Fibroma

Comment un fibrome peut disparaître ?

Que sont les fibromes utérins ?

Les fibromes utérins sont des tumeurs non cancéreuses qui prennent naissance dans la paroi utérine. Certains fibromes restent petits tandis que d'autres atteignent de grandes tailles. Certaines femmes n'ont qu'un seul fibrome, tandis que d'autres développent plusieurs fibromes. Il n'y a pas de facteur spécifique qui détermine pourquoi certaines femmes développent des fibromes utérins et d'autres non, mais jusqu'à 80% des femmes afro-américaines développent un fibrome au cours de leur vie.

Quels sont les symptômes des fibromes ?

Dans la plupart des cas de fibromes utérins, il n'y a aucun symptôme, surtout si les fibromes sont petits. Parfois, cependant, des menstruations abondantes, prolongées et douloureuses sont possibles.

Les gros fibromes peuvent généralement être ressentis comme des bosses ou des bosses indolores dans le bas de l'abdomen. Une tumeur peut rendre difficile l’urination si elle appuie sur la vessie. 

Dans certains cas, des douleurs pendant les rapports sexuels peuvent survenir. Occasionnellement, des saignements entre les cycles peuvent survenir et être à peine perceptibles ou prononcés. 

Chez les femmes qui présentent des symptômes, ils comprennent le plus souvent :

  • Saignements menstruels abondants
  • Menstruation prolongée - sept jours ou plus
  • Pression ou douleur dans le bassin
  • Urination fréquente
  • Difficulté à uriner
  • Prison
  • Douleur dans le dos ou les jambes

Rarement, les fibromes peuvent causer une douleur aiguë lorsqu'ils dépassent leur apport sanguin. Privés de nutriments, les fibromes commencent à mourir. Les effets secondaires peuvent inclure une fuite dans les tissus environnants, provoquant de la douleur et de la fièvre.

  • Urination fréquente
  • Difficulté à uriner
  • Douleur dans le dos ou les jambes

Rarement, les fibromes peuvent causer une douleur aiguë lorsqu'ils dépassent leur apport sanguin. Privés de nutriments, les fibromes commencent à mourir. Les effets secondaires peuvent inclure une fuite dans les tissus environnants, provoquant de la douleur et de la fièvre.

  • Les fibromes qui poussent à l'extérieur de l'utérus peuvent parfois exercer une pression sur la vessie, provoquant des symptômes urinaires. Si les fibromes sont situés à l’arrière de l'utérus, ils peuvent exercer une pression sur le rectum, provoquant la constipation, ou les nerfs spinaux, provoquant des maux de dos.

Traitement des fibromes

Faire disparaître vos fibromes à travers des méthodes naturelles très simples.

1- Remède naturel contre les fibromes utérins.

Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir définitivement des fibromes utérins est constitué de plusieurs tisanes faites à base de plantes. Ce remède a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. C’est spécialement fait pour les patients qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie.

Pour voir le traitement, cliquez sur l'image suivante :

Fibromes

Pour plus d’informations, contactez nos experts : +33644661758+22990312738

 

Lire aussi: Des moyens naturels pour traiter les kystes et les fibromes

2. Graines de lin et huile

Huile de lin : les bienfaits beauté de l'huile de lin - Marie Claire

Ce sont des produits universels utilisés dans le traitement de diverses maladies. Ils contiennent de nombreuses substances utiles, vitamines, micro et macro éléments importants pour le fonctionnement normal de l'organisme.

Effets bénéfiques des graines de lin et de l'huile avec des fibromes :

  • Arrêt des processus inflammatoires ;
  • Lutter contre le surpoids ;
  • Augmenter l'immunité;
  • Nettoie le corps des toxines et des toxines ;
  • Propriétés antitumorales.

Appliquez les graines de lin sous forme de décoction. Il faudra 4 c. graines, ½ litre d'eau bouillante, mélanger et cuire un peu. Filtrer le bouillon, boire un demi-verre 30 minutes avant les repas, 3 doses par jour. L'huile de lin est ajoutée aux salades ou prise sous forme pure, à jeun 1 cuillère à soupe deux fois par jour.

3- Calendula

Lors du traitement des fibromes utérins, le calendula est utilisé comme agent anti-inflammatoire. Faites une teinture alcoolisée avec du calendula, des décoctions, prenez jusqu'à 3 mois. Le calendula a un effet plus efficace en composition avec d'autres remèdes populaires contre les fibromes utérins.

Lire aussi: Des moyens naturels pour traiter les kystes et les fibromes

Médicaments pour les symptômes

Il existe des médicaments qui peuvent être utilisés pour réduire les règles abondantes, mais ils peuvent être moins efficaces à mesure que vos fibromes sont gros.

Ces médicaments sont décrits ci-dessous.

  • Système intra-utérin au lévonorgestrel (LNG-IUS)

Le système intra-utérin au lévonorgestrel (LNG-IUS) est un petit dispositif en plastique en forme de T placé dans l'utérus qui libère lentement le lévonorgestrel, une hormone progestative.

Il empêche votre muqueuse utérine de se développer rapidement, elle est donc plus mince et vos saignements deviennent plus légers.

Les effets secondaires associés au LNG-IUS comprennent :

  • saignements irréguliers  pouvant durer plus de 6 mois
  • acné
  • maux de tête
  • sensibilité des seins
  • dans certains cas, pas de règles du tout (périodes d'absence)

Le LNG-IUS agit également comme un contraceptif, mais n'affecte pas vos chances de tomber enceinte après l'arrêt de son utilisation. 

  • L'acide tranexamique

Si le LNG-IUS ne convient pas (par exemple, si la  contraception n'est pas souhaitée), des comprimés d'acide tranexamique peuvent être envisagés.

Ils agissent en arrêtant les petits vaisseaux sanguins dans les saignements de la muqueuse utérine, réduisant la perte de sang d'environ 50%.

Les comprimés d'acide tranexamique sont pris 3 ou 4 fois par jour pendant vos règles jusqu'à 4 jours. Le traitement doit être arrêté si vos symptômes ne se sont pas améliorés dans les 3 mois.

Les comprimés d'acide tranexamique ne sont pas une forme de contraception et n'affecteront pas vos chances de devenir enceinte.

L'indigestion  et la diarrhée  sont des effets secondaires possibles des comprimés d'acide tranexamique. 

  • Médicaments anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) , tels que l' ibuprofène et l'acide méfénamique, peuvent être pris 3 fois par jour à partir du premier jour de vos règles jusqu'à ce que le saignement cesse ou diminue à des niveaux gérables.

Les AINS agissent en réduisant la production par votre corps d'une substance semblable à une hormone appelée prostaglandine, qui est liée aux règles abondantes.

Les médicaments anti-inflammatoires sont également des analgésiques, mais ils ne sont pas une forme de contraception.

L'indigestion et la diarrhée sont des effets secondaires courants des AINS.

  • La pilule contraceptive

La  pilule contraceptive est une méthode de contraception populaire qui empêche la libération d'un ovule par les ovaires pour éviter une grossesse.

En plus d'alléger les saignements, certaines pilules contraceptives peuvent aider à réduire les douleurs menstruelles .

Votre médecin généraliste peut vous fournir des conseils supplémentaires sur la contraception et la pilule contraceptive.

Progestatif oral 

Le progestatif oral est une progestérone synthétique (artificielle) (l'une des hormones sexuelles féminines) qui peut aider à réduire les règles abondantes.

Il est généralement pris sous forme de comprimé quotidien du 5e au 26e jour de votre cycle menstruel, en comptant le premier jour de vos règles comme le jour 1.

Le progestatif oral agit en empêchant la muqueuse utérine de se développer rapidement. Ce 'est pas une forme de contraception, mais cela peut réduire vos chances de concevoir pendant que vous la prenez.

Les effets secondaires du progestatif oral peuvent être désagréables et inclure une prise de poids, une sensibilité des seins et une acné à court terme .

  • Progestatif injecté

Le progestatif est également disponible en injection pour traiter les règles abondantes. Cela fonctionne en empêchant la muqueuse de votre utérus de se développer rapidement.

Cette forme de progestatif peut être injectée une fois toutes les 12 semaines aussi longtemps que le traitement est nécessaire.

Les effets secondaires courants du progestatif injecté comprennent:

  • gain de poids
  • saignements irréguliers
  • périodes d'absence

symptômes prémenstruels, tels que ballonnements, rétention d'eau et sensibilité des seins

Le progestatif injecté agit également comme un contraceptif. Cela ne vous empêche pas de devenir enceinte après avoir cessé de l'utiliser, bien qu'il puisse y avoir un délai important (jusqu'à 12 mois) après l'arrêt du traitement avant de pouvoir tomber enceinte.

Lire aussi: Le citron diminue naturellement la taille des fibromes utérins

Médicaments pour réduire les fibromes

Analogues de l'hormone de libération de la gonadotrophine (GnRHas)

Si vous ressentez toujours des symptômes liés aux fibromes malgré un traitement avec les médicaments ci-dessus, votre médecin peut vous référer à un gynécologue.

Ils peuvent prescrire des médicaments appelés analogues de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRHas) pour aider à réduire vos fibromes.

Les GnRHas, comme l'acétate de goséréline, sont des hormones administrées par injection. Ils agissent en affectant la glande pituitaire, ce qui empêche les ovaires de produire des œstrogènes.

La glande pituitaire est une petite glande de la taille d'un pois située au bas du cerveau. Il contrôle un certain nombre de glandes hormonales importantes dans le corps.

Les GnRH ont arrêté votre cycle menstruel (règles), mais ne sont pas une forme de contraception. Ils n'affectent pas vos chances de devenir enceinte après avoir cessé de les utiliser. 

Si on vous prescrit GnRHas, ils peuvent aider à soulager les règles abondantes et toute pression que vous ressentez sur votre estomac. Ils aident également à améliorer les symptômes de mictions fréquentes et de constipation.

Les GnRHas sont parfois également utilisés pour rétrécir les fibromes avant la chirurgie pour les retirer.

GnRHas peut provoquer un certain nombre d'effets secondaires de type ménopause, notamment:

  • bouffées de chaleur
  • augmentation de la transpiration
  • raideur musculaire
  • sécheresse vaginale

Parfois, une combinaison de GnRHas et de faibles doses d'hormonothérapie substitutive (THS) peut être recommandée pour prévenir ces effets secondaires.

L'ostéoporose (amincissement des os) est un effet secondaire occasionnel de la prise de GnRHas.

Votre médecin généraliste peut vous donner plus d'informations à ce sujet et peut vous prescrire des médicaments supplémentaires pour minimiser l'amincissement de vos os.

GnRHas n'est prescrit qu'à court terme (un maximum de 6 mois à la fois). Vos fibromes peuvent revenir à leur taille d'origine après l'arrêt du traitement.

  • Chirurgie

Une intervention chirurgicale pour enlever vos fibromes peut être envisagée si vos symptômes sont particulièrement sévères et si les médicaments sont inefficaces.

Plusieurs procédures différentes peuvent être utilisées pour traiter les fibromes. Votre médecin généraliste vous référera à un spécialiste, qui discutera des options avec vous, y compris les avantages et les risques associés.

Les principales interventions chirurgicales utilisées pour traiter les fibromes sont décrites ci-dessous.

  • Hystérectomie

Une  hystérectomie est une intervention chirurgicale pour enlever l'utérus. C'est le moyen le plus efficace de prévenir la réapparition des fibromes. Une hystérectomie peut être recommandée si vous avez de gros fibromes ou des saignements sévères et que vous ne souhaitez plus avoir d'enfants.

Une hystérectomie peut être pratiquée de différentes manières, notamment par le vagin ou par un certain nombre de petites coupures (incisions) dans le ventre (abdomen).

Selon la technique utilisée, une hystérectomie peut être réalisée sous anesthésie rachidienne ou péridurale, où les parties inférieures du corps sont engourdies. Parfois, une anesthésie générale peut être utilisée, où vous serez endormi pendant la procédure.

Vous devrez généralement rester à l'hôpital pendant quelques jours après avoir subi une hystérectomie. Il faut environ 6 à 8 semaines pour récupérer.

Lire aussi: Argile verte et gros fibromes : recette gratuite

Pour plus d’informations, contactez nos experts : +33644661758+22990312738

 

 

nouveau médicament fibrome comment assécher un fibrome naturellement comment arreter les saignements d'un fibrome graine de lin et fibrome traitement naturel fibrome utérin plantes médicinales contre le fibrome huile de rincin fibrome témoignage éliminer fibrome naturellement

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire