Créer un site internet

infertilité feminine

  • OVULATION CHEZ LA FEMME

    Abscence d ovulation
     
    ABSCENCE D'OVULATION
    Si tu souffre d'abscence d'ovulationclique ici
     
    Ovulation et fécondation sont deux termes importants pour comprendre le fonctionnement du cycle menstruel et connaître la meilleure période pour concevoir un bébé. Suivez notre guide pour mieux maîtriser votre corps et essayer de tomber enceinte... ou au contraire de l'éviter.
    Deux couples sur 10 éprouvent des difficultés à concevoir un enfant parce qu'ils connaissent mal les périodes propices pour avoir des rapports sexuels féconds. Quels sont les signes de l'ovulation ? Quand a lieu la fécondation après l'ovulation ? Est-il possible de tomber enceinte juste après ses règles ? Réponses. 
     
    Le cycle féminin
    Le cycle féminin débute le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes. Ainsi, si le premier jour des règles est le 3 du mois et que le 1er jour des règles suivantes est le 31 du mois, le cycle durera 28 jours. 
    Le cycle menstruel est composé de 3 phases : la phase folliculaire (environ 14 jours, dont 5 jours de règles), l'ovulation (24 heures en moyenne) et la phase lutéale (environ 14 jours). 
     
    L'ovulation, qu'est-ce que c'est ?
    L'ovulation correspond à la phase d'expulsion de l'ovocyte (ovule) par l'ovaire, ainsi prêt à être fécondé par un spermatozoïde et à donner naissance à un embryon. L'ovulation est un processus physiologique continu débutant à la puberté et se terminant à la ménopause. A la ménopause, l'activité des ovaires cesse et la femme n'a plus d'ovulation ni de règles. A savoir que tant que la ménopause n'est pas totalement installée, elle ovule toujours et une grossesse reste toujours possible.
    Pour plus d'information cliquer ici
    contacter nos experts ,tel/whatsapp : +33644661758    +22990312738
     
    Durée de vie de l'ovule et des spermatozoïdes
    La durée de vie de l'ovule est d'environ 12 heures à 24 heures après son expulsion de l'ovaire. Les spermatozoïdes survivent dans le col de l'utérus et restes fécondant pendant une durée d'environ 3 à 5 jours.
    Symptômes de la période d'ovulation
    La période d'ovulation peut se manifester à travers tout un cortège de symptômes plus ou moins marqués, tels que :
    sensation de tension des seins,
    douleur abdominale survenant du côté de l'ovaire qui libère son ovocyte,
    présence pendant 2 ou 3 jours de glaires cervicales (mucus qui protège le vagin des infections) et sécrétions vaginales transparentes et un peu gluantes dont la consistance ressemble à celle du blanc d’œuf,
    sensation d'augmentation de la libido.
    L'absence de ces symptômes ne signifie pas pour autant l'absence d'ovulation.
     
    Reconnaître les symptômes de l'ovulation
    L'ovulation se produit généralement 2 semaines avant le début des règles, chez les femmes qui ont des cycles réguliers. Pour celles qui ont des cycles irréguliers, il peut être intéressant de repérer les signes annonçant une ovulation, en particulier quand on souhaite tomber enceinte.
     
    Phase post-ovulatoire
    La phase post-ovulatoire dure en théorie 14 jours pour un cycle régulier de 28 jours, mais sa durée peut aller de 10 à 20 jours dans le cas de cycles très irréguliers.
     
    La fécondation
    La fécondation désigne une étape fondamentale de la reproduction sexuée, au cours de laquelle le gamète mâle fusionne avec le gamète femelle pour former l'œuf, appelé le zygote. Chez l'être humain, c'est le spermatozoïde qui joue le rôle du gamète mâle et l'ovule qui est le gamète femelle. Les spermatozoïdes contenus dans le sperme émis dans la cavité vaginale de la femme vont arriver au contact de l'ovule, et l'un d'eux va pénétrer dans l'ovule. Après pénétration, l'ovocyte va devenir "hermétique" à l'entrée d'autres spermatozoïdes, ce qui permet le développement d'un seul œuf. La fécondation correspond donc à la phase de fusion entre un ovule et un spermatozoïde, qui aboutit à une cellule unique amenée à devenir l'embryon. En cas d'absence de fécondation, on assiste à une baisse brutale du taux d'hormone et apparition des règles. En cas de fécondation survient une production d'une hormone spécifique de la grossesse : l'HCG. Cette hormone permet de maintenir la production des autres hormones et donc de garder l'endomètre intact pour que le futur embryon s'y "installe". 
    La meilleure période pour concevoir un bébé, appelée période de fécondité, s'étale entre le jour avant et juste après la phase d'ovulation, soit environ entre le quatrième jour avant l'ovulation et se termine 24 heures après. Quatre jours avant et un jour après le quatorzième jour du cycle, sont des jours propices à la fécondation pour un cycle de 28 jours, soit pour un cycle normal, entre le dixième jour et le quinzième jour du cycle. Quand cette fécondation ne peut être naturelle, on peut pratiquer une fécondation in vitro qui consiste en la formation d'un œuf hors du corps de la femme, puis ensuite transféré dans son utérus. 
     
    Test d'ovulation : quand le faire, comment l'utiliser, résultat
    Pour identifier votre période de fertilité optimale et maximiser vos chances de tomber enceinte, faites un test d'ovulation. Quand le faire et comment l'utiliser ? Que signifie un résultat positif ou négatif ?
     
    - La fécondation si vous avez un cycle normal :
    Date de l'ovulation
    Un cycle normal dure 28 jours. L'ovulation a lieu le 14e jour. Cette date d'ovulation permettra de connaitre la période de fécondité. L'ovulation, qui dure 24 heures, correspond à la libération de l'ovocyte par l'ovaire. Le 14e jour du cycle menstruel, sur un cycle régulier de 28 jours, demeure la période la plus fertile. Le premier jour du cycle est le premier jour des règles. Attention : ce n'est pas parce que l'ovulation d'un cycle régulier (28 jours) survient à la moitié de celui-ci qu'elle a toujours lieu à la moitié du cycle (par exemple au 16e jour d'un cycle de 32 jours, ou au 12e jour d'un cycle de 24 jours). L'expulsion de l'ovule a lieu généralement 14 jours avant le début des règles. Ainsi, si vous avez des cycles irréguliers et que vous ne pouvez pas anticiper la date de vos prochaines règles, il vous sera plus difficile de déterminer votre date de l'ovulation. Le recours à une courbe de températures ou à des tests d'ovulation peuvent être envisageable. 
     
    Période de fécondité
    La meilleure période s'étale avant et juste après la phase d'ovulation, soit environ entre le 4e jour avant l'ovulation et se termine 24 heures après. 4 jours avant et 1 jour après le quatorzième jour du cycle d'ovulation, sont des jours propices à la fécondation pour un cycle durant 28 jours, soit dans le cas d'un cycle normal, entre le 10e jour et le 15e jour du cycle. Si la durée du cycle menstruel est supérieure à 35 jours, si elle est inférieure à 21 jours, ou encore si le cycle menstruel a tendance à être irrégulier, les résultats de ce calcul peuvent ne pas être tout a fait les mêmes.
     
    - La fécondation si vous avez un cycle court :
    La durée du cycle varie en fonction des femmes. Si votre cycle est plus court (moins de 26 jours), la phase folliculaire est plus courte et donc l'ovulation est plus précoce. Si vous avez un cycle d'une durée par exemple de 21 jours : l'ovulation a lieu le 7e jour à compter du premier jour des règles. Le calcul s'effectue en retirant 14 jours, durée de la phase lutéale qui ne varie pas, du nombre de jours du cycle : soit 21 - 14 = 7. Si le cycle a une durée de 22 jours : l'ovulation aura lieu le 8e jour, soit 22 - 14 = 8. 
    Pour plus d'information cliquer ici
     
    - La fécondation si vous avez un cycle long :
     
    Si le cycle est plus long de 33 jours, la phase folliculaire est plus longue et l'ovulation intervient plus tardivement (ovulation tardive) soit le 19e jour à compter du premier jour des règles : soit 33 jours - 14 jours = 19 jours. Si le cycle dure 34 jours : l'ovulation a lieu le 20e jour, soit 34 - 14 = 20.
    Pour plus d'information contacter nos experts ,tel/whatsapp : +33644661758    +22990312738
     

  • Fibromes alimentation

     

    FIBROME ALIMENTATION

    Les experts d’AFRIQUE SANTE mettent à la disposition de leurs patientes un traitement à base de meilleures plantes au monde pour soigner les fibromes utérins.

    Contacter nos experts,tel/whatsapp : +33644661758

    Lorsque vous vivez avec des fibromes (tumeurs bénignes se développant dans l'utérus), vous connaissez la douleur et le malaise qui les accompagnent. Vous pouvez modifier votre alimentation en attendant une solution fibreuse permanente telle qu'une embolisation non chirurgicale des fibromes. Le maintien d'un régime alimentaire attentif aux fibromes ne ralentira pas nécessairement la croissance des fibromes, mais inspirera de saines habitudes alimentaires quotidiennes.

    Un régime de fibromes peut-il aider?

    Les scientifiques ne savent pas exactement pourquoi les fibromes surviennent, on pense que la surproduction d’œstrogènes joue un rôle. Certains traitements de fibromes incluent la réduction des œstrogènes, mais vous pouvez recevoir à notre insu des œstrogènes provenant des aliments que vous mangez. Par exemple, certains produits sont pulvérisés avec des œstrogènes environnementaux, tels que les xénoestrogènes; c'est pourquoi la consommation de fruits et de légumes biologiques est presque toujours une meilleure option. Manger des aliments qui aident à réduire la production d’œstrogènes et qui ne contiennent aucun œstrogène peut aider à limiter la taille des fibromes, à prévenir la croissance et à réduire les symptômes. Vous voulez aussi manger des aliments qui soutiennent le foie. Comme pour la plupart des affections liées aux hormones, toutes les mesures préventives que vous prenez vous-même doivent viser à aider votre corps à se débarrasser efficacement des toxines en excès par le foie.

    Les aliments sur lesquels se concentrer

    Envisagez d'ajouter ces aliments à votre régime alimentaire anti-œstrogène:

    ● Les légumes crucifères aident à la désintoxication du foie. Le brocoli, le chou, le bok choy, le chou frisé, les navets, le cresson, le radis et la roquette sont d'excellents choix. Évitez de trop cuire ces légumes afin qu'ils conservent la plupart de leurs nutriments.

    ● Les aliments pour aider à détoxifier votre corps sont également recommandés. L'ail, les carottes, les betteraves et boire beaucoup d'eau aideront à la désintoxication.

    ● Les aliments contenant des carotènes doivent être ajoutés à votre alimentation pour les fibromes. Les abricots, la patate douce, le cantaloup, les carottes, le potiron et les épinards sont des sources suffisantes.

    ● Mangez des aliments contenant de la vitamine E, tels que les amandes, le germe de blé, les noisettes et l'huile de foie de morue.

    ● Les aliments anti-inflammatoires naturels peuvent aussi aider. L'ananas et le romarin frais aident à réduire l'inflammation.

    ● Un antioxydant appelé polyphénol, présent dans le thé vert, peut aider à contrecarrer les effets de l'œstrogène.

    ● Envisagez de prendre une multivitamine chaque jour. Recherchez-en un qui contient 100% de vitamines par jour: B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B12 et B6. Les vitamines C, D, E et l’acide folique doivent également être inclus, ainsi qu’un maximum de 15 000 UI de bêta-carotène (vitamine A).

    Aliments à éviter

    Ces aliments devraient être éliminés de votre alimentation pour aider à réguler les niveaux d'œstrogènes dans votre corps:

    ● Si possible, évitez les aliments qui augmentent les niveaux d'œstrogènes dans votre corps. La viande rouge, l'alcool, les graisses animales, le fromage, la crème, le beurre, la crème glacée et le chocolat ont tous démontré qu'ils pouvaient augmenter les niveaux d'œstrogène. La graisse de dinde et de poulet doit également être coupée avant la cuisson.

    ● Le lait faible en gras doit être échangé contre du lait entier.

    ● Les édulcorants artificiels devraient également être éliminés; N'oubliez pas de lire la liste des ingrédients sur l'étiquette du produit.

    ● Il a été prouvé que les produits à base de soja augmentaient les taux d'œstrogènes.

    ● Évitez de stocker des aliments dans des récipients en plastique. Des études ont montré que le plastique pouvait pénétrer dans les aliments contenus dans les contenants, ce qui aurait une influence sur les niveaux d'œstrogènes dans le corps lors de sa consommation.

    Vivre avec des fibromes peut être inconfortable et douloureux. Faire tout ce que vous pouvez à la maison pour aider votre corps à lutter contre les fibromes peut aider à améliorer votre système biologique et à atténuer les symptômes des fibromes que vous ressentez. Assurez-vous de parler avec votre médecin de la gestion de vos fibromes et de tout changement diététique radical. L'ajout et l'élimination de certains aliments pour aider à réguler les niveaux d'œstrogène dans votre corps peuvent aider à gérer les fibromes jusqu'à ce que vous puissiez subir une solution permanente.

    * NB: Réduire les niveaux d'oestrogène uniquement par le régime alimentaire ne permet pas et ne guérira pas une condition de fibrome.

    Les experts d’AFRIQUE SANTE mettent à la disposition de leurs patientes un traitement à base de meilleures plantes au monde pour soigner les fibromes utérins.

    Contacter nos experts, tel/whatsapp : +33644661758      +22990312738

  • RECETTE A FAIRE POUR TRAITER L’INFERTILITÉ FEMININE

    RECETTE FACILE A FAIRE POUR TRAITER L’INFERTILITÉ FEMININE

    Infertilité et stérilité semblent designer un même problème : celui de ne pas pouvoir procréer. La stérilité désigne l’incapacité définitive pour un couple de procréer naturellement, de porter et d’accoucher un enfant sain. C’est la raison pour laquelle le milieu médical préfère aujourd’hui le terme d’infertilité. En effet, la procréation médicalement assistée peut généralement pallier cette incapacité.

    Si vous souffrez d'infertilité feminine cliquez ici

    L’infertilité s’applique au couple qui ne réussit pas à avoir d’enfant après un ou deux ans d’activités sexuelles régulières et non protégées, ce qui ne signifie pas inéluctablement impossibilité de fécondation ultérieure. L’infertilité toucherait 80 millions de personnes dans le monde. Elle peut être primaire (situation d'une femme qui n'a jamais réussi à tomber enceinte) ou secondaire (situation d'une femme qui a été enceinte).

    La période fertile de la femme ou ovulation se situe aux environs de la moitié de son cycle, c’est-à-dire vers le 14e jour pour un cycle de 28 jours. Cependant, toutes les femmes ne possèdent pas toujours un cycle régulier, ce qui explique la difficulté de prévoir le jour précis de l’ovulation. En termes généraux, le cycle menstruel varie de 23 à 35 jours. La période favorable à la fécondation se trouve 3 à 4 jours avant l’ovulation et 1 à 2 jours après.


    LA FRÉQUENCE DES RELATIONS SEXUELLES POUR TOMBER ENCEINTE

    Une fois délivré de l’ovaire, l’ovule survit environ 48 heures. D’autre part, les spermatozoïdes affichent un pouvoir de fécondation de 72 heures maximum. Néanmoins, le contrôle de l’ovulation ne doit pas constituer une inquiétude. En effet, un excès d’anxiété aura un effet contre-productif et représente même des conséquences négatives sur les bonnes relations du couple. Par conséquent, la probabilité de concevoir de manière naturelle après une année de tentatives tend à diminuer même si les relations sexuelles sont programmées.

    1. si vous souffez d'infertilité feminine cliquez ici

    CAUSES DE L’INFERTILITÉ / STÉRILITÉ
    La fertilité naturelle est limitée par divers facteurs. En effet, de nombreuses étapes doivent être franchies pour obtenir une grossesse à terme. En moyenne, un couple fertile, dont les rapports sexuels sont réguliers et complets, possède une chance sur cinq de concevoir à chaque cycle. L’infertilité peut être masculine, féminine, ou les deux à la fois. Plusieurs causes peuvent être citées dans l’infertilité masculine :

    • nombre insuffisant de spermatozoïdes (oligospermie)
    • défaut de mobilité des spermatozoïdes (asthénospermie)
    • nombre élevé de spermatozoïdes anormaux (tératospermie)
    • anomalies de migration des testicules (cryptorchidie)
    • maladie génétique (syndrome de Klinefelter)

    À ces causes, on peut ajouter le tabagisme et l’alcoolisme. Des causes mécaniques de stérilité se rencontrent rarement (canal obturé, testicules traumatisés). 30% des cas d’infertilité sont féminines. D’abord, il faut prendre en compte le facteur âge. En effet, le taux de fécondité féminine diminue au-delà de 35 ans. Aujourd’hui, l’âge moyen des femmes enceintes s’élève actuellement à 30 ans.

    La majorité des infertilités féminines est liée à des problèmes d’ovulation (ovulation de mauvaise qualité, pas d’ovulation) ou d’endométriose (au niveau des ovaires, trompes, utérus, etc.). L’obésité, l’anorexie, la consommation de tabac ou d’alcool sont également des facteurs de risque. Dans des cas très rares, il peut arriver que les spermatozoïdes de l’homme soient incompatibles avec les sécrétions génitales de la femme (stérilité du couple).

    Dans 10% des cas, aucune cause n’est retrouvée. Les facteurs psychologiques sont également à prendre en compte (une étude a prouvé qu’une envie obsessionnelle d’enfant peut influer sur les chances de procréer).

    Traitement

    Voici un remède naturel très efficace pour tomber enceinte rapidement, que vous soyez en surpoids ou en sous poids. Il permet de stimuler l’ovulation et de restaurer le système hormonal naturellement. Il est un puissant tonique utérin pendant l’ovulation et a un effet constructif sur les hormones de reproduction. Il vous permettra donc de vite enceinte rapidement.
    Pour découvrir notre remède naturel, 
    cliquez ici
     

    Le traitement dépend de la cause retrouvée, voici quelques exemples : En cas de trompes bouchées ou anormales à l’hystérographie, le diagnostic doit être confirmé à l’aide d’une laparoscopie durant laquelle un geste pour reperméabiliser les trompes peut s’avérer efficace.

    Lorsque le spermogramme est anormal, le test est renouvelé au moins un mois après. Si c’est toujours le cas, le sperme peut être préparer pour récupérer les spermatozoïdes les plus susceptibles d’aboutir à une grossesse, ou recourir à un don de sperme. Lorsque la femme ovule peu ou rarement, l’ovulation est alors provoquée avec des médicaments en pilules, notamment la citrate de clomiphène ou en injection.

    INGRÉDIENTS
    -
    1kg de agikouin 
    -Caesalpinia bonduc
    -demi litre de jus citrons pur

    Preparation: Casser le agikouin et enlever le noyeau interne .Pilez en poudre ces noyeaux et verser dans le jus de citrons . laisser le tout pendant se reposer pendant les 48h .
    USAGE : La patiente prend un verre tous les matins et les soirs.

    Pour plus d'information contacter nos experts,tel/whatsapp: +33644661758     +22990312738