Solution de traitement naturel de la cystite

Le mot « cystite » est un terme médical pour désigner l'inflammation de la muqueuse de la vessie. La cystite est le plus souvent causée par une infection bactérienne appelée infection des voies urinaires. Ces bactéries sont des flores conditionnellement pathogènes (celles qui sont normalement présentes dans l'organisme mais peuvent provoquer une inflammation dans certaines conditions), telles que Escherichia coli, staphylocoques et streptocoques.

Traitement naturel de la cystite

Voici le meilleur remède naturel contre la cystite et donc contre les infections des voies urinaires en particulier chez la femme. Ce traitement est un ensemble des meilleures plantes antibiotiques efficaces pour localiser et détruire le virus responsable de la cystite. Au bout du traitement, vous aurez entièrement satisfaction et ce sans ressentir d'effets secondaires.

cystite traitement

+33 6 44 66 17 58 +229 90 312 738 (Appel/WhatsApp)

Les infections urinaires

Les infections des voies urinaires sont généralement classées en fonction de leur localisation :

  • infections des voies urinaires supérieures - pyélonéphrite aiguë et chronique ou inflammation du bassinet rénal ;
  • infections des voies urinaires inférieures - cystite et urétrite ou inflammation de la muqueuse de l'urètre.

Les infections des voies urinaires peuvent être simples en l'absence d'autres comorbidités graves, des changements structurels des reins ou d'autres parties du système urinaire, et compliquées en l'absence de maladie urinaire grave pouvant entraîner des complications de la fonction rénale.

Pourquoi les problèmes urinaires sont-ils plus fréquents chez les femmes ?

Cela est dû aux caractéristiques physiologiques du corps de la femme : un urètre plus court et sa proximité avec le vagin et le rectum, où se trouve une énorme quantité de bactéries diverses qui sont souvent transférées dans les voies urinaires.

Tout sur la Cystite aiguë

Cystite : symptômes, traitement, définition - docteurclic.com

Symptômes :

  • douleur à la vessie, douleur tirante dans l'abdomen ou dans le bas du dos ;
  • mictions fréquentes (vous devez aller aux toilettes toutes les 20 à 30 minutes). L'infection irrite les muqueuses, faisant constamment rétrécir la vessie, il y a un faux besoin d'uriner, ce qui rend la situation déprimante, il est impossible de penser à autre chose qu'à aller aux toilettes. Cependant, malgré le besoin fréquent, la quantité d'urine excrétée ne change pas, même si le débit urinaire n'est que de quelques gouttes. Le processus lui-même est douloureux - une douleur vive avant, pendant ou plus souvent que la miction. Après cela, l'incontinence urinaire est également possible ;
  • il peut y avoir du pus (pyurie) dans l'urine, mais aussi du sang (hématurie) en raison de graves lésions des muqueuses ; une urine trouble et malodorante est un signe caractéristique d'infection.

Habituellement, la cystite aiguë éclate soudainement et dure plusieurs jours. À mesure que la maladie progresse, les symptômes deviennent plus prononcés. Si le patient a une cystite plus de 2-3 fois par an, cela indique que la maladie devient chronique.

Les causes :

- relations sexuelles actives, qui provoquent des modifications de la microflore vaginale. En conséquence, d'énormes quantités de microflore vaginale peuvent pénétrer dans l'urètre et la vessie, qui ne sont pas prêtes pour une telle attaque, de sorte qu'une inflammation ou une cystite se développe ;

- sous-vêtements synthétiques, serrés, string - il favorise l'entrée de la microflore intestinale dans le tractus urogénital (vagin et voies urinaires) ;

- Hygiène génitale ou selles inadéquates ou insuffisantes - souvent les adolescentes et les jeunes femmes ont une mauvaise hygiène génitale. Les organes génitaux doivent être lavés de haut en bas dans le sens de l'ouverture anale ;

- tout type de froid - nager dans l'eau froide ; assis sur un sol froid ; pieds trempés ;

- Chez les jeunes femmes sous traitement immunosuppresseur, une cystite peut se développer après le développement de diverses infections virales.

Traitement :

  • si la maladie n'est pas compliquée ou n'a pas affecté les voies urinaires supérieures, le traitement de la cystite est très bien géré par un médecin de famille ;
  • si la maladie est compliquée, consultez un urologue.

Le traitement de la cystite aiguë a généralement lieu à domicile sous la surveillance d'un médecin. Selon l'Association européenne des urologues, la cystite causée par une infection bactérienne est généralement traitée avec des antibiotiques. Le traitement de la cystite non bactérienne dépend de la cause sous-jacente. Avec un traitement rapide, la muqueuse de la vessie se rétablit rapidement - en quatre jours environ. Si la douleur ne peut pas être soulagée, une rétention urinaire se produit ou le saignement s'intensifie, une hospitalisation est nécessaire.

Recommandations :

  • régime alimentaire - exclure les aliments tranchants, acides, gras, le café fort et les boissons alcoolisées ;
  •  buvez beaucoup de liquide, au moins 2,5 litres par jour, pour stimuler la production d'urine, car l'accumulation d'urine favorise la croissance bactérienne (la décoction d'airelle, les feuilles et les bourgeons de bouleau, le thé en poudre commun et la boisson à la canneberge sont utilisés comme diurétiques) ;
  •  des sièges chauds peuvent soulager la douleur.

Diagnostique :

  • analyse d'urine avec bandelette de test ;
  • si les symptômes ne disparaissent pas ou réapparaissent trois semaines après le traitement, si des infections aiguës des voies urinaires supérieures sont suspectées, une inoculation bactériologique d'urine, un frottis urinaire est nécessaire ;
  • examen échographique des reins et de la vessie ;
  • pour les femmes - examen par un gynécologue.

NB ! Il est très important de collecter correctement l'urine - pour laver et insérer un flux moyen d'urine dans le récipient, aussi directement que possible du canal - dans le récipient.

La prévention :

  • éviter les rhumes. Il est important de s'habiller en fonction de la météo - pour garder le dos et le ventre au chaud, ne pas penser aux tendances de la mode ;
  • observer l'hygiène personnelle - après la défécation, avant et après les rapports sexuels pour prendre une douche ;
  • utilisez des détergents pour l'hygiène génitale - savons, gels avec un pH neutre ;
  • mangez plus de liquides ;
  • visitez les toilettes plus souvent pour éviter le débordement de la vessie et l'accumulation d'urine ;
  • il est souhaitable d'aller aux toilettes avant et après les rapports sexuels afin que les microbes indésirables ne persistent pas dans la vessie pendant une longue période ;
  • changer les serviettes hygiéniques aussi souvent que possible pendant la menstruation ;
  • ne portez pas de sous-vêtements serrés, de tongs.
 

remede maison cystite remede naturel pour la cystite cystite traitement naturel comment traiter la cystite naturellement recette naturelle pour cystite plantes médicinales pour la cystite

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire