10 plantes contre le cancer

              Operation cancer

10meilleurs plantes contre le  cancer

      1-Traitement naturel anti-cancer d’AFRIQUE SANTE 

Pour en savoir plus cliquer ici ou  Contacter nos experts : +33 644661758     +22990312738

      2- La spiruline

La spiruline est une algue spiralée qui existe depuis 3 milliards d’années. Faible en calorie, elle contient une grande quantité de protéines, d’antioxydants (caroténoïdes, phycocyanine) et d’acide gamma-linolénique (issu de la famille des oméga-6). Des recherches mettent en avant des propriétés antioxydantes, antidiabétiques et immunostimulantes de la spiruline, ainsi que ses capacités à réduire le taux de lipides sanguins. Ayant des effets stimulants, les compléments alimentaires de spiruline ne devraient pas être consommés le soir. Si vous souffrez de phénylcétonurie, consultez obligatoirement votre médecin avant d’entreprendre une cure.

La spiruline est une micro-algue regorgeant de bienfaits. Les aztèques l'utilisaient beaucoup comme remède médicinal.

Riche en antioxydants et en oligo-éléments, elle retarderait le développement des cellules cancéreuses grâce à un  pigment qu'elle renferme, la ‹‹phycocyanine››.

3- Le gingko biloba

Le gingko biloba est une espèce d'arbre qu'on trouve en Chine, en Corée et au Japon mais qui se raréfie. Des recherches ont montré que le Ginkgo semblait réduire l'agressivité de certains cancers, notamment ceux déclarés chez les animaux faisant l'objet d'expérimentations animales. Le Ginkgo biloba est utilisé pour aider à soulager de nombreux maux : les symptômes de l’anxiété, de démence, les troubles de la vue ou encore le syndrome prémenstruel. Dans les compléments alimentaires de Ginkgo biloba, on trouve des glucoflavanoïdes et des terpéno-lactones, qui lui confèrent son pouvoir thérapeutique. Pour éviter les éventuels maux de tête que peuvent causer le végétal, il est conseillé de commencer par une dose de 60 mg par jour, avant de l’augmenter si tout va bien. Le traitement dure au moins 2-3 mois et les effets mettent du temps à se manifester. La consommation de Ginkgo biloba est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou encore les hémophiles. Dans tous les cas, consultez votre médecin avant de débuter une cure.

4- le champignon

Même si techniquement le champignon est classé dans les animaux, il a souvent été considéré comme appartenant au règne végétal et considéré comme une plante aux multiples bienfaits. Le champignon est un saprophyte : il a besoin de matière (en décomposition plus ou moins avancée) pour se développer. Ce n'est pas un animal, ce n'est pas non plus un végétal... c'est un règne à part ! Les cellules ont des parois comme les végétaux, mais elles n'ont pas de chloroplaste ; le champignon est hétérotrophe : il se nourrit comme un animal.

Plusieurs études ont montré son rôle bénéfique dans la prévention de l'apparition de certains cancers. C'est le cas notamment des Polyporacées et des Muconoporacées.

5 -le varech

Le varech regorge de nutriments, minéraux et vitamines essentiels à notre organisme pour être en bonne santé. Son fort pouvoir antioxydant permettrait de lutter contre les cancers. Il jouerait un rôle dans la prévention et dans la progression du cancer du côlon. Le varech a longtemps été réputé pour apaiser les tissus irrités et enflammés du corps. De plus, grâce à sa teneur élevée en acide alginique, une fibre alimentaire qui aide à soulager la constipation, le varech a également été utilisé comme laxatif. Il a aussi été fort prisé pour aider à lutter contre l'obésité, en raison de sa stimulation directe de la glande thyroïde. De nos jours, le varech est utilisé d'abord et avant tout dans le traitement des troubles de la thyroïde, y compris une thyroïde hypoactive (myxoedème), le goitre, et la carence en iode de façon générale. Le varech est aussi souvent inclus dans les protocoles pour l'arthrite, les douleurs articulaires, l'artériosclérose, les troubles digestifs, les brûlures d'estomac, la détoxification du sang, la bronchite, l'emphysème, les troubles urinaires et l'anxiété.

6 - l’ail

L'ail est une plante potagère aux multiples vertus. Hippocrate recommandait déjà sa consommation en grandes quantités comme remède contre le cancer. Son principal composé, le disulfure de diallyle, empêcherait le développement et la prolifération de cellules cancéreuses, notamment celles du côlon. Grâce à ses acides phénoliques, l'ail agit comme un antiseptique puissant du système digestif et de l'appareil respiratoire (infections du nez, de la gorge et des bronches). Son effet fluidifiant sur le sang, sa capacité à dissoudre les petits caillots freineraient l'évolution de l'athérosclérose. Par ailleurs, ses principes actifs soufrés dilateraient les artères coronaires, contribuant à prévenir l'angine de poitrine. Il réduit le taux de cholestérol et apaise les troubles circulatoires, comme l'hypertension. Hypoglycémiant, l'ail est aussi un précieux complément alimentaire pour les diabétiques.

7 - le chanvre

Le chanvre contient de nombreux nutriments bénéfiques pour notre santé, notamment des omegas-3 et 6. Des études sont actuellement en cours pour observer ses effets éventuels sur l'arrêt de la division des cellules cancéreuses et sur le déclenchement de leur mort.

Ces derniers temps, c’est pour ses propriétés médicinales que le chanvre revient sur le devant de la scène. De ses inflorescences on peut extraire des cannabinoïdes comme le THC, un psychotrope, ou le CBD, jugé « non dangereux, sans risque d’effets secondaires ni d’addiction » par l’Organisation mondiale de la santé. Cette dernière molécule permettrait aux personnes atteintes d’épilepsie, de sclérose en plaques et de certains cancers de soulager leurs douleurs. De nombreux pays ont franchi le pas pour légaliser le cannabis thérapeutique. En France, le débat est ouvert. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) doit rendre son avis sur la façon de mettre à disposition les nombreuses propriétés de la plante avant la fin 2019. On espère trouver bientôt le Sativex, premier médicament utilisant deux cannabinoïdes (THC et CBD), en pharmacie.

8 -l’armoise

L’armoise annuelle (artemisia annua), est une plante traditionnelle de la médecine chinoise ayant un effet prouvé pour lutter contre les maladies parasitaires du sang, en particulier le paludisme.

Les études in vitro démontrent une efficacité dans les cas de leucémie, de cancer du sein et de cancer du côlon. Cette plante aux multiples vertus est usuellement recommandée pour apaiser les règles douloureuses. Sa propriété emménagogue permet de traiter les troubles de la menstruation chez la femme, comme les dysménorrhées et les aménorrhées, en augmentant les contractions utérines.L'armoise est souvent conseillée dans le traitement des troubles digestifs, des douleurs articulaires et musculaires, de l'anorexie, des spasmes, de l'insomnie ainsi que pour l'expulsion des vers intestinaux. Cette plante présente aussi des effets antibactériens, toniques et diurétiques.

Grâce à ses actions antifongiques, antiparasitaires et antibactériennes, cette médication naturelle présente la faculté de traiter les différentes infestations de parasites, telles que l'infection urinaire, le catarrhe nasal ou l'inflammation des voies aériennes, ainsi que l'infection bronchique. Ce diurétique peut être aussi utilisé dans le traitement des oedèmes et de l' hypertension artérielle. Son usage en cas de rétention d'eau est réellement efficace.Cette plante médicinale agit en outre comme un inhibiteur de la monoamine oxydase ou I.M.A.O., soit comme un antidépresseur.

9 -L’if

L'if est un arbre dont le feuillage contient de la baccatine,une molécule qui soignerait certains cancers (de l’ovaire, du sein, du poumon, de l’œsophage…).Son feuillage est transformée en taxol, un terpène extrait de plusieurs espèces d'if qui est donné en traitement de première intention du cancer de l'ovaire chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.

Des glucosides synthétisés â partir d'extraits de l'if, dont le Docétaxel, sont utilisés en oncologie pour traiter certains cancers mais avec beaucoup de précautions car ils sont très irritants. Actuellement, il est recommandé dans le traitement du cancer du poumon (à petites cellules non) Cancer de la prostate Tumeurs solides L'arbre était vénéré par les Celtes. Les feuilles étaient cuites pour en extraire un poison. Le médecin grec Dioscoride, chirurgien des armées de Néron, avait même peur d'être empoisonné en dormant sous ses feuilles

10 - le ginseng

Le ginseng est une plante adaptogène appartenant au genre Panax de la famille des Araliaceae.

Le ginseng semble avoir une action anti-cancéreuse et réduire les effets secondaires des chimiothérapies. Il lutterait également contre la fatigue et améliorerait la qualité de sommeil. Le Ginseng, originaire de l'Est de l'Asie, est utile pour tonifier l'organisme des personnes fatiguées ou affaiblie notamment grâce à ses effets anti-inflammatoires et antioxydants.

Les experts d’AFRIQUE SANTE mettent à la disposition de leurs patients un traitement à base de meilleure plantes au monde pour soigner le cancer.

Contacter nos experts tel/whatsapp : +33644661758   +22990312738

 

Ajouter un commentaire