Kystes endométriosiques: remède naturel, causes, symptômes et diagnostic

Le kyste endométriosique, également appelé endométriome, est un kyste ovarien pathologique qui apparaît en raison d'une maladie primaire, à savoir l'endométriose. Le kyste endométriosique est spécifiquement un sac rempli de sang ancien, de couleur brune, provenant de l'endomètre. Les kystes peuvent avoir un diamètre allant de deux à cinq centimètres. Dans les cas les plus graves, cependant, ils peuvent même atteindre des tailles plus grandes, entre 10 et 20 centimètres. Mais voyons en détail  ce qu'est un kyste endométriotique , les symptômes et traitements possibles.

Comment soigner les kystes endométriosiques?

Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître les kystes endometriosiques. Ce remède naturel est composé des meilleures plantes médicinales pour traiter les kystes de l'endomètre. Il vous guérira et vous allez éviter l’opération. La tisane est composé de plusieurs herbes qui régulent les niveaux d’hormones et la taille de vos kystes. Elle vous aidera à soulager les douleurs du cycle menstruel et régulariser votre cycle. La tisane expulsera aussi les déchets contenus dans votre utérus. Généralement, sauf quand le diagnostic est trop tardif, notre traitement naturel permet de guérir des kystes endométriosiques sans effets secondaires.
Pour découvrir le meilleur remède naturel pour soigner les kystes endométriosiques,
cliquez ici


 

Causes des kystes endométriosiques

Les médecins tentent depuis longtemps de comprendre les causes des kystes endométriosiques. Pour le moment, toutefois, il n'a pas été possible de déterminer avec certitude ce que c'est. Dans des études sur les causes probables des kystes endométriosiques, des scientifiques et des médecins ont découvert que cette maladie était souvent due à des modifications hormonalesCes changements caractérisent le cycle menstruel de la femme et, par conséquent, l’aggravation de l’endométriome. Cela les a amenés à créer une corrélation entre les problèmes du cycle menstruel et les kystes endométriosiques.

 

Comment traiter les kystes endométriosiques naturellement?

Les traitements conventionnels ne traitent que les symptômes sans aller au fond du problème. C'est parce que la racine du problème est toujours inconnue. L'une des pratiques les plus courantes consiste à prescrire des pilules contraceptives , des médicaments pour réduire les niveaux d'insuline et des médicaments pour aider à l'ovulation. Même dans certains cas plus particuliers, la chirurgie est directement recommandée.

Parallèlement à ces interventions, certains changements de mode de vie peuvent être apportés pour vous aider à améliorer vos symptômes sans les effets secondaires possibles des médicaments. L'élimination de l'alcool , de la nicotine , de la caféine , du sucre , des graisses animales , des aliments transformés et des produits laitiers aidera à réduire l'inflammation . Mangez des fruits et des légumes en abondance.

 

Comment une alimentation saine peut-elle vous aider?

La philosophie Clean Eat (basée sur une alimentation aliments à base de plantes tels que feuilles vertes, légumes, fruits, légumineuses, céréales complètes sans gluten, noix, graines, algues et boissons végétales) est idéale pour les cas de kystes endométriosiques, en particulier en raison de son impact important. Lorsque nous sommes en mesure de réduire les symptômes d'inflammation dans le corps, nous pouvons gérer beaucoup mieux le reste des symptômes, en réduisant leurs inconforts ou même en les éliminant.

Quels sont les aliments que nous devrions consommer plus?

-Les légumes riches en fibres vont aider à maintenir le taux de sucre dans le sang, le poids et les hormones sous contrôle. Quelques exemples sont le céleri, le concombre, les radis, la laitue, les épinards et la famille du chou qui sont particulièrement utiles au bon fonctionnement des œstrogènes tels que le brocoli, le chou frisé, le chou rouge et le chou blanc.  

-Sources végétales de protéines Bien que tous les aliments d'origine végétale contiennent des acides aminés, les graines, les noix, les légumineuses, les germes, ainsi que les microalgues telles que la chlorella et la spiruline en fournissent des quantités plus concentrées. Les légumes riches en calcium tels que les feuilles vertes (épinards, chou frisé, brocoli) contribuent non seulement au bon développement des follicules dans les ovaires, mais également à la production d'insuline. Le sésame est également une excellente source de calcium ainsi que de potassium, un autre minéral qui augmente la production de l'hormone folliculo-stimulante (FSH).

-Fruits : hautement antioxydants et anti-inflammatoires tels que cerises, framboises, myrtilles, pamplemousses, pêches, grenade… Ils nous donnent de l'énergie, nous aident à éliminer les toxines et à fournir des glucides sains sans excès de protéines ou de graisse

Pratiques complémentaires pour réduire les symptômes

À certaines occasions, suivre un régime sain et équilibré ne suffit pas et d’autres remèdes naturels peuvent faire la différence. De nombreuses études ont montré l' efficacité de l' acupuncture dans le traitement des kystes endométriosique, aussi efficace que la médecine occidentale. Dans une méta-analyse sur l'acupuncture associée à la médecine naturelle chinoise pour le traitement des kystes endométriosiques, nous avons constatez que cela aide à réduire la résistance à l'insuline, la testostérone et l'indice de masse corporelle.

Les femmes qui envisagent de prendre des médicaments pour provoquer l'ovulation peuvent envisager une autre alternative plus naturelle, l'actée à grappes noires ( Actaea racemosa ). Une étude a montré qu'il peut remplacer le citrate de Clomid, un médicament très utilisé contre la fécondité pour induire l'ovulation chez les femmes atteintes des kystes endométriosiques. Cela est dû à sa teneur élevée en phytoestrogènes , qui peut stimuler la production d’œstrogènes dès la première dose.

Une variété de substances bétoniques ( Stachys lavandulifolia ) s'est également révélée efficace en cas de cycles menstruels anormaux. Il peut être utilisé comme alternative à l’acétate de médroxyprogestérone pour prévenir les saignements utérins anormaux. Avant de commencer à prendre des herbes médicinales ayant ces propriétés puissantes, je vous recommande de consulter un herboriste spécialisé et d'informer votre médecin du traitement que vous envisagez de suivre.

 

Quelle différence y a-t-il entre les kystes organiques et les kystes endométriosiques ?

"Le kyste endométriosique est aussi un kyste organique. L'endométriose correspond à des règles très douloureuses, il faut toujours rechercher une endométriose en échographie et en coelioscopie. Les kystes ne sont pas complètement pleins de liquide. À l'intérieur, il y a du sang, des caillots, ce sont des kystes hétérogènes à l'échographie.

"Concernant le traitement des kystes ovariens dus à l'endométriose, il faut être sûr que c'est une endométriose parce qu'on ne peut pas le savoir. Il faut donc réaliser une IRM, il faut compléter par des marqueurs. Les kystes ne sont pas translucides donc il faut être sûr qu'il s'agit bien d'une endométriose.

"Pendant l'intervention, on regarde si les kystes sont bénins ou non, et s'il y a le moindre doute, on enlève l'ovaire."

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire