Endométriose: 5 remèdes naturels pour guérir

L'endométriose est une maladie qui affecte 10 à 20% des femmes en âge de procréer, généralement entre 25 et 35 ans. Cela se produit lorsque le tissu endométrial, qui ne devrait se trouver que dans la cavité utérine, se déplace vers des zones où il ne devrait pas se trouver. Cette présence anormale provoque de graves problèmes et douleurs. Bien que l'endometriose est une maladie difficillement traitable (dans les cas moins graves, la pilule contraceptive est prescrite, dans les cas plus graves, l'utérus est retiré), de nombreux symptômes peuvent être atténués par des remèdes naturels et une nutrition.

Quel est le meilleur remède naturel pour guérir de l’endométriose avec les plantes?
Voici le meilleur remède naturel pour guérir de l’endometriose avec des plantes. Associé à un régime alimentaire adapté contre l’endometriose,ce remède naturel permet de guérir l’endometriose assez facilement et sans effets secondaires. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, car chaque opération comporte un risque. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
ce remède naturel contient des plantes qui réduise le taux d’estrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’endométriose. Il supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux.
Pour découvrir notre remède naturel contre l’endométriose, cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


 
 

Quelles sont les causes de l'endometriose?

L'endométriose est une maladie bénigne qui se propage de plus en plus. Il affecte l'endomètre, la muqueuse la plus interne de l'utérus. Certaines de ses parties peuvent être déplacées et se développer dans des zones extra-utérines. Plus fréquemment, ils peuvent affecter les zones du péritoine pelvien et les organes pelviens, tels que l'intestin, l'uretère et la vessie. L'organe le plus touché par l'endométriose est l'ovaire . Ici, la croissance anormale se manifeste par la formation de kystes ovariens pouvant atteindre une taille de 10 centimètres et contenant du sang menstruel produit par les cellules de l'endomètre. Ces cellules se comportent comme si elles se trouvaient dans l’utérus: au moment de la menstruation, elles se cassent et commencent à saigner. Ils sont souvent appelés " kystes au chocolat " en raison de la couleur sombre du sang. Ce qui conduit à la formation de l'endométriose n'est pas encore clair . L’hypothèse la plus confirmée est que pendant le cycle se produit ce qu’on appelle la " menstruation rétrograde ": chez certaines femmes, le sang retourne de l’utérus vers le pelvis en passant par les trompes de Fallope.

Selon certaines études, en plus des menstruations rétrogrades, la  métaplasie est un autre déclencheur. Ceci est une modification de la muqueuse du bassin . Parmi les autres hypothèses les plus fiables sur les causes de la maladie, il y a la  malformation congénitale et l' affaiblissement du système immunitaire. De plus, la prédominance œstrogénique , typique de l’époque contemporaine chez les femmes, peut favoriser l’apparition de l’endométriose. Les facteurs de risque qui facilitent l'apparition de la maladie doivent également être pris en compte ; y compris:

-la première menstruation à un âge précoce; ménopause tardive;

-cycles menstruels de moins de 27 jours;

-ne jamais avoir eu de grossesse;

-antecedents d'endométriose dans la famille;

-abus d'alcool.

 

Endométriose: les principaux symptômes

L'endométriose peut survenir sans symptômes ou avec une symptomatologie accentuée risquant de compromettre le bien-être de la femme. Chez de nombreuses femmes, c'est la cause, par exemple, des douleurs pelviennes chroniques . Lorsque les kystes laissent couler le sang, les tissus avec lesquels il entre en contact s'enflamment et la douleur devient forte. À la suite de l'infection, ils forment des cicatrices et des adhérences dans les tissus , ce qui ne fait qu'accroître les symptômes. Les plus communs sont: douleur pelvienne pendant la phase prémenstruelle et le cycle lui-même; irrégularité du cycle menstruel avec saignement anormal; douleur pendant les rapports sexuels; douleur à la défécation; l'infertilité.

Les symptômes apparaissent environ 10 jours avant les règles et peuvent devenir insupportables au cours du cycle. Ils disparaissent généralement avec l'arrivée de la ménopause . Le produit recommandé pour vous aider à supporter la douleur est à table .L'huile de lin est une source très riche en oméga 3, en protéines et en acides aminés.  Grâce à ces propriétés, il aide à réduire la douleur, l'inflammation et le gonflement . Si vous souffrez d'endométriose, essayez de l'utiliser.  Rappelez-vous de toujours l'utiliser cru, jamais en cuisine, afin de ne pas altérer ses propriétés bénéfiques.   

 

Endométriose et infertilité: quel est le lien?

Selon certaines hypothèses, la présence d'une endométriose peut favoriser l'infertilité , même si les mécanismes qui lient les deux pathologies ne sont pas complètement clairs. On sait avec certitude que 30% des femmes souffrant de problèmes de fertilité souffrent également d'endométriose. La cause serait la présence d'adhésions et de cicatrices rendant difficile la rencontre entre spermatozoïde et ovule. Tomber enceinte avec l'endométriose n'est pas impossible, mais dans ce cas, la grossesse n'est pas totalement sans risque. Il est plus facile de faire une fausse couche ou une naissance prématurée. L'endométriose entraîne également une ménopause précoce. Cela provoque la perte d'une partie des follicules qui, à leur tour, provoquent une ménopause prématurée lorsqu'ils sont complètement épuisés. 

 

5 Remèdes naturels soigner pour l'endométriose

Dans certains cas, la douleur causée par l'endométriose est si forte qu'elle rend une grande partie de la vie de la femme invalidante. Pour tenter d'atténuer les symptômes et mener une vie aussi normale que possible, il est possible d'utiliser des extraits et des suppléments phytothérapeutiques ayant une action anti-inflammatoire et antispastique sur les tissus . Il s'agit de: 

1. Curcuma

C'est l'anti-inflammatoire le plus efficace pour soigner l'endometriose. Les propriétés anti-inflammatoires du curcuma sont maintenant connues et sont également utiles pour soulager les symptômes de l'endométriose. Selon certaines études, cette épice fantastique aurait le pouvoir d’ empêcher la croissance de l’endomètre dans les régions où elle ne devrait pas être . En plus du supplément, il est possible de préparer un thé au curcuma , qui possède une activité anti-inflammatoire. Faites bouillir dans 240 ml d'eau avec une cuillère à soupe de poudre de curcuma (vous pouvez également ajouter un peu de gingembre si vous le souhaitez). Vous pouvez ajouter le jus d'un peu de citron et de miel. Pendant les périodes où les symptômes apparaissent, vous pouvez boire 3 tasses par jour. 

2-Agnocasto 

C'est la plante amie des femmes en âge de procréer et à la ménopause. Ses propriétés le rende utile dans tous les problèmes du cycle féminin. Il a également la capacité de stimuler la production de progestérone : il convient donc aux maladies causées ou favorisées par une prédominance œstrogénique, y compris l'endométriose. L'agnocasto ne doit pas être pris si vous suivez déjà un traitement hormonal substitutif ou si vous prenez des contraceptifs oraux.

3. Oméga 3

Les oméga 3 aident à réduire l'inflammation. Plusieurs études ont montré que les oméga-3 sont également utiles pour lutter contre l'endométriose: les graisses EPA et DHA abaissent les taux de prostaglandines E2 responsables de l'inflammation . En outre, les oméga-3 ralentiraient également la croissance du tissu endométrial . 

4. Rubus idaeus

L'extrait de bourgeon de framboise possède des propriétés astringentes efficaces contre l'inflammation et les douleurs dans l'utérus . Il a également des propriétés antispasmodiques. En même temps, il agit sur l'axe hypothalamus-hypo-gonadal, capable de rééquilibrer la sécrétion hormonale . Il est généralement indiqué pour tous les problèmes du cycle féminin , utile pour le rééquilibrer.

5. Zinc Cuivre

Cet oligo-élément agit également sur l'axe hypophyse-ovaire et agit en tant que normalisateur endocrinien . Il agit donc en optimisant les fonctions biologiques et est efficace non seulement dans les problèmes de cycle menstruel, mais aussi dans les kystes ovariens, l’endométriose et les ovaires polykystiques.

Le naturopathe conseille: attention à la nutrition et au style de vie. En cas d'endométriose, il serait préférable d' éviter les aliments susceptibles de provoquer une inflammation . Parmi ceux-ci sont: produits laitiers, des aliments riches en sucres et raffinés, la caféine, l'alcool. Certains aliments ont une activité anti-inflammatoire naturelle : ils ne guérissent pas l'endométriose mais aident à atténuer les symptômes. Il faut également dire qu'il ne suffit pas de les manger une fois pour aller mieux, mais les ajouter à son alimentation, après 6-8 mois, ils contribuent à améliorer les symptômes. Parmi ceux-ci, essayez d'augmenter: légumes à feuilles vertes, le céleri le saumon, ananas, noix et amandes, les différentes graines (de chia, de tournesol, de citrouille ...), le curcuma, le gingembre, les myrtilles, avocat. Un massage du bassin aux moments où les douleurs sont plus aiguës peut également être utile pour détendre les tissus. Pour améliorer l'effet, vous pouvez utiliser une huile de support pour les massages, à laquelle vous pouvez ajouter quelques gouttes d'une ou plusieurs huiles essentielles ayant un effet relaxant et apaisant. Vous pouvez choisir entre:  lavande,  orange douce,  Mandarin,  menthe poivrée,  romarin,  jasmin. 

 

 

Ajouter un commentaire