Acouphènes: 8 solutions naturelles contre les bourdonnements d'oreilles

Bourdonnement, cliquetis, pulsations...Certaines personnes les perçoivent sans être provoquées par un stimulus sonore externe. Ils sont ennuyeux et même désactivants, mais il existe des alternatives pour les réduire et les éliminer.

Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. Il peut s’agir de sifflements, de bourdonnements ou de cliquetis, par exemple. Ils peuvent être perçus dans une oreille ou dans les deux, mais aussi sembler présents à l’intérieur même de la tête, à l’avant ou à l’arrière. Les acouphènes peuvent être occasionnels, intermittents ou continus. La présence des acouphènes ne doit pas être comprise comme une maladie, mais plutôt comme un symptôme que quelque chose ne fonctionne pas correctement dans notre corps.

Mais la perception des acouphènes peut devenir si intense et continue que, à l'occasion, elle réduit la capacité de profiter du temps libre et des relations sociales, et peut interférer avec la vie professionnelle, générer de l'anxiété, de l'irritabilité, des sautes d'humeur et des habitudes. de sommeil, difficulté à se concentrer, dépression et isolement social. Pourquoi nos oreilles battent et que pouvons-nous faire?

Quel est le meilleur remède naturel pour soigner les acouphènes?
Si vous recherchez un remède naturel efficace pour soigner définitivement les acouphènes (bourdonnement d’oreilles), vous êtes au bon endroit. L’objectif de ce remède naturel est de vous aider à gérer votre perception du son dans votre tête. Grace à notre remède naturel, vous allez pouvoir arrêter le son perçu et améliorer votre qualité de vie. Notre tisane est composé des meilleures plantes au monde pour guérir des acouphènes. Comment sa marche?
Ce soin naturel est composé de plusieurs plantes particulièrement efficace pour calmer les muqueuses, réduire l’excès d’épaisseur et les sons de bourdonnement. Il est utilisé depuis des dizaines d’année pour une multitude de problèmes de santé. Il est considéré comme un antibactérien, un anti-inflammatoire et un stimulant immunitaire. Il augmente le flux sanguin, la fonction cérébrale et l’utilisation d’oxygène. Il a de nombreuses implications et est très efficace pour améliorer la mémoire, lutter contre les acouphènes, les symptômes de la ménopause, les accidents vasculaires cérébraux, la dégénérescence musculaire, les troubles de l’audition.
Pour découvrir notre remède naturel contre les acouphènes, cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel contre la dépression, cliquez ici

Telephone/whatsapp: 00229 90312738/+33644661758

De manière générale, il existe généralement plusieurs facteurs qui convergent dans les acouphènes ou qui en sont à l'origine: les pathologies de l'oreille interne (cochléaire, lésions labyrinthiques ...), les altérations du système nerveux central, les troubles de l'articulation temporo-mandibulaire, les problèmes cervicaux et même des problèmes émotionnels. Par conséquent, la plupart des professionnels parient sur une approche multidisciplinaire.

Josep Ribas, un psychologue expert en psychoacúfenos, assure que le succès du traitement réside dans le travail conjoint que nous faisons dans quatre domaines:

Audition: consulter un oto-rhino-laryngologiste qui peut détecter d'éventuelles blessures physiques.

Biochimie: avec prise de médicaments (prescrits par un psychiatre).

Mécanique: avec l'aide d'un physiothérapeute ou d'un dentiste maxillo-facial pour vérifier s'il y a un décalage mandibulaire ou cervical.

Émotionnel: les sentiments impliqués dans l'apparition et le développement de ces sons sont travaillés.

Le stress, déclencheur des acouphènes. Il est également important de savoir quelles situations l'activent. Nous sommes tous affectés d'une manière ou d'une autre par le stress, l'anxiété et l'épuisement , à la fois physique et mental. Eh bien, tous ont une relation directe de cause à effet à la fois dans l'émergence des acouphènes et dans son traitement et son pronostic.

8 façons de lutter contre le stress maintenant

Lorsque nous éprouvons régulièrement des tensions émotionnelles au fil du temps, les vaisseaux sanguins de nos oreilles peuvent rétrécir et exercer une influence négative sur la concentration des nutriments. Si les cellules de l'oreille interne ne sont pas bien nourries, elles ne peuvent pas remplir correctement leurs fonctions métaboliques et risquent de se blesser.

Gardez à l'esprit qu'environ 30% de la population adulte en a fait l'expérience à un moment de sa vie (au moins temporairement), mais il y a des cas où la personne doit vivre avec elle 24 heures sur 24. Étant donné l'angoisse que cette situation peut entraîner, la première chose que nous devons savoir est que vous pouvez vivre avec des acouphènes sans perdre en qualité de vie.

 

Thérapies et techniques efficaces contre les acouphènes

Comme première étape dans le traitement des acouphènes, il est essentiel que la personne ait ses besoins de base réglementés; c'est-à-dire manger, dormir, une stimulation variée, un minimum d'exercice physique et de relaxation. Une partie de la solution réside dans la réalisation d'une restructuration cognitive du problème, afin que la personne le comprenne et, avec l'aide d'un psychologue expert, apprenne à amener les acouphènes dans le subconscient.

De cette façon, le son ne sera pas perçu la plupart du temps et, s'il est perçu, ne sera pas agressif. Parmi les techniques les plus utilisées , nous pouvons souligner les suivantes:

1. Penser à autre chose 

L'une des techniques les plus importantes utilisées aujourd'hui est le changement de pensée. Il consiste à détecter certaines interprétations qui provoquent des émotions extrêmement intenses, difficiles à gérer et, grâce à l' utilisation d'un langage moins négatif , l'affecté se concentre davantage sur ce qu'il peut faire.

2. Acceptation et engagement

Ces dernières années, des thérapies de troisième génération telles que l'acceptation et l'engagement (ACT) et la pleine conscience ont également été développées. Dans ces cas, contrairement à ce qui se passe dans les thérapies plus classiques, telles que le comportement cognitif, il n'est pas destiné à changer le contenu de nos pensées, mais à se rapporter à nos pensées d'une manière plus naturelle. Plus précisément, l'ACT cherche à améliorer la situation du patient en acceptant la réalité sans y faire face , sans réagir négativement aux changements, libre de tout jugement et s'engager envers les émotions et les pensées qui apparaissent.

3. Pleine conscience

La pleine conscience, quant à elle, implique d'accorder une attention pleine et consciente au moment présent, en y mettant les cinq sens. La personne apprend à concentrer son attention, augmente son niveau de relaxation et, par conséquent, le temps de libération des acouphènes. Essayer de savourer des actions quotidiennes agréables (par exemple, la douche, l'air frais du matin, un verre d'eau, la première gorgée de thé), tout en observant la réaction corporelle et émotionnelle qu'ils provoquent, nous invite à être conscients complètement du moment.

4. Électrostimulation

Dans les cas où il y a une sorte d'altération dans la structure de l'oreille interne, l'électrostimulation cochléaire mastoïde est présentée comme une option tout à fait réalisable. Par radiofréquence, les cellules endommagées peuvent être régénérées et, dans 60% des cas traités, les acouphènes diminuent voire disparaissent.

5. Médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, les symptômes de l'oreille sont liés au système rénal. Les reins stockent notre énergie ancestrale, celle que nous recevons de nos parents au moment de la gestation, mais elle s'affaiblit avec l'âge. Un des plus anciens livres de médecine traditionnelle Chinoise, le Ling Shu, qui date d’avant JC, traite déjà de cette symptomatologie : « Les oreilles sont les endroits où se réunissent les vaisseaux. Le vide de l’estomac entraîne un vide dans les vaisseaux. Quand les énergies sont déficitaires, elles se dirigent vers le bas. L’épuisement énergétique dans les vaisseaux (auriculaires) cause les acouphènes ».L' acupuncture et la moxibustion (gingembre) aide dans le traitement des acouphènes et les troubles cervicaux liés.

6. Thérapies manuelles

L'ostéopathie et la chiropratique peuvent également être très utiles pour débloquer la zone cervicale et améliorer la circulation sanguine dans le haut du corps. Selon certaines études, l’ostéopathie est aujourd’hui une thérapeutique efficace qui a montré des résultats très encourageant dans la prise en charge des acouphènes. Avant de mettre en place un traitement, votre ostéopathe va effectuer une anamnèse complète et minutieuse afin de déterminer la cause des acouphènes. Votre praticien poursuivra ensuite le diagnostic par des test médicaux et ostéopathiques (tests cervicaux, écoute crânienne).

7. Détente

Le yoga et diverses techniques de relaxation profonde peut aider à éviter la fatigue musculaire et améliorer les symptômes. De même, un repos adéquat et la pratique du taichí et du chikung pour apporter de l'énergie à la partie supérieure du corps peuvent également aider. Le Yoga combiner avec la méditation est connu comme une aide pour minimiser les symptômes de l’acouphène. Bien qu’il ne semble pas que les deux soient corrélés, les bénéfices sont difficiles à ignorer. Le yoga rassemble des étirements et des tenus de pose qui améliore la circulation sanguine à la région ciblé. La combinaison du yoga avec les programmes de thérapie sonore des applications Widex Zen ou Resound Relief encourage une pratique de contrôle de l’acouphène agréable. 

8. Le magnésium
Une étude démontre l’amélioration des acouphènes chez les personnes qui prennent une supplémentation journalière d’un peu plus de 500 mg de magnésium pendant 3 mois (6). C’est tout simple, à essayer.
Il y a d’autres mesures possibles mais d’après mes recherches, ces 2 plantes + magnésium sont les plus ciblées pour la problématique en question.
Il y a différentes manières de prendre ces plantes :
On pourrait prendre les 2 plantes ensemble, ginkgo et petite pervenche (+ magnésium) ;
On pourrait les tester séparément ;
On pourrait rajouter d’autres plantes pour créer une synergie, sous forme d’infusion/décoction pourquoi pas.
Tout va dépendre du contexte.
Voici une synergie, à titre d’exemple :
1/3 de romarin qui est un excellent anti-inflammatoire et anti-oxydant cérébral ;
1/3 de gingembre qui est anti-inflammatoire et facilite la circulation (plante accompagnatrice des autres plantes) ;
1/3 de petite pervenche.
En prenant 10 g de chaque plante pour 1 litre d’eau, on prépare d’abord le gingembre (rhizome frais, toujours mieux) et la petite pervenche en décoction, puis on arrête le feu et on rajoute le romarin. On laisse infuser 10 minutes à couvert. 2 à 3 tasses par jour.

9. Cultivez une attitude positive

Les inquiétudes, les anticipations, les ruminations et les pensées négatives que nous générons tout au long de la journée augmentent cette agitation psychologique. En fait, lorsque nous améliorons la qualité de nos pensées, il y a des changements automatiques sur la perception des acouphènes. Si notre état émotionnel est positif, nous trouvons beaucoup plus facile de ne pas concentrer toute notre attention sur le son et nous pouvons l' interpréter de manière moins catastrophique et dramatique. La nourriture la plus adéquate pour favoriser le silence.

Pendant la nuit, nous sécrétons de la mélatonine, une hormone qui nous aide à réguler les cycles de sommeil. Cependant, avec l'état émotionnel modifié, la quantité que nous générons diminue. Il est donc conseillé de prendre un supplément qui favorise la sécrétion de mélatonine, car le repos contribue à réduire la perception des acouphènes. Les suppléments de vitamine magnésium, la mélatonine, le ginkgo biloba et la vitamine B, et les composés de magnésium, de zinc et des vitamines A, B et D peuvent être utiles.

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire