essoufflement et la fatigue. Les efforts intempestifs sont à éviter pour ne pas favoriser la survenue de crises. Eviter de transporter des objets lourds. Pour conclure, si vous vous sentez fatiguez, arrêter et reposer vous.

-Une bonne hygiène dentaire : un brossage des dents après chaque repas pour éviter les infections

-Surélevé vos jambes : Les drépanocytaires rencontrent souvent une ulcération de la peau et de l’impatience dans les jambes. Cela est provoqué par l’écoulement du sang stagnant résultant des globules falciformes. Pour traiter les ulcères des jambes, il est important de garder cette partie de votre corps relevée. Après une dure journée de travail, coucher vous en mettant vos jambes sur le mur.

-Un soutien psychologique du malade est nécessaire : être drépanocytaire est source de panique, d’angoisse et d’inquiétude. Le patient doit avoir le soutien moral de son entourage.  

Pour plus d'information contacter nos experts: +33644661758

                                                                                +22990312738

L’avis de notre médecin

La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire due à une anomalie qualitative de l’hémoglobine. Elle est source de plusieurs conséquences sur le plan physique et moral. Il est important d’en finir avec ces crises invalidantes. Et pour en finir définitivement, la nature nous offre des plantes capables de réduire ces symptômes voire disparaître de façon définitive. C'est pourquoi il est important pour nous d’avoir une confirmation par votre résultat d’analyse d’électrophorèse.  Faire disparaître la drépanocytose dans vos vies est notre seule et unique motivation.  

Qu’est-ce que la drépanocytose ?

La drépanocytose(anémie falciforme) est une maladie génétique héréditaire résultant d’une mutation de l’hémoglobine. La maladie peut être transmise par les deux parents. Mais elle n’est pas contagieuse. Le nom “drépanocytose” vient du grec drepanon qui veut dire faucille, parce que les globules rouges malades prennent une forme de faucille. Un globule rouge sain est circulaire, alors qu’un globule rouge d’un drépanocytaire est déformé. La drépanocytose est une maladie génétique de l’hémoglobine, une substance contenue dans les globules rouges, qui sert à transporter l’oxygène à travers le corps. Généralement, elle se manifeste par une anémie par une fatigabilité, des vertiges, des essoufflements…), une sensibilité aux infections, et des crises douloureuses. Toutefois, les manifestations sont très variable selon les personnes et au cours du temps pour une même personne.  

Les causes de la drépanocytose

La drépanocytose est causée par une mutation dans le codon 6 du gène de la b-globine entraînant la substitution d’une valine par un acide glutamique. La mutation de cet allèle correspond à la substitution du nucléotide en 17eme position. Mais sur l’allèle Bêta A d’un individu sain, il s’agit d’une adénine, tandis que sur l’allèle Bêta S d’un individu drépanocytaire, ce dix-septième nucléotide est une thymine. Cette mutation cause la déformation du globule rouge en forme de faucille.

Les symptômes de la drépanocytose

La drépanocytose se manifeste différemment d’un patient à l’autre, mais aussi chez le même patient en fonction des différentes périodes de la vie. Les trois principaux symptômes sont globalement: l’anémie, les crises douloureuses et une plus grande sensibilité aux infections.

-Des douleurs dans les pieds, les mains, l’abdomen, dos, poitrine, et parfois les os. Toutes les parties du corps peuvent peut être concernées. Il peut aussi s’agir de douleurs abdominales, fréquentes chez l’enfant et plus rarement chez l’adulte.

-Faiblesse et fatigue générale, des étourdissements (causée par l’anémie)

-Les crises aplasiques (fièvre, des maux de tête, des douleurs abdominales, une perte d’appétit ou des vomissements)

-Un jaunissement des yeux et de la peau. Mais chez les personnes à la peau noire, ce symptôme ne se manifeste que dans les yeux.

-Les AVC (Accidents Vasculaires cérébraux): Cela concerne le plus souvent les enfants (entre quatre et six ans). Mais parfois les adultes sont touchés. Souvent, les symptômes apparaissent et disparaissent subitement mais le risque qu’ils se reproduisent est élevé. Votre enfant peut s’en sortir indemne mais, dans de nombreux cas, l’AVC provoque des dommages au cerveau laissant des séquelles irréversibles

-chez les enfants, un gonflement douloureux des pieds et des mains

-Ulcères des jambes : les ulcères surviennent plus souvent chez les hommes que les femmes, entre 10 et 50 ans. Ils peuvent mettre longtemps à se résorber. C’est pourquoi il est important de faire traiter rapidement toute plaie à la jambe pour éviter l’évolution vers l’ulcère.  

Qui peut être atteint de drépanocytose ? Est-elle présente partout dans le monde ?

Premierement, c’est en Afrique qu’on trouve le plus de drépanocytaires. La drépanocytose est aussi présente en Inde, en Amérique latine (en particulier au Brésil). Lorsque l’anomalie génétique en cause dans la drépanocytose n’est présente qu’à un seul exemplaire elle confère une résistance naturelle au paludisme.Cela explique qu’elle soit plus fréquente dans ces régions très exposées au paludisme.  

Le diagnostic de la drépanocytose

Le diagnostic de la drépanocytose est posé à partir de 3 examens de référence :

-Un frottis sanguin : il permet d’examiner la forme des globules rouges grâce à l’utilisation d’un microscope. Son but est de révéler la présence d’hématies en forme de “faucille”.

-Une électrophorèse de l’hémoglobine : C’est un examen permettant de mettre en évidence un fort taux de l’hémoglobine S, en cause dans la maladie.

-La NFS (numération de la formule sanguine) Elle précise l’importance de l’anémie qui est variable, le taux d’hémoglobine variant en moyenne de 6 à 10 g/dI.  

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE

Vous êtes drépanocytaire et enceinte, rassurez-vous. La majorité des grossesses de femmes drépanocytaires se déroulent sans complication. Cependant, une femme drépanocytaire enceinte, doit s’attendre à une surveillance plus grande de sa grossesse car les complications peuvent survenir à tous les stades de la grossesse. Car, les femmes enceintes atteintes de drépanocytose doivent passer des visites médicales beaucoup plus fréquemment que les autres femmes enceintes. En effet, la grossesse exerce une pression additionnelle sur le corps de la femme et augmente la probabilité d’une crise de drépanocytose. Ainsi, une femme enceinte drepanocytaire risque plus de les fausse couche (précoces ou tardives) q'une femme saine. Toutefois, grâce à notre traitement, les femmes enceintes atteintes de drépanocytose ont toutes les chances de vivre une grossesse normal et sans danger. Alors, si vous êtes drépanocytaire et enceinte, et que vous avez peur pour vous et votre bébé, veuillez nous en informer. Nous en tiendrons compte pour votre traitement.  

Quels sont les risques que la drépanocytose fait encourir au bébé en gestation ?

Premièrement, les femmes enceintes atteintes de drépanocytose risquent de donner naissance à un bébé drépanocytaire. Mais si vous souffrez de drépanocytose et que vous désirez avoir un enfant, partenaire doit faire des analyses. Ainsi, cela permettra de déterminer s’il y a un risque de drépanocytose chez le futur bébé, pour proposer un diagnostic prénatal. La femme drépanocytaire aura un enfant en bonne santé, si le père de l’enfant est AA. Mais le risque que le bébé soit atteint de la maladie est élevé si les deux parents sont porteurs du gène. Dans le cas ou votre grossesse était imprévu et que vous êtes tous les deux drépanocytaires, envisagez de consulter un conseiller en génétique pour qu’il vous informe des options dont vous disposez. Vous devez prendre toutes les dispositions pour que votre bébé soit dépisté à sa naissance.  

DREPANOCYTOSE ET MARIAGE

Vous êtes jeune et beau/belle, vous penser avoir trouvé l’âme sœur, cette personne qui vous rendra heureux pour le restant de votre vie et vous envisager le mariage. Lorsqu’on s’aime, avant d’envisager le mariage, il est important de procéder à certains examens parmi lesquels l’électrophorèse. Cet examen permet alors de déterminer les possibilités ou risques de possibilité de drépanocytose (d’anémie SS ou AS). Deux personnes AS peuvent engendrer un enfant SS (probabilité 1 sur 4), un enfant AA (probabilité 1 sur 4) ou un enfant AS (probabilité 1 sur 2). Si vous et votre conjoint êtes porteurs du gène, le risque que vos enfants soient drépanocytaire est grand. Plusieurs questions d’ordre purement éthiques se posent alors. Il a la drépanocytose comme moi, devons-nous renoncer au mariage ? Faut-il renoncer au mariage avec l’amour de sa vie parce qu’on ne veut pas voir nos enfants souffrir de drépanocytose ? Vous vous sentez donc coupables, vous hésitez. A l'inverse, faut-il malgré tout prendre le risque et vivre son amour parce que vous aimez ? Comme on le dit en Afrique, l’amour à tous les droits et nous tous les devoirs. Cette question est cornélienne et chacun peut donc y répondre selon ses convictions propres. Une chose est sûre, dans l’un ou l’autre des cas, votre choix sera alors le meilleur et personne ne peut le juger. Vous seule savez ce que vous vivez. Aucun médecin au monde ne vous donnera la réponse à cette question. Cette réponse elle est là, au fond de votre cœur. Faites donc le choix que vous jugerez juste.

  • État du produit : Neuf

Plantes miracles contre la drépano drépanocytose ac Remède drepanocytose symptomes adulte Tisane pour soigner la drépanocytose naturellement Tisane 039: Remède Naturel pour soigner la drépanocytose guérir de la drépanocytose avec des plantes drépanocytose aa drépanocytose et grossesse moringa oleifera et drepanocytose