TROUBLE DE L’OVULATION: Traitement naturel

TROUBLE DE L’OVULATION
Les troubles de l’ovulation sont l’une des principales causes d’infertilité féminine et se manifestent lorsque l’ovulation est interrompue ou absente. Ils se présentent sous forme de règles irrégulières ou absentes et peuvent être confirmés par un test sanguin. Dans 30% des cas, l'infertilité est d'origine féminine. Cela peut être dû à une anomalie morphologique (comme l'obstruction des trompes ou une malformation de l'utérus) ou à un problème d'endométriose. Mais les causes les plus fréquentes d'infertilité féminine sont l'absence d'ovulation (anovulation) ou un trouble de l'ovulation (dysovulation). Dans les deux cas vous ne produisez pas d'ovocyte fécondable. Ces troubles peuvent avoir plusieurs origines.
 
    Traitement
Le traitement par les plantes médicinales pour guérir des troubles de l’ovulation vous permettra de restaurer votre fonction ovarienne et de porter une grossesse. Faites-nous confiance ! C’est le secret de la nature pour retrouver une ovulation normale et tomber enceinte.
Le traitement naturel pour retrouver votre ovulation que nous vous proposons est entièrement composé de tisanes naturelles. Il vise à rétablir votre cycle et vous permettre de tomber enceinte. A l’inverse des autres médicaments, ce remède naturel est entièrement composé de plantes. Il permet de stimuler l’ovulation et de restaurer le système hormonal naturellement. Il est un puissant tonique utérin pendant l’ovulation et a alors un effet constructif sur les hormones de reproduction. Ainsi, la tisane contribue à l’amélioration de l’activité ostrogénique et aide aussi à augmenter les faibles niveaux de progestérone. C’est un remède naturel et efficace qui vous permettra de d’ovuler à nouveau. L’utilisation de plantes naturels donnent généralement des résultats positifs et agissent significativement pour provoquer l’ovulation. Il faut souvent sortir des sentiers battus et suivre les solutions que nous offre la nature.
Le traitement naturel que nous allons vous fournir sera en fonction de la cause d’anovulation. C’est pourquoi, nous vous conseillons de rencontrer un gynécologue qui fera un diagnostic formelle concernant la cause de votre anovulation. Mais nous en tiendrons comptent dans la composition des produits traitant. Cela nous permettra de faire une meilleure prise en charge pour guérir vos troubles d’ovulation (dysovulation).
Etant des produits naturels à base de plantes et d’herbes, nos tisanes n’entrainent aucun effet secondaire, que ce soit sur l’organisme ou sur la santé. Notre traitement n’est donc pas dangereux. C’est la solution pour retrouver une ovulation normale et tomber enceinte sans craindre l’apparition d’effets secondaires.
Pour découvrir notre remède naturel pour guérir des troubles de l’ovulation (dysovulation), cliquez sur l'image.
Traitement naturel anovulation
 
NB :
Vous devez vous rendre chez le gynécologue afin que la cause de vos troubles d’ovulation (anovulation) soit clairement établie. Puis nous transmettre les résultats. Cela nous aidera alors à établir le meilleur traitement pour vous.
    Quelle est la cause des troubles de l'ovulation?
Les troubles de l'ovulation ont plusieurs causes :
·       
 Le syndrome des ovaires polykystiques
Le syndrome des ovaires polykystiques touche entre 5 % et 10 % des femmes. Le terme polykystique est un héritage des chercheurs qui ont découvert cette maladie. En réalité, ce ne sont pas des kystes qui se développent sur les ovaires mais des follicules contenant les ovules qui se développent au cours des cycles mais sans jamais arriver à maturité. Ils grossissent sans expulser leurs ovocytes et s’accumulent dans l’ovaire. Cette persistance perturbe la régulation hormonale. Les cycles menstruels sont très irréguliers, l’ovulation est anarchique voire absente ce qui pose problème lors d’un désir de grossesse.
Le nom syndrome d’ovaires polykystiques regroupe en fait deux pathologies différentes. L’une n’affecte que les ovaires et ne provoque que des symptômes d’anovulation ou de dysovulation. La seconde s’inscrit dans un syndrome plus global avec un problème hormonal général. Dans ce cas s’ajoutent aux règles irrégulières et à l’anovulation une poussée d’hormones mâles, les androgènes, qui entraînent, acné et augmentation de la pilosité (hirsutisme) souvent associée à une prise de poids voire à de l’obésité.
Les symptômes sont bien connus mais pas l’origine exacte de la maladie. Un dérèglement de la sécrétion des hormones sexuelles mâles, l’obésité ou la génétique constituent des pistes d’explication mais rien n’a été précisément identifié. De plus, il existe surement de nombreux autres facteurs.
·       
 L’insuffisance ovarienne
L’insuffisance ovarienne se caractérise par des ovaires qui ne fonctionnent pas. Il n’y a pas d’ovulation ni de règles. Elle atteint environ 1% des femmes de moins de 40 ans, 1 femme de moins 20 ans sur 10 000 et 1 femme de moins de 30 ans sur 1 000.
Elle peut être primitive ou secondaire :
L’insuffisance ovarienne primitive ou occulte se caractérise par une absence d’apparition de puberté et de règles.
  L’insuffisanceovarienne secondaire ou précoce est en fait une ménopause précoce. Le nombre de follicules qui dégénèrent pendant un cycle sont plus nombreux que la normale, conduisant à un épuisement plus précoce des réserves d’ovocytes. Les cycles deviennent de plus en plus irréguliers avant l’âge de 40 ans jusqu’à la disparation complète de l’ovulation. Comme les follicules n’expulsent plus d’ovocytes, les œstrogènes et la progestérone ne sont plus produits. Cette baisse des hormones est à l’origine de l’arrêt des règles et de symptômes similaires à celle  d’une  ménopause physiologique comme des palpitations, des bouffées de chaleur, de l’anxiété, de la dépression, de la fatigue.
L’origine de l’insuffisance ovarienne n’est pas non plus connue de manière certaine. Elle peut être d’origine auto-immune, toxique (par radiothérapie des ovaires par exemple), médicamenteuse ou génétique.
La prise en charge consiste d’une part à donner un traitement hormonal de substitution pour diminuer les symptômes de la ménopause. D’autre part, pour pallier l’infertilité, le gynécologue peut proposer un essai de stimulation ovarienne mais l’espoir d’avoir un bébé repose surtout sur le don d’ovocytes.
·       
 L’hyperprolactinémie
Pendant la grossesse, une hormone, la prolactine, est produite par l’hypophyse, une glande à  la base du cerveau, pour participer au développement de la glande mammaire en vue de l’allaitement. Mais si cette sécrétion intervient en dehors de la grossesse, elle entraine une dysovulation qui provoque des cycles menstruels très longs, espacés de 6 à 8 semaines, ou carrément à un arrêt total des règles.
La production anormale de cette hormone peut être due à certains médicaments comme les neuroleptiques ou la morphine. L’arrêt des médicaments permet alors un retour à la normale. Dans les autres cas, elle peut être une conséquence d’une hypothyroïdie (baisse de fonctionnement de la thyroïde), d’une insuffisance rénale chronique ou hépatique ou d’un adénome hypophysaire (petite masse sur la glande hypophysaire).
Le traitement est médicamenteux et vise à inhiber la sécrétion de prolactine en se fixant sur des récepteurs du cerveau.
 
 Traitement médical
Vous pouvez traiter les troubles de l'ovulation avec un traitement de FIV, qui consiste à utiliser des médicaments pour réguler votre cycle menstruel. Le bon traitement dépendra de la nature exacte de votre trouble de l'ovulation et vous pourrez en discuter avec votre médecin, qui sera en mesure d'élaborer un plan de traitement sur mesure.
Pour plus d’informations, veuillez contacter nos experts au :
Tel / Whatsapp : +33 644 661 758
 
                           +229 90 31 27 38
 

Ajouter un commentaire