RECETTES SANTE

  • Traitement naturel pour les trompes de Fallope obstruées: 18 choses à essayer

    Dans le système reproducteur, les trompes de Fallope sont  les endroits où se produit la fécondation. C'est là que le sperme rencontre l'ovule. De là, le zygote fécondé se rend dans l'utérus, où il est implanté et se développe en fœtus.

    Si une trompe de Fallope est obstruée, il est toujours possible de tomber enceinte car l'ovule peut traverser l'autre côté du corps car il y a deux ovaires. Cependant, si les deux tubes sont complètement bouchés, il ne sera pas possible de devenir naturellement enceinte tant que l'un des deux ne sera pas déverrouillé.

     

    Les causes des trompes bouchées

    Les trompes de Fallope bloquées peuvent avoir les causes suivantes:

    • endométriose, qui peut causer une accumulation de tissu dans les tubes
    • maladie inflammatoire pelvienne, une condition qui peut causer des cicatrices
    • fibromes, qui sont des excroissances pouvant bloquer la trompe de Fallope
    • cicatrices pouvant être causées par une grossesse extra-utérine ou une chirurgie abdominale
    • certaines infections sexuellement transmissibles telles que la chlamydia et la gonorrhée

    Si vous essayez de tomber enceinte et que vous avez des trompes de Fallope bouchée , vous pouvez rechercher des traitements naturels pour les débloquer.

     

    Traitement naturel pour soigner les trompes bouchées

    Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman.
    Pour découvrir notre remède naturel pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement,cliquez ici


     

    De nombreux traitements naturels couramment utilisés visent à réduire l'inflammation dans les trompes. Bien que ces traitements naturels restent populaires et que certains prétendent avoir du succès, ils ne sont pas aussi efficaces que celui d'au dessus. Il s'agit de:

    La vitamine C

    La vitamine C est un antioxydant qui peut réduire l'inflammation en aidant le système immunitaire à mieux fonctionner. Pour cette raison, on pense qu'il guérit les cicatrices et peut avoir un effet positif sur les trompes de Fallope. Selon le Bureau des suppléments diététiques, il est préférable de tirer toute votre vitamine C de votre alimentation. Voici les aliments riches en vitamine C: l'orange, la fraise, le jus de citron, le kiwi, le persil frais, le cassis, le poivron jaune.

    Cependant, il peut également être pris dans un supplément. La vitamine C n'est pas stockée dans le corps, elle devrait donc être prise tous les jours. En grande quantité, la vitamine C peut causer de la diarrhée et des maux d'estomac. Sinon, il n'y a pas d'effets secondaires graves.

    Malheureusement, la vitamine C n'a jamais été testée pour sa capacité à débloquer des trompes de Fallope. Nous ne savons tout simplement pas si c'est un traitement efficace. Cependant, il est important de veiller à consommer suffisamment de vitamine C pour votre santé globale.

    Le curcuma

    Le curcuma est un anti-inflammatoire naturel. La curcumine, l'ingrédient actif du curcuma, s'est avérée efficace pour réduire l'inflammation. Vous pouvez consommer de la curcumine en tant que complément, ajouter du curcuma à votre nourriture ou boire un verre de safran.

    Le curcuma n’a aucun effet secondaire connu lorsqu’il est pris à petites doses. Cependant, à des doses supérieures à 8 grammes par jour, cela peut avoir des effets indésirables. Assurez-vous de prendre le dosage correct de curcuma ou, mieux encore, ajoutez l’épice dans votre cuisine.

    Bien que le curcuma présente de nombreux avantages, il n’ya pas d’étude permettant de déterminer si cela peut aider à déverrouiller les trompes.

    Le gimgembre

    Un ingrédient commun aux multiples avantages, le gingembre est un autre anti-inflammatoire naturel. Un article de 2014 a montré que le gingérol, l'ingrédient actif du gingembre, est un antioxydant et un anti-inflammatoire.

    Il n’existe aucune preuve scientifique que le gingembre puisse déverrouiller les trompes de Fallope.

    L'ail

    L'ail est souvent suggéré comme un moyen d'augmenter la fertilité et de débloquer les trompes. Une étude réalisée en 2004 sur les avantages de la fertilité de l'ail a suggéré qu'il pourrait améliorer la fertilité. Plus de preuves sont nécessaires pour le confirmer.

    En dehors de cette étude obsolète, il n’existe aucune preuve que l’ail puisse améliorer la fertilité. Cela dit, une quantité modérée d' ail est parfaitement sans danger, alors il vaut peut-être la peine d'essayer. L'ajout d'ail à votre alimentation présente d'autres avantages pour la santé.

    Le lodhra

    Un traitement ayurvédique communément utilisé, le lodhra est parfois recommandé pour augmenter la fertilité et débloquer les trompes de Fallope. Cependant, il n'y a aucune preuve scientifique.

    Le Dong quai

    Plante souvent utilisée en phytothérapie chinoise, le dong quai est souvent recommandée pour le blocage des trompes de Fallope. C'est l'une des herbes chinoises les plus largement utilisées dans le traitement des problèmes de reproduction.

    Selon une méta-analyse de 2015 , la phytothérapie chinoise peut doubler les taux de grossesse en cas d'infertilité féminine. L'analyse a analysé un total de 4 247 femmes sous traitement d'infertilité. Cependant, aucune étude n'a spécifiquement examiné si le quai dong pouvait déverrouiller les trompes de Fallope.

    Le ginseng

    Certains médecins naturels et orientaux recommandent le ginseng pour augmenter la fertilité. Bien que le ginseng semble présenter plusieurs avantages potentiels, rien n’indique qu’il puisse améliorer la fertilité féminine, encore moins traiter les trompes de Fallope obstruées.

    La vapeur vaginale

    La vapeur vaginale est un traitement alternatif qui a récemment gagné en popularité, traiterait de nombreuses affections, des crampes menstruelles à la stérilité. Il est également recommandé par certains comme traitement pour déverrouiller les trompes de Fallope.

    Malheureusement, il n'y a aucune preuve derrière ces affirmations. Il ne semble pas possible anatomiquement que la vapeur pénètre dans les trompes de Fallope par le col utérin. De plus, la vapeur dans le vagin peut causer des brûlures ou des infections. Cela peut vraiment nuire à votre fertilité.

    Massage de fertilité

    Certains praticiens de médecine alternative suggèrent des massages de fertilité pour déverrouiller les trompes de Fallope. Celles-ci impliquent généralement des massages à l'huile chaude dans la région abdominale. Il n'y a aucune preuve scientifique que cela fonctionne.

    L'Artemisia

    Artemisia est parfois une plante recommandée pour augmenter la fertilité. Il est également recommandé pour déverrouiller les trompes de Fallope.

    Artemisia a une longue histoire d'utilisation de la fertilité dans de nombreuses cultures différentes. Il a été utilisé dans toute l'Europe et en Asie pendant des siècles. Il est souvent utilisé en médecine chinoise sous la forme de moxibustion, qui consiste à brûler de la sauge ardoise sur un point d'acupuncture. Une revue d'étude de 2010 montre que la seule chose que la moxibustion pourrait aider est de renverser le fœtus dans la matrice. Malheureusement, rien n'indique que cela affecte la fertilité ou l'obstruction des trompes de Fallope.

    L'huile de ricin

    L'huile de ricin est un remède à la maison populaire pour l'infertilité et les trompes bouchées. Il est également couramment utilisé pour provoquer le travail, bien qu'une étude de 2009 indique qu'il n'est ni nocif, ni utile à cet égard.

    Aucune preuve scientifique ne prouve que l'huile de ricin déverrouille les trompes de Fallope. Cependant, l'application topique d'huile de ricin ne présente aucun risque; il est donc intéressant d'essayer et d'hydrater la peau.

    Les tampons à base de plantes

    Les herbes insérées dans le vagin sont des traitements populaires de fertilité à domicile. Cependant, aucune étude n'a testé l'efficacité de ce traitement.

    N'oubliez pas que ces tampons ne sont pas stériles et peuvent entraîner une infection vaginale. Utilisez-les avec précaution. Étudiez chaque plante avant de l'utiliser et travaillez avec un praticien agréé.

    La maca

    La maca est une plante péruvienne qui présente un certain nombre d' avantages . L'un de ces avantages présumés est que cela augmente la fertilité. Bien qu'une étude de 2016 indique que cela pourrait améliorer la qualité du sperme, rien n'indique qu'il déverrouille les trompes de Fallope.

    Le sport

    L'exercice est un changement de mode de vie dont on pense parfois qu'il améliore la fertilité et libère les trompes de Fallope. Une Étude de cohorte 2012 qui a étudié 3 628 femmes ont suggéré que l’exercice pouvait améliorer les niveaux de fertilité. Mais jusqu'à présent, aucune étude n'a été menée sur le lien entre l'exercice et le blocage des trompes de Fallope.

    Eviter de consommer l'alcool

    La consommation d'alcool n'est pas directement liée au blocage des trompes de Fallope. Toutefois, il est utile de réduire votre consommation d'alcool si vous essayez de devenir enceinte. Ce changement de mode de vie peut améliorer votre santé et votre fertilité.

    Yoga

    Beaucoup de gens qui essaient de concevoir le yoga pratiquent. Certaines personnes le recommandent même pour le traitement des trompes de Fallope obstruées.

    Le yoga peut être un moyen efficace de réduire le stress. Le stress peut réduire la fertilité. Il peut donc être intéressant d'essayer des techniques de réduction du stress telles que le yoga si vous essayez de devenir enceinte. Malheureusement, rien ne prouve que le yoga libère les trompes de Fallope.

    La meditation

    Semblable au yoga, il est scientifiquement prouvé que la méditation réduit le stress. La méditation peut être un outil utile pour améliorer votre fertilité. Cependant, aucune étude n'a été menée pour déterminer si la méditation affecte les trompes de Fallope.

     

    Un regime alimentaire adapté

    Bien que l’alimentation soit importante pour la fertilité, il n’existe aucune preuve établissant un lien entre l’alimentation et le blocage des trompes de Fallope. C'est toujours une bonne idée de suivre un régime alimentaire varié et de rester hydraté afin que votre corps ait suffisamment d'éléments nutritifs pendant votre grossesse.

    Vous devez prendre des vitamines prénatales au cours de l'année qui précède avant d'essayer de concevoir un acide folique à faible teneur en acide, un nutriment présent dans les légumes à feuilles vertes, associé au spina bifida et à d'autres problèmes similaires.

     

    Diagnostic

    Votre médecin peut utiliser une hystérosalpingographie (HSG), un type de rayons X utilisé pour diagnostiquer le blocage des trompes de Fallope. Votre médecin ajoutera un colorant à l'utérus et aux trompes de Fallope, ce qui aidera à bloquer la radiographie.

    Alternativement, votre médecin peut utiliser une laparoscopie pour diagnostiquer un blocage des trompes de Fallope, mais ils sont plus susceptibles d'utiliser un HSG en premier. La laparoscopie est une chirurgie, mais elle est peu invasive et ne nécessite que de petites incisions. Les effets secondaires de la HSG et de la laparoscopie sont rares.

     

    Traitement medicaux

    Il existe des traitements médicaux que vous pouvez rechercher si vous avez des trompes bloqué. Par exemple, la laparoscopie ne diagnostique pas seulement les blocages. Parfois, il peut également être utilisé pour supprimer un verrou. Alternativement, un chirurgien peut enlever les parties endommagées des trompes et relier les deux parties saines pendant la chirurgie. Bien que ces options de traitement soient généralement plus coûteuses que les traitements de déverrouillage des trompes de Fallope naturelles, elles ont un taux de réussite plus élevé.

    Cependant, si de grandes parties des tuyaux sont endommagées ou bloquées, il peut ne pas être possible de retirer les serrures.Si aucun des traitements médicaux ou naturels ci-dessus ne fonctionne, il existe plusieurs méthodes pour tomber enceinte. Parlez à votre médecin de votre plan de fertilité si vous avez des difficultés à concevoir. Ensemble, vous pouvez découvrir la cause, les traitements possibles et la voie à suivre.

  • Comment débloquer les trompes de Fallope naturellement?

    Les trompes de Fallope sont les canaux musculaires qui relient les ovaires à l'utérus ou à l'utérus. Parfois, beaucoup de femmes ne peuvent pas tomber enceintes parcequ'elles ont des trompes bouchées. Bien que cela paraisse incroyable et que nous n'ayons pas de problème physique qui nous empêche de tomber enceinte, comme l'infertilité de l'œuf, des trompes de Fallope obstruées peuvent nous empecher de tomber enceinte, nous devons donc prendre soin de notre nourriture et de nos habitudes. Pour éviter d'avoir les trompes bouchées, les experts vous expliquerons ci-dessous comment débloquer les trompes de Fallope naturellement.

    Les trompes de Fallope sont essentielles dans le système reproducteur féminin car elles jouent un rôle important dans le transfert des ovules matures des ovaires à l'utérus . Ces tubes sont situés des deux côtés de l'utérus et leur obstruction entraîne donc plusieurs problèmes féminins liés à la santé reproductive. L'un des principaux problèmes que peut causer le blocage de l'infertilité est également appelé facteur d'infertilité tubulaire. Le blocage peut se produire dans l'une des trompes de Fallope ou dans les deux. Le traitement en dépend également dans une large mesure. Outre le fait qu'il est toujours essentiel de consulter un médecin, nous pouvons appliquer des remèdes naturels qui nous permettront de les libérer.

    Parfois, l'obstruction des trompes de Fallope est due à une maladie inflammatoire pelvienne ou à une grossesse extra-utérine ayant provoqué une cicatrisation tubulaire. Les procédures de ligature des trompes, l'endométriose, les infections utérines, la péritonite et les chirurgies impliquant la trompe de Fallope ou les organes de l'appareil reproducteur féminin peuvent être d'autres causes. D'autres fois, ils ont à voir avec le fait de mener une vie sédentaire combinée à une mauvaise alimentation et à de mauvaises habitudes comme le tabagisme ou la consommation excessive d'alcool.

     

    Voici les remèdes naturels pour debloquer les trompes de fallope

    Certains traitements naturels, racines ou plantes médicinales, vous aideront à déverrouiller les trompes de Fallope. Il s'agira de:

    Plante medicinales africaines

    Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman.
    Pour découvrir notre remède naturel pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement,cliquez ici


     

    • Pivoine : Elle nous permet d’équilibrer les hormones féminines et de réduire les inflammations et les douleurs susceptibles de provoquer des obstructions modérées des trompes de Fallope.
    • Racine de gingembre : Nous pouvons prendre des infusions de gingembre pour débloquer les trompes de Fallope.
    • Racine de Dong Quai : Stimule la stimulation de la circulation du système reproducteur pour aider à traiter les trompes de Fallope obstruées.
    • Huile de ricin : Nous pouvons appliquer de l'huile de ricin sur le bas de l'abdomen ou même utiliser des tampons et des mouchoirs d'huile de ricin, facilement disponibles en ligne et dans les magasins d'aliments naturels. Nous devons l'appliquer quotidiennement pendant un mois
    • Des cataplasmes de charbon de bois. Un cataplasme de charbon activé appliqué au-dessus du bas-ventre, directement au-dessus de l'utérus et des trompes de Fallope, aide à traiter les infections et à réduire l'inflammation et l'obstruction. Vous devez faire ceci:
      1. Nous avons mis des serviettes en papier sur une table.
      2. Nous avons mis un mélange de charbon actif et de graines de lin sur les serviettes et recouvert de plus de serviettes en papier.
      3. Nous plaçons ce cataplasme dans la zone touchée et le recouvrons d’une pellicule de plastique. Utilisez ces électrodes toute la nuit pour de meilleurs résultats.

    En plus des remèdes naturels mentionnés, nous pouvons ajouter d'autres recommandations telles que cesser de fumer, boire, manger des aliments très hormonaux, tels que la volaille, ou donner des massages dans la région.

     

  • Adénomyose et grossesse: risques, remède naturel, Alimentation

    L'adénomyose est une endométriose dans la couche musculaire de l'utérus. Cela peut entraîner un épaississement de l'utérus et en particulier des douleurs et des saignements. Une adénomyose pourrait donc éventuellement influencer la maturation de l'embryon dans l'utérus.

     

    Que faire si je souffre d’adénomyose?
    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     

    Les femmes enceintes atteintes d'adénomyose couraient un risque accru de prééclampsie

    Les scientifiques ont évalué 6 études portant sur 322 patients atteints d'adénomyose et 9420 témoins. Les femmes atteintes d'adénomyose couraient un risque accru d' accouchement prématuré (c'est-à-dire avant la semaine 37), de nouveau-nés ayant un ADG et de prééclampsie . SGA ( petit pour l'âge gestationnel) -Les nouveau-nés sont plus petits ou plus légers que les enfants du même âge. La pré-éclampsie est une affection chez la femme enceinte qui souffre d’œdème, d’hypertension et de protéines urinaires. Cela peut provoquer des vertiges ou des nausées. Le risque d'accouchement prématuré ou de complications mettant la vie en danger augmente. Les femmes atteintes d'adénomyose risquent davantage de souffrir de complications telles qu'une naissance prématurée ou une prééclampsie pendant la grossesse ou de donner naissance à des enfants plus petits et plus légers. Une surveillance plus étroite par le gynécologue peut réduire le risque de complications.

     

    Quels sont les aliments à consommé lorsqu’on souffre de l’adénomyose?
    Pour les nombreuses femmes atteintes d’adénomyose, d’endométriose, de fibromes et de syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), une alimentation saine peut considérablement améliorer leurs symptômes. En réalité, la nutrition a une grande influence sur votre qualité de vie. Une alimentation équilibrée contient des vitamines et des sels minéraux qui renforcent les systèmes organiques. Les aliments naturelles contiennent également des antioxydants et d’autres substances anti-inflammatoires qui combattent les maladies et réduisent les risques de cancer et de maladies cardiaques pour les femmes. Si vous souffrez d’adénomyose, votre régime alimentaire devrait inclure:
    – Buvez au moins 1,5 litre d’eau chaque jour. Vous pouvez également boire du jus de framboise ou du jus d’orange.
    – baies comme les myrtilles et les framboises
    – légumes crucifères comme le brocoli et la roquette
    – des aliments riches en oméga-3 comme le chia, le saumon, le chanvre et les graines de lin
    – légumes à feuilles vert foncé
    – aliments riches en vitamine B comme le mil, les graines de tournesol et les haricots
    – aliments riches en fibres(soja,pois chiche, haricots sec, farine, avoine)
    Consommer des aliments naturels devrait être une priorité absolue. Mais tous les aliments n’ont pas les mêmes vertus.
     
    Quels sont les aliments à éviter lorsqu’on souffre d’adénomyose?
    Évitez les aliments contenant des niveaux d’œstrogènes malsains est un excellent moyen de commencer à réduire ou à éliminer les symptômes associés à l’adénomyose. Si vous souffrez d’adénomyose, vous devez évitez:
    -la consommation excessive de viande rouge, charcuterie et de produits laitiers
    -graisses saturées et trans
    -aliments épicés comme le piment, le poivre, l’ail et l’oignon. Ce type de nourriture intensifiera la congestion pelvienne et l’inflammation.
    -huiles raffinées
    -alcool, café et cigarettes. Cela affectera la contraction vasculaire entraînant des menstruations anormales.
    -gluten
    -soja
    -les aliments trop sucré, trop salés, trop froids
    Beaucoup de ces aliments favorisent l’inflammation dans le corps ou influencent négativement l’équilibre hormonal. L’inflammation se produit lorsque le corps libère des médiateurs de la réponse immunitaire aux sites de blessure et d’infection. Le mécanisme est une réaction qui a pour but de guérir et de réparer le tissu endommagé.

  • Prostatite: symptômes et remèdes naturels

    La prostatite est une inflammation douloureuse de la prostate. Il s’agit d’une affection courante qui peut toucher les hommes de tout âge. On distingue plusieurs types de prostatites:

    Prostatite bactérienne aiguë

    La prostatite bactérienne aiguë est causée par des bactéries. On dit qu’elle est aiguë parce que ses symptômes apparaissent soudainement et peuvent être sévères. Il s’agit du type de prostatite le moins courant, mais le plus facile à traiter.

    Prostatite bactérienne chronique

    La prostatite bactérienne chronique (à long terme) est causée par des bactéries et persiste souvent pendant plusieurs mois. Ses symptômes sont habituellement moins intenses que ceux provoqués par la prostatite bactérienne aiguë et ils ont tendance à disparaître puis à revenir. La prostatite bactérienne chronique peut entraîner des symptômes urinaires comme une sensation de brûlure ou une douleur pendant la miction, mais elle ne cause pas de fièvre ni de frissons. Il semble qu’elle survienne plus souvent chez les hommes âgés atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate.

    Ce type de prostatite est le plus courant. Il s’agit d’une affection chronique qui n’est pas causée par des bactéries et qui provoque de la douleur ou un inconfort pouvant disparaître et revenir dans le bassin.

    Prostatite inflammatoire asymptomatique

    La prostatite inflammatoire asymptomatique n’occasionne aucun symptôme et ne requiert pas de traitement. Les médecins la diagnostiquent souvent lorsqu’ils effectuent des examens pour vérifier la présence d’autres affections, comme le cancer de la prostate, ou pour déterminer la cause d’une infertilité.

    1- Plantes médicinales africaine.
    Voici le meilleur remède naturel au monde pour guérir de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Cette tisane est un mélange de plantes médicinales africaines et chinoises. Ces plantes possèdent des propriétés anti-inflammatoires, astringentes, antibactériennes et calmantes. Cela
    permet de réduire le gonflement de la glande de la prostate, rétablir l’équilibre sexuel et procure un immense soulagement. Cette tisane. Ce remède naturel contient également plusieurs composés naturels qui inhibent le processus inflammatoire déclencheur de l’inflammation et de la douleur dans la prostate. Il permet de soulager les symptômes urinaires, y compris ceux causés par une prostate trop grosse sans avoir recours à une opération. C’est le secret de la nature pour guérir de l’hypertrophie bénigne de la prostate.
    Pour découvrir notre remède naturel, cliquez ici


     

    Le cancer de la prostate peut engendrer les signes et symptômes suivants :

    Au début, le cancer de la prostate ne provoque aucun symptôme. Notez que ceux indiqués ci-dessous peuvent être reliés à une autre maladie de la prostate, comme l'hypertrophie bénigne de la prostate.

    • Difficultés pour uriner : de la difficulté à commencer à uriner ou à retenir l'urine, une incapacité à uriner, un besoin d'uriner fréquemment (surtout la nuit), un faible débit urinaire, une sensation de brûlure ou de douleur au moment d’uriner.
    • Du sang dans l’urine ou le sperme.
    • Douleurs ou raideurs fréquentes au bas du dos, aux hanches ou au haut des cuisses.
    • Des changements de fonctionnement urinaire : envie fréquente, impériosité urinaire, besoin de pousser, rétention d’urine, brûlures en urinant.
    • Des changements au niveau génital : des éjaculations douloureuses, ou des difficultés à obtenir un érection. Personnes prédisposées 

    Précisons que certains hommes « à risque » n’auront jamais le cancer de la prostate. Plusieurs facteurs de risque sont à l’étude.

    • Âge. En Amérique du Nord, le cancer de la prostate touche surtout les hommes de plus de 60 ans. L'âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans, et de 80 ans au moment du décès. Plus jeune, seuls 0,5 % des cancers de la prostate apparaissent avant 50 ans, et 22 % entre 55 et 64 ans…
    • Antécédents familiaux. Les risques sont plus élevés lorsque le père ou un frère a déjà souffert de cette maladie, ce qui suggère une prédisposition génétique. Cette hypothèse est renforcée par la découverte que les porteurs des gènes BRCA1 et BRCA2 ont un risque accru de cancer de la prostate.
    • Origine ethnique. Les hommes de descendance africaine sont plus à risque que les Caucasiens, qui sont plus à risque que les Asiatiques. On estime que les Indiens et les Chinois sont environ 50 fois moins touchés par le cancer de la prostate que les Occidentaux. Toutefois, lorsque ceux-ci migrent vers les pays où cette maladie est plus fréquente, leur risque augmente aussi. Ce qui laisse croire que des facteurs non seulement liés aux gènes, mais aussi à l’alimentation exercent une influence.
    • Obésité : un homme en surpoids important présente un risque plus élevé d’avoir un cancer de la prostate dépisté à un stade avancé.
    • L’inflammation ou infection de la prostate augmente le risque de cancer de la prostate, quand elle dure longtemps.
    • Les hommes de grande taille présentent un risque plus élevé de cancer de la prostate.
    • Les hommes ayant été exposés aux pesticides présentent un risque un peu plus élevé de cancer de la prostate, surtout s’ils ont des antécédents de cancer de la prostate dans leur famille.
    • L’exposition au cadmium ou aux dérivés du caoutchouc en milieu professionnel augmente également le risque de cancer de la prostate.

    La prostatite est parfois la conséquence d'une contamination sexuelle ( maladie sexuellement transmissible). Mais bien souvent, aucun facteur déclenchant n'est retrouvé.

    Chez le sujet âgé, la prostatite est fréquemment la conséquence d'une infection des urines, elle-même secondaire à une hypertrophie de la prostate qui favorise la stase urinaire. On parle alors d'adénomite. Les symptomes sont les suivants:

    • présence de sang dans l’urine (hématurie) ou le sperme
    • sensation de brûlure ou douleur pendant la miction
    • éjaculation difficile ou douloureuse
    • écoulement urétral
    • douleur ou inconfort aux organes génitaux, à l’aine, au bas de l’abdomen ou au bas du dos
    • douleur ou sensation de pression dans le rectum
    • besoin d’uriner souvent (mictions fréquentes)
    • besoin très pressant d’uriner (mictions urgentes)
    • jet urinaire réduit
    • difficulté à uriner
    • fièvre, frissons et douleurs musculaires
    • infections urinaires récurrentes
    • troubles sexuels et perte de libido

    .

    Plus precisement:

    • Fièvre supérieure à 38,5frissonsgrande fatigue ; 
    • Le patient se plaint de brûlures en urinant, d'avoir des difficultés à uriner ( dysurie), d'uriner trop souvent (pollakiurie) ; 
    • Il existe parfois un écoulement purulent au méat urinaire ;
    • Présence de sang dans les urines ou le sperme ;  
    • Les urines peuvent être troubles et malodorantes.

    La prostatite aiguë peut se présenter avec des signes grippaux :

    • Douleurs musculaires diffuses, articulaires… ; 
    • Rarement, est associée une sensation de corps étranger dans l'anus.

    Parlant toujours de cette maladie la prostatite chronique se caractérise par des douleurs périnéales chroniques, parfois dans la région anale. Les brûlures mictionnelles peuvent évoluer depuis plusieurs années.

    Le plus souvent, le cancer de la prostate ne s’accompagne d’aucun symptôme; on le dit « silencieux ». Il sera découvert par hasard, à la suite d’une prise de sang ou lors d’un examen de routine de la prostate. Dans ce cas, le médecin aura effectué un toucher rectal, noté une induration, et il aura sonné l’alarme. Ce durcissement est le signe clinique le plus fréquent.

     

    Symptômes similaires lorsque l’urètre est comprimé

    Les symptômes commencent à apparaître lorsque la tumeur augmente et exerce une pression sur l’urètre ou lorsqu’il est avancé. Les symptômes sont les mêmes que pour l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), car en vieillissant la prostate augmente en volume et comprime l’urètre. La prostatite peut également causer des symptômes similaires au cancer de la prostate. Par contre, comme mentionné plus tôt, la majorité des patients avec un cancer de la prostate n’auront aucun symptômes cliniques.

    Passé l’âge de 40 ans, il est important que les hommes s’assurent de ne pas confondre HBPprostatite et cancer de la prostate. L’examen par un médecin devient donc plus qu’important pour en avoir le cœur net.

    L’HBP ou prostate volumineuse

    Les signes et symptômes les plus communs

    Aux premiers stades de l’Hypertrophie Bénigne de la Prostate, il n’y a pas de signes et symptômes. Ceux-ci apparaissent lorsque la prostate dont la taille a augmenté exerce de la pression sur l’urètre et la vessie. Cela peut réduire le diamètre de l’urètre (le comprimer) ou irriter la vessie, ce qui peut causer des changements des habitudes urinaires et de la difficulté à uriner. Chez certains patients, des symptômes peuvent apparaitre avec un élargissement minime de la prostate.

     

    L’HBP peut engendrer les symptômes suivants:

    • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
    • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
    • De la difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
    • Un jet d’urine faible ou lent
    • Un jet d’urine qui s’interrompt
    • Une sensation de mal vider sa vessie
    • Une difficulté à contrôler sa vessie (fuite urinaires)
    • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
    • Une éjaculation difficile ou douloureuse
    • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

    La prostatite ou inflammation de la prostate

    Les signes et symptômes les plus communs

    La prostatite peut causer un grand éventail de symptômes très variables d’un homme à l’autre. Ils peuvent être similaires à ceux provoqués par l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) et le cancer de la prostate. Par contre, elle se distingue par la présence de douleurs dans la région pelvienne et si aiguë, par une forte fièvre et des frissons.

    La prostatite peut être causée par une infection urinaire aiguë (prostatite bactérienne) ou par une inflammation chronique/sensibilité chronique.

     

    La prostatite peut engendrer les symptômes suivants:

    • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
    • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
    • Une difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
    • Un jet d’urine faible ou lent
    • Un jet d’urine qui s’interrompt
    • Une sensation de mal vider sa vessie
    • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
    • Des douleurs dans la région du bassin (organes génitaux, aine, bas du ventre ou bas du dos)
    • Une éjaculation difficile ou douloureuse
    • De la fièvre et des frissons si la prostatite est aiguë
    • Des infections urinaires récurrentes
    • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

    L’HBP et la prostatite ne correspondent pas à un cancer de la prostate. Elles font partie des maladies les plus courantes liées à la prostate.

    Cancer localisé

    Les signes et symptômes d’un cancer localisé

    Les signes et symptômes les plus communs

    Il est fréquent que le cancer de la prostate, lors des tout premiers stades, ne cause aucun symptôme dû à son développement généralement lent. Les symptômes peuvent apparaître si la tumeur grossit et comprime votre urètre – entraînant des changements de vos habitudes urinaires ou d’autres problèmes – ou si votre cancer est avancé. La tumeur ne cause pas généralement de douleur à la prostate proprement dite.

    Comme mentionné plus haut, il ne faut pas perdre de vue que tous ces symptômes sont généralement causés par un grossissement bénin de la prostate qui survient avec l’âge et non par un cancer de la prostate. Ils peuvent également être causés par d’autres problèmes liés à l’appareil urinaire, dont la prostatite bactérienne ou infectieuse, entre autres.

    Le cancer peut engendrer les symptômes suivants (le plus souvent il n’y a aucun symptômes):

    • Un besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
    • Un urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
    • De la difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
    • Un jet d’urine faible ou lent
    • Un jet d’urine qui s’interrompt
    • Une sensation de mal vider sa vessie
    • Une difficulté à contrôler sa vessie (fuite urinaires)
    • Une douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
    • Une éjaculation difficile ou douloureuse
    • Une présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (rare)

    Les signes et symptômes d’un cancer avancé

    Les signes et symptômes lorsqu’il se propage à l’extérieur de la prostate

    Le cancer qui a pris naissance dans la prostate gagne ensuite les ganglions pelviens (ce ne sont pas les mêmes ganglions que ceux de l’aine, qui sont perceptibles: les ganglions pelviens se trouvent en profondeur dans le ventre, près de la prostate ; on ne les voit pas et on ne les sent pas). C’est ce qu’on appelle des métastases ganglionnaires. Ces métastases ganglionnaires ne causent pas de douleur, mais peuvent, à l’occasion, causer un œdème (enflure) des pieds et des chevilles (voir plus bas pourquoi).

    Au stade encore plus avancé de la maladie, les cellules cancéreuses ont généralement migré vers les os, en particulier ceux du bassin et de la colonne vertébrale (ce sont les métastases osseuses).

     

    Si les métastases sont assez grosses, les symptômes suivants peuvent alors apparaître:

    • De la douleur au bas du dos ou dans les hanches
    • Un engourdissement ou paralysie des membres inférieurs (au niveau de la colonne vertébrale, les métastases peuvent comprimer la moelle épinière)
    • Un œdème (enflure) des pieds et des chevilles (les métastases ganglionnaires peuvent causer un mauvais drainage lymphatique des membres inférieurs)
    • Une perte de poids et atteinte de l’état général (on ne se sent pas bien)
    • Une fatigue constante et pâleur (les métastases osseuses peuvent causer une anémie)

       

  • Adénomyose et fertilité: Fécondation In Vitro

    L'adénomyose se produit lorsque nous avons trouvé que le tissu qui tapisse l'intérieur de l' utérus (l'endomètre) à la partie la plus externe de l'utérus (myomètre), une couche musculaire. Cela fait que l'on confond souvent l'adénomyose et l'endometriose, puisque, le tissu de l' endomètre se deplace, comme dans  l'endométriose. Jusqu'à récemment, les connaissances sur l'adénomyose étaient très rares, sauf chez les patientes dont l'utérus avait été enlevé et, lorsqu'elles ont été analysées, les recherches ont pu avancé. Malgré cela, leurs relations avec des saignements abondants et des douleurs pendant les règles étaient connues , ainsi que le grossissement de l'utérus en raison de ces dépôts anormaux.

    La connaissance de cette pathologie a atteint son apogée au cours des cinq dernières années. En effet, grâce aux avancées de l' échographie, les gynécologues étaient déjà en mesure de la diagnostiquer. Jusque-là, seules une IRM ou une analyse directe de l'utérus pouvaient donner une certaine suspicion de cette situation. Il est très intéressant d'observer comment, dans l'échographie tridimensionnelle, il semble que la cavité de l'endomètre et le myomètre se confondent, observant des ramifications de l'intérieur de l'endomètre vers l'extérieur.

    Cependant, la forte suspicion de son lien avec l’endométriose, une pathologie beaucoup plus connue et étroitement liée à l’ infertilité, a longtemps été considérée comme une relation possible avec la difficulté à tomber enceinte, ainsi que, une relation avec des résultats pires a été suggérée après un traitement de procréation assistée(fecondation in vitro).

    Actuellement, en voyant les effets que l'adénomyose produit dans l'utérus, il a été prouvé qu'il existe une forte difference entre ce que nous voyons et ce que ressent la patiente. Autrement dit, nous pouvons avoir un utérus très affecté et même déformé par l'adénomyose et qui ne provoque aucun symptôme chez la patiente ou vice-versa, observez de légers signes chez un patient présentant une symptomatologie sévère. Un utérus capable de produire une symptomatologie très sévère semble, dans la même mesure, avoir des difficultés pour une implantation embryonnaire correcte et, par conséquent, causer une stérilité difficile à résoudre par un traitement d'infertilité.

     

    Remède naturel pour soigner l'adénomyose

    Si vous souffrez d’adénomyose, que vous souhaitez évitez l’opération et tomber enceinte, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     
     

    Sa relation avec les échecs répétés d'implantation embryonnaire a été suggérée dans de nombreuses investigations et ne peut pas être corroborée par le manque de cohérence lors du diagnostic de l'adénomyose. Ce qui est clair, c’est que chez un patient ayant un échec de l’implantation (plus de 4 embryons transférés de bonne qualité sans être enceintes), le diagnostic de l’adénomyose présente un intérêt particulier, puisqu'un traitement ciblé et spécifique de cette pathologie peut améliorer les résultats d'un traitement de reproduction.

     

  • Endométriose: 5 remèdes naturels pour guérir

    L'endométriose est une maladie qui affecte 10 à 20% des femmes en âge de procréer, généralement entre 25 et 35 ans. Cela se produit lorsque le tissu endométrial, qui ne devrait se trouver que dans la cavité utérine, se déplace vers des zones où il ne devrait pas se trouver. Cette présence anormale provoque de graves problèmes et douleurs. Bien que l'endometriose est une maladie difficillement traitable (dans les cas moins graves, la pilule contraceptive est prescrite, dans les cas plus graves, l'utérus est retiré), de nombreux symptômes peuvent être atténués par des remèdes naturels et une nutrition.

    Quel est le meilleur remède naturel pour guérir de l’endométriose avec les plantes?
    Voici le meilleur remède naturel pour guérir de l’endometriose avec des plantes. Associé à un régime alimentaire adapté contre l’endometriose,ce remède naturel permet de guérir l’endometriose assez facilement et sans effets secondaires. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, car chaque opération comporte un risque. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    ce remède naturel contient des plantes qui réduise le taux d’estrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’endométriose. Il supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’endométriose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Quelles sont les causes de l'endometriose?

    L'endométriose est une maladie bénigne qui se propage de plus en plus. Il affecte l'endomètre, la muqueuse la plus interne de l'utérus. Certaines de ses parties peuvent être déplacées et se développer dans des zones extra-utérines. Plus fréquemment, ils peuvent affecter les zones du péritoine pelvien et les organes pelviens, tels que l'intestin, l'uretère et la vessie. L'organe le plus touché par l'endométriose est l'ovaire . Ici, la croissance anormale se manifeste par la formation de kystes ovariens pouvant atteindre une taille de 10 centimètres et contenant du sang menstruel produit par les cellules de l'endomètre. Ces cellules se comportent comme si elles se trouvaient dans l’utérus: au moment de la menstruation, elles se cassent et commencent à saigner. Ils sont souvent appelés " kystes au chocolat " en raison de la couleur sombre du sang. Ce qui conduit à la formation de l'endométriose n'est pas encore clair . L’hypothèse la plus confirmée est que pendant le cycle se produit ce qu’on appelle la " menstruation rétrograde ": chez certaines femmes, le sang retourne de l’utérus vers le pelvis en passant par les trompes de Fallope.

    Selon certaines études, en plus des menstruations rétrogrades, la  métaplasie est un autre déclencheur. Ceci est une modification de la muqueuse du bassin . Parmi les autres hypothèses les plus fiables sur les causes de la maladie, il y a la  malformation congénitale et l' affaiblissement du système immunitaire. De plus, la prédominance œstrogénique , typique de l’époque contemporaine chez les femmes, peut favoriser l’apparition de l’endométriose. Les facteurs de risque qui facilitent l'apparition de la maladie doivent également être pris en compte ; y compris:

    -la première menstruation à un âge précoce; ménopause tardive;

    -cycles menstruels de moins de 27 jours;

    -ne jamais avoir eu de grossesse;

    -antecedents d'endométriose dans la famille;

    -abus d'alcool.

     

    Endométriose: les principaux symptômes

    L'endométriose peut survenir sans symptômes ou avec une symptomatologie accentuée risquant de compromettre le bien-être de la femme. Chez de nombreuses femmes, c'est la cause, par exemple, des douleurs pelviennes chroniques . Lorsque les kystes laissent couler le sang, les tissus avec lesquels il entre en contact s'enflamment et la douleur devient forte. À la suite de l'infection, ils forment des cicatrices et des adhérences dans les tissus , ce qui ne fait qu'accroître les symptômes. Les plus communs sont: douleur pelvienne pendant la phase prémenstruelle et le cycle lui-même; irrégularité du cycle menstruel avec saignement anormal; douleur pendant les rapports sexuels; douleur à la défécation; l'infertilité.

    Les symptômes apparaissent environ 10 jours avant les règles et peuvent devenir insupportables au cours du cycle. Ils disparaissent généralement avec l'arrivée de la ménopause . Le produit recommandé pour vous aider à supporter la douleur est à table .L'huile de lin est une source très riche en oméga 3, en protéines et en acides aminés.  Grâce à ces propriétés, il aide à réduire la douleur, l'inflammation et le gonflement . Si vous souffrez d'endométriose, essayez de l'utiliser.  Rappelez-vous de toujours l'utiliser cru, jamais en cuisine, afin de ne pas altérer ses propriétés bénéfiques.   

     

    Endométriose et infertilité: quel est le lien?

    Selon certaines hypothèses, la présence d'une endométriose peut favoriser l'infertilité , même si les mécanismes qui lient les deux pathologies ne sont pas complètement clairs. On sait avec certitude que 30% des femmes souffrant de problèmes de fertilité souffrent également d'endométriose. La cause serait la présence d'adhésions et de cicatrices rendant difficile la rencontre entre spermatozoïde et ovule. Tomber enceinte avec l'endométriose n'est pas impossible, mais dans ce cas, la grossesse n'est pas totalement sans risque. Il est plus facile de faire une fausse couche ou une naissance prématurée. L'endométriose entraîne également une ménopause précoce. Cela provoque la perte d'une partie des follicules qui, à leur tour, provoquent une ménopause prématurée lorsqu'ils sont complètement épuisés. 

     

    5 Remèdes naturels soigner pour l'endométriose

    Dans certains cas, la douleur causée par l'endométriose est si forte qu'elle rend une grande partie de la vie de la femme invalidante. Pour tenter d'atténuer les symptômes et mener une vie aussi normale que possible, il est possible d'utiliser des extraits et des suppléments phytothérapeutiques ayant une action anti-inflammatoire et antispastique sur les tissus . Il s'agit de: 

    1. Curcuma

    C'est l'anti-inflammatoire le plus efficace pour soigner l'endometriose. Les propriétés anti-inflammatoires du curcuma sont maintenant connues et sont également utiles pour soulager les symptômes de l'endométriose. Selon certaines études, cette épice fantastique aurait le pouvoir d’ empêcher la croissance de l’endomètre dans les régions où elle ne devrait pas être . En plus du supplément, il est possible de préparer un thé au curcuma , qui possède une activité anti-inflammatoire. Faites bouillir dans 240 ml d'eau avec une cuillère à soupe de poudre de curcuma (vous pouvez également ajouter un peu de gingembre si vous le souhaitez). Vous pouvez ajouter le jus d'un peu de citron et de miel. Pendant les périodes où les symptômes apparaissent, vous pouvez boire 3 tasses par jour. 

    2-Agnocasto 

    C'est la plante amie des femmes en âge de procréer et à la ménopause. Ses propriétés le rende utile dans tous les problèmes du cycle féminin. Il a également la capacité de stimuler la production de progestérone : il convient donc aux maladies causées ou favorisées par une prédominance œstrogénique, y compris l'endométriose. L'agnocasto ne doit pas être pris si vous suivez déjà un traitement hormonal substitutif ou si vous prenez des contraceptifs oraux.

    3. Oméga 3

    Les oméga 3 aident à réduire l'inflammation. Plusieurs études ont montré que les oméga-3 sont également utiles pour lutter contre l'endométriose: les graisses EPA et DHA abaissent les taux de prostaglandines E2 responsables de l'inflammation . En outre, les oméga-3 ralentiraient également la croissance du tissu endométrial . 

    4. Rubus idaeus

    L'extrait de bourgeon de framboise possède des propriétés astringentes efficaces contre l'inflammation et les douleurs dans l'utérus . Il a également des propriétés antispasmodiques. En même temps, il agit sur l'axe hypothalamus-hypo-gonadal, capable de rééquilibrer la sécrétion hormonale . Il est généralement indiqué pour tous les problèmes du cycle féminin , utile pour le rééquilibrer.

    5. Zinc Cuivre

    Cet oligo-élément agit également sur l'axe hypophyse-ovaire et agit en tant que normalisateur endocrinien . Il agit donc en optimisant les fonctions biologiques et est efficace non seulement dans les problèmes de cycle menstruel, mais aussi dans les kystes ovariens, l’endométriose et les ovaires polykystiques.

    Le naturopathe conseille: attention à la nutrition et au style de vie. En cas d'endométriose, il serait préférable d' éviter les aliments susceptibles de provoquer une inflammation . Parmi ceux-ci sont: produits laitiers, des aliments riches en sucres et raffinés, la caféine, l'alcool. Certains aliments ont une activité anti-inflammatoire naturelle : ils ne guérissent pas l'endométriose mais aident à atténuer les symptômes. Il faut également dire qu'il ne suffit pas de les manger une fois pour aller mieux, mais les ajouter à son alimentation, après 6-8 mois, ils contribuent à améliorer les symptômes. Parmi ceux-ci, essayez d'augmenter: légumes à feuilles vertes, le céleri le saumon, ananas, noix et amandes, les différentes graines (de chia, de tournesol, de citrouille ...), le curcuma, le gingembre, les myrtilles, avocat. Un massage du bassin aux moments où les douleurs sont plus aiguës peut également être utile pour détendre les tissus. Pour améliorer l'effet, vous pouvez utiliser une huile de support pour les massages, à laquelle vous pouvez ajouter quelques gouttes d'une ou plusieurs huiles essentielles ayant un effet relaxant et apaisant. Vous pouvez choisir entre:  lavande,  orange douce,  Mandarin,  menthe poivrée,  romarin,  jasmin. 

     

  • Adénomyose: la maladie silencieuse qui touche de nombreuses femmes

    Les médecins se rappellent toujours combien il est important de passer des examens préventifs afin de détecter à temps des maladies potentiellement mortelles. «Mais en même temps, il existe d'autres symptômes multiples qui ne tuent pas, mais qui compromettent fortement la qualité de vie»

    Ces malaises peuvent inclure "migraine, saignements anormaux, anémie, changements d'humeur, états dépressifs, douleur ou gêne pendant les relations et manque de désir sexuel", fréquents après 35 ans, en particulier entre 40 et 50 ans. Ils surviennent avec une plus grande intensité chez les femmes atteintes d'une maladie silencieuse et difficiles à diagnostiquer, telles que l'adénomyose.

     

    Qu'est-ce que l'adénomyose?

    «L'adénomyose est une invasion du muscle utérin par les glandes endométriales, qui saignent périodiquement entre les fibres du myomètre. Ces petits saignements périodiques enflent l'utérus, lui causant une augmentation de la taille, associée ou non à la présence de fibromes 

    Selon le spécialiste, chez certaines femmes, ces symptômes sont produits par l'utérus malade, car lorsqu'ils sont retirés (hystérectomie), les symptômes disparaissent. Chez les femmes qui souhaitent toujours préserver leur fertilité ou qui ne souhaitent pas subir d'hystérectomie, la progression de la maladie peut être temporairement interrompue par l'utilisation d'endoceptifs libérant une quantité contrôlée d'un analogue de la progestérone.

    Le diagnostic d'adénomyose était considéré comme difficile, l'on utilisait l'écotomographie et la résonance magnétique bidimensionnelles classiques, mais cette possibilité était toujours évoquée. L’incorporation de l’écotomographie transvaginale en Doppler couleur permet un diagnostic proche de 95%, car le schéma vasculaire de l’adénomyose est caractéristique.

     

    Comment guérir de l’adénomyose avec les plantes?

    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     
     

    L'adénomyose peut-elle disparaître?

    «Beaucoup prétendent que l’adénomyose disparaît après la ménopause et il est vrai que, en l’absence d’hormones, l’utérus réduit sa taille et lorsque les menstruations disparaissent, les symptômes qui leur sont associés disparaissent, mais la plupart des femmes nécessitent un remplacement hormonal après un traitement. Chez les personnes atteintes d'adénomyose latente, il se manifeste à nouveau avec une augmentation de la taille utérine et des saignements anormaux », explique le spécialiste.

    Le traitement définitif pour les femmes atteintes de cette maladie est l'hystérectomie (retrait de l'utérus). La qualité de vie est rétablie après des années de symptômes qui affectent celles qui en souffrent.

     

    Traitement et complications possibles

    Le traitement de l'adénomyose doit être individualisé et dépendra principalement de la sévérité des symptômes (légers, modérés, sévères), du désir gestationnel et de l'âge du patient.

    Initialement, le soulagement symptomatique est recherché par des méthodes pharmacologiques. Pour ce faire, ils sont administrés:

    • Analgésiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens)
    • Contraceptifs hormonaux
    • Danazol (anti-œstrogènes)
    • Analogues de libération de l' hormone gonadotrophine (GnRH)

    Chez la plupart des patients, ces traitements suffisent à mettre fin à la symptomatologie de la maladie. Cependant, beaucoup d'entre eux sont incompatibles avec la grossesse.

    Si les méthodes pharmacologiques échouent ou si une grossesse est recherchée, un traitement chirurgical peut être indiqué, en fonction de la taille et de l'étendue des lésions . Elle consiste à éliminer les tissus adénomyotiques et à reconstruire la paroi utérine.

    Si les symptômes ne disparaissent pas avec ces méthodes commentées, le seul traitement totalement efficace pour mettre fin à l'adénomyose profonde consiste à enlever chirurgicalement l'utérus ( hystérectomie ). Avant de prendre cette décision, il sera nécessaire d'évaluer le désir de reproduction du patient et s'il est loin de la ménopause, car, comme nous l'avons indiqué, les symptômes disparaissent après celui-ci.

    Conséquences sur la fertilité et la grossesse

    L'adénomyose peut avoir un effet négatif sur la fertilité, certaines études ayant montré qu'il diminue les taux de grossesse et augmente les taux d'avortement. Il est également plus fréquent que des échecs d'implantation surviennent .

    Plusieurs mécanismes ont été proposés par lesquels il peut affecter:

    • Altération de la régulation génétique.
    • Altération des mouvements utérins (péristaltisme).
    • Altération de la réceptivité de l’endomètre et implantation.

    L'adénomyose peut également entraver le transport des gamètes, nécessaires à leur rencontre et à la fécondation. En outre, cela peut affecter le transport de l'embryon vers le site d'implantation et compliquer l'arrivée de nutriments et d'oxygène.

    Les traitements de fécondation in vitro ( FIV ) peuvent résoudre certaines de ces limitations et aider les patientes atteintes d'adénomyose à devenir enceintes.

    Dans les cas où vous avez dû opter pour une hystérectomie et que la femme souhaite être mère, elle peut recourir à l'adoption ou à la maternité de substitution.

     

    FAQ

    L'obésité peut-elle influencer l'adénomyose?

    L'adénomyose, également appelée endométriose interne , est une atteinte utérine dans laquelle se trouve un tissu de la couche interne de l'utérus (endomètre) situé dans la couche musculaire de l'utérus (myomètre). Les causes de cette affectation ne sont pas clairement connues, bien que l’on sache qu’il dépend de l’œstrogène et que, parmi les facteurs qui le prédisposent au développement, on a constaté au moins une grossesse et des chirurgies utérines antérieures (césarienne, legrados, hystéroscopie, etc.). ).

    C'est aussi très lié à l'âge, surtout après 40 ans. Par conséquent, dans certains cas, on parle couramment de vieillissement utérin .

    Certaines adénomyoses ne sont détectées que par des techniques spéciales telles qu'une échographie 4D ou une IRM. Pour les cas bénins, très peu de traitements ont une efficacité manifeste et il n’est pas complètement démontré qu’il a un effet négatif sur les taux de grossesse des patientes. Cependant, les cas graves tels que les utérus nécessitent une intervention chirurgicale corrective par hystéroscopie.

    L'adénomyose cause-t-elle le cancer?

    Aucune preuve n'a été trouvée que l'adénomyose provoque le cancer. Toutefois, certains symptômes de cette pathologie peuvent coïncider avec ceux de certains types de cancer, tels que les hémorragies utérines.

    Les femmes qui n'ont pas eu d'enfants peuvent-elles avoir une adénomyose?

    Cette altération est plus fréquente chez les femmes âgées de 40 à 50 ans qui ont déjà eu une naissance, mais elle peut aussi se produire chez les femmes plus jeunes qui n'ont pas encore été mères.

    Puis-je être un donneur d'oeufs si j'ai l'adénomyose?

    Chaque cas doit être évalué individuellement. Gardez à l'esprit que certains des traitements symptomatiques de l'adénomyose sont hormonaux et peuvent compliquer l'obtention des ovules.

    La myomatose utérine (myomas) est-elle la même chose que l'adénomyose?

    Non. Dans le cas de la myomatose utérine, des myomes sont formés, c’est-à-dire des tumeurs du tissu musculaire. L'adénomyose est plutôt la présence de tissu endométrial dans le myomètre. Ne coïncide que dans l'emplacement: le myomètre, la couche musculaire de l'utérus.

    Est-ce que l'endométriose est la même chose que l'adénomyose?

    Les deux pathologies consistent en la présence de tissu endométrial ectopique, c'est-à-dire en dehors de son emplacement physiologique: l'endomètre.

    Cependant, il faut distinguer entre l'endométriose interne ou adénomyose et l'endométriose externe. Dans le premier cas, le tissu endométrial se trouve dans le myomètre. Dans le second cas, il peut apparaître sur n'importe quel organe du corps autre que l'utérus.

    En règle générale, lorsque nous nous référons uniquement à l' endométriose , nous parlons d'endométriose externe.

    D'autre part, il est également important de noter que, bien qu'elles ne soient pas exactement la même pathologie, certaines femmes peuvent présenter les deux en même temps.

     

     

  • L'adénomyose et fertilité: traitement naturel

    L' adénomyose est une maladie utérine qui se produit lorsqu'une partie du tissu de l'endomètre est transféré dans le myomètre, qui est la couche de muscle de l'utérus. Cette maladie peut entraîner de grandes douleurs et des saignements, tant dans les règles que dans les moments intermédiaires du cycle. Elle complique également de nombreuses grossesses, car il peut être difficile de trouver l'ovule et le sperme en plus d'affecter le transport de l'ovule et de l'embryon au site d’implantation. C'est pourquoi l'adénomyose est liée aux avortements répétés.

    Si vous souffrez d'adénomyose et que vous desirez tomber enceinte sans opération, voici ce qu'il vous faut:

    C'est un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     
     

    Qu'est-ce que l'adénomyose?

    Pour bien comprendre en quoi consiste l’adénomyose, il faut d’abord bien comprendre que l’ utérus a deux couches, une interne appelée endomètre qui recouvre la surface de la cavité utérine et une musculaire, appelée myomètre, responsable des contractions au moment de accouchement. L'endomètre est la partie de l'utérus qui est préparée chaque mois pour loger l'implantation d'un embryon et former le placenta en cas de grossesse. Si ce n'est pas le cas, il se détache et provoque la menstruation. Endometrium et myometrium entretiennent une relation étroite, mais doivent être bien définis pour éviter les problèmes.

    Endométriose interne

    L'adénomyose est également appelée endométriose interne et touche 1% des femmes, en particulier - environ 80% des cas - lorsqu'elles ont plus de 40 ans et ont eu plus d'un enfant. Lorsque cela se produit, l'endomètre, au lieu de se développer vers l'extérieur et de produire la couche superficielle nécessaire pour l'emboîtement de l'embryon, le fait vers l'intérieur, provoquant un épaississement de l'utérus et la séparation de la rupture entre l'endomètre et le myomètre.

    Environ un tiers des cas sont asymptomatiques, tandis que dans les deux tiers restants, il peut se manifester de différentes manières, les plus courantes étant: des règles trop longues ou trop abondantes; douleur pendant les rapports sexuels; saignements non liés à la menstruation; anémie causée par des saignements abondants; douleur dans le bas du dos et difficulté à tomber enceinte.

    L'adénomyose n'affecte pas directement la fertilité

    L'adénomyose n'affecte pas directement la fertilité, mais cette affection peut interférer avec le transport du sperme sur son chemin vers l' ovule et / ou entraver le processus d'implantation de l'embryon.

    Les causes spécifiques à l'origine de l'adénomyose ne sont pas connues. Cependant, leur croissance est associée à l'activité hormonale des ovaires, et en particulier à la production d' œstrogènes. Jusqu'à présent, le diagnostic de cette maladie était difficile, car ses symptômes ne sont pas spécifiques et il est fréquent qu'elle coexiste avec d'autres maladies pelviennes. Cette situation a fait d'elle une maladie sous-diagnostiquée.

    Cependant, grâce aux améliorations apportées aux appareils à ultrasons actuels, ainsi qu’à une plus grande conscience de leur existence, le diagnostic est de plus en plus amélioré. Pour diagnostiquer cette affection, un examen pelvien est d'abord effectué pour vérifier la taille de l'utérus, car l'adénomyose peut entraîner une augmentation de deux à trois fois sa taille par rapport à la normale, ainsi que la présence d'adénomyomes. Ensuite, une échographie transvaginale est réalisée et si elle ne fournit pas suffisamment d'informations, une IRM est effectuée.

    Comment devrait être le traitement?

    Le traitement doit être individualisé et dépend beaucoup de la gravité des symptômes, de l'âge de la patiente et de son désir de devenir enceinte, car le traitement totalement efficace pour mettre fin à l'adénomyose profonde consiste à enlever chirurgicalement l'utérus. Cependant, il existe des méthodes pharmacologiques visant à soulager des symptômes tels que des analgésiques, des contraceptifs hormonaux, des anti-œstrogènes ou des analogues de la gonadolibérine. Bon nombre de ces traitements sont efficaces pour mettre fin à la symptomatologie de la maladie, mais ils sont incompatibles avec la grossesse.

     

  • Traitement naturel pour soigner l'adénomyose avec les plantes

    Souffrez-vous de saignements menstruels abondants et de crampes douloureuses? Il est probable que vous souffriez d'adénomyose. Cet article analyse les causes et les symptômes de l'adénomyose et répertorie différents remèdes maison pour guérir naturellement, sans opération. Voulez-vous en savoir plus? Lisez la suite

    L'adénomyose est une affection médicale rare caractérisée par une croissance des cellules de l'endomètre dans les parois musculaires de l'utérus.  Elle touche principalement les femmes âgées de 35 à 50 ans. Elle se caractérise par des saignements menstruels abondants et des crampes sévères et, dans la plupart des cas, elle disparaît après la ménopause. Bien que la plupart des médecins recommandent l'hystérectomie, il existe des remèdes maison et des traitements naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes de l'adénomyose.

     

    Causes de l'adénomyose

    La cause exacte de l'adénomyose n'est pas connue. Cependant, il existe probablement des facteurs étiologiques, notamment:

    1. Selon les experts, cette affection peut survenir car des cellules de l'endomètre à la surface de l'utérus s'infiltrent dans le muscle de la paroi utérine. Les incisions faites lors de procédures telles que les césariennes incitent les cellules de l'endomètre à envahir la paroi utérine.
    2. Il existe également des experts qui émettent l'hypothèse que l'adénomyose peut provenir du dépôt de tissu endométrial dans le muscle utérin lorsque l'utérus se développe chez le fœtus.
    3. Cette affection peut également être provoquée par une inflammation de la muqueuse utérine. Lorsque cette inflammation se produit au cours de la phase postpartum, un espace dans le bord de la cellule normale qui tapisse l'utérus peut être activé.

    La présence d'œstrogènes dans le corps joue un rôle dans l'adénomyose. Pendant la ménopause, la production de cette hormone est réduite et tend à disparaître. 

     

    Les symptômes de l'adénomyose:

    Bien que dans certains cas, l'adénomyose puisse être asymptomatique (sans aucun symptôme) , elle se caractérise par:

    • Saignements prolongés et/ou abondants au cours de la période menstruelle. Des saignements entre les cycles peuvent également se produire. Il ne peut y avoir de caillots sanguins pendant la période.
    • Crampes menstruelles graves et atroces. Avec l'âge, ils empirent.
    • Une offre volumineuse ou une sensation dans le bas-ventre.
    • Douleur pendant les rapports sexuels

     

    Remèdes à la maison pour soigner l'adénomyose:

    Bien que l'on en sache très peu sur cette maladie, il existe des remèdes efficaces à la maison qui peuvent être utilisés comme options de guérison naturelle pour l'adénomyose. En voici un aperçu:

    1- Plantes medicinales africaine

    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     

    2. huile de ricin:

    L'huile de ricin est un excellent remède pour cette maladie. Tout ce que vous avez à faire est de tremper un chiffon doux dans de l'huile de ricin et de le poser sur votre peau pour augmenter la circulation et stimuler la guérison des organes et des tissus situés sous la peau. L'huile de ricin aide à détoxifier le sang ancien et à réduire la douleur et l'inflammation, tout en s'associant aux systèmes de nettoyage naturels du corps pour éliminer les tissus cicatriciels, la croissance des tissus étrangers et les adhérences.

     3. Bourse du pasteur 

    Selon les experts en plantes médicinales, le sac de berger est utilisé pour traiter les irrégularités de la menstruation, car il est connu pour augmenter les contractions utérines.  Cela contribue à réduire les saignements. On prétend que l'herbe limite le flux sanguin dans la région pelvienne, car elle contracte les vaisseaux sanguins. Les femmes enceintes devraient éviter d'utiliser le sac du berger, car il provoque des contractions utérines. Vous devez également l'utiliser sous la supervision d'un expert, car on ignore s'il a des effets secondaires sur les interactions médicamenteuses.

    4. Gingembre:

    Cette herbe est riche en antioxydants puissants connus sous le nom de gingérols, qui ont également des propriétés anti-inflammatoires et aident au fonctionnement normal de l'utérus. Le gingembre agit également comme un analgésique naturel qui aide à réduire la douleur associée aux menstruations. Buvez du thé au gingembre tous les jours et ajoutez cette racine merveilleuse à votre repas. Vous pouvez également faire bouillir un verre d'eau avec un morceau de gingembre et boire pour obtenir les avantages de cette plante.

    5. curcuma:

    Ceci est un autre remède à base de plantes qui fonctionne très bien pour l'adénomyose. Le curcuma contient de la curcumine qui aide à réduire rapidement l'inflammation dans l'utérus et à réduire la quantité de sang pendant les menstruations. Buvez un verre de lait mélangé à une cuillère à café de curcuma pour réduire l'inflammation dans toutes les parties du corps. Vous devez également ajouter à la nourriture pour obtenir ses avantages, ainsi que soulager l'expérience des symptômes de l'adénomyose.

    6. Vitex:

    C'est un remède naturel bien connu pour l'adénomyose. Vitex contient certains composés qui ont les mêmes effets que la progestérone, la testostérone et d'autres hormones. Ceux-ci inhibent la production d'œstrogène dans le corps. La réduction des taux d'œstrogènes aide à éliminer les symptômes de l'adénomyose, car, comme mentionné précédemment, un excès d'œstrogènes peut être une cause de cette affection. Des études ont également montré que vitex peut être bénéfique aux femmes qui présentent un saignement excessif de l'utérus, causé par une altération de la fonction ovarienne.

    7. calcium et magnésium:

    Ce sont deux minéraux essentiels qui jouent un rôle important dans le processus de menstruation. Vous devez vous assurer que votre régime alimentaire contient suffisamment de calcium et de magnésium. Les experts recommandent de prendre des suppléments au moins trois fois par semaine, ce qui aidera à réguler votre période menstruelle, ce qui pourrait également contribuer à réduire la gravité ou à éliminer les symptômes de l’adénomyose.

    8. Keishi-bukuryo-Gan ou KBG:

    C'est un médicament à base de plantes utilisé au Japon pour traiter de nombreux types de problèmes gynécologiques. Selon les recherches, il est connu qu'il est très efficace dans le traitement de l'adénomyose. Les chercheurs continuent à mener des études sur cette plante japonaise pour en savoir plus sur ses effets sur cette maladie. Avant d'utiliser cette ressource, assurez-vous de consulter un professionnel de la santé qui a de l'expérience dans l'administration et l'utilisation de KBG car il existe encore très peu d'informations sur ses effets secondaires possibles.

    9. Chauffage:

    La chaleur peut aider à détendre les muscles qui contractent l'utérus. Ceci, à son tour, aide à éliminer la pression qui cause la douleur. Lorsque la pression baisse, vous obtenez un soulagement des crampes et autres douleurs. Prenez un coussin chauffant et placez-le à l'endroit où se trouve la douleur, généralement le bas de l'abdomen. Si vous ne possédez pas de coussin électrique, vous pouvez également utiliser une bouillotte. Allongez-vous et placez-le sur la zone touchée jusqu'à ce que la douleur disparaisse. Sinon, vous pouvez également prendre un bain chaud, car il peut effectivement aider à réduire la douleur que vous ressentez.

    10. Aloe Vera:

    Quand vous pensez à l'aloe vera, vous pensez probablement aux avantages pour la peau et les cheveux.Vous le savez, il peut également être consommé en interne car il présente de nombreux avantages pour la santé. L'Aloe Vera aide à maintenir un flux menstruel plus constant et à prévenir les crampes. Lorsque le flux menstruel est constant, la pression sur l'utérus est réduite et élimine ainsi la douleur. Buvez un verre de jus d'aloe vera deux fois par jour pour bénéficier de ces avantages. Du gel d'aloe vera frais peut être appliqué sur la zone touchée pour réduire les crampes.

    11. aromathérapie:

    Selon les experts, l'aromathérapie est un excellent moyen de gérer les crampes pénibles qui accompagnent les règles. L'huile essentielle de marjolaine de sauge sclarée est excellente pour soulager la douleur et l'inconfort liés à l'adénomyose. Il est recommandé d’utiliser des compresses chaudes contenant ces huiles essentielles sur l’abdomen pour éliminer ou réduire la gravité des symptômes de cette affection.

    En dehors de ces remèdes maison, les experts Dawabio recommandent vivement l'exercice régulier. L'activité physique peut contribuer de manière significative à la réduction et à la suppression des symptômes de l'adénomyose. Le yoga est fortement recommandé. Les asanas tels que Adho Mukhasana, Supta Badhha Konasana, Bhujangasana et Utthita anguli Sukhasana sont connus pour être très efficaces pour soulager les graves crampes menstruelles. Pratiquez ces asanas de yoga tous les jours pendant 20 minutes pour profiter de leurs avantages et atténuer les symptômes de cette affection souvent douloureuse. Gardez à l'esprit que vous ne devriez pas pratiquer pendant les règles.

  • Adénomyose: solution naturel, cause, symptôme, diagnostic

    L'adénomyose est une affection courante dans laquelle l'endomètre, tissu qui tapisse normalement l'utérus dans sa paroi interne, commence à se développer à l'intérieur de la paroi musculaire de l'utérus. Le tissu endométrial déplacé continue à agir normalement lors de chaque cycle menstruel, c'est-à-dire épaississement, décomposition et saignement. Ce qui peut entraîner une dilatation de l'utérus et des règles douloureuses et abondantes.

     

    Remèdes naturels pour soigner l'adenomyose

    1-Plantes médicinales africaines contre l’adénomyose?
    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     

    2- L’huile de ricin
    L’huile de ricin est un remède naturel très efficace contre l’adénomyose. L’huile de ricin stimule la désintoxication régulière du sang ancien. L’huile de ricin aide à réduire l’inflammation et la douleur, tout en travaillant avec les systèmes de désintoxication naturels du corps pour réduire la croissance des tissus étrangers, les tissus cicatriciels et la formation d’adhérences.
    Comment utilisez l’huile de ricin contre l’adénomyose? Vous avez 2 possibilités.
    a- Placez un chiffon imbibé d’huile de ricin sur le bas du ventre pour améliorer la circulation et favoriser la guérison des tissus et des organes situés sous la peau. Faites cela 2 fois par jour
    b- Appliquez un peu d’huile de ricin sur le bas de votre abdomen. Placez une bouteille d’eau chaude sur votre abdomen et laissez-la pendant environ 15 à 20 minutes. Faites cela 2 fois par jour.

     

    3-Le gingembre
    Le gingembre (Zingiber officinale) est une plante de la famille des zingiberacées. Il est de la même famille que le curcuma. Le gingembre contient des composants actifs tels que le gingérol qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires. Cela en fait un merveilleux remède qui soulage l’inflammation et la douleur associées à l’adénomyose.
    Mode d’emploi:
    -Ajoutez une cuillère à thé de gingembre émincé dans une tasse d’eau et chauffez à ébullition dans une casserole.
    -Laisser mijoter et filtrer.
    -Laissez le thé refroidir un peu et ajoutez-y du miel.
    -Buvez immédiatement.

     

    Symptômes de l'adénomyose

    Parfois, l'adénomyose ne provoque aucun symptôme et/ou seulement un léger inconfort.

    Dans d'autres cas, l'adénomyose peut causer:

    • Saignements menstruels abondants ou prolongés
    • Crampes sévères ou douleurs pelviennes aiguës pendant la menstruation ( dysménorrhée )
    • Les crampes menstruelles durent tout le temps et s'aggravent avec l'âge.
    • Douleur pendant les rapports sexuels
    • Caillots sanguins pendant vos règles
    • Votre utérus peut augmenter de taille.
    • Même si vous ne savez pas si votre utérus est hypertrophié, vous remarquerez peut-être que votre bas-ventre a l'air plus gros.

     

    Causes de l'adénomyose

    La cause de l'adénomyose est inconnue. Parfois, l'adénomyose peut causer une masse ou une croissance à l'intérieur de l'utérus.

    Dans ce cas, on parle d'adénomyome.

    -La maladie survient plus fréquemment chez les femmes âgées de 40 à 50 ans qui ont eu au moins une grossesse.

    -Quelle que soit l'évolution de l'adénomyose, sa croissance dépend de l'œstrogène en circulation dans le corps de la femme.

    -Lorsque la production d'œstrogènes diminue à la ménopause, l'adénomyose finit par disparaître.

     

    Diagnostic de l'adénomyose

    Votre médecin établira le diagnostic si une femme présente des symptômes d'adénomyose qui ne sont pas causés par d'autres problèmes.

    Le seul moyen de confirmer le diagnostic consiste à examiner le tissu utérin après une hystérectomie.

    Au cours d'un examen pelvien, le médecin peut trouver un utérus mou et légèrement dilaté.

    Le test peut également révéler une masse utérine.

    Une échographie de l'utérus peut aider à différencier l'adénomyose des autres tumeurs utérines.

    L'IRM peut être utile lorsque l'échographie ne donne pas de résultats définitifs.

    Traitement de l'adénomyose

    L'adénomyose disparaît généralement après la ménopause, le traitement peut donc dépendre de la distance qui vous sépare de ce stade de la vie.

    Les options de traitement pour l'adénomyose comprennent:

     

    Médicaments anti-inflammatoires

    Si vous approchez de la ménopause, votre médecin peut vous prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens , tels que l'ibuprofène (Advil, Motrin et d'autres), pour contrôler la douleur.

    Prendre des médicaments anti-inflammatoires deux à trois jours avant le début de vos règles et continuer à les prendre pendant vos règles peut réduire le flux sanguin menstruel et aider à soulager la douleur.

     

    Médicaments hormonaux

    Les pilules contraceptives combinées œstrogènes-progestatifs, les timbres vaginaux ou les anneaux contenant des hormones peuvent réduire les saignements abondants et la douleur associés à l'adénomyose.

    La contraception à progestatif seul, comme un dispositif intra-utérin, ou l'utilisation continue de pilules contraceptives conduisent souvent à une aménorrhée (l'absence de menstruations) qui peut soulager les symptômes.

     

    Hystérectomie

    Si votre douleur est intense et que vous êtes une femme relativement agée, votre médecin pourra vous suggérer une intervention chirurgicale pour enlever l'utérus (hystérectomie).

    Le retrait des ovaires n'est pas nécessaire pour contrôler l'adénomyose.

     

  • Remèdes pour traiter les fibromes utérins et tomber enceinte

    Les médicaments pour traiter les fibromes utérins ciblent les hormones régulant le cycle menstruel. Ces remèdes traitent des symptômes tels que les saignements menstruels abondants, la pression pelvienne et la douleur. Meme s'il peuvent réduire leur taille, ils n'éliminent pas complètement les fibromes. Les médicaments pour réduire les saignements sont également utilisés. Certains aident à soulager la douleur, l'inconfort et empêchent le développement de l'anémie. Mais rares sont les médicaments qui réduisent la taille des fibromes.

    Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se forment dans les tissus musculaires de l'utérus. Leur position dans l'utérus peut varier, de même que leur taille, qui peut varié du grain de riz au melon. Les fibromes sont très fréquents et bien que certains soient asymptomatiques, d'autres peuvent provoquer des crampes, des saignements ou une difficulté à tomber enceinte(infertilité). 

    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Contrairement aux medicament classiques contre les fibromes, ils sont sans effet secondaire. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Les remèdes les plus couramment utilisés pour le traitement des fibromes sont:

    1. Les antagonistes de la gonadolibérine(GnRH)

    Les agonistes de la GnRH ont pour effet de bloquer la production des hormones ovariennes. Un agoniste est en réalité une substance qui joue le rôle d’une autre substance et « trompe » l’organisme en se faisant passer pour elle. Chez les patientes qui utilisent ces medicaments, ont constate une réduction temporaire et réversible du volume de l’utérus et des fibromes de 30 à 90%. La taille des fibromes diminue et chez les personnes souffrant également d'anémie, ce problème est amélioré. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés pendant longtemps car ils peuvent affaiblir les os. Des agonistes de la gonadolibérine(Gnrh) peuvent également être prescrits pour rétrécir les fibromes avant une intervention chirurgicale.

    2. Dispositif de libération de progestatif intra-utérin

     Le dispositif intra-utérin libérant de la progestérone (lévonorgestrel) (DIU-LNG) est un dispositif placé à l'intérieur de l'utérus qui libère l'hormone progestérone et peut provoquer la suppression de l'endomètre. Il peut soulager les saignements intenses causés par les fibromes. Cependant, ces dispositifs ne soulagent que les symptômes, mais ne suppriment ni ne réduisent la taille des fibromes. En outre, ils ont également l’avantage d’empêcher une grossesse et peuvent être utilisés comme contraceptifs. A ce jour, les preuves sont insuffisantes pour soutenir l'utilisation de progestatifs ou de dispositifs intra-utérins libérant de la progestérone pour le traitement des femmes préménopausées présentant des fibromes utérins.

    3. acide tranexamique

    Ce médicament ne sert qu'à réduire le nombre de saignements causés par les fibromes et ne doit être utilisé que pendant les jours de saignements abondants. 

    4. Contraceptifs

    "Non, la pilule n'est pas un traitement du fibrome. D'ailleurs, les progestatifs ne sont pas un traitement du fibrome.Votre médecin peut vous conseiller de prendre un contraceptif qui, tout en ne traitant pas votre fibrome ou en réduisant sa taille, peut aider à contrôler les saignements. 

    5. Anti-inflammatoires non stéroïdiens

    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène ou le diclofénac, par exemple, peuvent être efficaces pour soulager la douleur causée par les fibromes. Toutefois, ces médicaments ne permettent pas de réduire les saignements.

    6. Suppléments de vitamines

    En raison du saignement excessif généralement causé par la présence de fibromes, il est très fréquent que les personnes atteintes de cette affection souffrent également d'anémie. Ainsi, votre médecin peut vous recommander de prendre des compléments contenant du fer et de la vitamine B12.

  • Désir d'avoir des enfants et fibromes: remède naturel

    Dans notre société, l'âge de la première grossesse continue de progresser et, parallèlement, le nombre de fibromes diagnostiqués augmente avec l'âge Les myome touchent de nombreuse femme en desir de grossesse. 40% des femmes agés de 35 ans, qui ont des difficulté a tomber enceinte ont des fibromes. La presence de fibromes utérins peut être très grave pour les femmes qui veulent avoir des enfants. Les fibromes eux-mêmes et leur traitement peuvent influencer une grossesse. Cependant rassurez vous! dans la majorité des cas, les fibromes n'empechent pas les femmes de tomber enceinte et de vivre une grossesse normale.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Fibrome et infertilité

    Comme dit precedemment, il est possible de tomber enceinte avec des fibromes. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir des complications. En effet, un grand fibrome dans la cavité utérine prend la place de l'œuf fécondé et l'empeche de s'implanter. Aussi, un grand fibrome peut entraîner une altération de la fertilité,  par déformation de l'utérus, pression sur le col de l'utérus et troubles de la circulation de la muqueuse utérine. Cela peut rendre difficile la rencontre entre l'ovule et le sperme. De plus, des hémorragies sévères et des processus inflammatoires créent des obstacles supplémentaires à l'implantation de l'œuf fécondé dans la muqueuse utérine.

    La localisation du fibrome est cruciale pour son influence sur la fertilité. Les fibromes dans l'utérus (fibromes sous-muqueux) et dans la paroi utérine (fibromes intra-muros) peuvent entraver la capacité de tomber enceinte dans de rares cas et entraver l'accouchement. A l'inverse, les fibromes en dehors de la cavité utérine (fibromes sous-séreux), ne posent aucun problème géneralement. La taille et le nombre de fibromes sont également cruciaux si un fibrome affecte la fertilité. Un fibrome volumineux ou des fibromes multiples sont plus susceptibles d’affecter une éventuelle grossesse qu'un petit fibrome seul.

    Grossesse & Accouchement avec fibrome

    Chez environ un tiers des femmes, des modifications hormonales au cours de la grossesse peuvent conduire à la croissance des fibromes existants. Après la naissance, cependant, presque tous les fibromes sont en régression. En outre, des études scientifiques montrent une incidence réduite de nouveaux fibromes après la naissance.

    Si les fibromes sont diagnostiqués pendant la grossesse, il est possible que le développement de l'enfant soit affecté, en fonction de l'emplacement et de la taille du fibrome. Dans ces cas, des contrôles intensifs supplémentaires doivent être effectués par le médecin. Il peut y avoir des fausses couches. En principe, cependant, des grossesses normales sont possibles malgré le myome.

    Au cours de l'accouchement, les fibromes n'ont généralement aucune influence. Si le canal de naissance est déplacé, une césarienne est neccessaire. Le retrait d'un fibrome pendant la grossesse est difficile et rarement recommandé, car l'utérus est difficile à suturer en raison du flux sanguin élevé.

     

    Thérapie des fibromes pour tomber enceinte rapidement

    Si l’on souhaite avoir des enfants, l’objectif est de nuire le moins possible à l’utérus lors du traitement du myome. Par conséquent, les traitements médicamenteux doivent être utilisés en premier lieu.

    Il se peut qu'une opération soit nécessaire. Ici, un traitement médicamenteux peut être utile en tant que prétraitement. Le traitement médicamenteux entraîne généralement une réduction des fibromes et permet un retrait du myome à faible risque, dans lequel l'utérus est moins endommagé. Plus le fibrome est petit, moins l'utérus est endommagé pendant la chirurgie et plus le fibrome est petit, meilleur l'utérus peut être maintenu pendant la chirurgie. La localisation précise des fibromes et une planification soigneuse du traitement sont essentielles au maintien de l'utérus.

  • impact des fibromes sur la vie intime des femmes: solution naturel

    Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) du tissu musculaire qui agrandissent et / ou déforment l'utérus et parfois le col de l'utérus. Ils proviennent des cellules musculaires lisses de la paroi de l'utérus. Bien qu’elles soient parfois seul, elles se présentent généralement sous la forme de tumeurs multiples et apparaissent au cours de l’âge de procréer et diminuent de taille avec la ménopause.

    La plupart ne causent pas de symptômes et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, en fonction de leur emplacement dans l'utérus et de leur taille, ils peuvent provoquer des symptômes et nécessiter un traitement.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisanes faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
    La plupart des fibromes ne causent pas de symptômes et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, en fonction de leur emplacement dans l'utérus et de leur taille, ils peuvent provoquer des symptômes et nécessiter un traitement.

    Les fibromes peuvent être découverts lors d'un examen gynécologique de routine ou lors de soins prénatals.Certaines femmes qui ont des fibromes utérins peuvent présenter des symptômes tels que des saignements excessifs ou douloureux pendant la menstruation, des saignements entre les règles, une sensation de plénitude dans le bas de l'abdomen, des mictions fréquentes à la suite d'un fibrome qui comprime la vessie, des douleurs lors des relations Douleurs sexuelles ou lombaires.

    Certains symptômes liés à la reproduction, tels que l'infertilité, l'avortement spontané récurrent et l'apparition précoce de douleurs du travail pendant la grossesse peuvent également être liés à cette maladie.

    La cause exacte des fibromes utérins est inconnue, mais il existe des preuves permettant de supposer qu'ils ont besoin d'œstrogènes pour leur croissance. Cela peut se produire pendant la grossesse, dans un état œstrogénique. Également après la ménopause, lorsque les niveaux d'œstrogène diminuent; Dans ces cas, les fibromes grossissent rarement et diminuent souvent. La croissance et le développement des fibromes peuvent également être influencés par d'autres facteurs, tels que la progestérone, et sont probablement d'origine génétique. Cependant, rien n'indique que des facteurs nutritionnels ou liés au mode de vie affectent la croissance et le développement.

     

    Dans quelle mesure la présence de fibromes utérins peut-elle affecter la femme et au cours de la relation?

    Il est très probable que la femme éprouvera une série de sentiments ou d’émotions négatives si elle a subi une infertilité ou une fausse couche dû à des fibromes.

    La possibilité d'avoir à perdre l'utérus à cause d'une hystérectomie peut le plonger dans la colère, l'impuissance ou la tristesse; surtout si une future grossesse était dans leurs plans. Dans ces cas, il est très important que le couple, la famille, les amis et les groupes de soutien puissent apporter un soutien aux femmes dans cette situation. Parlez à votre médecin de vos sentiments, afin d'évaluer toutes les alternatives possibles sera d'une grande importance.
    En conclusion, les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes fréquemment observées chez les femmes en âge de procréer. Elles ont généralement un comportement bénin, mais chez certaines femmes, elles peuvent provoquer des saignements utérins, des douleurs, une pression, des avortements spontanés ou la stérilité. Par ailleurs, il existe une probabilité extrêmement faible que les fibromes soient malins; Par conséquent, des contrôles périodiques sont recommandés pour décider si un traitement est approprié.

  • Remèdes homéopathiques efficaces pour soigner les fibromes utérins

    Qu'est-ce qu'un fibrome?

    Les fibromes utérins sont des croissances tumorales bénignes qui sont dues aux couches musculaires de l'utérus, et sont presque toujours non cancéreuses.
    Le traitement des fibromes utérins se fait avec un médecin spécialiste qui choisira parmi les médicaments celui qui est adapté au cas du patient. Que le patient soit déjà en période de fertilité ou post ménopause, il est possible de réduire la tumeur la faire disparaître selon sa taille 

    Les fibromes se produisent chez les femmes fertile.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois-je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement. Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

     Quels sont les symptômes des fibromes?

    Les principaux symptômes du fibrome dans l'utérus sont:

    • La Ménorragie (excessive / saignement prolongé dans l'utérus),

    • Métrorragie (saignement de l'utérus entre les menstruations),

    • La Dysménorrhée (douleur dans l'utérus pendant la menstruation), les symptômes

    • Pression sur la vessie urinaire qui cause la miction fréquente ou la difficulté de vider la vessie, 

    Constipation,

    • Anémie due à la perte excessive de sang menstruel,

    • Mal de dos.

     

    Remèdes homéopathiques efficaces pour soigner les fibromes utérins

    1. Calcaire carbonique

    C'est un excellent remède homéopathique pour les fibromes. Ce médicament peut être utilisé par des femmes qui ont des menstruations durent trop longue et un flux est abondant. Le flux des menstruations excessives peut donner lieu à l'infertilité. Les femmes qui ont besoin de ce médicament sentent un froid extrême et leurs pieds restent excessivement froids pendant le saignement de l’utérus. It est aussi adapté pour les femmes qui sont en surpoids

    2. Tabouret Bursa pastoris

    C'est une autre médecine homéopathique naturelle pour le traitement des fibromes de l'utérus. Ce médicament peut être prescrit dans les cas où les menstruations apparaissent très souvent et à intervalles courts. Dans la plupart des cas, le patient vient à peine de finir une période et la période suivante commence. La douleur de crampes sévères dans l'utérus et le dos pendant la menstruation peut également être traitée avec ce médicament.

    3. Trille pendulum

    Il est utilisé dans le traitement homéopathique de ces cas de fibrome où le saignement excessif de l'utérus s'accompagne de douleurs. La couleur caractéristique du sang menstruel est de couleur rouge brillante et c'est un critère important pour ce médicament pour être utilisé dans les cas de fibrome.

    4. Frêne Américain

    C'est une médecine homéopathique naturelle pour le traitement des fibromes où les sensations de roulement excessif accompagnent le flux menstruel. Ce médicament est aussi efficace contre les crampes et le saignement menstruel.

    5. Homéopathique Fluorica calcaire

    Ce remède fonctionne effectivement pour le traitement des fibromes qui sont très difficiles et de grande taille.

    Les médicaments homéopathiques pour le traitement de la ménorragie (excessif / saignement prolongé de l'utérus) en cas de fibromes utérins:

    -Ferrum Metallicum est un médicament homéopathique merveilleux pour contrôler le saignement excessif de l'utérus à cause du fibrome.

    -Ce médicament donne d'excellents résultats dans les cas où le sang excessif de caractère pâle et aqueux coule de l'utérus.

    -Calciné est une autre médecine homéopathique naturelle pour le traitement de la ménorragie dans les cas de fibrome.

    -Ce médicament peut être utilisé dans les cas de ménorragie. Le critère principal est un flux abondant de sang rouge brillant de l'utérus, ainsi qu'une sensation nauséabonde persistante. 
    -Le remède homéopathique Kali Carbonicum peut fournir un soulagement dans les cas où le saignement de l'utérus continue d'avoir lieu pendant une période trop longue et le sang est en train de se dilater / acre dans la nature. Ce médicament peut également soulager la douleur de dos extrême pendant le saignement de l'utérus, ce qui améliore l'assise ou la pression.

    Un autre médicament homéopathique naturel efficace pour contrôler la ménorragie qui a besoin d'être mentionné ici est ammonium carbonicum. Ce médicament s'adapte aux cas de ménorragie quand le sang menstruel est noir, caillé et très abondant. La douleur sévère sur les cuisses avec une sensation de fatigue extrême pendant la ménorragie peut également être traitée avec ce médicament.

    Les médicaments homéopathiques pour le traitement de la métrorragie (saignement entre menstruations) dans les cas de fibromes utérins :
    -Remède Homéopathique Sabina est un médicament bien indiqué pour le traitement de la métrorragie chez les patients atteints de fibromes, où le saignement de l'utérus de la nature en partie du fluide et en partie coagulé se produit en moins de mouvement et une excitation sexuelle accompagne.
    -Un autre médicament, hamamélis virginica, est un médicament homéopathique naturel qui est utilisé dans le traitement de la métrorragie en fibrome où un léger effort ou l'excès d'effort provoque le saignement de l'utérus. Le sang de l'utérus est de couleur sombre et coule sans aucune douleur chez les patients qui ont besoin de ce médicament.
    -Ustilago Maydis est également un remède homéopathique naturel pour le traitement du saignement inter-menstruel dans l'utérus myomateux. La caractéristique du sang qui est adaptée à ce médicament est que le sang est sombre et coagulé, et forme des chaînes longues et noires.
    -Remède Homéopathique Cyclamen Europe donne aussi de bons résultats dans les cas où les symptômes de la migraine accompagnent l'hémorragie de sang coagulé noir de l'utérus myome entre périodes.

    Magnésium Phosphoricum et anémone - médecine homéopathique pour les fibrome utérins - pour le traitement de la dysménorrhée (douleur pendant la menstruation).

    Magnésium phosphoricum est un excellent remède homéopathique pour soulager les douleurs coliques dans l'utérus pendant la menstruation dans les cas de fibrome. Les patients qui exigent ce médicament se sentent mieux par l'application de chaleur ou de pression dans la région utérine pendant la menstruation.
    La Médecine Anémone prés est un médicament homéopathique naturel qui fonctionne bien dans les cas où la douleur dans l'utérus est si grave qu'elle oblige la femme touchée à crier ; la douleur s'accompagne de nausées et de frissons.

    Médicaments homéopathiques pour traiter les symptômes de pression sur la vessie urinaire et le droit dans les cas de fibromes:

    Herbe est un remède homéopathique naturel, très bien considéré pour le traitement des symptômes de la tension dans les cas où les fibromes provoquent une violente irritation de la vessie et un saignement rouge brillant de l'utérus.
    Les médicaments homéopathiques bryone Alba et nux vomica sont les deux médicaments tout aussi efficaces pour traiter une constipation causée par un myome.
    Bryone Alba est conseillé aux patients qui souffrent d'une maladie dans laquelle les selles sont très dures, sèches et se passent avec une grande difficulté.
    Nux Vomica peut être prescrit dans les cas où le patient se plaint de désir constant de déféquer en raison de la pression du fibrome.

    Les médicaments homéopathiques sépia officinalis et thuya occidentalis sont des médicaments très utiles dans le traitement des symptômes de la pression dans la vessie urinaire à cause du fibrome.

    Sépia officinalis fonctionne bien dans les cas où le patient se plaint d'uriner souvent en raison de la pression constante sur la vessie. Aussi, l'urine est très brulante.
    Thuya occidentlis est un remède homéopathique naturel pour les patients de fibromes qui se plaignent principalement de la difficulté à vider toute la vessie en même temps et doivent uriner avec cinq ou six fois pour atteindre une vessie satisfaisante vide.

    Les médicaments homéopathiques quinquina officinalis et ferrum phosphoricum pour le traitement de l'anémie chez les patients atteints de fibromes :
    Aussi bien le Quinquina officinalis que le  ferrum phoshphoricum sont d'excellents médicaments homéopathiques naturels qui aident à améliorer le taux d'hémoglobine chez les patients de fibromes qui sont devenus trop anémique en raison de la perte de sang pendant la menstruation extrême.

     

    Fibromes utérins traitement homéopathique
    Les fibromes ne sont en aucun cas associés à un plus grand risque de cancer de l'utérus, et ont tendance à diminuer lors de la ménopause chez une femme. C'est à cause d'une chute au niveau de l'hormone de reproduction chez les femmes à ce stade. Les remèdes homéopathiques sont naturels et complètement sûrs, sans effets secondaires. Ils travaillent en équilibrant le niveau de l'hormone dans le corps et la diminution des fibromes. La durée du traitement varie d'une femme à l'autre et dépend essentiellement de la taille et du nombre des fibromes.
    Pour conclure, l'homéopathie, est une méthode de traitement intégrale. Elle n'aide pas seulement le traitement des désagréments causés par les fibromes utérins, mais elle a aussi un effet positif sur la santé générale de la femme.

  • fibrome et grossesse: traitement naturel

    Les fibromes sont des tumeurs bénignes non cancéreuses dans l'utérus. Egalement appelées fibromes utérins ou myomes, ils peuvent provoquer des douleurs et des saignements, ou ne pas causer de symptômes. Mais quelle est la relation entre les fibromes et la grossesse? Les fibromes peuvent-ils causer des problèmes pendant la grossesse? Les fibromes sont constitués de cellules musculaires et d'autres tissus qui se développent à l'intérieur de la paroi de l'utérus, à l'extérieur ou entre les muscles utérins. Ce sont les tumeurs non cancéreuses les plus fréquentes chez les femmes en âge de procréer et, dans de nombreux cas, elles ne provoquent pas de complications de la grossesse.

    La plupart des fibromes sont de petites excroissances non malignes qui n'affectent pas la grossesse . Mais parfois, il peut y avoir un risque, augmentant la possibilité d'avortement spontané, de naissance prématurée ou de présentation par le siège. Pour minimiser les risques, les femmes doivent être sous surveillance médicale et discuter de leur cas. Lorsqu'une femme enceinte à des fibromes, elle doit souvent subir une intervention chirurgicale pour enlever les fibromes. Nous allons vous parlez d'une alternative naturelle très efficace pour faire disparaitre les fibromes et vivre une grossesse normale grace au plantes.

    Si vous avez des fibromes, que vous souhaitez tomber enceinte, que vous etes enceinte et que vous desirez vivre une grossesse normale, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et garder votre bébé en bonne santé. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, votre grossesse se deroulera normalement et votre bébé sera en bonne santé.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Fibromes, grossesse et accouchement

    Le plus souvent, les fibromes n'interfèrent pas avec la fertilité de la femme et la conception est réalisée sans problèmes.

    Si vous savez que vous avez des fibromes, vous devez les eliminer rapidement car leurs symptômes peuvent provoquer un risque en cours de grossesse (douleur intense, saignement, gonflement, etc.).

    Les fibromes peuvent augmenter de taille pendant la grossesse en raison d'une augmentation du flux sanguin, ce qui peut causer des douleurs ou une pression: c'est pourquoi parfois les femmes enceintes atteintes de fibromes remarquent ces symptômes dans l'abdomen. Il est également nécessaire d'informer le spécialiste, qui peut vous demander de prendre du repos ou un analgésique afin que la douleur disparaisse au bout de quelques jours.

    En présence de douleurs abdominales sévères et de fièvre, il est probable que les fibromes soient dégénérés ou tordus. Si ce problème est détecté et considéré comme un risque de grossesse, la possibilité d'une intervention chirurgicale sera envisagée, bien que cela ne se produise que rarement: il s'agit d'une myomectomie .

    Très rarement, le fibrome est une interférence pour un accouchement vaginal. Normalement, les petits fibromes ne sont pas un obstacle à cet égard, et même les plus gros laisseront de la place lorsque l'utérus deviendra grand tout au long des mois de la grossesse.

    Mais il arrive qu'un gros fibrome bloque partiellement le col de l'utérus et le bébé ne peut pas passer par le canal utérin. Une césarienne est donc pratiquée.

    En bref, chaque cas est différent et doit être évalué et supervisé par le médecin. Cela dépendra du fait que le fibrome ait déja été opéré ou non, de sa taille, de son emplacement ... mais géneralement, les fibromes n’affectent pas négativement la possibilité de tomber enceinte, la grossesse elle-même ou l’accouchement.

    .

  • plantes médicinales pour lutter contre les fibromes

    Les myomes, fibromes ou polypes utérins, sont des tumeurs bénignes qui apparaissent dans le muscle de l'utérus qui se contracte pendant l'accouchement, également appelé myomètre. Elle sont rarement cancerigènes. La taille des myomes est variable et ils apparaissent plus fréquemment au cours de l'âge fertile de la femme.  En règle générale, lorsqu'ils sont petits, ils ne représentent pas un problème. Toutefois, s'ils deviennent très volumineux, ils peuvent devenir un problème.

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Quelles sont les causes des fibromes?
    On ne sait pas pourquoi les fibromes se développent, mais plusieurs facteurs peuvent influencer leur formation.

    Les hormones
    L'œstrogène et la progestérone sont les hormones produites par les ovaires. Ils provoquent la régénération de la muqueuse utérine à chaque cycle menstruel et peuvent stimuler la croissance des fibromes.

    Heredité
    Les fibromes peuvent courir dans la famille. Si votre mère, votre soeur ou votre grand-mère a des antécédents de cette maladie, vous pouvez également la développer.

    Grossesse
    La grossesse augmente la production d'œstrogène et de progestérone dans votre corps. Les fibromes peuvent se développer et se développer rapidement pendant votre grossesse.

     

    Quels sont les symptômes des fibromes?

    Vos symptômes dépendent du nombre de fibromes que vous avez, ainsi que de leur emplacement et de leur taille. Par exemple, les fibromes sous-muqueux peuvent provoquer des saignements menstruels abondants et des difficultés à concevoir. Si votre tumeur est très petite ou si vous êtes ménopausée, vous ne présenterez peut-être aucun symptôme. Les fibromes peuvent se contracter pendant et après la ménopause. En effet, les femmes ménopausées subissent une baisse de leurs taux d'œstrogènes et de progestérone, des hormones qui stimulent la croissance des fibromes. Les symptômes des fibromes peuvent inclure:

    -saignements abondants entre ou pendant vos règles, incluant des caillots sanguins douleur dans le bassin ou le bas du dos

    -augmentation des crampes menstruelles

    -augmentation de la miction

    -douleur pendant les rapports sexuels

    -menstruation qui dure plus longtemps que d'habitude

    -pression ou plénitude dans le bas de l'abdomen

    -gonflement ou élargissement de l'abdomen

    Selon les statistiques, les fibromes utérins sont responsables de 2 à 10% des cas d’infertilité , bien que toutes les femmes qui développent des fibromes n'ont aucune difficultés à concevoir,  il est conseillé réduire la croissance de sa taille pour éviter de présenter des difficultés de conception ou d’autres symptômes associés.

     

    Plantes pour lutter contre les fibromes

    L'utilisation de plantes médicinales peut aider à arrêter la croissance des fibromes, ralentissant ainsi leur développement . Certaines des plantes utilisées pour les fibromes incluent les feuilles de framboisier, l'actée à grappes noires, le trèfle violet, entre autres. Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles telles que l’onagre.

    Racine de Cohosh noire: Cette racine utilisée depuis des années par les Amérindiens favorise la régulation de l'ensemble du cycle menstruel. Il est efficace pour réduire l'inflammation de l'utérus et favoriser sa relaxation. Il est actuellement utilisé comme alternative à l'hormonothérapie.

    Pissenlit: C'est une plante qui contribue à la santé du foie, un organe qui joue un rôle important dans notre métabolisme et qui peut favoriser l'équilibre hormonal. Vous pouvez profiter à la fois de la racine et des feuilles du pissenlit.

    Gingembre : La consommation de gingembre présente de nombreux avantages. Ses propriétés médicinales sont bien connues et il contribue à améliorer la circulation sanguine, en favorisant l'apport sanguin à l'utérus, ce qui peut aider à réduire l'inflammation de l'utérus et des ovaires.

    Feuilles de framboisier: cette plante peut aider à tonifier les muscles de l'utérus, favorisant ainsi un meilleur apport sanguin, normalisant les menstruations. Il est fréquemment utilisé pour prévenir les saignements excessifs pendant la menstruation et constitue l'une des meilleures plantes pour la santé utérine.

    Angélica chinoise (Dong Quai): Cette plante favorise la circulation, ce qui aide à prévenir la croissance des tissus et à guérir les tissus endommagés. En outre, une bonne circulation aide également à éliminer les toxines et les déchets métaboliques, ce qui est important pour le traitement des fibromes.

    L’huile d’onagre : riche en oméga 3 et 6, elle est souvent utilisée pour réguler le cycle menstruel, elle favorise la santé de l’utérus et ses propriétés peuvent être utilisées pour traiter les fibromes utérins.

    Le traitement des fibromes utérins par les plantes est généralement efficace, en particulier lors d'un diagnostic précoce , dans le cas d'une tumeur bénigne.

    Malheureusement, les thérapies orales avec des médicaments aident généralement à arrêter l’évolution ou la croissance des fibromes et même à réduire leur taille, mais elles disparaissent rarement . Ils sont gros, ce qui peut peut nécessiter une intervention chirurgicale pour les éliminer.

     

    Soins et changements alimentaires

    Un régime alimentaire sain est sans aucun doute essentiel au fonctionnement de tout traitement, y compris des thérapies naturelles. C'est pourquoi il est recommandé de suivre un régime alimentaire riche en nutriments.

    Fibres: L'ajout d'aliments riches en fibres à votre alimentation favorise l'élimination de l'excès d'œstrogènes dans votre corps, ce qui aide à stopper la croissance des fibromes. Pour consommer plus de fibres, il est recommandé d'utiliser des grains entiers, tels que le riz brun, au lieu de produits raffinés, tels que le riz blanc.

    Les fruits et les légumes sont également une riche source de fibres, il est donc recommandé d'en ajouter suffisamment au régime. Enfin, les graines oléagineuses telles que les noix et les amandes sont riches en fibres.

    Évitez les sucres raffinés et les graisses saturées: Les sucres raffinés et les graisses saturées peuvent avoir un impact négatif sur les myomes. Il est donc recommandé de limiter et de modérer votre consommation. Parmi les sucres raffinés, on trouve le sucre, les bonbons, les boissons gazeuses, les cupcakes et tous les aliments dont le sucre est l’un des principaux ingrédients.

     

     

     

  • Les meilleures remèdes naturels contre les fibromes

    Les fibromes utérins (myomes) sont peut-être la maladie la plus répandue chez les femmes qui se tournent vers les gynécologues. Mais cette tumeur bénigne peut dégénérer en une tumeur maligne avec le temps. Mon conseil aux femmes: ne vous précipitez pas chez le chirurgien lorsque vous avez des fibromes. Au stade initial, le myome peut être guéri de manière plus douce. Voici un remède naturel très efficace pour faire disparaitre les myomes sans opérations.

    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Oui, le myome est une tumeur bénigne hormono-dépendante qui se développe à partir des muscles et des tissus conjonctifs de l'utérus, selon nos experts. Elle est dépendante des hormones. Telle est la vision moderne de la nature de la survenue de cette pathologie. L'une des principales raisons est le déséquilibre hormonal dans le corps. Lors du travail des ovaires, il se produit un dysfonctionnement hormonal qui entraîne un dépassement du taux d'œstrogènes, qui stimulent la croissance des tissus utérins, dans le sang. Et une tumeur se développe. Cela se produit chez les femmes âgées de 35 à 50 ans dans 25 à 30% des cas. Mais plus souvent, c'est pendant la ménopause, que le rôle des ovaires diminue. L'obésité, le stress neuropsychique, la pathologie des organes internes sont parmi les autres causes de la formation de fibromes.

    Les fibromes utérins sont l’un des problèmes les plus courants chez les femmes. Aujourd'hui, il est détecté chez 3,2% des femmes de plus de 30 ans. Et ceux qui ont d'autres pathologies gynécologiques, beaucoup plus souvent dans 12 à 20% des cas (principalement chez les femmes de plus de 40 ans). La transformation d'une tumeur benigne en une tumeur maligne se produit dans 1,5 à 5% des cas. Cette tumeur est souvent associée à un cancer des organes génitaux féminins.

     

    Symptômes auxquels les femmes doivent prêter attention:

    -douleur constante liée ou non à la menstruation, qui se produit dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos

    -saignements utérins abondants, mensuels et non menstruels 

    -infertilité 

    Une croissance tumorale rapide, une anémie et en particulier des saignements abondants à la ménopause peuvent indiquer que le fibrome a dégénéré en une tumeure maligne. Par conséquent, il est très important de faire attention aux fibromes précisément au stade initial, quand ils ne sont pas encore dégénérés en cancer et peuvent être traités sans hormones ni opérations

    Plantes antitumorales

    Les experts conseillent pour lutter contre les fibromes d'utiliser des plantes antitumorales. De nombreux patients atteints de fibromes utérins après l'utilisation de ce traitement naturel deviennent pratiquement en bonne santé. 

    Ce traitement naturel n'est pas rapide et efficace pour les tumeurs de petite taille. Par exemple, les fibromes utérins jusqu'à 9 semaines (grossesse) se résolvent en 3 à 6 mois. Et chez les femmes plus âgées, le myome peut complètement disparaître spontanément. Mais si la femme est encore jeune et que la tumeur est volumineuse, un traitement hormonal et éventuellement une intervention chirurgicale seront nécessaires.

     

    L'agaric de mouche toxique et la pruche tuent les fibromes, mais peuvent tuer le patient

    Bien que les fibromes utérins soient des tumeur bénigne, néanmoins, au début, les mêmes plantes antitumorales sont utilisées pour leur traitement comme dans le cancer, expliquent nos experts. Les herboristes les prescrivent pour tous les néoplasmes. Parmis ces plantes, nous pouvons cité: la pruche, le cinquefeuille des marais, le gui blanc et l'agaric de mouche rouge. Tous, à l'exception du sabre, sont toxiques.

    Contre les myomes utérin, l’agaric de mouche et la pruche sont reconnus comme les plus efficaces. La guérison des fibromes est plus rapide si la teinture de la pruche est incluse dans le traitement. Il faut le prendre en gouttes et avec précaution, en évitant les surdoses. Bien que pris correctement, le produit donne de bons résultats. Aussi, la médecine traditionnelle a recours à la pruche pour traiter non seulement les fibromes, mais également le cancer. Non seulement la recherche, mais aussi la pratique médicale ont confirmé l'effet positif de la pruche dans les cas de cancer du sein, de l'utérus, de l'estomac, de la prostate, du foie, des poumons; tumeurs bénignes de l'estomac, des intestins, du larynx; fibromes utérins, adénomes de la prostate, polypes de la vessie et du col utérin. En outre, la pruche ayant une propriété immunostimulante, les experts affirment que presque tout le monde bénéficie du fait de suivre une cure de pruche au moins une fois par an.

    Un autre groupe de plantes antitumorales utilisées aujourd'hui dans le traitement des fibromes utérins est appelé «cellules royales» (utérus du pin, chandra vulgaris, zyuznik européen). Ces herbes antitumorales ont un grand avantage: elles ne sont pas toxiques et ciblent spécifiquement la tumeur utérine.

    Pour le traitement des fibromes avec des remèdes naturels, nos experts mettent en évidence l'homéopathie séparément. Les remèdes homéopathiques prêts à l'emploi peuvent «équilibré» le statut hormonal du patient, ce qui signifie que le myome va commencer à diminuer. Mais seul un médecin peut les prescrire après l'examen, lorsque toutes les caractéristiques du corps et la pathologie d'un patient particulier seront prises en compte.

    Bien entendu, il est également nécessaire de renforcer le système immunitaire pour accélérer la récupération. En ce qui concerne les plantes médicinales, nos experts conseillent Eleutherococcus et Radiola rosea. Cependant, ces plantes sont contre-indiquées en cas d’hypertension et d’excitabilité nerveuse accrue.

    Les spécialistes savent également qu'avec le myome utérin, des irrégularités menstruelles se produisent très souvent. L'utilisation des plantes aidera également à y faire face. Leur choix dépend du type de violations dérangeant la femme. Par exemple, lors de périodes douloureuses, la célèbre camomille et le houblon conviennent à tous. Avec les règles précoces, vous pouvez utiliser l’herbe du sommeil et, avec un peu de retard, une décoction de fleurs de la tanaisie. En cas de saignement grave, l’ortie dioïque, le sac à berger et l’achillée qui poussent beaucoup en Russie vont aider. Tous améliorent la circulation du sang.

    Quant aux cataplasmes contre les fibromes utérins, ils sont connus depuis longtemps: ils sont préparés à partir de graines de lin, de racine de guimauve, de trèfle, de mauve, etc. Ils utilisent également comme base des oignons cuits, de l’orge perlée ou du porridge de maïs. Les herbes donnent un effet cicatrisant et les céréales conservent cette fois la chaleur pendant longtemps.

    Une des recettes les plus simples et les plus connues pour un cataplasme efficace: faites bouillir 200 g de porridge d’orge perlé, versez-y 30 à 50 ml de décoction de fleurs de trèfle. Incorporer, envelopper dans un tissu de coton et mettre sur le bas de l'abdomen. Faites cela une fois par semaine une fois par jour.

    Nos experts mettent en garde: avec les fibromes utérins, les taux d'hémoglobine diminuent souvent en raison de pertes sanguines importantes dans le corps. Pour le normaliser, vous aurez besoin non seulement les produits de pharmacie prêts à l'emploi, mais également les produits dits contenant du fer. Les aliments riches en fer sont: la viande rouge, du poisson, des grenades et des légumes. Et aussi du cahors et cognac, mais seulement à une dose thérapeutique (pas plus de 60 g de cognac ou 150 g de cahors par jour).

    Les vitamines des groupes B, A et E, l’acide ascorbique et l’acide folique, l’iode sont particulièrement importantes pour le traitement des fibromes. Les chercheurs sont allés au fond des choses. Une grande quantité d'iode est presente dans de l'huile de poisson, des fruits de mer, des algues, du fromage cottage, des noix de Grenoble et du sarrasin. Il existe aujourd'hui dans les pharmacies des complexes de vitamines et minéraux prêts à l'emploi contenant de l'iode, de l'acide ascorbique, de l'acide folique, etc.

    L’apparition et la croissance de fibromes sont souvent dues à l’obésité (excès d’œstrogènes hormones sexuelles féminines dans le corps qui s’accumulent dans les tissus adipeux). Par conséquent, les femmes en surpoids doivent adapter leur régime alimentaire: minimiser la consommation d'aliments gras, limiter les glucides et augmenter la proportion d'aliments protéiques, de légumes et de fruits dans le régime alimentaire. Faites de l'exercice quotidiennement! Tout cela contribuera à réduire la proportion de graisse dans le corps, puis les fibromes diminueront. Nous en sommes convaincu.

    Et encore un conseil pour les femmes: n'oubliez pas que les gynécologues doivent suivre régulièrement l'evolution des fibromes. Même s'il n'y a pas de détérioration du bien-être, une échographie doit être réalisée au moins une fois tous les six mois.

    Gardez à l'esprit: souvent l'apparition de fibromes utérins est précédée par des troubles hormonaux, une inflammation de l'utérus et des appendices, des kystes ovariens. Toutes ces maladies doivent être traitées à temps. Avec la combinaison de fibromes avec un kyste, l'endométriose, il est impossible de traiter un groupe de problèmes aussi graves par des moyens naturels. Dans de tels cas, même les médicaments hormonaux les plus modernes n’aident pas toujours. La medecine n'offre qu'un seul moyen de s'en sortir: une opération.

    Fibrome et infertilité féminine

    Le myome est une cause fréquente d'infertilité chez les femmes: elle survient dans 40% des cas chez les patients atteints de myome en raison d'un trouble de l'ovaire. Un mariage est considéré infructueux si la grossesse n'a pas lieu dans les deux ans de la vie conjugale sans l'utilisation de contraceptifs.

     Infertilité primaire: On parle d'infertilité primaire lorsqu'une femme qui a des relations sexuelles n'a jamais eu de grossesse. La raison en est des anomalies des organes génitaux, des troubles hormonaux, des kystes ovariens, des problèmes de thyroïde, etc.

    L'infertilité secondaire est l'absence de conception après une grossesse précédente. Les maladies inflammatoires, les avortements, les blessures et les tumeurs en sont la principale cause. Il arrive que la conception se produise, mais la grossesse ne soit pas terminée. La fréquence des mariages stériles est de 10-15%. La raison dans 60% dépend des femmes (tumeurs de la région génitale féminine), dans 40% des hommes.

  • Les meilleures plantes pour faire disparaître les fibromes

     

    
     

    Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes non cancéreuses de l'utérus. Les fibromes utérins sont également appelés léiomyomes, ou myomes. Les fibromes utérins se développent dans les muscles de l'utérus, à l'extérieur de l'utérus, pendent dans la cavité utérine (appelée polype utérin) ou se forment très rarement dans le col de l'utérus. Leur taille peut varier de microscopique à plusieurs pouces de diamètre. Les fibromes utérins se forment pendant l’âge de procréer de la vie d’une femme. Il peut y avoir juste un fibrome ou plusieurs, avec des localisations différentes. Les fibromes utérins sont rarement une cause d'inquiétude, mais lorsqu'ils deviennent trop gros ou trop nombreux, ils peuvent devenir un problème.

    Dans cet article, nous aborderons les différents remède naturel pour faire disparaitre les fibromes sans effets secondaires et tomber enceinte

     

    Plante medicinales africaines
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Rubus idaeus (framboise rouge)

    Les feuilles de cette plante contiennent des types de tanin condensé tels que le sanguin H6 qui semblent avoir une spécificité tissulaire pour l'utérus. Ainsi, la plante est utilisée comme anti-hémorragique astringent et comme tonifiant et renforçateur général des tissus utérins. Le Rubus est également une riche source de minéraux, en particulier de fer. Tous les composants actifs n'ont pas encore été identifiés mais, à notre connaissance, une extraction à l'eau (infusion simple) est tout à fait adéquate.

    Alchemilla vulgaris (manteau à carreaux)

    Elle est très similaire à la framboise rouge dans son activité. Il est riche en tanins et agit comme un puissant anti-hémorragique avec une spécificité tissulaire pour l'utérus.

    Achillea millefolium (millefeuille)

    Les feuilles de cette plante sont riches en tannins astringents, ce qui en fait un excellent anti-hémorragique. Les feuilles et en particulier les fleurs contiennent des huiles volatiles qui favorisent la circulation du sang dans le bassin pelvien. Cela contribue à la décongestion de la zone et est également anti-inflammatoire par le biais de l'apport de plus de leucocytes et d'oxygène. Les feuilles sont également amères, ce qui favorise l'activité hépatique et l'élimination des œstrogènes par l'organisme. Les fleurs semblent également avoir un effet équilibrant sur le cycle menstruel, en régulant la durée du cycle lui-même et la durée du saignement.

    Album Lamium (White Dead Nettle)

    Cette plante anglaise est riche en tanins et en flavones glycosides. Il agit pour augmenter la circulation pelvienne, devenant ainsi un décongestionnant pelvien efficace, et est un relaxant et antispasmodique pour l'utérus. Les tanins augmentent également l’intégrité de la muqueuse endométriale et régulent les saignements menstruels. Cette plante semble avoir un effet tonique, nettoyant, relaxant et fortifiant sur l'utérus.

    Mitchella repens (Pertridge Berry)

    Les parties aériennes de cette plante sont une riche source de tanins, de saponines et un principe amer. Il est principalement utilisé comme tonique utérin et pour réduire la congestion dans le bassin pelvien. C'est un doux emménagogue et une préparation à la grossesse pour la naissance.

    Hydrastis canadensis (Goldenseal)

    L'extrême amertume de cette plante procure au foie un précieux effet stimulant qui améliore la clairance hépatique des hormones. La racine est également réputée pour son effet tonifiant sur toutes les muqueuses, y compris la muqueuse endométriale de l'utérus. Il agit pour réduire les saignements et améliorer l'intégrité des tissus, ainsi que pour réduire la congestion du bassin.

    Leonurus cardiaca (Agripaume)

    Il contient des alcaloïdes, des glycosides, des flavonoïdes, des tanins et plusieurs composés terpéniques différents. Il agit à la fois comme tonique utérin et comme stimulant digestif amer, relaxant nervin et tonique cardiaque. L'un des alcaloïdes (L-stachydrine) est particulièrement stimulant et tonique pour les tissus utérins. Pour cette raison, il est probablement préférable d'éviter Leonurus dans les cas de fibromes où la menstruation douloureuse est une caractéristique majeure.

     

  • traitement naturel pour soigner la varicocèle

     

    Qu'est-ce qu'une varicocèle?

    La varicocèle est une veine élargie ou un amas de veines dans le scrotum, très similaire à une varice de la jambe. La varicocèle draine le sang loin de l'un ou des deux testicules.

    Comment guérir de la varicocèle avec les plantes?
    D’abord, la varicocèle n’est pas une fatalité dont le seul moyen de s’en sortir est une opération. L’utilisation de plantes naturelles permet de guérir définitivement de la varicocèle en évitant l’opération chirurgicale. Le remède naturel pour guérir de la varicocèle que nous vous proposons est entièrement fait à base de plantes. C’est un remède naturel qui soigne la varicocèle avec succès en renforçant les valves ou valvules situés dans les veines des cordons spermatiques. Donc les veines deviennent dès lors toniques et tenaces pour faciliter la montée dynamique du sang le long des veines. Cela pour rejoindre les veines les plus importantes comme la veine rénale gauche et la veine cave inférieure. Alors, il a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. Associé a une alimentation adapté, il permet de soigner la varicocèle assez facilement. Donc, il s’agit du meilleur remède naturel pour guérir de la varicocèle et éviter l’opération.
    Pour découvrir notre remède naturel contre la varicocèle, cliquez ici


     

    Quelles sont les causes d'une varicocèle?

    Dans une veine variqueuse typique de la jambe, les valvules de la veine perdent de leur force et échouent. Avec la varicocèle, les valvules ne se sont jamais formées. Ainsi, à la puberté et aux organes reproducteurs, un varicocèle peut se former. Personne ne sait vraiment ce qui cause une varicocèle. Les varicocèles se forment le plus souvent pendant la puberté et plus souvent du côté gauche. Ceci est probablement dû à la position de la veine testiculaire gauche.

    Les docteurs en naturopathie estiment que la malnutrition, l'exposition à des toxines environnementales et éventuellement la génétique peuvent jouer un rôle dans l'intégrité de la paroi veineuse à mesure que l'homme vieillit. Au fil du temps, les varicocèles peuvent devenir plus grosses (se dilater), augmentant les risques d'infertilité. Peu importe le côté sur lequel se trouve la varicocèle, la production de sperme dans les deux testicules ou les deux peut être affectée. Pourquoi le côté gauche plus que le côté droit peut être expliqué par l'angle de la veine testiculaire gauche lorsqu'il pénètre dans la veine rénale gauche, par l'absence de valvules anti-reflux et par l'augmentation de la pression de la veine rénale. Il y a de fortes chances que le côté droit soit affecté si le côté gauche est touché.

     

    Remede naturel pour soigner la varicocèle

    On pense qu'un régime alimentaire pauvre en fibres et hautement raffiné, fondé sur la farine blanche, le sucre et les aliments transformés plutôt que sur les légumes frais, les céréales complètes et les fruits contribue à la formation de varicocèle. Un manque de fibres alimentaires peut ralentir les intestins et contribuer à la constipation en durcissant et en asséchant les selles. La constipation exerce une pression sur le plancher pelvien en exerçant une pression sur les veines lorsque les intestins bougent. Cette pression répétée fatigue les parois des vaisseaux et peut endommager les tissus des vaisseaux.

    Le manque d'aliments riches en flavonoïdes est un autre facteur contribuant à la formation de varicocèles. Les flavonoïdes, qui sont présents en abondance dans les légumes et les fruits frais, contribuent à l’intégrité structurelle des vaisseaux sanguins.

     

    Regime alimentaire dapté contre la varicocèle

    Pour lutter contre la varicocèle, nous vous conseillons de:

    Manger un régime «d'aliments entiers» axé sur les fruits et légumes frais (beaucoup de baies riches en pigments pour renforcer les parois des vaisseaux); grains entiers; poisson et volaille; huile de graines de lin ou autres acides gras essentiels (acides gras essentiels) présents dans l'huile de poisson, l'huile d'olive et les noix; et boire beaucoup d'eau fraîche.

    Choisissez des aliments bio dans la mesure du possible. Évitez: les aliments transformés, les fast-foods, la malbouffe, les graisses animales, les huiles hydrogénées et la margarine, le sucre et les produits à base de farine blanche, l'alcool et la caféine.

    Supplément de fibres: Ajoutez 1 cuillère à soupe de fibres de cosse de graines de psyllium et / ou 6 à 8 cuillères à soupe de farine de graines de lin et / ou une tasse de son d'avoine chaque jour au régime. N'oubliez pas d'augmenter votre consommation d'eau à 2 à 3 litres par jour

     

    Varicocèle & Thérapie à base de plantes

    Les remèdes à base de plantes n’ont généralement pas d’effets secondaires associés à une utilisation régulière aux doses suggérées. Rarement, une plante à la dose prescrite provoque des maux d’estomac ou des maux de tête. Cela peut refléter la pureté de la préparation ou des ingrédients ajoutés tels que des liants synthétiques ou des charges. Pour cette raison, il est recommandé de n'utiliser que des formules d'extraits standardisés de haute qualité.

    Si possible, consultez un praticien de la santé naturelle tel qu'un médecin holistique ou un naturopathe agréé avant de commencer tout plan de traitement alternatif/naturel. Comme pour tous les médicaments, le surdosage peut conduire à une maladie grave et, dans de rares cas, à la mort. Les herbes suivantes peuvent tonifier, renforcer et améliorer la fonction des veines. Elles sont efficace pour soigner la varicocèle. Il s'agit de:

    -Marron d'Inde (Aesculus hippocastanum) - Extrait normalisé à 50 mg d'escine par jour.

    -Balais de boucher (Ruscus aculeatus) - extrait standardisé à 10% de ruscogénine, 100 mg 3 fois par jour.

    -Myrtille (Vaccinium myrtillus) - 25% d’anthocyanosides, 150 mg 3 fois par jour.

  • Saignement pendant la grossesse: traitement naturel

    Les saignements pendant la grossesse sont fréquents, en particulier au cours du premier trimestre, et ne sont généralement pas alarmants. Mais comme les saignements peuvent parfois être le signe de quelque chose de grave, il est important de connaître les causes possibles et de consulter votre médecin pour vous assurer que votre bébé et vous êtes en bonne santé. Dans ce article, nous vous parlerons des causes, symtomes et risques des saignement pendant la grossesse. Aussi, pour celle qui saignent au cours de leur grossesse et qui ont peur de faire une fausse couche, nous vous presentons un remède naturel pour eviter les fausses couches.

     

    Solution naturelle pour éviter les saignement pendant la grossesse et les fausses couches?
    Certaines parmis vous constatent des saignements au cours de leur grossesse et ont peur de faire une fausse couche. Si vous etes dans ce cas, pas de panique! Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Il arreterra immediamment les saignement et votre grossesse reprendra son court normal. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel, vous allez mettre fin au saignement et mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez ici
    Pour decouvrir notre remède naturel contre les fibromes, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour accoucher facilement, cliquez ici


     
    Quelques notions de base sur le saignement pendant la grossesse

    -Si vous saignez, vous devez toujours porter un coussinet ou une doublure de culotte afin de pouvoir contrôler votre volume de saignement et le type de saignement que vous vivez.

    -Vous ne devriez jamais porter de tampon ni introduire quoi que ce soit dans la région vaginale, telle que la douche ou les rapports sexuels, si vous présentez actuellement des saignements.

    -Si vous présentez également l'un des autres symptômes mentionnés ci-dessous en relation avec une complication possible, contactez immédiatement votre fournisseur de soins de santé.

    Premier trimestre de grossesse

    Fausse couche: le saignement peut être un signe de fausse couche, mais ne signifie pas que la fausse couche est imminente. Des études montrent que 20 à 30% des femmes présentent des saignements en début de grossesse. Environ la moitié des femmes enceintes qui saignent ne font pas de fausses couches. Environ 15-20% de toutes les grossesses aboutissent à une fausse couche et la majorité se produit au cours des 12 premières semaines.

     

    Les symptomes des fausse couche sont:

    -Saignements vaginaux

    -Crampes douloureuses ressenties dans l'estomac (plus fortes que les crampes menstruelles)

    -Tissu passant dans le vagin

    La plupart des fausses couches ne peuvent être empêchées. C’est souvent la façon dont le corps traite une grossesse malsaine qui ne se développe pas. Une fausse couche ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir une future grossesse en bonne santé ou que vous n'êtes pas en bonne santé.

     

    Grossesses ectopiques 

    Les grossesses ectopiques sont des grossesses qui s’implantent quelque part en dehors de l’utérus. La trompe de Fallope est responsable de la majorité des grossesses extra-utérines. Les grossesses extra-utérines sont moins courantes que les fausses couches et se produisent dans une sur 60 grossesses.

    Signes de grossesses ectopiques 

    -Crampes douloureuses ressenties dans l'estomac (généralement plus fortes que les crampes menstruelles)

    -Douleur aiguë dans la région abdominale

    -Faibles niveaux de HCG

    -Saignements vaginaux

    Les femmes courent un risque plus élevé si elles ont eu:

    -Une infection dans les trompes 

    -Une grossesse extra-utérine

    -Chirurgie pelvienne précédente

    Grossesses Molaires 

    Les grossesses molaires sont une cause rare de saignements précoces. Souvent qualifiée de «taupe», une grossesse molaire implique la croissance d'un tissu anormal au lieu d'un embryon. Elle est également appelée maladie trophoblastique gestationnelle (GTD).

    Les signes d'une grossesse molaire:

    -Saignements vaginaux

    -Les analyses de sang révèlent des taux de HCG exceptionnellement élevés

    -Absence de cœur foetal

    -Les grappes ressemblant à du raisin sont vues dans l'utérus lors de l'échographie

     

    Quels sont les causes des saignement en debut de grossesse?

    Les saignements vaginaux au cours du premier trimestre de la grossesse peuvent être causés par plusieurs facteurs. Les saignements affectent 20 à 30% des grossesses et beaucoup de femmes se demandent s'ils sont normaux pendant la grossesse. Le saignement d'implantation est une forme de saignement qui se produit lorsque l'ovule fécondé est implanté dans la paroi de l'utérus, à peu près au moment de la période menstruelle attendue. Le saignement d'implantation est généralement plus léger qu'une période menstruelle habituelle.

    Les saignements augmentent le risque de faire une fausse couche (perdre le bébé). Plus préoccupant encore, environ 2% de toutes les grossesses ont un lieu extra-utérin (le fœtus n’est pas dans l’utérus), et les saignements vaginaux peuvent être le signe d’une grossesse extra-utérine. Une grossesse extra-utérine peut être fatale. Tous les saignements, en particulier les saignements abondants ou ressemblant à une période au début de la grossesse, doivent inciter votre professionnel de la santé à appeler pour une évaluation immédiate.

    Saignement d'implantation: Il peut y avoir un petit nombre de taches associées à l'implantation normale de l'embryon dans la paroi utérine, appelé saignement d'implantation. Ceci est généralement très minime, mais se produit fréquemment le ou vers le même jour de la date prévue pour vos règles. Cela peut être très déroutant si vous le confondez avec une légère période et que vous ne réalisez pas que vous êtes enceinte. Ceci est une partie normale de la grossesse et aucune cause d'inquiétude.

    Fausse couche menacée: on peut vous dire que vous avez une fausse couche menacée (parfois aussi appelée menace d'avortement) si vous présentez des saignements ou des crampes. Le fœtus est certainement toujours dans l'utérus (généralement sur la base d'un examen par ultrasons), mais l'issue de votre grossesse est toujours incertaine. Cela peut se produire:

    -si vous avez une infection, telle qu'une infection des voies urinaires,

    -si vous vous déshydratez,

    -si vous utilisez certains médicaments ou si vous avez été impliqué dans un traumatisme physique,

    -si le développement du fœtus est anormal ou pour aucune raison apparente.

    En dehors de ces raisons, les fausses couches menacées peuvent etre causé par le fait de soulever des objets lourds, avoir des relations sexuelles ou par le stress émotionnel.

    Fausse couche compléte: Vous pouvez avoir une fausse couche complète (également appelée avortement spontané) si vos saignements et vos crampes se sont ralentis et que votre utérus semble vide à la suite d'une évaluation échographique. Cela signifie que vous avez perdu la grossesse. Les causes de ceci sont les mêmes que celles d'une menace de fausse couche. C’est la cause la plus fréquente de saignements au premier trimestre.

    Fausse couche incomplète: vous pouvez faire une fausse couche incomplète (ou une fausse couche en cours) si l'examen pelvien montre que le col de votre utérus est ouvert et que vous faites toujours passer du sang, des caillots ou des tissus. Le col de l'utérus ne doit pas rester ouvert très longtemps. Si c'est le cas, cela indique que la fausse couche n'est pas terminée. Cela peut se produire si l'utérus commence à se contracter avant que tous les tissus ne soient écoulés, ou en cas d'infection.

    Oeuf rouillé: Vous pouvez avoir un ovule rouillé (aussi appelé échec embryonnaire). Une échographie mettrait en évidence une grossesse intra-utérine, mais l'embryon n'a pas réussi à se développer comme il se doit au bon endroit. Cela peut se produire si le fœtus était anormal d'une manière ou d'une autre et que ce n'est généralement pas à cause de ce que vous avez fait ou de ce que vous n'avez pas fait.

    Décès de foetus intra-utérin: Vous pouvez avoir un décès de foetus intra-utérin (avortement manqué ou mort d'embryon) si le bébé en développement meurt dans l'utérus. Ce diagnostic serait basé sur les résultats de l'échographie et peut survenir à tout moment de la grossesse. Cela peut se produire pour les mêmes raisons qu'une menace de fausse couche survient au début de la grossesse; Cependant, il est très rare que cela se produise au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse.

    Grossesse extra-utérine: Vous pouvez avoir une grossesse extra-utérine (également appelée grossesse tubaire). Cela dépendrait de vos antécédents médicaux et de vos échographies et, dans certains cas, des résultats de laboratoire. Les saignements provoqués par une grossesse extra-utérine sont la cause la plus dangereuse de saignements au premier trimestre. Une grossesse extra-utérine se produit lorsque l'œuf fécondé s'implante à l'extérieur de l'utérus, le plus souvent dans la trompe de Fallope.

    Lorsque l'œuf fécondé se développe, il peut provoquer la rupture de la trompe de Fallope et provoquer un saignement pouvant mettre la vie en danger. Les symptômes sont souvent variables et peuvent inclure des douleurs, des saignements ou des étourdissements. La plupart des grossesses extra-utérines provoqueront une douleur avant la dixième semaine de grossesse. Le fœtus ne va pas se développer et mourra à cause du manque de nutriments. Cette condition survient dans environ 3% de toutes les grossesses.

    Il existe des facteurs de risque pour la grossesse extra-utérine. Celles-ci incluent des antécédents de grossesse extra-utérine, des antécédents de maladie inflammatoire pelvienne, des antécédents de chirurgie des trompes de Fallope ou de ligature, des antécédents d'infertilité depuis plus de deux ans, la présence d'un DIU (dispositif de contrôle des naissances placé dans l'utérus), le tabagisme, ou douches fréquentes (quotidiennes). Cependant, environ 50% seulement des femmes ayant une grossesse extra-utérine présentent un facteur de risque.

    Grossesse molaire: vous pouvez avoir une grossesse molaire (techniquement appelée maladie trophoblastique gestationnelle). Vos résultats échographiques peuvent indiquer la présence de tissus anormaux à l'intérieur de l'utérus plutôt que d'un fœtus en développement. C’est en fait un type de tumeur qui résulte des hormones de la grossesse et qui ne met généralement pas votre vie en danger. Cependant, dans de rares cas, le tissu anormal est cancéreux. S'il est cancéreux, il peut envahir la paroi utérine et se répandre dans tout le corps. La cause de ceci est généralement inconnue.

    Les saignements post-coïtaux sont des saignements vaginaux après un rapport sexuel. Cela peut être normal pendant la grossesse. Les saignements peuvent aussi être causés par des raisons non liées à la grossesse. Par exemple, un traumatisme ou des déchirures de la paroi vaginale peuvent saigner et certaines infections peuvent provoquer un saignement.

     

    Quelles sont les causes des saignements au cours des derniers moi de la grossesse?
    La cause la plus fréquente de saignements tardifs est un problème de placenta. Certains saignements peuvent aussi être dus à un col ou un vagin anormal.

    Placenta previa: Le placenta, une structure qui relie le bébé au mur de votre utérus, peut recouvrir partiellement ou totalement l'ouverture cervicale (l'ouverture de l'utérus au vagin). Lorsque vous saignez à cause de cela, cela s'appelle placenta previa. En fin de grossesse, lorsque l'ouverture de votre ventre, appelée col de l'utérus, s'amincit et se dilate (s'élargit) en prévision du travail, certains vaisseaux sanguins du placenta s'étirent et se rompent. Cela cause environ 20% des saignements du troisième trimestre et se produit dans environ 1 grossesse sur 200.

    Les facteurs de risque pour le placenta previa sont:

    -Grossesses multiples

    -Placenta praevia antérieur

    -Accouchement precedent par césarienne

    Décollement placentaire: cette condition se produit lorsqu'un placenta normal se sépare prématurément de la paroi de l'utérus (utérus) et que du sang s'accumule entre le placenta et l'utérus. Une telle séparation se produit dans 1 grossesse sur 200. La cause est inconnue. Les facteurs de risque de décollement placentaire sont:

    -Hypertension artérielle (140/90 ou plus)

    -Traumatisme (généralement un accident de voiture ou des violences maternelles)

    -Consommation de cocaïne

    -Consommation de tabac

    -Abruption dans les grossesses précédentes (vous avez 10% de risque que cela se reproduise)

    Rupture utérine: Il s'agit d'une scission anormale de l'utérus, entraînant l'expulsion partielle ou totale du bébé dans l'abdomen. La rupture utérine est rare, mais très dangereuse pour la mère et le bébé. Environ 40% des femmes qui ont eu une rupture utérine avaient déjà subi une intervention chirurgicale sur leur utérus, y compris une césarienne. La rupture peut survenir avant ou pendant le travail ou au moment de l'accouchement. Les autres facteurs de risque de rupture utérine sont les suivants:

    -Plus de quatre grossesses

    -Traumatisme

    -Utilisation excessive d'ocytocine (Pitocin), un médicament qui aide à renforcer les contractions

    -Un bébé dans une position autre que la tête en bas

    -Avoir l'épaule du bébé coincée dans l'os pubien pendant le travail

    -Certains types d'accouchement de forceps

    Rupture de vaisseau fœtal: les vaisseaux sanguins du cordon ombilical du bébé peuvent se fixer aux membranes au lieu du placenta. Les vaisseaux sanguins du bébé passent au-dessus de l'entrée du canal utérin. Ceci est appelé vasa previa et se produit dans 1 grossesse sur 5 000. Les causes moins courantes de saignements tardifs de grossesse comprennent les blessures ou les lésions du col de l'utérus et du vagin, y compris les polypes, le cancer et les varices. Les problèmes de saignement héréditaires, tels que l'hémophilie, sont très rares et surviennent chez 1 femme sur 10 000. Si vous avez l'une de ces conditions, telle que la maladie de von Willebrand, parlez-en à votre médecin.