Polymyosite : traitement naturel et traitement médical

  • Par cedric01
  • Le 16/03/2020 à 21:13
  • 0 commentaire

Polymyosite traitement naturel et traitement médical

Polyly

Cet article contient:

Définition

Signes et symptômes

La cause

Facteurs de risque

Médicaments et médicaments

Traitement à domicile

Ces informations sur la santé ont été examinées et éditées par les experts en phytothérapie du groupe de phytothérapie Afrique Santé.

Définition

Qu'est-ce que la polymyosite?

La polymyosite est une inflammation qui provoque une faiblesse musculaire et une augmentation des taux d'enzymes musculaires osseuses. La polymyosite peut rendre difficile pour les personnes atteintes de monter les escaliers, de se lever d'une position assise, de soulever des objets ou d'atteindre des objets au-dessus.
Semblable à la polymyosite, la dermatomyosite est une inflammation idiopathique de la myopathie, associée à des manifestations dermatologiques. La myosite à corps d'inclusion est une inflammation idiopathique de la myopathie qui se développe lentement avec des signes pathologiques que l'on trouve couramment chez les hommes plus âgés.

Les experts d’Afrique Santé ont élaborés un traitement à base de plantes médicinale tres efficace pour soigner la polymyosite.

Cliquez sur l’image pour avoir le produit

 

Traitements naturels par les tisanes pour soigner la sinusite dawabio 3

Pour plus d’informations contacter nos experts: tel/whatsapp:+33644661758/+22968018020

Quelle est la fréquence de la polymyosite?

La polymyosite affecte le plus souvent les adultes dans la trentaine, la quarantaine ou la cinquantaine. Cette condition est plus fréquente chez les Noirs que chez les Blancs, et les femmes sont plus souvent attaquées que les hommes. Les signes et symptômes de polymyosite apparaissent généralement progressivement, en quelques semaines ou mois.

Cependant, cette condition peut être traitée en réduisant les facteurs de risque. Discutez avec votre médecin pour plus d'informations.

Signes et symptômes

Quels sont les signes et symptômes de la polymyosite?

La faiblesse musculaire associée à la polymosite implique des muscles proches du corps, tels que les hanches, les cuisses, les épaules, le haut des bras et le cou.
La faiblesse attaque les deux côtés du corps et a tendance à s'aggraver progressivement.

Quand devrais-je consulter un médecin?
Vous devez contacter un médecin si vous ressentez l'un de ces symptômes.

Si vous présentez l'un des signes ou symptômes ci-dessus ou d'autres questions, consultez votre médecin. Le corps de chaque personne est différent. Consultez toujours un médecin pour traiter votre état de santé. Les informations fournies ne remplacent pas un avis médical. Consultez TOUJOURS votre médecin.

Comment la polymyosite est-elle diagnostiquée?

Si votre médecin soupçonne que vous avez une polymyosite, votre médecin peut suggérer les tests suivants

Test sanguin

Les analyses de sang peuvent indiquer à votre médecin si vous avez des niveaux élevés d'enzymes musculaires, comme la créatine kinase (CK) et l'aldolase. Des niveaux accrus de CK et d'aldolase peuvent indiquer des dommages musculaires. Les analyses de sang peuvent également détecter certains auto-anticorps présentant divers symptômes de polymyosite, qui peuvent déterminer le traitement et le traitement les plus appropriés.

Électromyographie
Les spécialistes insèrent de fines aiguilles d'électrode dans les muscles à travers la peau pour les tests. L'activité électrique est mesurée lorsque vous détendez ou resserrez les muscles, et les changements dans les modèles d'activité électrique peuvent confirmer une maladie musculaire. Le médecin peut déterminer la distribution de la maladie en testant divers muscles.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)
Le scanner produit des images en coupe transversale dans les muscles à partir de données générées par de forts champs magnétiques et des ondes radio. Contrairement à la biopsie musculaire, l'IRM peut voir une inflammation dans de grandes zones ou des muscles.

Biopsie musculaire
Une petite partie du tissu musculaire est prélevée chirurgicalement pour analyse en laboratoire. La biopsie musculaire peut montrer des anomalies dans les muscles, comme une inflammation, des dommages ou une infection. Des échantillons de tissus peuvent également être examinés pour détecter des carences anormales en protéines et en enzymes. Dans la polymyosite, la biopsie musculaire montre généralement une inflammation, des cellules musculaires mortes (nécrose) et une dégénérescence et une régénération des fibres musculaires.

Quels sont les traitements de la polymyosite?
Bien qu'il n'y ait pas de traitement définitif pour la polymyosite, le traitement peut améliorer la force et la fonction musculaire. Plus le traitement n’est effectué tôt, plus le traitement est efficace - entraînant moins de complications.

Cependant, avec de nombreuses conditions, il n'y a aucune des meilleures façons. En fonction des symptômes et de la réponse au traitement, le médecin ajustera les stratégies de traitement.

Médecine

Certains médicaments couramment utilisés pour traiter la polymyosite comprennent:

Corticostéroïdes
Des médicaments tels que la prednisone peuvent être très efficaces pour contrôler les symptômes de la polymyosite. Cependant, l'utilisation à long terme de ce médicament peut avoir des effets secondaires graves, où les médecins peuvent réduire progressivement la dose du médicament.

Agent d'épargne des corticostéroïdes

S'ils sont utilisés en association avec des corticostéroïdes, les médicaments peuvent réduire la posologie et les effets secondaires potentiels des corticostéroïdes. Les 2 médicaments les plus couramment utilisés pour la polymyosite sont l'azathioprine (Azasan, Imuran) et le méthotrexate (Trexall).

Rituximab (Rituxan)

Couramment utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde, le rituximab est une option si le traitement initial ne contrôle pas adéquatement les symptômes de la polymyosite.

Thérapie

Selon la gravité des symptômes, votre médecin peut suggérer:

Physiothérapie

Le thérapeute peut démontrer des exercices pour maintenir et augmenter la force et la flexibilité et suggérer un niveau d'activité approprié.

Orthophonie

Si vos muscles qui avalent sont affaiblis par la polymyosite, l'orthophonie peut vous aider à vous adapter à ces changements.

Évaluation diététique
Aux stades avancés de la polymyosite, la mastication et la déglutition peuvent être plus difficiles. Les nutritionnistes peuvent vous apprendre à préparer des aliments faciles à consommer.

Autres opérations et procédures

L'immunoglobine intraveineuse (IgIV) est un produit de purification du sang qui contient des anticorps sains provenant de milliers de donneurs de sang. Ces anticorps sains peuvent inhiber les anticorps nocifs qui attaquent les muscles de la polymyosite. Administré en perfusion intraveineuse, le traitement par IgIV est coûteux et doit être répété régulièrement pour que les effets continuent.

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire