Endométriose n'est pas synonyme d'infertilité

Stérilité et infertilité sont des termes fréquemment cités lorsqu'on parle de l'endométriose . On estime qu'entre 30 et 50% des femmes atteintes de cette maladie ont des problèmes de fertilité. Mais avec un traitement approprié, beaucoup de personnes peuvent enfin avoir des enfants.

C'est une pathologie très courante: elle affecte entre 10 et 15% des femmes en âge de procréer. Cependant, ce pourcentage pourrait être plus élevé, car on pense qu'il existe de nombreux cas non diagnostiqués car il arrive que la douleur produite soit légère et confondu avec celles qui se produisent pendant la menstruation.

 

Je souffre de l'endometriose et je veux tomber enceinte. Que doit je faire?
Voici le meilleur remède naturel pour guérir de l’endometriose avec des plantes et tomber enceinte rapidement. Associé à un régime alimentaire adapté contre l’endometriose,ce remède naturel permet de guérir l’endometriose assez facilement et sans effets secondaires. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, car chaque opération comporte un risque. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
Ce remède naturel contient des plantes qui réduise le taux d’estrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’endométriose. Il supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux.
Pour découvrir notre remède naturel contre l’endométriose, cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


 

Raisons pour lesquelles il affecte la conception

La raison pour laquelle l'endométriose affecte la fertilité doit être recherchée dans la nature même de la maladie. Il s'agit d'une pathologie bénigne caractérisée par la présence de tissu endométrial, qui se trouve normalement dans l'utérus, à l'extérieur de cet organe. Il peut apparaître dans les ovaires, dans le péritoine et même dans des endroits moins fréquents tels que la vessie, les intestins ou l'estomac. Il existe presque toujours des foyers d'endométriose dans le pelvis, mais on peut également les trouver ailleurs. L'emplacement extrapelvien isolé est très rare. C'est une distorsion anatomique du bassin, qui produit une adhérence et une distorsion des trompes de Fallope.

Il y a une autre explication du lien entre l'endométriose et l'infertilité qui n'est généralement pas prise en compte: "Cette maladie rend la vie difficile , beaucoup de femmes ne tombent pas enceintes parce qu'elles ont à peine des relations sexuelles." Chez les personnes touchées, "la pénétration peut être extrêmement douloureuse ".

En outre, la pathologie provoque un état pro-inflammatoire dans le pelvis qui entraîne la libération de nombreuses substances inflammatoires qui interfèrent avec le processus d'ovulation, de fécondation et d'implantation. Cela empêche la grossesse, même dans les cas où il n'y a pas de grande implication anatomique dans le pelvis.

Traitements pour tomber enceinte

L'endométriose n'empêche pas absolument la grossesse. Avec un traitement approprié et des techniques de procréation assistée bien planifiées , de nombreuses patientes deviennent mères.

S'agissant d'une maladie très hétérogène, «il est nécessaire d'adapter le traitement à chaque femme». Le traitement repose fondamentalement sur deux types de stratégies: la fécondation in vitro (FIV) et la chirurgie.

Fécondation in vitro

De nombreux patients souffrant de stérilité associée à l'endométriose réussissent une grossesse par FIV. Les taux de réussite de la FIV sont très élevés: Le pourcentage de grossesses chez les femmes stériles atteintes d'endométriose est égal à celui enregistré chez les femmes stériles ne présentant pas cette maladie

Une fois que la grossesse est réalisée par procréation assistée, le risque d'avortement ne doit pas nécessairement être plus élevé. Cependant, il existe une forme d'endométriose, appelée adénomyose, dans laquelle le tissu endométrial se développe dans les parois musculaires externes de l'utérus, ce qui augmente le risque d'interruption involontaire de grossesse.

Bien que les résultats soient généralement satisfaisants, Af riquesanté recommande une surveillance accrue pendant la grossesse chez toutes les femmes atteintes d'endométriose.

La chirurgie

Les études sur l'effet de l'ablation chirurgicale des lésions causées par l'endométriose dans la restauration de la capacité de reproduction montrent des résultats mitigés. La clé de l'efficacité de ce traitement réside dans la sélection appropriée des patients qui peuvent en bénéficier le plus.

Dans certains cas, la chirurgie augmente les chances de grossesse de 50 à 60% au cours des 6-8 premiers mois. En supprimant les foyers de maladie, l'anatomie modifiée qui empêche la grossesse est restaurée et l'état inflammatoire disparaît. Le problème est qu’une tendance naturelle à la rechute après une intervention chirurgicale a été détectée. Après deux ans, 20 à 25% des femmes ont rechuté. D'où l'importance de chercher à tomber enceinte rapidement juste après le retrait des lésions.

Il convient de noter que la chirurgie de l'endométriose n'est pas toujours pratiquée pour améliorer la fertilité, mais dans de nombreux cas, elle est utilisée pour soulager la douleur intense qui caractérise la maladie ou empêcher que des blessures n'affectent un organe vital, comme l'uretère ou le le rein

Dans certains cas, l’intervention risque d’affecter la fertilité. Heureusement, il existe des moyens d'atténuer cette menace. Les médecins devraient toujours proposer la congélation préalable des œufs, en particulier lors de la chirurgie des ovaires.

Importance du diagnostic précoce

L'endométriose n'est généralement pas détectée tôt. «La majorité des diagnostics sont posés lorsque le patient présente des symptômes depuis plusieurs années », reconnaît Santiago, qui souligne que «plus un diagnostic adéquat sera établi et un traitement établi, les conséquences de l'endométriose et du pronostic seront meilleures. "

Les spécialistes ont précisé que le traitement aux analgésiques administré pour réduire la douleur n'améliorait pas la fertilité. Les traitements hormonaux utilisés sont très efficaces contre la douleur, mais ce sont généralement des contraceptifs qui interfèrent donc avec l’ovulation et la conception .

 

Ajouter un commentaire