traitement naturel pour soigner une hydrocèle

Introduction: 

L'hydrocèle est une accumulation de liquide à l'intérieur du scrotum, la structure anatomique qui contient les testicules. Le fluide ne peut entourer qu'un ou les deux testicules (hydrocèle bilatérale), provoquant le gonflement typique du scrotum. Mème si la maladie est beaucoup plus fréquente chez les enfants, elle peut également se produire chez les hommes adultes; les deux formes sont classées comme suit: primaire, fréquent en âge pédiatrique, secondaire, typique de l'âge adulte, après 40 ans. L'hydrocèle se manifeste par des symptômes typiques des testicules:

-gonflement d'un ou des deux testicules,

-rougeur et douleur.

Même les plus petits changements dans la structure ou la forme du testicule doivent toujours être étudiés de manière approfondie. Le médecin, sur la base de l'anamnèse et de l'examen physique, pose un diagnostic de suspicion d'une possible pathologie, qu'il peut ensuite confirmer grâce à l'utilisation d'examens instrumentaux. Le traitement de l'hydrocèle est basé sur l'élimination de la cause qui a provoqué sa formation, permettant dans ces cas une réabsorption en quelques jours. Si les dimensions empêchent maintenant une réabsorption complète, on peut choisir entre deux options thérapeutiques: aspiration de l'excès de liquide (avec un risque élevé de récurrence) ou excision chirurgicale de l'hydrocèle (hydrocélectomie). Le resultat est souvent positif, étant donné qu'à la base du problème, il y a presque toujours des pathologies faciles à résoudre. Le traitement echoue si la cause de l'hydrocèle est une tumeur assez grosse sur le testicule ou qu'elle a déjà donné des métastases.

Comment soigner une hydrocele avec les plantes et eviter l'opération?

Le remède naturel contre l’hydrocèle testiculaire que nous vous proposons est efficace, rapide, durable et surtout il vous évitera de passer par une opération. C’est une solution miracle pour guérir de l’hydrocèle testiculaire. Il est composé de deux éléments : une tisane et une pommade. L’action combinée de la poudre et de la pommade est très efficace. Elle entraîne l’absorption efficace de tout le liquide contenu dans le scrotum. Ainsi, les premiers effets se feront ressentir très vite. Conséquemment vous remarquerez que progressivement vos testicules redeviendront normaux. C'est le secret pour soigner définitivement l’hydrocèle testiculaire.

Pour decouvrir notre solution naturel pour soigner l'hydrocèle testiculaire, cliquez ici

Quels sont les causes d'hydrocèle?

L'hydrocèle est une pathologie relativement commune dans la population; il se produit dans 98% des cas chez les hommes. Chez les femmes, bien qu'il n'y ait pas de scrotum, il est possible d'identifier l'analogue anatomique et la pathologie prend le nom d '"hydrocèle du canal de Nuck". Dans 25% des cas, l'hydrocèle est de type congénital primaire et survient chez le nouveau-né. Dans les autres cas, il survient chez l'adulte sous forme d'hydrocèle secondaire à diverses causes.

Hydrocèle primaire

C'est un type d'hydrocèle congénitale qui survient chez le nouveau-né dès la naissance. Il est également appelé hydrocèle communicant et est dû au manque de fermeture du processus vaginal. Il existe donc une communication entre la cavité abdominale et la cavité scrotale. Dans cette forme d'hydrocèle, est très souvent associé à une hernie inguinale (intestin abdominal qui s'échappe, généralement une anse intestinale localisée au niveau inguinal).

Cette forme d’hydrocèle présente une caractéristique particulière: en raison de la communication entre les cavités abdominale et scrotale, le volume de l’hydrocèle augmente progressivement pendant la journée en raison de la gravité qui favorise la descente du liquide au niveau scrotal et diminue pendant la nuit. le liquide retourne partiellement dans la cavité abdominale.

Hydrocèle secondaire

C'est une forme typique chez l'adulte, apparaissant surtout après 40 ans, et pouvant être due à différentes causes:

-traumatisme local,

-processus infectieux ou inflammatoires impliquant testicule ou épididyme,

-radiothérapie locale,

-hernie inguinale,

-occlusion ou compression du cordon spermatique,

-kystes ou tumeurs testiculaires.

Quels sont les symptômes d'hydrocèle?
Les principaux symptômes de l'hydrocèle se manifestent au niveau des testicules et sont les suivants:

-gonflement d'un ou des deux testicules,
-douleur et rougeur,
-sentiment de contrariété et de poids,
-difficulté à palper le testicule,
-la dystrophie cutanée,
-troubles de la miction.
Très rarement on peut aussi observer:

-oligospermie (faible production de sperme),
-l'infertilité,
-perte de libido et impuissance,
altération de la fonction sexuelle.
Il faut rappeler que dès que l’on détecte un léger gonflement du testicule chez l’adulte et chez l’enfant, il faut contacter immédiatement un médecin, afin d’avoir un diagnostic rapide et un traitement adéquat.

Diagnostic

Le diagnostic commence par un historique médical minutieux et un examen physique approfondi. Surtout, ce dernier mettra en évidence un gonflement tendu et non solide, avec l’impossibilité de palper le testicule en raison de la masse fluide qui l’entoure. L’examen physique est soutenu par l’utilisation de la transillumination. Cette procédure est effectuée dans un environnement faiblement éclairé, en plaçant une petite source de lumière derrière le scrotum et tire ainsi parti de deux scénarios possibles:

-transillumination positive: si le scrotum est occupé par un liquide clair, vous verrez la lumière qui transpire du côté opposé;

-transillumination négative: la lumière ne traverse pas le scrotum, ce qui exclut qu'il s'agisse d'hydrocèle, mais d'autres causes seront recherchées comme une masse solide indicatrice d'une néoplasie.

La procédure de diagnostic se termine par une échographie scrotale, qui peut confirmer la suspicion d'hydrocèle et mettre en évidence son apparence hypoéchogène. L'échographie est également importante pour exclure la présence de masses solides pouvant indiquer la présence d'une tumeur. Dans le cas d'une hydrocèle douteuse, il est possible de procéder à la chirurgie, puis de procéder à une analyse précise du matériel retiré et d'exclure ainsi d'autres pathologies.

Diagnostic différentiel

L'hydrocèle est essentiellement caractérisée par un gonflement testiculaire et ce signe se retrouve dans de nombreuses autres pathologies pour lesquelles un diagnostic différentiel précis doit être posé:

-Varicocèle: dilatation des veines testiculaires pour former des varices.

-Spermatocèle: cavité kystique contenant un liquide spermatique dans le testicule ou l'épididyme.

-Épididymite et orchite: inflammation de l'épididyme et des testicules.

-Hernie inguino scrotale: débordement d'un intestin abdominal, généralement une anse intestinale localisée au niveau inguinal, pouvant parfois être emporté dans le scrotum.

-Torsion funiculaire: rotation autour du propre axe du cordon spermatique, structure contenant les vaisseaux sanguins du testicule et le canal spermatique qui transporte les spermatozoïdes.

Tumeur testiculaire: dans la plupart des cas bénigne. Hématocèle: prélèvement de sang dans la cavité scrotale.

Filariose de Wurcheria bancrofti: infection par un nématode parasitaire typique des pays tropicaux.

 

Ajouter un commentaire