Les meilleurs thés pour la santé des reins

  • Par
  • Le 07/10/2020 à 18:27
  • 0 commentaire

Les problèmes rénaux surviennent généralement en silence, mais deviennent assez douloureux avec le temps. Ils peuvent être soulagés non seulement avec des médicaments, mais aussi avec l'aide de plantes médicinales, que nous pouvons également utiliser pour prévenir l'insuffisance rénale et d'autres maladies de ces organes. Voici un traitement à base de plantes contre le syndrome néphrotique qui est une maladie des reins.

Traitement naturel du syndrome néphrotique

Nos herbes naturelles pour le syndrome néphrotique agissent pour éliminer les causes profondes. Plusieurs herbes ont été combinées pour faire de cette solution parfaite pour le syndrome néphrotique. 

Ce traitement à base de plantes fonctionne également pour les infections rénales en prévenant les infections responsables du syndrome néphrotique. Nos herbes naturelles pour le syndrome néphrotique agissent pour éliminer les causes profondes. 

Contact : 

Plusieurs herbes ont été combinées pour faire de cette solution parfaite pour le syndrome néphrotique. Ce traitement à base de plantes fonctionne également pour les infections rénales en prévenant les infections responsables du syndrome néphrotique. 

Découvrons à présent les meilleurs thés pour la préservation de la santé rénale

Meilleurs thés pour le rein

  • Thé au curcuma

3 bienfaits du thé au curcuma | Santé Magazine

En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, le curcuma aide à maintenir la santé des reins et aide à dissoudre les calculs rénaux composés de protéines et de sels. La substance principale du curcuma, la curcumine, est efficace dans le traitement des maladies rénales chroniques, tout comme l'énalapril (un médicament utilisé dans les maladies rénales), car sa toxicité est inférieure à celle du médicament. 

De plus, les ingrédients antioxydants de la curcumine sont des agents chimiothérapeutiques recommandés contre les tumeurs rénales. Le thé au curcuma aide à inhiber la formation et la croissance des kystes et peut être un agent thérapeutique qui aide les patients atteints de glomérulonéphrite. En outre, la consommation régulière de thé au curcuma atténue le dysfonctionnement rénal et le stress oxydatif.

  • Thé au pissenlit 

Comment utiliser le pissenlit ? - Plantes et Santé

Les bienfaits du thé de pissenlit sont connus depuis l'antiquité, en raison de ses propriétés curatives. Le thé est une méthode naturelle par laquelle vous pouvez protéger votre foie et vos reins. Il a des propriétés diurétiques et antibactériennes, qui aident à détruire les microbes responsables des infections. 

Consommée régulièrement, la tisane de pissenlit aide à éliminer les infections des voies urinaires. En parallèle du traitement recommandé par le médecin, la tisane de pissenlit est recommandée pour traiter les infections des voies urinaires, mais aussi pour prévenir les calculs rénaux.

  • Thé de queue de cerise

Tisane queue de cerise : bienfaits et préparation - Ooreka

En raison des sels de potassium, des tanins et des flavonoïdes dans la composition, qui ont des effets anti-inflammatoires, diurétiques et antioxydants, le thé de queue de cerise soulage les coliques rénales et empêche la formation et le développement de calculs rénaux. 

Le thé est recommandé pour la prévention de la cystite, de la néphrite (maladie inflammatoire des reins) et pour la prévention de l'urétrite.

Qu'est-ce que le syndrome néphrotique

Le syndrome néphrotique est un ensemble de symptômes qui causent des problèmes rénaux. Cette affection peut être caractérisée par des taux élevés de protéines dans l'urine en raison d'une fuite de protéines des reins, d'une augmentation des graisses et du cholestérol dans le sang, appelée hyperlipidémie, et d'un œdème ou d'un gonflement dans tout le corps causé par une diminution des taux d'albumine dans le sang.

Causes du syndrome néphrotique

La cause principale

La cause principale est un certain problème ou une condition qui affecte directement les reins.

  • Glomérulosclérose segmentaire focale (FSGS). À savoir une condition qui cause des blessures au glomérule. C'est la cause la plus fréquente de syndrome néphrotique chez l'adulte, elle peut être causée par des virus comme le VIH ou les effets de la prise de médicaments.
  • Néphropathie membraneuse . Telle est la condition de l'épaississement du glomérule. On ne sait pas ce qui cause l'épaississement, mais il peut coexister avec le lupus , l' hépatite B , le paludisme et le cancer.
  • Maladie à changement minimal (MCD). Cette condition est fréquente chez les enfants atteints du syndrome néphrotique. Où les reins semblent fonctionner normalement lorsqu'ils sont examinés, mais ne remplissent pas correctement leur fonction de filtrage.
  • Anomalies des vaisseaux sanguins. Cette condition bloque les caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins qui éliminent le sang des reins.

Causes secondaires

Les causes secondaires sont d'autres maladies qui affectent la survenue du syndrome néphrotique chez une personne. Ces maladies comprennent:

  • Diabète. Cette maladie, une glycémie incontrôlée, provoque des dommages aux vaisseaux sanguins dans le corps, y compris les vaisseaux sanguins dans les reins.
  • Lupus. Le lupus est une maladie auto-immune qui provoque une inflammation des articulations, des reins et d'autres organes. Cette condition affecte le travail des reins d'une personne.
  • Amylose. C'est l'une des rares maladies causées par l'accumulation de protéines amyloïdes dans les organes. L'un d'eux peut s'accumuler dans les reins. Si cela se produit, cela peut endommager les reins.

En plus des causes déjà mentionnées, des lésions des vaisseaux sanguins glomérulaires sont également associées à la prise de certains médicaments. Tels que les médicaments anti-infectieux ou les analgésiques types d' anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire