TOUT COMPRENDRE SUR LES KYSTES OVARIENS: Traitement naturel

TOUT COMPRENDRE SUR LES KYSTES OVARIENS

Tout ce que vous devez savoir sur les kystes ovariens

Les causes

Signes et symptômes

Traitement

Chirurgie

Diagnostic

La prévention

GENERALITE

Un kyste ovarien se produit lorsque le liquide s’accumule dans une fine membrane à l’intérieur de l’ovaire. La taille peut aller de la taille d'un pois à la taille d'une orange. Un kyste est une structure semblable à un sac. Il est séparé des tissus environnants par une membrane. C'est une poche anormale de liquide, semblable à une cloque. Il contient des matériaux liquides, gazeux ou semi-solides. La partie externe ou capsulaire d'un kyste s'appelle la paroi du kyste. C'est différent d'un abcès parce qu'il n'est pas rempli de pus. Un sac rempli de pus est un abcès. La plupart des kystes ovariens sont petits et inoffensifs. Ils surviennent le plus souvent pendant les années de procréation, mais ils peuvent apparaître à tout âge. Il n'y a souvent aucun signe ou symptôme, mais les kystes ovariens peuvent parfois causer de la douleur et des saignements. Si le kyste fait plus de 5 centimètres de diamètre, il faudra peut-être l'éliminer chirurgicalement.

NB:

Les experts d'AFRIQUE SANTE ont élaborés un traitement à base de plantes médicinale tres efficace pour soigner les kystes ovariens et permettre à la femme de tomber enceinte naturelllement. Pour voir le traitement cliquez sur l'image

Traitement naturel kystes ovariens

Quelques faits sur les kystes ovariens:

Un kyste ovarien est une accumulation de liquide dans un ovaire entouré d'une fine coque ou membrane.

Les kystes ovariens sont généralement inoffensifs, mais un gros peut avoir besoin d'être enlevé.

Il existe deux principaux types de kystes ovariens: les kystes ovariens fonctionnels et les kystes pathologiques.

Dans la plupart des cas, les kystes ovariens ne provoquent aucun signe ou symptôme.

Les causes

Il existe deux principaux types de kystes ovariens:

Les kystes peuvent se développer n'importe où sur le corps, certains peuvent être microscopiquement petits et d'autres très gros.

Kystes ovariens fonctionnels - le type le plus courant. Ces kystes inoffensifs font partie du cycle menstruel normal de la femme et sont de courte durée.

Kystes pathologiques - ce sont des kystes qui se développent dans les ovaires; ils peuvent être inoffensifs ou cancéreuses (malignes).

Les causes sont différentes pour chaque type. Nous allons examiner chaque type à tour de rôle.

Kystes ovariens fonctionnels

Il existe deux types de kystes ovariens fonctionnels:

1) kystes folliculaires

Les kystes folliculaires sont le type le plus commun. Une femme a deux ovaires. L'ovule passe de l'ovaire à l'utérus, où il peut être fécondé par le sperme. L'œuf est formé dans le follicule, qui contient un fluide pour protéger l'œuf en croissance. Lorsque l'œuf est libéré, le follicule éclate.

Dans certains cas, le follicule ne perd pas son liquide et ne se contracte pas après avoir libéré l'œuf, ou ne libère pas d'œuf. Le follicule gonfle avec le liquide, devenant un kyste ovarien folliculaire.

Un kyste apparaît normalement à la fois et disparaît en quelques semaines.

2) Kystes ovariens lutéaux

Ce sont moins communs. Une fois que l'oeuf a été libéré, il laisse des tissus, appelés corps jaune. Les kystes lutéaux peuvent se développer lorsque le corps jaune se remplit de sang. Ce type de kyste disparaît normalement au bout de quelques mois. Cependant, il peut parfois se scinder ou se rompre, provoquant une douleur soudaine et un saignement interne.

Kystes pathologiques

Il existe deux types de kystes pathologiques:

1) Kystes dermoïdes (tératomes kystiques)

Un kyste dermoïde est généralement bénin. Ils sont formés à partir des cellules qui fabriquent les œufs. Ces kystes doivent être enlevés chirurgicalement. Les kystes dermoïdes sont le type de kyste pathologique le plus courant chez les femmes de moins de 30 ans.

2) les cystadénomes

Les cystadénomes sont des kystes ovariens qui se développent à partir de cellules recouvrant la partie externe de l'ovaire. Certains sont remplis d'une substance épaisse ressemblant à du mucus, tandis que d'autres contiennent un liquide aqueux.

Plutôt que de se développer à l'intérieur de l'ovaire, les cystadénomes sont généralement attachés à l'ovaire par une tige. En existant en dehors de l'ovaire, ils peuvent devenir assez gros. Ils sont rarement cancéreux, mais ils doivent être enlevés chirurgicalement.

Les cystadénomes sont plus fréquents chez les femmes de plus de 40 ans.

Signes et symptômes

La plupart des kystes sont asymptomatiques. Si des symptômes sont présents, ils ne sont pas toujours utiles pour diagnostiquer un kyste de l'ovaire, car d'autres affections, telles que l'endométriose, présentent des symptômes similaires.

Les symptômes d’un kyste ovarien peuvent inclure:

Menstruations irrégulières et éventuellement douloureuses: elles peuvent être plus lourdes ou plus légères qu'auparavant.

Douleur dans le bassin: il peut s'agir d'une douleur persistante ou d'une douleur sourde intermittente qui s'étend au bas du dos et aux cuisses. Il peut apparaître juste avant le début ou la fin des règles.

Dyspareunie: il s'agit d'une douleur pelvienne qui survient lors d'un rapport sexuel. Certaines femmes peuvent ressentir une douleur et un inconfort dans l'abdomen après un rapport sexuel.

Problèmes intestinaux: ceux-ci comprennent la douleur lors du passage d'un tabouret, la pression exercée sur les intestins ou le besoin fréquent de le faire.

Problèmes abdominaux: il peut y avoir des ballonnements, un gonflement ou une lourdeur dans l'abdomen.

Problèmes urinaires: la femme peut avoir du mal à vider complètement sa vessie ou peut ou doit ressentir le besoin d'uriner fréquemment.

Anomalies hormonales: Rarement, le corps produit des quantités anormales d'hormones, ce qui entraîne des changements dans la croissance des seins et des poils.

Certains symptômes peuvent ressembler à ceux de la grossesse, par exemple une sensibilité des seins et des nausées.

Complications

Un kyste ovarien ne pose souvent aucun problème, mais il peut parfois entraîner des complications.

Torsion: La tige d'un ovaire peut devenir tordue si le kyste se développe dessus. Il peut bloquer l'apport sanguin au kyste et provoquer une douleur intense dans le bas de l'abdomen.

Éclatement du kyste: Si un kyste éclate, le patient ressent une douleur intense au bas de l'abdomen. Si le kyste est infecté, la douleur sera pire. Il peut aussi y avoir des saignements. Les symptômes peuvent ressembler à ceux de l'appendicite ou de la diverticulite.

Cancer: Dans de rares cas, un kyste peut être une forme précoce de cancer de l'ovaire.

NEWSLETTER MÉDICAL AUJOURD'HUI

Restez au courant. Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Attendez-vous chaque jour à la lecture de nos meilleures histoires, soutenues par la science. Appuyez sur et gardez votre curiosité satisfaite.

Traitement

les experts d'AFRIQUE SANTE ont élaborés un traitement à base de plantes médicinale tres efficace pour soigner les kystes ovarien naturellement et eviter les opérations chirugicale.

pour voir le traitement cliquez ici

Le traitement dépendra de:

l'âge de la personne

si elles ont subi la ménopause ou non

la taille et l'apparence du kyste

s'il y a des symptômes

Attente vigilante (observation)

Il est parfois recommandé d’attendre avec vigilance, en particulier si le kyste est un petit kyste fonctionnel (2 à 5 centimètres) et que la femme n’a pas encore subi la ménopause.

Une échographie examinera le kyste environ un mois plus tard pour voir s’il est parti

Pilules contraceptives

Pour réduire le risque de développement de nouveaux kystes au cours des futurs cycles menstruels, le médecin peut recommander la pilule contraceptive. Les contraceptifs oraux peuvent également réduire le risque de cancer de l’ovaire.

Chirurgie

La chirurgie peut être utilisée pour traiter les kystes persistants.

La chirurgie peut être recommandée si:

il y a des symptômes

le kyste est gros ou semble grossir

le kyste ne ressemble pas à un kyste fonctionnel

le kyste persiste pendant 2 à 3 cycles menstruels.

Deux types de chirurgie sont:

La laparoscopie, ou chirurgie de trou de serrure: le chirurgien utilise de très petits outils pour retirer le kyste à travers une petite incision. Dans la plupart des cas, le patient peut rentrer chez lui le même jour. Ce type de chirurgie n'affecte généralement pas la fertilité et les temps de récupération sont rapides.

Laparotomie: Ceci peut être recommandé si le kyste est cancéreux. Une coupe plus longue est faite dans la partie supérieure de la racine des poils pubiens. Le kyste est enlevé et envoyé au laboratoire pour le test. Le patient reste habituellement à l'hôpital pendant au moins 2 jours.

Traitement du cancer

Si le kyste peut être cancéreux, une biopsie peut être effectuée pour le test.

Si le résultat montre la présence d'un cancer, il peut être nécessaire de prélever davantage d'organes et de tissus, tels que les ovaires et l'utérus.

Diagnostic

L'échographie est une méthode courante de diagnostic du kyste ovarien.

La plupart des kystes ovariens ne présentent aucun signe ou symptôme, ils restent donc souvent non diagnostiqués.

 

Parfois, un kyste ne produisant pas de symptômes peut être diagnostiqué lors d'un examen pelvien ou d'une échographie sans rapport.

 

Le diagnostic vise à évaluer la forme, la taille et la composition du kyste, qu'il soit rempli de liquide ou de solide.

 

Les tests de diagnostic peuvent inclure:

une échographie

un test sanguin

un test de grossesse

laparoscopie

La prévention

Il n'y a aucun moyen d'empêcher la croissance du kyste ovarien. Cependant, des examens pelviens réguliers permettront un traitement précoce si nécessaire. Cela peut souvent prévenir les complications.

 

Ajouter un commentaire