Calmer une infection urinaire grâce au cresson

La cystite est une inflammation de la vessie caractérisée par des picotements ou des brûlures lors de la miction, des douleurs ou une lourdeur dans la partie inférieure de l'abdomen et la nécessité d'uriner fréquemment, bien qu'en petites quantités. La cystite est une maladie très courante et a également une forte tendance à se reproduire.

Remède naturel contre les infections urinaies (CYSTITE)

Le traitement naturel des infections urinaires est possibles avec les plantes antibacterienne et dépuratives. En effets , les infections urinaires a répétitions se soignent mieux avec les plantes. Si vous souffrez a repetitions de Gonococcie , Candida albicans , Trichomomas , Chlamydias , ou de cystite.

Alors vous ètes au bon endroit. Notre traitement contre lesinfections urinaires a été créer pour vous et vous devez agir vite et très vite.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir le traitement 

cystite traitement

Si vous souffrez de cystite contacter nos experts : +33 6 44 66 17 58 ; +229 90 312 738

Cresson et cystite

Cresson (ingrédient) - Tout savoir sur cresson | 750g

aide à purifier le sang des toxines et, en tant qu'antioxydant, joue un rôle important dans le système de défense des cellules. Contient de grandes quantités de glucosinolate, de phosphates, d'iode, de fer, de vitamine C et d'huiles volatiles. Il est efficace dans les infections bactériennes, en particulier celles qui affectent la peau et les voies urinaires.

Diagnostic de la cystite

Cystite : le meilleur moyen de la faire passer rapidement

Les tests et analyses qui devront être effectués sur le patient atteint de cystite dépendront de la zone où l'infection est présumée être et des symptômes dont souffre le patient. Certains des tests les plus généraux sont les suivants:

  • Examen physique : le médecin palpe la région abdominale et pelvienne du patient pour détecter les endroits douloureux ou rougeurs.

  • Analyse d'urine : un échantillon d'urine du patient est utilisé pour vérifier s'il contient un agent infectieux (germe nuisible).

  • Cultures d'urine, de liquide vaginal ou de liquide urétral : une goutte de certains de ces liquides est ensemencée sur une plaque contenant des nutriments bactériens et après plusieurs heures pour que les bactéries se développent, il est déterminé quel type de bactéries est à l'origine de l'infection et quels antibiotiques peuvent être efficaces (antibiogramme).

  • Cytoscopie : consiste à introduire un tube avec des lentilles et de la lumière à travers l'urètre pour observer directement l'état de l'urètre et de la vessie.

  • Échographie abdominale : est une étude indolore de l'abdomen réalisée à l'aide d'ultrasons qui forment une image sur un moniteur.

  • Urographie : c'est une radiographie du rein, pour laquelle une substance doit être préalablement injectée qui va créer un contraste et le rein peut être facilement observé.

Conseils pour améliorer votre hygiène intime

  • Utilisez des nettoyants spécifiques

Pour l'hygiène quotidienne de la zone vaginale, vous devez utiliser un produit spécifique. N'utilisez pas le même gel ou savon que vous utilisez pour le reste du corps.

Les savons intimes doivent garantir une bonne hygiène sans irriter, sécher ou altérer le pH normal de cette zone. En les utilisant, vous vous assurez de maintenir une protection naturelle contre les infections.

  • Nettoyer d'avant en arrière

Il est très important que vous effectuiez toujours une hygiène d'avant en arrière. Dans le cas contraire, il est très probable que vous fassiez glisser des bactéries ou d'autres micro-organismes de la zone anale vers la vulve. De cette façon, le risque d'infection augmente.

La même chose pour vous nettoyer après être allé aux toilettes.

  • Laver uniquement la zone extérieure

Seuls les organes génitaux externes doivent être lavés . Il existe des mécanismes naturels pour maintenir l'équilibre interne du vagin.

  • Oubliez les douches

Les douches vaginales ne sont pas nécessaires et, en outre, elles ne sont pas recommandées. Cette pratique produit un déséquilibre dans le microbiote à l'intérieur du vagin.

De plus, dans l'hypothèse où une infection telle qu'une cystite existait déjà , elle pourrait être aggravée en provoquant un traînage de micro-organismes, à la fois pathogènes et bénéfiques, avec le jet d'eau.

  • N'utilisez pas d'éponge pour laver la zone intime

La meilleure façon de laver votre zone intime est d'utiliser votre main propre.

Les germes s'accumulent sur les éponges, qui ne sont pas faciles à éliminer. De plus, le nettoyage à la main est beaucoup plus difficile à frotter ou à irriter.

  • N'utilisez pas de déodorants intimes

Vous ne devriez pas être obsédé par l'odeur de la région génitale . Même si vous effectuez correctement l'hygiène, il est naturel qu'elle ait une certaine odeur.

L'utilisation de déodorants ou de produits pour la zone intime contenant des parfums ou de l'alcool irrite et provoque une gêne dans la zone.

  • Portez des sous-vêtements en coton

Le coton favorise la transpiration afin d'éviter les frottements . Lavez les sous-vêtements avec des détergents doux et rincez-les correctement afin qu'il n'y ait pas de restes pouvant irriter votre zone intime.

 

cression et cystite cresson et infection urinaire bienfait du cression pour le système urinaire

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire