Cervicite :chirurgie ou tisane ?

Inflammation du col de l'utérus : Cap sur la cervicite - FDT

TISANE POUR SOIGNER LA CERVICITE 

La cervicite, connue sous le nom de blessure au col de l' utérus, est l' un des problèmes gynécologiques les plus courants. Plus de la moitié des femmes contractent cette maladie à un moment donné de leur vie. Quel que soit l'âge, toute femme sexuellement active est un candidat approprié pour la cervicite. La plupart des femmes souffrant de douleurs à l'aine et de pertes vaginales ont une cervicite avec ou sans autre maladie.

LIRE AUSSI :Cervicite : prévention et traitement naturel​

Quelles sont les causes de la cervicite?


Le succès du traitement de la cervicite est lié à l'identification de la cause sous-jacente. S'il s'agit d'une simple substance irritante, ne pas l'utiliser résoudra le problème. Si la cause sous-jacente est une infection, un traitement approprié de cette infection résoudra également le problème de la cervicite. Les 3 micro-organismes les plus importants à l'origine de la cervicite sont la chlamydia, la gonorrhée et la trichomonase. En dehors de cela, certaines substances allergiques peuvent provoquer cette condition.


Comment la cervicite est-elle diagnostiquée?

Comment reconnaitre une cervicite (avec images)


La cervicite , c'est-à-dire l'inflammation du col de l'utérus, est le résultat des mécanismes de défense normalement fonctionnels de l'organisme. En cas de blessure, d'irritation ou d'infection dans un tissu, les globules blancs, c'est-à-dire les globules blancs migrent vers cette zone et le flux sanguin dans cette zone augmente. Lorsque cet événement est sur le col, le col normalement rose clair rougit et gonfle. Cela peut être vu comme une blessure à l'examen. Un certain diagnostic de cervicite peut être requis afin de pouvoir faire un diagnostic différentiel et de s'assurer que le diagnostic est fait avec un examen gynécologique.

Traitement chirurgical de la cervicite

Hystérectomie, l'ablation de l'utérus

Si la condition de la cervicite se prolonge et qu'il n'y a pas de régression dans le tableau de la cervicite malgré le traitement du facteur sous-jacent, certaines interventions chirurgicales mineures peuvent être effectuées pour détruire les cellules anormales du col de l'utérus. Les plus courants sont la cautérisation et la cryothérapie. La cautérisation consiste à détruire à l'aide de la chaleur. Chez les gens, ce processus est appelé brûlure des plaies. La cryothérapie est la congélation de tissus anormaux à l'aide de dioxyde de carbone liquide ou d'azote. C'est ce qu'on appelle le gel des plaies parmi le peuple. Enfin, la destruction des cellules peut être appliquée au laser.

Cautérisation:  C'est la méthode la plus ancienne et la plus classique en service chronique. La chaleur est obtenue en faisant passer un courant électrique à travers la pointe d'une sonde en forme d'étain. C'est le dernier traitement à privilégier parmi 3 administrateurs. Il peut y avoir une douleur très légère pendant la procédure. Le tissu cicatriciel formé après la procédure peut provoquer des blocages dans le canal cervical.

Cryothérapie:  Elle présente certains avantages par rapport à la coucheuse, elle provoque moins de douleur et permet une destruction tissulaire plus contrôlée. Appliqué avec un appareil en forme de pistolet. Les endroits où la pointe de ce pistolet touche à geler. La procédure est réalisée sans aucune anesthésie. C'est extrêmement simple et prend environ 10 minutes.

Laser:  C'est la destruction des tissus par laser. Il n'a aucun avantage sur la cryothérapie.

Quel que soit le type de traitement, suite à la destruction des cellules, on observe un abondant écoulement vaginal aqueux qui dure 1 à 2 semaines. Il peut y avoir des saignements sous forme de taches pendant cette période, il est donc nécessaire d'éviter les rapports sexuels jusqu'à 2 semaines après les procédures. La récupération complète peut prendre jusqu'à 6 à 8 semaines.

Quelles mesures devraient être prises pour prévenir la cervicite?

Quelques mesures simples suffisent à prévenir la cervicite ou à assurer son diagnostic précoce.
Ne communiquez pas avec des personnes dont vous n'êtes pas si sûr.
Parlez immédiatement à votre médecin si votre partenaire présente des symptômes de gonorrhée
Ne retardez pas l'examen en présence de pertes vaginales
Même si vous n'avez pas de plaintes, passez un examen gynécologique une fois par an.
N'utilisez pas de substances irritantes telles que des tampons parfumés et des déodorants.

 

chirurgie pour la cervicite aliments bons pour l’utérus inflammation de l’utérus remede naturel

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire