Adénomyose: la maladie silencieuse qui touche de nombreuses femmes

Les médecins se rappellent toujours combien il est important de passer des examens préventifs afin de détecter à temps des maladies potentiellement mortelles. «Mais en même temps, il existe d'autres symptômes multiples qui ne tuent pas, mais qui compromettent fortement la qualité de vie»

Ces malaises peuvent inclure "migraine, saignements anormaux, anémie, changements d'humeur, états dépressifs, douleur ou gêne pendant les relations et manque de désir sexuel", fréquents après 35 ans, en particulier entre 40 et 50 ans. Ils surviennent avec une plus grande intensité chez les femmes atteintes d'une maladie silencieuse et difficiles à diagnostiquer, telles que l'adénomyose.

 

Qu'est-ce que l'adénomyose?

«L'adénomyose est une invasion du muscle utérin par les glandes endométriales, qui saignent périodiquement entre les fibres du myomètre. Ces petits saignements périodiques enflent l'utérus, lui causant une augmentation de la taille, associée ou non à la présence de fibromes 

Selon le spécialiste, chez certaines femmes, ces symptômes sont produits par l'utérus malade, car lorsqu'ils sont retirés (hystérectomie), les symptômes disparaissent. Chez les femmes qui souhaitent toujours préserver leur fertilité ou qui ne souhaitent pas subir d'hystérectomie, la progression de la maladie peut être temporairement interrompue par l'utilisation d'endoceptifs libérant une quantité contrôlée d'un analogue de la progestérone.

Le diagnostic d'adénomyose était considéré comme difficile, l'on utilisait l'écotomographie et la résonance magnétique bidimensionnelles classiques, mais cette possibilité était toujours évoquée. L’incorporation de l’écotomographie transvaginale en Doppler couleur permet un diagnostic proche de 95%, car le schéma vasculaire de l’adénomyose est caractéristique.

 

Comment guérir de l’adénomyose avec les plantes?

Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


 
 

L'adénomyose peut-elle disparaître?

«Beaucoup prétendent que l’adénomyose disparaît après la ménopause et il est vrai que, en l’absence d’hormones, l’utérus réduit sa taille et lorsque les menstruations disparaissent, les symptômes qui leur sont associés disparaissent, mais la plupart des femmes nécessitent un remplacement hormonal après un traitement. Chez les personnes atteintes d'adénomyose latente, il se manifeste à nouveau avec une augmentation de la taille utérine et des saignements anormaux », explique le spécialiste.

Le traitement définitif pour les femmes atteintes de cette maladie est l'hystérectomie (retrait de l'utérus). La qualité de vie est rétablie après des années de symptômes qui affectent celles qui en souffrent.

 

Traitement et complications possibles

Le traitement de l'adénomyose doit être individualisé et dépendra principalement de la sévérité des symptômes (légers, modérés, sévères), du désir gestationnel et de l'âge du patient.

Initialement, le soulagement symptomatique est recherché par des méthodes pharmacologiques. Pour ce faire, ils sont administrés:

  • Analgésiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens)
  • Contraceptifs hormonaux
  • Danazol (anti-œstrogènes)
  • Analogues de libération de l' hormone gonadotrophine (GnRH)

Chez la plupart des patients, ces traitements suffisent à mettre fin à la symptomatologie de la maladie. Cependant, beaucoup d'entre eux sont incompatibles avec la grossesse.

Si les méthodes pharmacologiques échouent ou si une grossesse est recherchée, un traitement chirurgical peut être indiqué, en fonction de la taille et de l'étendue des lésions . Elle consiste à éliminer les tissus adénomyotiques et à reconstruire la paroi utérine.

Si les symptômes ne disparaissent pas avec ces méthodes commentées, le seul traitement totalement efficace pour mettre fin à l'adénomyose profonde consiste à enlever chirurgicalement l'utérus ( hystérectomie ). Avant de prendre cette décision, il sera nécessaire d'évaluer le désir de reproduction du patient et s'il est loin de la ménopause, car, comme nous l'avons indiqué, les symptômes disparaissent après celui-ci.

Conséquences sur la fertilité et la grossesse

L'adénomyose peut avoir un effet négatif sur la fertilité, certaines études ayant montré qu'il diminue les taux de grossesse et augmente les taux d'avortement. Il est également plus fréquent que des échecs d'implantation surviennent .

Plusieurs mécanismes ont été proposés par lesquels il peut affecter:

  • Altération de la régulation génétique.
  • Altération des mouvements utérins (péristaltisme).
  • Altération de la réceptivité de l’endomètre et implantation.

L'adénomyose peut également entraver le transport des gamètes, nécessaires à leur rencontre et à la fécondation. En outre, cela peut affecter le transport de l'embryon vers le site d'implantation et compliquer l'arrivée de nutriments et d'oxygène.

Les traitements de fécondation in vitro ( FIV ) peuvent résoudre certaines de ces limitations et aider les patientes atteintes d'adénomyose à devenir enceintes.

Dans les cas où vous avez dû opter pour une hystérectomie et que la femme souhaite être mère, elle peut recourir à l'adoption ou à la maternité de substitution.

 

FAQ

L'obésité peut-elle influencer l'adénomyose?

L'adénomyose, également appelée endométriose interne , est une atteinte utérine dans laquelle se trouve un tissu de la couche interne de l'utérus (endomètre) situé dans la couche musculaire de l'utérus (myomètre). Les causes de cette affectation ne sont pas clairement connues, bien que l’on sache qu’il dépend de l’œstrogène et que, parmi les facteurs qui le prédisposent au développement, on a constaté au moins une grossesse et des chirurgies utérines antérieures (césarienne, legrados, hystéroscopie, etc.). ).

C'est aussi très lié à l'âge, surtout après 40 ans. Par conséquent, dans certains cas, on parle couramment de vieillissement utérin .

Certaines adénomyoses ne sont détectées que par des techniques spéciales telles qu'une échographie 4D ou une IRM. Pour les cas bénins, très peu de traitements ont une efficacité manifeste et il n’est pas complètement démontré qu’il a un effet négatif sur les taux de grossesse des patientes. Cependant, les cas graves tels que les utérus nécessitent une intervention chirurgicale corrective par hystéroscopie.

L'adénomyose cause-t-elle le cancer?

Aucune preuve n'a été trouvée que l'adénomyose provoque le cancer. Toutefois, certains symptômes de cette pathologie peuvent coïncider avec ceux de certains types de cancer, tels que les hémorragies utérines.

Les femmes qui n'ont pas eu d'enfants peuvent-elles avoir une adénomyose?

Cette altération est plus fréquente chez les femmes âgées de 40 à 50 ans qui ont déjà eu une naissance, mais elle peut aussi se produire chez les femmes plus jeunes qui n'ont pas encore été mères.

Puis-je être un donneur d'oeufs si j'ai l'adénomyose?

Chaque cas doit être évalué individuellement. Gardez à l'esprit que certains des traitements symptomatiques de l'adénomyose sont hormonaux et peuvent compliquer l'obtention des ovules.

La myomatose utérine (myomas) est-elle la même chose que l'adénomyose?

Non. Dans le cas de la myomatose utérine, des myomes sont formés, c’est-à-dire des tumeurs du tissu musculaire. L'adénomyose est plutôt la présence de tissu endométrial dans le myomètre. Ne coïncide que dans l'emplacement: le myomètre, la couche musculaire de l'utérus.

Est-ce que l'endométriose est la même chose que l'adénomyose?

Les deux pathologies consistent en la présence de tissu endométrial ectopique, c'est-à-dire en dehors de son emplacement physiologique: l'endomètre.

Cependant, il faut distinguer entre l'endométriose interne ou adénomyose et l'endométriose externe. Dans le premier cas, le tissu endométrial se trouve dans le myomètre. Dans le second cas, il peut apparaître sur n'importe quel organe du corps autre que l'utérus.

En règle générale, lorsque nous nous référons uniquement à l' endométriose , nous parlons d'endométriose externe.

D'autre part, il est également important de noter que, bien qu'elles ne soient pas exactement la même pathologie, certaines femmes peuvent présenter les deux en même temps.

 

 

 

Ajouter un commentaire