PLANTES, RACINES, TISANE: MALADIE D’ ALZHEIMER

Le traitement naturel que nous vous proposons pour traiter naturellement la maladie d’Alzheimer est composée de tisanes naturelles. Les tisanes sont faites à base de plantes dont les principes actifs agissent en inhibant la formation et/ou la prolifération des plaques responsables de la maladie dans le cerveau du patient.

Disponibilité : En stock, livraison en 24h

275,00€ TTC

Remède naturel par les plantes contre la maladie d’Alzheimer 

La maladie d’Alzheimer est une maladie très difficile à vivre, aussi bien pour le malade que pour son entourage. La présence d’une personne souffrante de la maladie d’Alzheimer est extrêmement pénible à gérer pour les personnes qui l’entourent. Si vous souffrez de la maladie d’Alzheimer, que vous avez quelqu’un dans votre entourage qui en souffre, et que les médicaments classiques ont échoué, voici la solution miracle qu’il vous faut.

C’est un remède naturel, fait à base de plantes qui permet de guérir la maladie d’Alzheimer. Son utilisation permettra au patient de retrouver progressivement ses habiletés mentales et de se souvenir des choses qu’il a « oublier ».

Même s’il est impossible de guérir complètement de la maladie d’Alzheimer, ce remède naturel permettra au patient d’en atténuer significativement les symptômes, de freiner l’évolution de la maladie et, d’améliorer dans une certaine mesure son fonctionnement cognitif.

Son efficacité surpasse de loin celui des médicaments conventionnels. Il se démarque parce qu’il est entièrement à base de plantes et que nous considérons le patient et la famille comme un tout.

Faites-nous confiance !

Cette tisane est le secret pour guérir de la maladie d’Alzheimer par les plantes.

Le traitement naturel que nous vous proposons pour traiter naturellement la maladie d’Alzheimer est composée de tisanes naturelles. La tisane est faite à base de plantes dont les principes actifs agissent en inhibant la formation et/ou la prolifération des plaques responsables de la maladie dans le cerveau du patient. La tisane est un remède naturel qui protège les cellules du cerveau des molécules nocives. Le patient retrouvera lentement sa mémoire et tout son entourage sera soulagé.

Il pourra de nouveau se concentrer sur une tâche et se souvenir des personnes qu’il avait oubliées. Ce remède naturel est la solution miracle pour guérir la maladie d’Alzheimer.

L’utilisation de plantes naturelles est salutaire pour traiter la maladie d’Alzheimer car elle donne souvent de bons résultats. Il est souvent payant de sortir des sentiers battus et de suivre les solutions que nous offre la nature.

De plus, notre remède naturel est sans effets secondaires, contrairement aux médicaments sur le marché qui peuvent avoir des effets indésirables (aggravation des symptômes, nausées, vomissement, perte d’appétit). L’intérêt de prescrire ces médicaments fait toujours l’objet de controverse, même dans la communauté médicale. Notre traitement naturel a déjà donné d’excellents résultats.

Toutefois, il vous faudra persévérez et être patient. Traitement la maladie d’Alzheimer par les plantes demande toujours du temps. Étant des produits naturels à base de plantes et d’herbes, nos produits n’entrainent aucun effet secondaire, que ce soit sur l’organisme ou sur la santé. Notre traitement n’est pas dangereux pour le malade.

Ce traitement naturel est le secret qu’il vous faut pour guérir naturellement de la maladie d’Alzheimer.

NB : En plus du traitement naturel et remède naturel par les plantes maladie d’Alzheimer, dans le cas de la maladie d’Alzheimer, nous offrons aussi un soutien psychologique gratuit au patient. Vous et votre famille serez en contact tous les jours avec un psychologue qui vous guidera et vous assistera au quotidien.

Les conseils à suivre par l’entourage du malade

Quiconque souffre de la maladie d’Alzheimer ou à un proche qui en souffre sait à quel point cette maladie est difficile à vivre aussi bien pour le malade que pour sa famille. Pour la famille et les proches, assister une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer n’est pas une tâche facile. Ce changement de rôle est généralement involontaire et imposé. De plus, ce rôle arrive dans un moment chargé d’émotivité.

Mais n’oubliez jamais qu’une personne qui souffre de la maladie d’Alzheimer n’est ni débile, ni stupide, ni un malade mental. C’est une personne intelligente qui a juste des problèmes de mémoire. Vous devez avoir beaucoup de patience. Nous vous donnerons une série de conseils destiné à soulager les symptômes du malade et qui vous aiderons à mieux l’assister. Il s’agit de :

-Une alimentation adaptée

Pour prévenir et/ou lutter contre cette maladie, l’alimentation joue un rôle primordial. Des repas équilibrés, riches en vitamines antioxydants sont des alliés indispensables pour conserver ses capacités cognitives.

Le meilleur moyen de combattre la maladie d’Alzheimer par l’alimentation est de consommer des aliments riches en acide oméga-3 et en vitamine D car ils permettent de stimuler le système immunitaire afin qu’il détruise les protéines bêta-amyloïdes, responsables de la dégénérescence des neurones.

La principale source en vitamine D de l’organisme reste le soleil. Quand la peau est au contact de ses rayons, elle produit de la vitamine D. Mais vous pouvez aussi en trouver dans les poissons gras (thon, saumon…), le jaune d’œuf et même dans les abats. Les acides oméga-3, quant à eux, sont présents en quantité suffisante dans les poissons gras ainsi et dans les huiles de lin ou de chanvre.

Ils jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement normal du cerveau. D’après de récentes études, une seule portion de saumon, hareng ou thon blanc par semaine permet de retarder de 10% le déclin des facultés cognitives.

-Le curcuma

Vous avez probablement déjà entendu parler des bienfaits du curcuma sur la maladie d’Alzheimer. Cette épice renferme de la curcumine, qui est un puissant composé antioxydant, anti-inflammatoire et anti-amyloïde. Elle se lie aux protéines amyloïdes, les empêchant de former des plaques, ce qui est très bénéfique pour le patient. Le curcuma s’attaque de trois manières à la maladie d’Alzheimer.

De récentes études ont prouvé que les patients qui consommaient beaucoup de curcuma avaient un cerveau plus performant que ceux qui en consommaient moins.

La relation avec le malade d’Alzheimer

Petit à petit, le malade souffrant de la maladie d’Alzheimer perd ses capacités intellectuelles. Cependant, il peut toujours ressentir et exprimer des émotions. Il est alors extrêmement sensible à son environnement. Il vous reviendra de l’emménager pour qu’il s’y sente le mieux possible. Il a besoin de beaucoup de calme et de la compréhension de son entourage. Cela lui procurera un sentiment de sécurité, contrairement à l’agressivité qui ne lui apporte que trouble et agitation. Il est donc important d’être à son écoute pour prévenir les incidents et anticiper ses peurs. Le malade a besoin d’être dans un cadre de vie stable et familier. Vous devez donc éviter les changements brusques dans son cadre de vie. Cela risque de déclencher des crises de panique. Vu qu’il est déjà désemparé, il ne faut pas le désorienté. Il est important qu’il garde des repères.

C’est un être fragile, essayez toujours d’éviter qu’il soit dans une situation d’échec. Cela ne veut pas dire qu’il faut tout faire à sa place, mai simplifiez lui au maximum la tâche en la décomposant. Faite lui sentir qu’il est utile en lui confiant de petites occupations domestiques. Encouragez-le, félicitez-le, rassurez-le, valorisez ses actions. Faites attention à ne pas non-plus surestimer le malade, choisissez le juste milieu. Vous devez lui fournir une aide suffisante pour qu’il garde une certaine indépendance et ne perde pas l’envie d’essayer par lui-même.

Le fait de ne pas comprendre une situation peut provoquer une colère chez le malade. Il est de votre devoir de garder votre sang froid et de ne pas répondre à la colère par l’agressivité. Quand il est en colère, amener le dans un endroit isolé pour parler seule a seule. Montrez lui que vous avez compris pourquoi il est en colère, ignorer son agressivité l’isolerait encore plus, c’est une grave erreur.

Soyez calme, souriant, aimable, montrer une attitude d’écoute neutre et bienveillante. Si son agressivité est trop importante, prenez de la distance pour ne pas avoir à y répondre. Vous devez vous connaitre vous-même et maitriser votre seuil de tolérance. Si ce seuil est atteint, vous aurez probablement besoin d’une aide extérieure.

La maladie d’Alzheimer désoriente la personne malade mais aussi tout son entourage familial. Le faite de devoir le soutenir constamment provoque un état d’épuisement physique et mentale qui se caractérise par de la dépression, de l’anxiété, de la frustration, de l’insomnie, … Il est donc nécessaire de vous faire aider.

Comment garantir la sécurité du malade ?

Comment garantir la sécurité du malade ?

Pour commencer, il est important que vous sachiez où le malade se trouve quelques soit le moment de la journée. La technologie est un allié solide qui vous aidera en ce sens. Il y a sur le marché des bracelets permettant une géolocalisation de la personne en tout temps. Cela vous rassurera vous-même et vous permettra d’éviter les fugues. Vous devez aussi cacher vos clés et garder les portes fermées quand vous sortez. Même si on prend toutes les précautions du monde, il est toujours possible que le pire survienne. Comme plan B, mettez dans une de ses poches, une carte avec son nom, sa maladie, et vos coordonnées. Ne gardez jamais la maladie sous silence. Si vos voisins et amis sont avertis, ils vous préviendront en cas de problème.

Il y a aussi d’autres mesures que vous pouvez prendre pour assurer sa sécurité à la maison. Entre autres, installer des portillons et des rampes dans les escaliers (attention, le matériel pour enfant n’est pas adapté, il est donc dangereux). Faites le dormir dans un lit proche du sol. Cela réduira le risque de blessure en cas de chute.

L’avis de notre médecin

L’avis de notre médecin :

La maladie d’Alzheimer est la cause la plus fréquente de démence chez les personnes âgées. Il est très difficile de faire face à toutes ses conséquences, aussi bien pour le malade que pour son entourage. C’est la raison pour laquelle l’entourage du malade doit être solidaire et s’investir pleinement. Les forets africains regorgent de plantes suffisamment puissante pour soulager grandement les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Les plantes permettent de combattre la maladie sous un angle autre que celui des médicaments. Même s’il est vrai que cette maladie ne se guérie pas encore, le patient retrouvera progressivement une grande partie de ses facultés mentales.

Faites-nous confiance !

 

  • État du produit : Neuf

maladie d’Alzheimer