polype utérin et grossesse: traitement naturel

Qu'est ce qu'un polype utérin?

Les polypes dans l'utérus sont une croissance anormale des cellules qui forment la paroi interne de l'utérus, ce qui provoque un épaississement de l'endomètre. Par conséquent, ont les appele aussi les polypes de l'endomètre. Ce sont généralement des tumeurs bénignes et en principe, elles ne sont pas graves, bien que ces types de formations soient souvent considérés comme précancéreux, même si seulement 1% des cas se développe en un cancer de l'endomètre. Il convient également de noter que des polypes peuvent se former dans le col de l'utérus et les trompes de Fallope. Sa prévalence est de 1 à 3% chez les femmes de plus de 40 ans et augmente avec l'âge. Après la ménopause, le risque pour le cancer de l'endomètre augmente. Mais il existe d'autres facteurs de risque pouvant favoriser le développement de cette maladie, notemment: 

-l'obésité et l'hypertension

-Avoir une concentration d'oestrogène élevée.

-Règles présentes sans ovulation.

-Souffrir d'une inflammation chronique de l'utérus.

-Suivre un traitement pour le cancer du sein au tamoxifène.

 

Comment faire disparaître les polypes utérins sans opération?
Voici le meilleure remède naturel au monde pour faire disparaître les polypes utérins. Ce traitement naturel est la solution miracle pour guérir définitivement des polypes utérins et éviter l’opération grâce aux plantes. Comment sa marche?
Le remède naturel est composé de plusieurs plantes qui empêchent l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et conservent les taux d’œstrogène dans les limites normales. Parce-qu’un grand taux d’œstrogènes favorise l’apparition et la formation de polypes, l’action de la tisane entraînera rapidement un rétrécissement des polypes et réduira vos douleurs. Ce remède naturel est le secret pour guérir naturellement des polypes utérins. Les saignements menstruels abondants cessent rapidement.
Pour découvrir notre remède naturel contre les polypes utérinscliquez ici,cliquez ici
Pour découvrir notre remède naturel pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


 

Infertilité et polypes dans l'utérus

Cette pathologie féminine est à l'origine de 15 à 25% des cas d'infertilité. Et ceci pour plusieurs raisons: d'une part, il peut entraver le passage du sperme à l'ovule, d'autre part, il constitue un obstacle à l'implantation de l'embryon dans l'endomètre et, enfin, il constitue un facteur de risque d'avortement spontané. Le degré de difficulté de la grossesse dépend essentiellement de la taille des polypes, qui peut atteindre 5 cm. Certains polypes utérins saignent pendant la grossesse. Quand ils ont moins de 2 cm. Les chances de grossesse ne sont pas réduites, mais la probabilité de fausse couche augmente.

Dans les cliniques de procréation assistée, il s’agit en fait d’un des premiers tests effectués sur les femmes pour connaître la cause de leur infertilité. Le diagnostic est fait grace a une échographie transvaginale et une hystéroscopie ultérieure pour le confirmer.

Symptômes et traitement

Au début, les polypes de l'utérus ne provoquent aucun symptôme. Une hyperménorrhée, c'est-à-dire des saignements menstruels abondants, n'est atteinte que lorsqu'ils atteignent une taille significative. Des saignements peuvent également survenir après un rapport sexuel ou des saignements sans rapport avec la menstruation. Tout cela, à son tour, peut entraîner une anémie chez les femmes. Le traitement de cette pathologie féminine consiste à pratiquer une hystéroscopie pour procéder à l'élimination des polypes, bien qu'elle puisse également être éliminée par grattage ou par curetage. Ensuite, le tissu prélevé doit être analysé pour déterminer s’il s’agit d’une tumeur bénigne ou maligne.

 

Ajouter un commentaire