Hydrocèle et spermatocèle: solution naturelle

Hydrocèle: Accumulation de liquide aqueux dans le scrotum, plus précisément dans les gaines testiculaires internes. Une hydrocèle peut être innée ou acquise plus tard dans la vie. Elle survient souvent chez les nourrissons, souvent avec une hernie et revient généralement au cours de la première année de vie. Chez l'adulte, l'hydrocèle survient spontanément, à la suite d'une inflammation et rarement de manière concomitante à une tumeur.

Spermatocèle (vésicule séminale): kyste (cavité) rempli de liquide riche en protéines et contenant du sperme dans la zone de l'épididyme. Il est généralement situé à l'extrémité supérieure des testicules et est palpable de l'extérieur sous la forme d'un petit nodule ou d'un gonflement doux plus important. Ce spermatocèle est responsable d’une augmentation de volume plus ou moins importante d’un ou deux côtés du scrotum. Il s’agit d’une maladie bénigne, qui risque ni de s’infecter ni d’évoluer vers une maladie plus grave. Ils peuvent cependant devenir plus volumineux après plusieurs années.

Lorsqu'elles provoquent une gêne, les hydrocèles et les spermatocèles sont traités chirurgicalement.

 

Quel est le traitement naturel efficace pour soigner l'hydrocèle?

La solution naturel contre l’hydrocèle testiculaire que nous vous proposons est efficace, rapide, durable et surtout il vous évitera de passer par une opération. C’est sans aucuns doute la solution miracle pour guérir de l’hydrocèle testiculaire. Comment sa marche?

Le remède naturel pour guérir définitivement de l’hydrocèle testiculaire que nous vous proposons est composé de deux éléments : une tisane et une pommade. L’action combinée de la poudre et de la pommade est très efficace. Elle entraîne l’absorption efficace de tout le liquide contenu dans le scrotum. Ainsi, les premiers effets se feront ressentir très vite. Conséquemment vous remarquerez que progressivement vos testicules redeviendront normaux.

Pour decouvrir la thérapie naturel pour soigner l'hydrocèle, cliquez ici

Telephone/whatsapp: 0022990312738/+33644661758

 

Symptômes et symptômes

  • Elargissement élastique et généralement indolore du scrotum au niveau de l'hydrocèle
  • Agrandissement du scrotum, parfois avec une petite structure palpable au pôle testiculaire supérieur dans la spermatocèle
  • Rarement plaintes après une longue période de repos.

 

La maladie

hydrocèle

Normalement, dans le scrotum, il y a un équilibre entre la production et l'écoulement de fluide. Si cet équilibre est perturbé, l'eau s'accumule et une hydrocèle se forme. Par exemple, les causes acquises sont:

  • Inflammation et blessures
  • torsion testiculaire
  • Tumeurs des testicules ou épididyme
  • Troubles postopératoires de drainage lymphatique ou sanguin.
  • Une forme spéciale est l' hydrocèle juvénile congénitale , au cours de laquelle la connexion entre le scrotum et la cavité abdominale n'est pas fermée pendant le développement prénatal. Les facteurs de risque de l'hydrocèle juvénile sont les testicules non descendus et la fente vésicale, mais aussi la prématurité et les anomalies du tissu conjonctif congénital. L'hydrocèle juvénile revient souvent d'elle-même.
spermatocèle

Les spermatocèle sont des kystes bénins qui sont soit congénitaux soit se développent à partir d'une inflammation ou d'une blessure. Ils sont souvent très petits, mais parfois ils peuvent devenir aussi gros qu'une hydrocèle. En se connectant aux spermatozoïdes, ils contiennent principalement des spermatozoïdes. Dans la vieillesse, jusqu'à 30% de tous les hommes ont une spermatocèle, qui dans la plupart des cas est cliniquement complètement banale. La spermatocèle n'est traitée que lorsqu'elle provoque de la douleur ou lorsque la personne affectée ressent que sa taille est dérangeante.

diagnostic

Le médecin reconnaît bien l'hydrocèle et la spermatocèle à l'échographie et peut ainsi exclure d'autres causes d'élargissement du scrotum telles que les tumeurs.

Diagnostics différentiels : Les autres agrandissements généralement indolores du scrotum sont la rupture testiculaire, la varicocèle et le cancer testiculaire.

 

Traitement de la medecine coinventionnelle

Hydrocèle acquise: Le traitement avec l'hydrocèle n'est nécessaire que s'il provoque une gêne. Pendant l'opération, le médecin vide les gaines du scrotum puis les suture afin qu'aucun liquide ne puisse s'y accumuler. La ponction précédemment courante (aspiration du liquide avec une canule) est due au risque d'infection et généralement à une amélioration temporaire uniquement dans des cas exceptionnels (par exemple chez des patients très âgés). Une autre alternative à la chirurgie est la sclérothérapie avec 2,5% de phénol. Le risque qu'une hydrocèle se forme à nouveau est plus grand que pendant le traitement chirurgical. De plus, la cicatrisation est problématique après une sclérothérapie, si une réintervention est nécessaire. C'est pourquoi ce traitement est également rarement proposé.

Hydrocèle juvénile . L'hydrocèle innée remonte souvent à la deuxième année de vie. Si ce n'est pas le cas ou si l'hydrocèle est très grande, une intervention chirurgicale est effectuée. La connexion ouverte entre le scrotum et l'abdomen est recherchée via une coupure dans la région inguinale puis fermée.

Spermatocèle . Les spermatocèles ne sont opérés que lorsqu'ils provoquent une gêne. Le médecin arrête les kystes puis les dissout soigneusement de l'épididyme. Si l'épididyme est complètement entrecoupé de kystes, il doit être complètement retiré.

 

Prévision

Une hydrocèle non traitée augmente le risque de torsion testiculaire. De plus, le patient peut devenir incapable de produire en raison de l'augmentation de la pression dans le testicule.

L'opération d'une spermatocèle conduit généralement au fait que dans les testicules affectés, aucun sperme plus fertile ne puisse être trouvé.

 

Ajouter un commentaire