Prostatite: symptômes et remèdes naturels

La prostatite est une inflammation douloureuse de la prostate. Il s’agit d’une affection courante qui peut toucher les hommes de tout âge. On distingue plusieurs types de prostatites:

Prostatite bactérienne aiguë

La prostatite bactérienne aiguë est causée par des bactéries. On dit qu’elle est aiguë parce que ses symptômes apparaissent soudainement et peuvent être sévères. Il s’agit du type de prostatite le moins courant, mais le plus facile à traiter.

Prostatite bactérienne chronique

La prostatite bactérienne chronique (à long terme) est causée par des bactéries et persiste souvent pendant plusieurs mois. Ses symptômes sont habituellement moins intenses que ceux provoqués par la prostatite bactérienne aiguë et ils ont tendance à disparaître puis à revenir. La prostatite bactérienne chronique peut entraîner des symptômes urinaires comme une sensation de brûlure ou une douleur pendant la miction, mais elle ne cause pas de fièvre ni de frissons. Il semble qu’elle survienne plus souvent chez les hommes âgés atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate.

Ce type de prostatite est le plus courant. Il s’agit d’une affection chronique qui n’est pas causée par des bactéries et qui provoque de la douleur ou un inconfort pouvant disparaître et revenir dans le bassin.

Prostatite inflammatoire asymptomatique

La prostatite inflammatoire asymptomatique n’occasionne aucun symptôme et ne requiert pas de traitement. Les médecins la diagnostiquent souvent lorsqu’ils effectuent des examens pour vérifier la présence d’autres affections, comme le cancer de la prostate, ou pour déterminer la cause d’une infertilité.

1- Plantes médicinales africaine.
Voici le meilleur remède naturel au monde pour guérir de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Cette tisane est un mélange de plantes médicinales africaines et chinoises. Ces plantes possèdent des propriétés anti-inflammatoires, astringentes, antibactériennes et calmantes. Cela
permet de réduire le gonflement de la glande de la prostate, rétablir l’équilibre sexuel et procure un immense soulagement. Cette tisane. Ce remède naturel contient également plusieurs composés naturels qui inhibent le processus inflammatoire déclencheur de l’inflammation et de la douleur dans la prostate. Il permet de soulager les symptômes urinaires, y compris ceux causés par une prostate trop grosse sans avoir recours à une opération. C’est le secret de la nature pour guérir de l’hypertrophie bénigne de la prostate.
Pour découvrir notre remède naturel, cliquez ici


 

Le cancer de la prostate peut engendrer les signes et symptômes suivants :

Au début, le cancer de la prostate ne provoque aucun symptôme. Notez que ceux indiqués ci-dessous peuvent être reliés à une autre maladie de la prostate, comme l'hypertrophie bénigne de la prostate.

  • Difficultés pour uriner : de la difficulté à commencer à uriner ou à retenir l'urine, une incapacité à uriner, un besoin d'uriner fréquemment (surtout la nuit), un faible débit urinaire, une sensation de brûlure ou de douleur au moment d’uriner.
  • Du sang dans l’urine ou le sperme.
  • Douleurs ou raideurs fréquentes au bas du dos, aux hanches ou au haut des cuisses.
  • Des changements de fonctionnement urinaire : envie fréquente, impériosité urinaire, besoin de pousser, rétention d’urine, brûlures en urinant.
  • Des changements au niveau génital : des éjaculations douloureuses, ou des difficultés à obtenir un érection. Personnes prédisposées 

Précisons que certains hommes « à risque » n’auront jamais le cancer de la prostate. Plusieurs facteurs de risque sont à l’étude.

  • Âge. En Amérique du Nord, le cancer de la prostate touche surtout les hommes de plus de 60 ans. L'âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans, et de 80 ans au moment du décès. Plus jeune, seuls 0,5 % des cancers de la prostate apparaissent avant 50 ans, et 22 % entre 55 et 64 ans…
  • Antécédents familiaux. Les risques sont plus élevés lorsque le père ou un frère a déjà souffert de cette maladie, ce qui suggère une prédisposition génétique. Cette hypothèse est renforcée par la découverte que les porteurs des gènes BRCA1 et BRCA2 ont un risque accru de cancer de la prostate.
  • Origine ethnique. Les hommes de descendance africaine sont plus à risque que les Caucasiens, qui sont plus à risque que les Asiatiques. On estime que les Indiens et les Chinois sont environ 50 fois moins touchés par le cancer de la prostate que les Occidentaux. Toutefois, lorsque ceux-ci migrent vers les pays où cette maladie est plus fréquente, leur risque augmente aussi. Ce qui laisse croire que des facteurs non seulement liés aux gènes, mais aussi à l’alimentation exercent une influence.
  • Obésité : un homme en surpoids important présente un risque plus élevé d’avoir un cancer de la prostate dépisté à un stade avancé.
  • L’inflammation ou infection de la prostate augmente le risque de cancer de la prostate, quand elle dure longtemps.
  • Les hommes de grande taille présentent un risque plus élevé de cancer de la prostate.
  • Les hommes ayant été exposés aux pesticides présentent un risque un peu plus élevé de cancer de la prostate, surtout s’ils ont des antécédents de cancer de la prostate dans leur famille.
  • L’exposition au cadmium ou aux dérivés du caoutchouc en milieu professionnel augmente également le risque de cancer de la prostate.

La prostatite est parfois la conséquence d'une contamination sexuelle ( maladie sexuellement transmissible). Mais bien souvent, aucun facteur déclenchant n'est retrouvé.

Chez le sujet âgé, la prostatite est fréquemment la conséquence d'une infection des urines, elle-même secondaire à une hypertrophie de la prostate qui favorise la stase urinaire. On parle alors d'adénomite. Les symptomes sont les suivants:

  • présence de sang dans l’urine (hématurie) ou le sperme
  • sensation de brûlure ou douleur pendant la miction
  • éjaculation difficile ou douloureuse
  • écoulement urétral
  • douleur ou inconfort aux organes génitaux, à l’aine, au bas de l’abdomen ou au bas du dos
  • douleur ou sensation de pression dans le rectum
  • besoin d’uriner souvent (mictions fréquentes)
  • besoin très pressant d’uriner (mictions urgentes)
  • jet urinaire réduit
  • difficulté à uriner
  • fièvre, frissons et douleurs musculaires
  • infections urinaires récurrentes
  • troubles sexuels et perte de libido

.

Plus precisement:

  • Fièvre supérieure à 38,5frissonsgrande fatigue ; 
  • Le patient se plaint de brûlures en urinant, d'avoir des difficultés à uriner ( dysurie), d'uriner trop souvent (pollakiurie) ; 
  • Il existe parfois un écoulement purulent au méat urinaire ;
  • Présence de sang dans les urines ou le sperme ;  
  • Les urines peuvent être troubles et malodorantes.

La prostatite aiguë peut se présenter avec des signes grippaux :

  • Douleurs musculaires diffuses, articulaires… ; 
  • Rarement, est associée une sensation de corps étranger dans l'anus.

Parlant toujours de cette maladie la prostatite chronique se caractérise par des douleurs périnéales chroniques, parfois dans la région anale. Les brûlures mictionnelles peuvent évoluer depuis plusieurs années.

Le plus souvent, le cancer de la prostate ne s’accompagne d’aucun symptôme; on le dit « silencieux ». Il sera découvert par hasard, à la suite d’une prise de sang ou lors d’un examen de routine de la prostate. Dans ce cas, le médecin aura effectué un toucher rectal, noté une induration, et il aura sonné l’alarme. Ce durcissement est le signe clinique le plus fréquent.

 

Symptômes similaires lorsque l’urètre est comprimé

Les symptômes commencent à apparaître lorsque la tumeur augmente et exerce une pression sur l’urètre ou lorsqu’il est avancé. Les symptômes sont les mêmes que pour l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), car en vieillissant la prostate augmente en volume et comprime l’urètre. La prostatite peut également causer des symptômes similaires au cancer de la prostate. Par contre, comme mentionné plus tôt, la majorité des patients avec un cancer de la prostate n’auront aucun symptômes cliniques.

Passé l’âge de 40 ans, il est important que les hommes s’assurent de ne pas confondre HBPprostatite et cancer de la prostate. L’examen par un médecin devient donc plus qu’important pour en avoir le cœur net.

L’HBP ou prostate volumineuse

Les signes et symptômes les plus communs

Aux premiers stades de l’Hypertrophie Bénigne de la Prostate, il n’y a pas de signes et symptômes. Ceux-ci apparaissent lorsque la prostate dont la taille a augmenté exerce de la pression sur l’urètre et la vessie. Cela peut réduire le diamètre de l’urètre (le comprimer) ou irriter la vessie, ce qui peut causer des changements des habitudes urinaires et de la difficulté à uriner. Chez certains patients, des symptômes peuvent apparaitre avec un élargissement minime de la prostate.

 

L’HBP peut engendrer les symptômes suivants:

  • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
  • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
  • De la difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
  • Un jet d’urine faible ou lent
  • Un jet d’urine qui s’interrompt
  • Une sensation de mal vider sa vessie
  • Une difficulté à contrôler sa vessie (fuite urinaires)
  • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
  • Une éjaculation difficile ou douloureuse
  • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

La prostatite ou inflammation de la prostate

Les signes et symptômes les plus communs

La prostatite peut causer un grand éventail de symptômes très variables d’un homme à l’autre. Ils peuvent être similaires à ceux provoqués par l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) et le cancer de la prostate. Par contre, elle se distingue par la présence de douleurs dans la région pelvienne et si aiguë, par une forte fièvre et des frissons.

La prostatite peut être causée par une infection urinaire aiguë (prostatite bactérienne) ou par une inflammation chronique/sensibilité chronique.

 

La prostatite peut engendrer les symptômes suivants:

  • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
  • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
  • Une difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
  • Un jet d’urine faible ou lent
  • Un jet d’urine qui s’interrompt
  • Une sensation de mal vider sa vessie
  • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
  • Des douleurs dans la région du bassin (organes génitaux, aine, bas du ventre ou bas du dos)
  • Une éjaculation difficile ou douloureuse
  • De la fièvre et des frissons si la prostatite est aiguë
  • Des infections urinaires récurrentes
  • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

L’HBP et la prostatite ne correspondent pas à un cancer de la prostate. Elles font partie des maladies les plus courantes liées à la prostate.

Cancer localisé

Les signes et symptômes d’un cancer localisé

Les signes et symptômes les plus communs

Il est fréquent que le cancer de la prostate, lors des tout premiers stades, ne cause aucun symptôme dû à son développement généralement lent. Les symptômes peuvent apparaître si la tumeur grossit et comprime votre urètre – entraînant des changements de vos habitudes urinaires ou d’autres problèmes – ou si votre cancer est avancé. La tumeur ne cause pas généralement de douleur à la prostate proprement dite.

Comme mentionné plus haut, il ne faut pas perdre de vue que tous ces symptômes sont généralement causés par un grossissement bénin de la prostate qui survient avec l’âge et non par un cancer de la prostate. Ils peuvent également être causés par d’autres problèmes liés à l’appareil urinaire, dont la prostatite bactérienne ou infectieuse, entre autres.

Le cancer peut engendrer les symptômes suivants (le plus souvent il n’y a aucun symptômes):

  • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
  • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
  • De la difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
  • Un jet d’urine faible ou lent
  • Un jet d’urine qui s’interrompt
  • Une sensation de mal vider sa vessie
  • Une difficulté à contrôler sa vessie (fuite urinaires)
  • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
  • Une éjaculation difficile ou douloureuse
  • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

Les signes et symptômes d’un cancer avancé

Les signes et symptômes lorsqu’il se propage à l’extérieur de la prostate

Le cancer qui a pris naissance dans la prostate gagne ensuite les ganglions pelviens (ce ne sont pas les mêmes ganglions que ceux de l’aine, qui sont perceptibles: les ganglions pelviens se trouvent en profondeur dans le ventre, près de la prostate ; on ne les voit pas et on ne les sent pas). C’est ce qu’on appelle des métastases ganglionnaires. Ces métastases ganglionnaires ne causent pas de douleur, mais peuvent, à l’occasion, causer un œdème (enflure) des pieds et des chevilles (voir plus bas pourquoi).

Au stade encore plus avancé de la maladie, les cellules cancéreuses ont généralement migré vers les os, en particulier ceux du bassin et de la colonne vertébrale (ce sont les métastases osseuses).

 

Si les métastases sont assez grosses, les symptômes suivants peuvent alors apparaître:

  • De la douleur au bas du dos ou dans les hanches
  • Un engourdissement ou paralysie des membres inférieurs (au niveau de la colonne vertébrale, les métastases peuvent comprimer la moelle épinière)
  • Un œdème (enflure) des pieds et des chevilles (les métastases ganglionnaires peuvent causer un mauvais drainage lymphatique des membres inférieurs)
  • Une perte de poids et atteinte de l’état général (on ne se sent pas bien)
  • Une fatigue constante et pâleur (les métastases osseuses peuvent causer une anémie)

     

 

Commentaires

  • jennifer anderson
    • 1. jennifer anderson Le 21/11/2019
    LE VIRUS HERPES ET L’HEPATITE CURED. Quelqu'un doutait-il encore de la phytothérapie naturelle? J'ai vu la grande importance de la phytothérapie et le travail merveilleux qu'ils ont accompli dans la vie des gens. Je me demande pourquoi les gens dépensent encore leur argent en chirurgie, en injections et en médicaments qui ne peuvent pas vous guérir complètement. La phytothérapie peut soigner toutes sortes de maladies, y compris HERPES VIRUS, le diabète, l'asthme, le VIH, l'hépatite, la SLA, le cancer et bien d'autres. Je l'ai vu de mes propres yeux. Email du médecin (herbalcure12@gmail.com). J'ai été guéri de l'hépatite et ma sœur et son mari ont été guéris du virus de l'herpès avec le même phytothérapeute et ont été testés négatifs après l'utilisation du médicament à base de plantes. utilise des herbes naturelles pour soigner différents types de maladies. Ce phytothérapeute a la permission d'expédier ses médicaments à base de plantes dans différentes régions du pays via UPS, DHL et FEDEX COURIER DELIVERING SERVICE. J'avais peur auparavant jusqu'à ce que je reçoive mes médicaments à base de plantes par l'intermédiaire du service de messagerie DHL. Mais même le Dr. Sebi prouve au monde entier que les herbes naturelles peuvent guérir toutes les maladies et tous les virus, il a guéri d'innombrables personnes utilisant des herbes naturelles, ce médecin des herbes Mohammed me fait croire qu'il n'y a pas de problème sans solution. Il n'y a pas de mal à essayer la phytothérapie. Contactez ou écrivez à Dr.Mohammed sur: herbalcure12@gmail.com (WHATSAPP / CALL +2349036036397)
  • harry williams
    • 2. harry williams Le 25/11/2019
    VRAI CURE SUR LE VIRUS HERPES SIMPLEX ET LE VIH. Parfois, nous avons juste besoin d'essayer la phytothérapie pour voir par nous-mêmes. Je suis très heureux aujourd'hui que je n'écoute pas ce que les gens disent, sinon j'aurais été un homme mort maintenant. En 2014, j'ai été infecté par le virus HERPES SIMPLEX. Je me suis rendu dans de nombreux hôpitaux pour y remédier, mais il n'y avait pas de solution. Je me demandais comment obtenir une solution pour que mon corps soit en bonne santé. Un jour, j'étais au bureau en train de chercher où je pourrais aller pour trouver une solution. alors une dame me dit pourquoi je suis si triste et je lui ouvre tout en lui disant mon problème, elle m'a dit qu'elle pouvait m'aider, elle m'a présenté à un médecin qui utilise des médicaments à base de plantes pour soigner HERPES SIMPLEX VIRUS , Le VIH, le VPH et bien d’autres maladies et elle m’a donné son courrier électronique. Je lui ai donc envoyé un mail. Il m'a dit tout ce que je devais faire et m'a envoyé le médicament à base de plantes par service de messagerie et m'a également donné les instructions à suivre, ce que j'ai bien suivi. Avant de savoir ce qui se passait après 3 semaines, le virus HERPES SIMPLEX qui était dans mon corps a disparu et a séché la cloque. Je suis allé à l'hôpital pour un test et c'était négatif. cet homme est réel et il est la solution au virus de l'herpès. Donc, si vous avez aussi le cœur brisé et que vous avez besoin d'aide, vous pouvez également lui envoyer un courriel à l'adresse herbalcure12@gmail.com (appelez ou whatsapp +2349036036397 selon ce grand DR, il peut également guérir du VIH, de la SLA, du CANCER, du maux de froid, du VPH, de l’hépatite de tous types et du diabète

Ajouter un commentaire