8 façons de traiter les polypes utérins

Les polypes utérins sont de petites tumeurs allongées qui se développent sur le col de l'utérus. Le col de l'utérus est un petit canal sous l'utérus qui mène au vagin. Le col de l'utérus relie la cavité utérine et la partie supérieure du vagin. C'est le chemin que prend le sperme pour fertiliser un ovule, ce qui peut provoquer une grossesse. Pendant le travail(accouchement), le col devient plus mince et dilaté. Cela permet au bébé de passer par le canal de naissance.

Les polypes sont des structures fragiles qui se développent à la surface du col de l'utérus ou à l'intérieur du canal cervical. Selon l'Université Harvard, les polypes utérins sont plus courants chez les femmes de 40 à 50 ans qui ont plus d'un enfant. Ils ne se produisent presque jamais chez les jeunes femmes avant le début des règles. Les polypes utérins sont également courants pendant la grossesse. Cela peut se produire en raison d'une augmentation de l'hormone œstrogène.

Les polypes utérus sont généralement bénins( ils ne causent pas de cancer) et le cancer du col utérin survient rarement en raison de polypes. La plupart  des cancers du col utérin sont  causés par le virus du papillome humain (HPV), qui provoque également des verrues génitales.

 

Remède de grand mère pour traiter les polypes de l'utérus

Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir de vos polypes naturellement comporte plusieurs tisanes 100% naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les polypes. Il est très efficace avec un taux de satisfaction de 100%. Tous les éléments de notre traitement sont entièrement à base de plantes naturelles.
Ils agissent en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Parce-qu’un grand taux d’œstrogènes favorise l’apparition et la formation de polypes, l’action de la tisane entraînera rapidement  un rétrécissement des polypes et réduira vos douleurs. Ce remède naturel est le secret pour guérir naturellement des polypes utérins. Les saignements menstruels abondants cessent donc généralement à la fin du traitement.

Pour decouvrir le remède naturel pour traiter les polypes utérins, cliquez ici

Telephone/whatsapp 0022990312738 ou +33644661758

 

Symptômes des polypes utérins
Les polypes utérins ne provoquent parfois pas de plaintes importantes. Cependant, vous devriez immédiatement consulter un médecin si vous ressentez des pertes vaginales sous forme de mucus blanc ou jaune, ou des menstruations abondantes qui ne sont pas comme d'habitude. Cela pourrait indiquer la présence de polypes utérins.

Vous devez également contacter un médecin si vous présentez des taches de sang:

  • Après les rapports sexuels

  • Au milieu du cycle sans menstruations

  • Après la ménopause

Certains de ces symptômes, en plus d'être un signe de polypes utérins, peuvent également être un signe de cancer. Dans de rares cas, les polypes utérins deviennent la phase initiale du cancer du col utérin. L'élimination des polypes utérins aide à réduire ce risque. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devez subir un examen de frottis utérin. Les recommandations peuvent varier en fonction de l'âge et des antécédents médicaux.

Vous pouvez avoir un ou plusieurs polype utérin. Bien que les polypes utérins ne soient pas dangereux, si des plaintes surviennent, cette condition peut interférer. Le vagin a un pH acide qui peut irriter les polypes et provoquer des taches. En plus des polypes parfois utérins qui provoquent des taches bénignes, il peut également provoquer un flux sanguin important, surtout s'il est trop volumineux. Si la taille est très grande, par exemple supérieure à 3 cm, on craint qu'elle puisse déclencher des saignements plus sévères. Cela peut également se produire si les polypes utérins deviennent légèrement plus hauts que le col de l'utérus, dans la cavité endométriale (la partie la plus basse de l'utérus où le fœtus grandit pendant la grossesse). Les polypes utérins dans cette zone peuvent provoquer des menstruations abondantes.

D'autres symptômes des polypes utérins sont un saignement pendant ou après les rapports sexuels. Comme vous pouvez l'imaginer, si un polype pend au-dessus du vagin sur le col de l'utérus, lors des rapports sexuels, la pénétration provoquera un petit traumatisme. Si vous ressentez des taches de sang après un rapport sexuel, vous n'avez pas besoin de consulter un gynécologue. Mais si cela se produit à plusieurs reprises, cela vous aide à vérifier. Cela pourrait être le signe de problèmes graves tels que des cellules anormales dans le col de l'utérus ou des polypes utérins. La même chose s'applique aux saignements abondants irréguliers. S'il n'y a pas de cause spécifique, par exemple parce que vous venez de changer de méthode contraceptive, parlez à votre médecin de vos symptômes pour savoir ce qui s'est passé. Les polypes utérins peuvent également provoquer une augmentation des pertes vaginales avec une couleur blanche ou jaune appelée leucorrhée.

  

Pourquoi les polypes utérins se produisent-ils?

A ce jour, la cause de la formation des polypes utérins n'est pas encore clairement elucidée. Cependant, sa formation peut être liée à:

  • Augmentation de la quantité d'oestrogène, qui est une hormone sexuelle féminine

  • Inflammation chronique du col de l'utérus, du vagin et de l'utérus

  • Vaisseaux sanguins bloqués

 

1- Niveaux élevés d'oestrogène

Les niveaux d'oestrogène changent tout au long de la vie d'une femme. Votre niveau d'oestrogène sera le plus élevé pendant l'âge productif, pendant la grossesse et pendant la période menant à la ménopause.

Des produits chimiques de type œstrogène existent dans l'environnement. Par exemple, les xénoestrogènes dans la viande et les produits laitiers commerciaux. L'œstrogène chimique est également libéré dans les aliments qui sont chauffés dans des contenants en plastique ou en mousse. Même certains assainisseurs d'air contiennent des phtalates qui sont une forme chimique similaire à l'œstrogène.

 

2- L'inflammation 

L'utérus enflammé semble rouge, irrité ou érodé. Certains facteurs connus pour causer une inflammation cervicale comprennent:

  • Infection bactérienne

  • Infection au VPH, qui peut également provoquer des verrues

  • L'herpès

  • Infection à levures

  • Grossesse

  • Fausse couche

  • L'avortement

  • Changements hormonaux.

3- Les vaisseaux sanguins sont bloqués dans l'utérus

Même si nous connectons les vaisseaux sanguins bloqués au cœur, cela peut aussi se produire n'importe où dans le corps. Les vaisseaux sanguins bloqués peuvent provoquer une inflammation et des changements dans les cellules cervicales qui provoquent la croissance des polypes utérins.

  

Comment est le diagnostic de polype utérin?

Les polypes utérins sont facilement détectés par les médecins lors des examens pelviens de routine. Le médecin verra des excroissances en forme de doigts sur le col de l'utérus qui apparaissent rouges ou violets.

Il existe deux types de polypes utérins, à savoir ectocervical et endocervical. les polypes utérins ectocervicaux proviennent de la surface externe de la couche cellulaire du col de l'utérus. Les polypes utérins endocervicaux proviennent des glandes cervicales et sont le type le plus courant de polypes utérins. Les femmes après la ménopause sont plus susceptibles de souffrir de polypes utérins ectocervicaux, et les femmes avant la ménopause sont plus susceptibles de souffrir de polypes utérins endocervicaux.

Une biopsie ou des échantillons de tissu de polype utérin doivent être prélevés et envoyés à un laboratoire pour examen. Les résultats indiquent généralement la présence de cellules polypes utérines. Dans de rares cas, des schémas anormaux de croissance cellulaire ou précancéreuse appelés changements néoplasiques peuvent survenir.

  

Traitement des polypes utérins

Parfois, les polypes utérins seront séparés du col de l'utérus par lui-même. Cela peut se produire lorsque les femmes ont des règles ou pendant les rapports sexuels. Les médecins n'enlèvent pas systématiquement les polypes utérins à moins qu'ils ne provoquent des symptômes. L'élimination des polypes utérins est une procédure simple que les médecins pratiquent. Cette procédure ne nécessite aucun analgésique. Les méthodes d'élimination des polypes utérins comprennent:

  • Faire pivoter le polype depuis sa base

  • Attachez un fil chirurgical autour de la base du polype et coupez-le

  • Utilisez des anneaux de forcep pour soulever les polypes

La méthode pour détruire la base des polypes utérins utilise:

  • Azote liquide

  • L'ablation par électrocoagulation, qui utilise des fils chauffés électriquement

  • Chirurgie au laser.

Vous pouvez ressentir une douleur légère et brève pendant la procédure d'élimination des polypes utérins. Il peut également provoquer des crampes légères à modérées pendant plusieurs heures par la suite. Des taches de sang dans le vagin peuvent survenir pendant un jour ou deux après le retrait.

Dans certains cas, les polypes utérins, ou les polypes radiculaires sont trop gros pour être retirés au cabinet du médecin. Dans des cas comme celui-ci, vous devez subir une intervention chirurgicale pour retirer les polypes utérins lors d'une intervention chirurgicale à l'hôpital. Les polypes utérins ne repousseront pas après que le médecin les aura retirés, mais ils peuvent réapparaître ailleurs.

Vous pouvez avoir de légers saignements après l'ablation des polypes utérins. Vous pouvez prendre des analgésiques, comme l'ibuprofène, pour soulager l'inconfort ou les crampes après le traitement. Le laboratoire examinera les polypes utérins pour s'assurer qu'ils ne sont pas cancéreux. Les médecins peuvent prescrire des antibiotiques si les polypes utérins semblent infectés.

  

Traitement naturel pour les polypes utérins

Certains polypes utérins peuvent être libérés pendant les rapports sexuels ou les menstruations. Mais souvent, le médecin doit l'enlever par la chirurgie. Le médecin procédera à la chirurgie sur le site de pratique en tirant lentement les polypes utérins avec un instrument spécial.

Les polypes utérins peuvent être traités à l'aide de méthodes médicales. Mais il existe des remèdes naturels qui peuvent également surmonter les polypes utérins. Certaines plantes sont efficaces pour réduire les polypes utérins car elles ont des propriétés anti-inflammatoires. Ces herbes augmentent également l'immunité, ce qui peut garantir la résolution des polypes utérins. Voici quelques moyens naturels de guérir les polypes utérins. Consultez votre médecin avant de choisir l'un des types de traitement suivants, surtout si vous suivez déja un traitement médical.

1- L'ail

L'ail a des propriétés antifongiques et antioxydantes qui détruisent non seulement le champignon qui peut causer des polypes utérins, mais aussi éliminent les radicaux libres nocifs du corps et les éliminent entièrement. Consommation de 3 à 4 gousses d'ail avec un verre d'eau le matin.

2- Agrumes

Les types de fruits tels que les citrons contiennent naturellement des acides qui sont considérés comme des médicaments pour traiter les polypes utérins.

3- Huiles essentielles

L'un des remèdes maison pour traiter les polypes utérins est huiles essentielles. Prenez un peu d'huile d'origan et ajoutez à un peu d'eau bouillante.

4- Oignon

Les échalotes ont des ingrédients qui peuvent inhiber la croissance des polypes utérins. Vous pouvez inclure des échalotes dans la cuisine.

4- Groseille à maquereau ou Amla

La groseille à maquereau et Amla sont riches en vitamine C. Les deux peuvent renforcer le tissu de la muqueuse, ce qui aide à maintenir l'élasticité. Vous pouvez boire une cuillère à café de poudre de groseille à maquereau avec un verre d'eau chaque matin pour de meilleurs résultats.

5- Pissenlit et bardane

Utilisez ces deux plantes dans la même quantité. Une cuillère à soupe de ce mélange à base de plantes est versée dans de l'eau bouillante pendant 30 minutes. Après refroidissement, filtré. Les médicaments doivent être pris tous les jours. La thérapie dure 2 mois.

6- Tisane

Il est prouvé que la consommation de tisane tous les jours est un moyen de surmonter les polypes utérins. Les tisanes améliorent l'immunité et aident à réguler le système reproducteur. Pour decouvrir notre tisane pour traiter les polypes utérins, cliquez ici

7- Sports

Le sport est indispensable pour rester en bonne santé et actif. Parce qu'en étant en forme, vous évitez la maladie. L'exercice régulier avec une alimentation contrôlée peut aider à contrôler les effets des polypes utérins.

  

Comment les polypes utérins affectent-ils la fertilité?

Premièrement, les polypes utérins ne causent géneralement aucun problème pour tomber enceinte. Neamoins, il arrive parfois qu'ils affecte la grossesse. La relation entre les polypes utérins et  les problèmes de fertilité dépend parfois de l'emplacement des polypes utérins. Les polypes dans l'utérus peuvent bloquer l'ouverture de l'utérus et la fécondation est impossible. Dans d'autres cas, les polypes utérins peuvent interférer avec la production de mucus cervical. Pendant l'ovulation, la glaire cervicale doit être fine et glissante pour aider les spermatozoïdes à voyager pour fertiliser l'ovule. Lorsque le mucus est épais et collant, il peut empêcher la fécondation.

   

Prise en charge des polypes utérins pendant la grossesse

Le diagnostic de polypes utérins chez les femmes enceintes est très raisonnable, en particulier chez les femmes qui ont eu des enfants. Une augmentation des œstrogènes hormonaux causée par la grossesse peut être un facteur contributif.

La plupart des polypes utérins ne provoquent pas de symptômes (asymptomatiques) et les femmes ne connaissent pas leur existence. Les polypes utérins peuvent être observés lors des contrôles de routine ou lors de l'accouchement. Les polypes utérins symptomatiques apparaissent avec une variété de signes, notamment des saignements vaginaux après un rapport sexuel ou des selles malodorantes désagréables si les polypes sont infectés ou si des infections vaginales réapparaissent. La gestion des polypes utérins pendant la grossesse est généralement conservatrice, en particulier au début du trimestre, lorsque le risque de fausse couche est le plus élevé.

Si les polypes utérins restent petits et asymptomatiques, le médecin recommandera généralement d'attendre jusqu'à la naissance pour les retirer. La plupart des polypes utérins sont petits et mesurent moins de 2 cm de long. Mais il existe un certain nombre d'études qui montrent que les polypes pendant la grossesse peuvent modifier le contenu des enzymes cervicales, augmentant le risque d'inflammation, d'infection locale et même d'inflammation de la membrane fœtale. Par conséquent, certains médecins forcent l'élimination de tous les polypes chez les femmes enceintes, quelle que soit leur taille.

Si la polypectomie (traitement standard pour les polypes utérins) ne peut pas être effectuée, une thérapie anti-inflammatoire et antimicrobienne peut être utilisée. La recherche sur le traitement des petits polypes pendant la grossesse est très limitée, il n'y a pas de lignes directrices définitives pour la manipulation, selon la pratique du médecin en question.

Lorsque les polypes utérins se développent de manière très significative et deviennent symptomatiques ou commencent à se gonfler à travers la vulve et causer de la douleur, des procédures d'élimination sont toujours recommandées. La croissance de polypes utérins plus gros augmente le risque de saignement et d'infections récurrentes. Si la croissance est importante (ce qui est relativement rare), elle peut déclencher un accouchement prématuré, des difficultés à accoucher ou augmenter le risque de saignement pendant le travail.

La polypectomie est généralement le traitement recommandé. Si possible, le médecin choisira d'attendre au moins le milieu du deuxième trimestre lorsque la grossesse sera stable. En attendant, il peut vous être conseillé d'éviter les relations sexuelles qui peuvent affecter la croissance des polypes.

Les options de manipulation possibles incluent:

  • Polypectomie. C'est une pince de forme torsadée utilisée pour tenir un polype et être soulevée dans un mouvement circulaire. Selon la forme du polype (certains ont des tiges moyennes, d'autres peuvent être plus plates ou plus larges), le mouvement circulaire n'est pas toujours correct. La grossesse augmente le flux sanguin vers le col de l'utérus et il existe un risque de saignement abondant avec certains types de lésions.

  • Électrocoagulation  (également appelée polypectomie au collet). Fil enroulé sur des polypes utérins. Le fil est fixé pour freiner les polypes utérins. Le courant électrique circule à travers le fil, coupant les polypes utérins et donnant l'électrocoagulation en même temps. Des pinces sont placées dans des polypes utérins et un courant électrique est utilisé. L'électrocoagulation diminue la possibilité de saignement à la base du polype et augmente la probabilité d'éliminer complètement le polype en détruisant le tissu à sa base.

Parce que les polypes utérins peuvent provoquer une infection, des antibiotiques peuvent être prescrits après la procédure d'élimination, ne serait-ce que pour la prévention. Après le retrait, les polypes utérins ne réapparaissent généralement pas dans la même zone, bien que de nouveaux puissent se former dans d'autres parties du col de l'utérus. Les polypes seront stockés dans des conteneurs stériles et envoyés pour biopsie au laboratoire. Bien que très rares, les tumeurs agressives telles que les  pseudo-sarcome botryoides  sur le col de l'utérus peuvent être similaires en apparence aux polypes utérins inoffensifs.

   

Récupération et prévention des polypes utérins

L'élimination des polypes utérins est une procédure simple et sûre. Si vous avez connu des polypes utérins, vous courez le risque de les ressentir à nouveau. Des examens utérins réguliers permettent d'assurer la croissance initiale des polypes utérins.

On le sait, il existe des infections qui sont parfois associées à des polypes utérins, quelques étapes simples peuvent aider à réduire votre risque. Portez des sous-vêtements en coton pour une bonne circulation de l'air. Cela empêche la chaleur et l'humidité excessives, ce qui crée l'environnement le plus approprié pour l'infection. Utilisez également des préservatifs pendant les rapports sexuels.

Assurez-vous de passer régulièrement des examens pelviens et de frottis. La fréquence à laquelle vous devez subir un test Pap dépend de vos antécédents médicaux et de votre âge. Les médecins peuvent recommander la durée, qui est généralement de 3 à 5 ans pour les femmes qui n'ont jamais eu d'antécédents de frottis anormaux.

Parce que la cause des polypes utérins est inconnue, il peut être difficile d'empêcher sa croissance. Les médecins croient que la vitamine C aide à prévenir les infections qui peuvent déclencher la croissance des polypes utérins. De plus, les aliments riches en bêta-carotène peuvent aider à améliorer la santé des muqueuses. Incluez des aliments tels que les abricots, les mangues, les carottes et les citrouilles dans votre alimentation afin de prévenir la croissance des polypes utérins.

 

Ajouter un commentaire