Recettes d'Afrique

  • OBSTRUCTION DES TROMPES DE FALLOPE

    Obstruction des trompes

    OBSTRUCTION DES TROMPES DE FALLOPE

    Les trompes de Fallope sont des organes reproducteurs femelles qui relient les ovaires et l'utérus. Chaque mois pendant l'ovulation, qui se produit approximativement au milieu du cycle menstruel, les trompes de Fallope transportent un ovule d'un ovaire à l'utérus.La conception se produit également dans la trompe de Fallope. Si un ovule est fécondé par un spermatozoïde, il se déplace à travers le tube jusqu'à l'utérus pour y être implanté.Si une trompe de Fallope est bloquée, le passage permettant aux spermatozoïdes de se rendre aux ovules est bloqué. Les causes courantes de blocage des trompes de Fallope incluent le tissu cicatriciel, l'infection et les adhérences pelviennes.

    Si vous souffrez d'une obstructuon des trompes de Fallope cliquez ici pour voir la solution

    Que faire si j’ai des trompes bouchées et que je veux tomber enceinte?
    Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman.
    Pour découvrir notre remède naturel pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement,cliquez ici

    trompes bouchées


    Symptômes de trompes de Fallope obstruées

    Les trompes de Fallope bloquées ou obstruées  ne causent pas souvent de symptômes. Beaucoup de femmes ne savent pas qu'elles sont trompes bloquées jusqu'à ce qu'elles soient enceintes.

    Dans certains cas, le blocage des trompes de Fallope peut entraîner des douleurs légères et régulières sur un côté de l'abdomen. Cela se produit généralement dans un type de blocage appelé hydrosalpinx. Les conditions pouvant conduire à une obstruction de la trompe de Fallope peuvent provoquer leurs propres symptômes. Par exemple, l'endométriose provoque souvent des règles très douloureuses et lourdes ainsi que des douleurs pelviennes. Cela peut augmenter le risque de blocage des trompes de Fallope.

    Effet sur la fertilité

    Les trompes de Fallope obstruées sont une cause fréquente d'infertilité. Un spermatozoïde et un ovule se rencontrent dans la trompe de Fallope pour la fécondation. Un tube bloqué peut les empêcher de se joindre.

    Si les deux tubes sont complètement bloqués, une grossesse sans traitement sera impossible. Si les trompes de Fallope sont partiellement bloquées, vous pouvez éventuellement tomber enceinte. Cependant, le risque de grossesse extra-utérine augmente.

    C’est parce qu’il est plus difficile pour un œuf fécondé de traverser un blocage jusqu’à l’utérus. Dans ces cas, votre médecin pourrait vous recommander une fécondation in vitro (FIV), selon que le traitement est possible ou non.

    Si une seule trompe de Fallope est obstruée, le blocage n’affectera probablement pas la fertilité car un œuf peut toujours voyager à travers la trompe de Fallope non affectée. Les médicaments contre la fertilité peuvent vous aider à augmenter vos chances d'ovulation du côté ouvert.

    Causes de blocage des trompes de Fallope

    Les trompes de Fallope sont généralement obstruées par un tissu cicatriciel ou des adhérences pelviennes. Ceux-ci peuvent être causés par de nombreux facteurs, notamment:

    Maladie inflammatoire pelvienne. Cette maladie peut provoquer des cicatrices ou un hydrosalpinx.

    Endométriose. Le tissu endométrial peut s'accumuler dans les trompes de Fallope et provoquer un blocage. Le tissu endométrial à l'extérieur d'autres organes peut également causer des adhérences qui bloquent les trompes de Fallope.

    Certaines infections sexuellement transmissibles (IST). La chlamydia et la gonorrhée peuvent provoquer des cicatrices et entraîner une maladie inflammatoire pelvienne.

    Grossesse extra-utérine passée. Cela peut cicatriser les trompes de Fallope.

    Fibromes. Ces excroissances peuvent bloquer la trompe de Fallope, en particulier lorsqu'elles se fixent à l'utérus.

    Opération abdominale passée. Une intervention chirurgicale passée, en particulier sur les trompes de Fallope, peut entraîner des adhérences pelviennes qui bloquent les trompes.

    Vous ne pouvez pas prévenir de nombreuses causes de blocage des trompes de Fallope. Cependant, vous pouvez réduire votre risque d'IST en utilisant un préservatif lors de rapports sexuels.

    Diagnostiquer une trompe de Fallope obstruée

    L'hystérosalpingographie (HSG) est un type de rayons X utilisé pour examiner l'intérieur des trompes de Fallope afin de faciliter le diagnostic des blocages. Pendant la HSG, votre médecin introduit un colorant dans l’utérus et les trompes de Fallope.

    Le colorant aide votre médecin à mieux voir l’intérieur de vos trompes de Fallope sur la radiographie. Une HSG peut généralement être réalisée dans le bureau de votre médecin. Il devrait avoir lieu dans la première moitié de votre cycle menstruel. Les effets secondaires sont rares, mais des résultats faussement positifs sont possibles. Si le HSG n’aide pas votre médecin à poser un diagnostic définitif, il peut utiliser la laparoscopie pour une évaluation plus poussée. Si le médecin constate un blocage lors de la procédure, il peut l'éliminer si possible.

    Traiter les trompes de Fallope obstruées

    Si vos trompes de Fallope sont obstruées par de petite ou de grande quantités de tissu cicatriciel ou d’adhésions, la meilleure solution pour déboucher vos trompes et tomber naturellement enceinte est le traitement

    Si vos trompes de Fallope sont obstruées par de petites quantités de tissu cicatriciel ou d’adhésions, votre médecin pourra recourir à la chirurgie laparoscopique pour éliminer le blocage et ouvrir les tubes.

    Si vos trompes de Fallope sont obstruées par de grandes quantités de tissu cicatriciel ou d’adhésions, un traitement visant à éliminer les obstructions peut ne pas être possible.

    La chirurgie pour réparer les tubes endommagés par une grossesse extra-utérine ou une infection peut être une option. Si une obstruction est causée par une partie de la trompe de Fallope, le chirurgien peut retirer la partie endommagée et relier les deux parties saines.

    La possibilité de grossesse

    Il est possible de tomber enceinte après le traitement pour un blocage des trompes de Fallope. Vos chances de grossesse dépendent de la méthode de traitement et de la gravité du blocage.

    Une grossesse réussie est plus probable lorsque le blocage est proche de l'utérus. Les taux de réussite sont plus faibles si le blocage se situe au bout de la trompe de Fallope, près de l'ovaire.

    Le risque de tomber enceinte après une intervention chirurgicale pour des tubes endommagés par une infection ou une grossesse extra-utérine est faible. Cela dépend de la quantité de tube à enlever et de la pièce à enlever.

    Parlez à votre médecin avant le traitement pour comprendre vos chances de réussir votre grossesse.

    Complications des trompes de Fallope obstruées

    La complication la plus courante des trompes de Fallope obstruées et de leur traitement est la grossesse extra-utérine. Si une trompe de Fallope est partiellement obstruée, un ovule peut être fécondé, mais il peut rester coincé dans la trompe. Il en résulte une grossesse extra-utérine, qui constitue une urgence médicale.

    La chirurgie qui enlève une partie de la trompe de Fallope augmente également le risque de grossesse extra-utérine. En raison de ces risques, les médecins recommandent souvent la FIV plutôt que la chirurgie aux femmes dont les trompes de Fallope sont bouchées et qui sont autrement en bonne santé.

    Les trompes de Fallope obstruées peuvent causer la stérilité, mais il est toujours possible d’avoir un enfant. Dans de nombreux cas, la chirurgie laparoscopique peut éliminer le blocage et améliorer la fertilité. Si la chirurgie n’est pas possible, la FIV peut vous aider à concevoir si vous êtes en bonne santé.

     

  • TRAITEMENT NATUREL TROMPES BOUCHEES TEMOIGNAGE

     

    TRAITEMENT NATUREL TROMPES BOUCHEES TEMOIGNAGE

    Je me norme MUKABE Jennifer, Je souffrais depuis plus de 05 ans d’obstruction des trompes de Fallope. Mes deux trompes étaient boucher et il était donc impossible pour moi de tomber enceinte naturellement. Si vous souffrez de trompes de Fallope bouchées cliquez ici.

    Je veux partager avec vous la meilleure solution pour déboucher les trompes de Fallope. Il s’agit d’un traitement naturel à base de plantes médicinale qui permettent de déboucher les trompes, ce traitement naturel est un vrai miracle au bout de 06 semaines de traitement je suis repartir chez mon médecin pour voir l’état de mes trompes et effectivement nous avons remarqué qu’il y avait une amélioration et que le liquide pouvait passer. Apres 02 mois de traitement complet, nous avons essayé d’avoir un enfant  et par la grâce de DIEU après les 05 longues d’attente et de recherche nous avons trouvé la solution. Aujourd’hui nous avons notre fille GRACE qui as déjà 08 mois et qui est en pleine forme. Il est belle et bien possible de déboucher les trompes de Fallope et de tomber naturellement enceinte, les experts d’AFRIQUE SANTE nous ont permis d’avoir notre enfant sans recourir à une FIV .

    Que faire si j’ai des trompes bouchées et que je veux tomber enceinte?
    Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman.
    Pour découvrir notre remède naturel pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement,cliquez ici

    trompes bouchées

     

    Le traitement naturel à base de plantes médicinale est la meilleure solution pour déboucher naturellement les trompes de Fallope,devenir fertile et avoir des enfantsLuciole avait témoigné l’an dernier, en nous demandant notre avis quant à sa situation. Comme je lui expliquais dans ma réponse, avec les essais bébé, on ne sait jamais comment ça va se passer, et surtout combien de temps cela va prendre. Et effectivement, après plus d’un an, les médecins se sont rendu compte que Luciole avait les trompes bouchées qui ne lui permettraient pas de tomber enceinte naturellement. Voici son témoignage.

    {TÉMOIGNAGE} 16 MOIS D’ESSAIS BÉBÉ… POUR DÉCOUVRIR QUE JE NE TOMBERAI PAS ENCEINTE NATURELLEMENT !

    Bonjour,

    Je vous avais demandé un petit coup de main il y a quelques mois car je souhaitais faire un bébé et j’angoissais de devoir « planter » mon mari.

    Vous avez été nombreuses à me répondre et je vous en remercie. J’ai donc choisi de continuer les essais bébés, mais je suis maintenant très en colère.

    Pour rappel, j’avais à l’époque des lésions cancéreuses sur le col de l’utérus (donc un suivi rigoureux) et des ovaires polykistiques. On était déjà dans des dispositions moyennes, mais super confiants dans la nature, et la vie. Cadeaux invités robes de mariée cours danse mariage traiteur mariage papeterie.

    La seule indication du gynéco « revenez me voir dans un an si vous n’êtes pas enceinte ».

    Alors nous sommes partis bille en tête et nous avons pris au sérieux nos travaux pratiques.

    J’ai vu mon gynécologue pas moins 3-4 fois dans ces 12 mois, pour différents suivis. Des douleurs aux ovaires, des contrôles des lésions, et bien sûr des ovaires. Rien à signaler, on continue les essais sans pression, sans calendrier, juste par ce qu’on aime bien s’entraîner !

    NOUS VOILÀ DE NOUVEAU DANS SON CABINET AU 13 ÈME MOIS D’ESSAI BÉBÉ

    Toujours rien à l’horizon.

    Il nous parle alors d’infertilité, de protocoles de soins, de remboursements, et de PMA. Les fameux mots qui font peur. Mon conjoint et moi sommes un peu secoués, même si nous nous en doutions (et oui j’ai tendance à creuser un sujet en long, large et travers…).

    Nous passons chacun nos nombreux examens (censés être remboursés à 100%, mais que nous devons tout de même avancer…en un mois quand même ! Oui ça ils ne le disent pas!).

    Mon dernier rendez-vous, est une hystéro (radio des trompes grâce à un liquide de contraste). Normalement ça ne fait pas mal, mais les avis divergent là-dessus.

    Pour ma part, cela a été très douloureux.

    Mes deux trompes sont bouchées, le liquide ne passe pas, et force l’entrée. Passé le 4ème essai, le médecin décide d’arrêter de forcer et de me faire mal. Mais elle a cette petite phrase « mince ça commençait tout juste à passer ».

    Je n’écoute donc que mon courage, et lui dis de faire un dernier essai pour déboucher les trompes. J’ai horriblement mal, mais la méchante fini par s’ouvrir, et le liquide passe.

    Une fois rentrée à la maison, je suis complètement déboussolée.

    Des trompes bouchées ? Pourquoi ? D’où çà vient ?

    Je me renseigne, et vois que je ne rentre dans aucune catégorie des pré-dispositions aux trompes bouchées

    Je contacte même ma maman en lui disant « tu es sûre que j’ai pas eu l’appendicite hein ?? ». Je connaissais bien sûr la réponse, mais au moins ça pouvait expliquer tout ce qui me tombait sur la tête.

    J’AVAIS BESOIN DE COMPRENDRE POURQUOI TOUT CELA M’ARRIVAIT

    Pourquoi les lésions cancéreuses dues au papillomavirus alors que je m’étais toujours protégée ?

    Pourquoi les ovaires polykistiques, alors que j’ai eu des échographies des ovaires plus jeune ?

    Pourquoi des trompes bouchées, et comment avons-nous pu passer à côté ??

    A l’heure actuelle je me sens super en colère.

    Contre le monde médical, contre la vie beaucoup aussi. Mais surtout je ne comprends pas pourquoi tout cela n’a jamais été vu, ou jugé assez important pour m’en informer.

    Lorsque j’avais 17 ans, j’ai fait cette fameuse échographie des ovaires. On m’a dit « vous avez des kystes, ce n’est rien, on vous met sous pilule ça partira ». J’ai été sous pilule 11 ans. Ils ne sont pas partis, et j’ai donné à mon corps 11 années d’hormones sans jamais me douter que cela ne changerai rien. Sans jamais savoir que peut-être ça serai un peu difficile d’avoir un bébé.

    Et aujourd’hui, il a fallu un examen douloureux, et « exceptionnel » pour découvrir que les mois d’essais n’avaient servi à rien, ça ne risquait pas de passer. Avec un diagnostic qui dit « on ne sait pas toujours d’où ça vient, c’est probablement une ancienne infection qui à dégénérée, souvent il n’y a aucun symptôme ».

    Alors oui, pourquoi faire un examen sans symptômes ? Pour éviter d’apprendre à 29 ans, que de toute façon c’était foutu (naturellement).

    Je me demande vraiment comment peut-on passer à côté de tout cela, et si on aurait pu faire quelque chose, la moindre chose pour diminuer l’addition.

    Si vous souffrez de trompes de Fallope bouchées cliquez ici.

    Aujourd’hui je peux répondre  à Luciole ainsi qu'a toutes les autres femmes qui souffrent de trompes de Fallope  bouchées.  En toute sincérité et avec toute ma certitude, avoir les trompes bouchées n’est pas une fatalité. La solution pour déboucher naturellement les trompes de Fallope et avoir des enfants existe et elle est très efficace. Les experts d'Afrique sante ont élaborés un traitement naturel à base de plantes médicinale qui permet de déboucher naturellement les trompes de Fallope et de tomber enceinte naturellement.

    J’en profite pour exprimer mon éternel reconnaissance aux  experts d’Afrique sante.

                                                                                                                                                                                                                                                                                    MUKABE Jennifer

     

  • Trompes bouchées et fibromes: remede naturel

     

     

    TROMPES BOUCHEES ET FIBROMES: solution par les plantes

    Que faire si j’ai des trompes bouchées et que je veux tomber enceinte?
    Voici le meilleur remède de plantes médicinales africaine pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement. Ces plantes sont très efficaces pour déboucher les trompes de Fallope. Elles ont déjà permis à de nombreuses femmes dans le monde qui avaient des trompes bouchées de retrouver leur fertilité sans opérations. Si vous avez des trompes bouchées, voici les plantes médicinales qui vont vous permettre de connaitre la joie d’être maman.
    Pour découvrir notre remède naturel pour déboucher les trompes et tomber enceinte rapidement,cliquez sur l'image.

    trompes bouchées

    GENERALITES

    Les trompes utérines ou trompes de Fallope font partie du système génital. Il en existe deux, qui se trouvent de chaque côté de l’utérus. Elles relient les ovaires et l’utérus via le pavillon.

    Les trompes utérines, en forme de tube, ont pour rôle de recevoir les ovocytes libérés tous les mois au niveau des ovaires et de les acheminer vers l’utérus. Lorsque l’ovule est expulsé par les ovaires au cours de l’ovulation, il est aspiré par le pavillon de la trompe. La fécondation (rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde) s’effectue au niveau des trompes, lors du trajet de l’ovule vers l’utérus. Pour qu’une femme puisse tomber enceinte et avoir un bébé, il faut que les trompes fonctionnent normalement et soient intactes (au moins l’une !). Dans 15% des cas de troubles de la fertilité, les causes sont liées à une anomalie des trompes. 

          Comment savoir si mes trompes sont bouchées

    L’obstruction au niveau des trompes est souvent difficile à détecter car il y a peu de symptômes (éventuellement certaines douleurs abdominales ou des sécrétions vaginales plus abondantes). Les consultations et les analyses ne sont effectuées que lors du bilan d’infertilité réalisé lorsque la femme qui désire un enfant, n’arrive pas à tomber enceinte, après avoir eu des rapports sexuels réguliers et non protégés pendant 1 an.

    Quand les trompes sont bouchées, cela va gêner le mouvement et la progression de l’ovule et des spermatozoïdes. Soit l’ovule ne peut pas rencontrer le spermatozoïde (et il n’y a pas de fécondation), soit il y a fécondation, mais l’œuf ne peut pas progresser vers l’utérus.

    Lorsque la fécondation ne s’effectue pas ou reste impossible, l’ovule se perd automatiquement dans la cavité abdominale. On parle d’une stérilité tubaire.

    Si l’obstruction n’est pas complète, l’œuf fécondé pourra circuler, mais aura des difficultés pour progresser vers l’utérus. L’œuf s’implantera alors dans la trompe et évoluera en grossesse extra-utérine. A un moment donné, la trompe se rompra, provoquant une hémorragie interne.

        Les   trompes bouchées augmente t-elle le risque de Fibrome ?

         Qu'est-ce qu'un fibrome ?

    Le fibrome utérin est une tumeur bénigne, de taille très variable, pouvant parfois atteindre un volume impressionnant.Les symptômes varient selon la localisation du fibrome. Lorsque le fibrome se développe à l’intérieur de l’utérus, il provoque des règles très abondantes à l’origine de crampes douloureuses, des saignements entre les cycles, une gêne lors des rapports sexuels, etc.Si le fibrome se forme à l’intérieur de la paroi de l’utérus ou en dehors de l’utérus, cette tumeur se traduira davantage par une pression pelvienne, des mictions fréquentes et un mal de dos.

          Conséquence d'un fibrome

    Toujours en fonction de l’étendue de la tumeur et de sa localisation, le fibrome utérin peut mettre la fertilité en péril.

    En effet, la tumeur peut:

    • Bloquer les trompes de Fallope
    • Déformer la cavité utérine
    • Empêcher l’implantation de l’embryon

    Dans ces conditions, un fibrome utérin rend une grossesse impossible.

        Comment prévenir le   fibrome ?

    Bien que la cause des fibromes demeure inconnue, les femmes physiquement actives y seraient moins sujettes que les femmes sédentaires ou obèses. On sait que les graisses corporelles sont productrices d’oestrogènes et que ces hormones contribuent à la croissance des fibromes. Faire de l’exercice et maintenir un poids santé pourraient donc assurer une certaine protection.

          Traitement

    les Trompe bouchées et Fibrome sont diagnostiquées lors d'un bilan d'infertilité, ou lors d'une échographie abdominopelvienne couplée au doppler.

    Si vous souffrez de Trompes bouchées ou de Fibromes,

     Les experts d'AFRIQUE SANTE ont la solution pour vous !

    Le traitement que nous vous proposons pour guérir de Trompes Bouchées et Fibromes, est à 100% fait à base de plantes , il supprimera les symptômes que vous ressentez. C’est la solution parfaite par les plantes contre les Trompes bouchées et Fibromes.

    Contactez nos experts, tel / Whatsapp : +33 644 661 758      +229 90 31 27 38

  • Recette maison pour soigner les varices des testicules ou varicocèle

    Alternative naturelle pour guerir de la varicocèle sans operation
    D’abord, la varicocèle n’est pas une fatalité dont le seul moyen de s’en sortir est une opération. L’utilisation de plantes ou tisane naturelles permet de guérir définitivement de la varicocèle en évitant l’opération chirurgicale. Le traitement naturel pour guérir de la varicocèle que nous vous proposons est entièrement fait à base de plantes. C’est un remède naturel qui soigne la varicocèle avec succès en renforçant les valves ou valvules situés dans les veines des cordons spermatiques. Donc les veines deviennent dès lors toniques et tenaces pour faciliter la montée dynamique du sang le long des veines. Cela pour rejoindre les veines les plus importantes comme la veine rénale gauche et la veine cave inférieure. Alors, il a prouvé son efficacité avec des dizaines de cas résolus. Associé a une alimentation adapté, il permet de soigner la varicocèle assez facilement. Donc, il s’agit du meilleur remède naturel pour guérir de la varicocèle et éviter l’opération.
    Pour découvrir notre remède naturel contre la varicocèle, cliquez ici


     

    RECETTE FACILE A FAIRE POUR SOIGNER LES VARICES OU LES VARICOCELES

    1-Comprendre la varicocèle

    La varicocèle concerne 22 % des hommes et 15 % des adolescents français dans la population générale. Elle est doublée dans la population des hommes infertiles : dans ce cas elle concerne 40 % des hommes. La varicocèle est donc une pathologie relativement fréquente, et elle peut survenir à tout âge.

    2-Qu'est-ce que la varicocèle ? 
    La varicocèle est une dilatation variqueuse des veines (varices) du cordon spermatique  (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule). Cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines. Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure). 

    La varicocèle est une dilatation variqueuse unilatérale ou bilatérale des veines (varices des veines) du cordon spermatique situées dans les bourses, au-dessus et autour de chaque testicule.

    Souvent, cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement des valves situées dans les veines. Ainsi le sang ne parvient plus à remonter correctement ( vers le cœur) le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes.  C'est à dire la veine rénale gauche et la veine cave inférieure. Ainsi une partie du sang s’échappe et stagne dans les veines, les tuméfie et cela constitue une entrave dangereuse pour la migration des spermatozoïdes. C’est l’une des causes de la stérilité masculine surtout quand la varicocèle est bilatérale.

    Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure). Les deux côtés peuvent être atteints de façon symétrique ou asymétrique.

    3-Quelles sont les causes de la varicocèle ?
    La varicocèle est due au dysfonctionnement d'une valve située dans les veines (qui permet de flux du sang vers les testicules). La cause de ce dysfonctionnement étant encore inconnue, il est impossible d'expliquer les causes exactes de la varicocèle. 

    4-Quels sont les symptômes de la varicocèle ?
    La varicocèle peut soit ne donner aucun symptôme (et dans ce cas elle reste indétectable), soit se manifester par les symptômes suivants : 

    Une pesanteur dans les testicules en particulier en fin de journée ou par temps chaud ; 
    À un stade évolué, une augmentation du volume du testicule

    5- Les Causes probables de la maladie de la varicocele

    -Constipation sur une longue période.

    -La station debout pendant de nombreuses heures

    -La pratique d'exercices violents  qui sollicitent les muscles du pubis, du périnée sans soutien approprié.

    - Problème de constitution de veines flasques non tonique( cause congénitale).

    la technique d'embolisation est réalisée sous anesthésie locale. Un petit cathéter est introduit dans l’artère fémorale jusqu’aux veines spermatiques dilatées, par lequel des substances sont injectées afin de boucher la veine. La disparition de la Par embolisation :
    : il est réalisé soit par une incision classique (inguinale ou abdominale), soit par coelioscopie (une caméra est introduite par une incision réduite dans l'abdomen). Il consiste à ligaturer les veines spermatiques dans leur portion haute, de manière à entraîner une involution (modification régressive) des veines du cordon ;Chirurgical
    varicocèle à 3 mois est obtenue dans 98 % des cas. Cette technique est peu invasive est aussi efficace que le traitement chirurgical.  

    Fréquence et personne à risque.

    C’est une affection  rare chez les enfants de moins de 15 ans mais devient de plus en plus fréquente  à  partir de 19 ans. Elle sera responsable plus tard des problèmes de  stérilité masculine qui sont malheureusement très courant de nos jours du fait de la prostitution et des infections mal soignées. Selon les statistique de l’OMS, environ 40 % des hommes consultant pour des problèmes d'infertilité ou d'hypofertilité sont atteints de varicocèles.

    Effets  bénéfiques de la potion contre la varice aux testicules

    La Potion soigne et guéri les varices aux testicules ou  varicocèle  avec succès en renforçant les valves ou valvules situés dans ces veines du cordon  spermatique. Les éléments astringents qu’elle renferme tonifie les veines, active la circulation dans les petits vaisseaux et évite au sang de stagner. Ses éléments dépuratifs soulagent le foie et facilite le drainage des toxines   Une varicocèle décelée à temps et bien traitée permet à l’homme de retrouver tout son pouvoir fécondant. Remède efficace à presque 100%.

     

    Les experts d'AFRIQUE SANTE ont élaborés un traitement naturel très éfficace pour soigner définitivement la varicocele et éviter l'opération chirurgicale.

     

    Contacter nos experts ,tel/whatsapp : +33644661758      +22990312738

     

     
     
     

  • Traitement naturel pour soigner l'adénomyose avec les plantes

    Souffrez-vous de saignements menstruels abondants et de crampes douloureuses? Il est probable que vous souffriez d'adénomyose. Cet article analyse les causes et les symptômes de l'adénomyose et répertorie différents remèdes maison pour guérir naturellement, sans opération. Voulez-vous en savoir plus? Lisez la suite

    L'adénomyose est une affection médicale rare caractérisée par une croissance des cellules de l'endomètre dans les parois musculaires de l'utérus.  Elle touche principalement les femmes âgées de 35 à 50 ans. Elle se caractérise par des saignements menstruels abondants et des crampes sévères et, dans la plupart des cas, elle disparaît après la ménopause. Bien que la plupart des médecins recommandent l'hystérectomie, il existe des remèdes maison et des traitements naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes de l'adénomyose.

     

    Causes de l'adénomyose

    La cause exacte de l'adénomyose n'est pas connue. Cependant, il existe probablement des facteurs étiologiques, notamment:

    1. Selon les experts, cette affection peut survenir car des cellules de l'endomètre à la surface de l'utérus s'infiltrent dans le muscle de la paroi utérine. Les incisions faites lors de procédures telles que les césariennes incitent les cellules de l'endomètre à envahir la paroi utérine.
    2. Il existe également des experts qui émettent l'hypothèse que l'adénomyose peut provenir du dépôt de tissu endométrial dans le muscle utérin lorsque l'utérus se développe chez le fœtus.
    3. Cette affection peut également être provoquée par une inflammation de la muqueuse utérine. Lorsque cette inflammation se produit au cours de la phase postpartum, un espace dans le bord de la cellule normale qui tapisse l'utérus peut être activé.

    La présence d'œstrogènes dans le corps joue un rôle dans l'adénomyose. Pendant la ménopause, la production de cette hormone est réduite et tend à disparaître. 

     

    Les symptômes de l'adénomyose:

    Bien que dans certains cas, l'adénomyose puisse être asymptomatique (sans aucun symptôme) , elle se caractérise par:

    • Saignements prolongés et/ou abondants au cours de la période menstruelle. Des saignements entre les cycles peuvent également se produire. Il ne peut y avoir de caillots sanguins pendant la période.
    • Crampes menstruelles graves et atroces. Avec l'âge, ils empirent.
    • Une offre volumineuse ou une sensation dans le bas-ventre.
    • Douleur pendant les rapports sexuels

     

    Remèdes à la maison pour soigner l'adénomyose:

    Bien que l'on en sache très peu sur cette maladie, il existe des remèdes efficaces à la maison qui peuvent être utilisés comme options de guérison naturelle pour l'adénomyose. En voici un aperçu:

    1- Plantes medicinales africaine

    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     

    2. huile de ricin:

    L'huile de ricin est un excellent remède pour cette maladie. Tout ce que vous avez à faire est de tremper un chiffon doux dans de l'huile de ricin et de le poser sur votre peau pour augmenter la circulation et stimuler la guérison des organes et des tissus situés sous la peau. L'huile de ricin aide à détoxifier le sang ancien et à réduire la douleur et l'inflammation, tout en s'associant aux systèmes de nettoyage naturels du corps pour éliminer les tissus cicatriciels, la croissance des tissus étrangers et les adhérences.

     3. Bourse du pasteur 

    Selon les experts en plantes médicinales, le sac de berger est utilisé pour traiter les irrégularités de la menstruation, car il est connu pour augmenter les contractions utérines.  Cela contribue à réduire les saignements. On prétend que l'herbe limite le flux sanguin dans la région pelvienne, car elle contracte les vaisseaux sanguins. Les femmes enceintes devraient éviter d'utiliser le sac du berger, car il provoque des contractions utérines. Vous devez également l'utiliser sous la supervision d'un expert, car on ignore s'il a des effets secondaires sur les interactions médicamenteuses.

    4. Gingembre:

    Cette herbe est riche en antioxydants puissants connus sous le nom de gingérols, qui ont également des propriétés anti-inflammatoires et aident au fonctionnement normal de l'utérus. Le gingembre agit également comme un analgésique naturel qui aide à réduire la douleur associée aux menstruations. Buvez du thé au gingembre tous les jours et ajoutez cette racine merveilleuse à votre repas. Vous pouvez également faire bouillir un verre d'eau avec un morceau de gingembre et boire pour obtenir les avantages de cette plante.

    5. curcuma:

    Ceci est un autre remède à base de plantes qui fonctionne très bien pour l'adénomyose. Le curcuma contient de la curcumine qui aide à réduire rapidement l'inflammation dans l'utérus et à réduire la quantité de sang pendant les menstruations. Buvez un verre de lait mélangé à une cuillère à café de curcuma pour réduire l'inflammation dans toutes les parties du corps. Vous devez également ajouter à la nourriture pour obtenir ses avantages, ainsi que soulager l'expérience des symptômes de l'adénomyose.

    6. Vitex:

    C'est un remède naturel bien connu pour l'adénomyose. Vitex contient certains composés qui ont les mêmes effets que la progestérone, la testostérone et d'autres hormones. Ceux-ci inhibent la production d'œstrogène dans le corps. La réduction des taux d'œstrogènes aide à éliminer les symptômes de l'adénomyose, car, comme mentionné précédemment, un excès d'œstrogènes peut être une cause de cette affection. Des études ont également montré que vitex peut être bénéfique aux femmes qui présentent un saignement excessif de l'utérus, causé par une altération de la fonction ovarienne.

    7. calcium et magnésium:

    Ce sont deux minéraux essentiels qui jouent un rôle important dans le processus de menstruation. Vous devez vous assurer que votre régime alimentaire contient suffisamment de calcium et de magnésium. Les experts recommandent de prendre des suppléments au moins trois fois par semaine, ce qui aidera à réguler votre période menstruelle, ce qui pourrait également contribuer à réduire la gravité ou à éliminer les symptômes de l’adénomyose.

    8. Keishi-bukuryo-Gan ou KBG:

    C'est un médicament à base de plantes utilisé au Japon pour traiter de nombreux types de problèmes gynécologiques. Selon les recherches, il est connu qu'il est très efficace dans le traitement de l'adénomyose. Les chercheurs continuent à mener des études sur cette plante japonaise pour en savoir plus sur ses effets sur cette maladie. Avant d'utiliser cette ressource, assurez-vous de consulter un professionnel de la santé qui a de l'expérience dans l'administration et l'utilisation de KBG car il existe encore très peu d'informations sur ses effets secondaires possibles.

    9. Chauffage:

    La chaleur peut aider à détendre les muscles qui contractent l'utérus. Ceci, à son tour, aide à éliminer la pression qui cause la douleur. Lorsque la pression baisse, vous obtenez un soulagement des crampes et autres douleurs. Prenez un coussin chauffant et placez-le à l'endroit où se trouve la douleur, généralement le bas de l'abdomen. Si vous ne possédez pas de coussin électrique, vous pouvez également utiliser une bouillotte. Allongez-vous et placez-le sur la zone touchée jusqu'à ce que la douleur disparaisse. Sinon, vous pouvez également prendre un bain chaud, car il peut effectivement aider à réduire la douleur que vous ressentez.

    10. Aloe Vera:

    Quand vous pensez à l'aloe vera, vous pensez probablement aux avantages pour la peau et les cheveux.Vous le savez, il peut également être consommé en interne car il présente de nombreux avantages pour la santé. L'Aloe Vera aide à maintenir un flux menstruel plus constant et à prévenir les crampes. Lorsque le flux menstruel est constant, la pression sur l'utérus est réduite et élimine ainsi la douleur. Buvez un verre de jus d'aloe vera deux fois par jour pour bénéficier de ces avantages. Du gel d'aloe vera frais peut être appliqué sur la zone touchée pour réduire les crampes.

    11. aromathérapie:

    Selon les experts, l'aromathérapie est un excellent moyen de gérer les crampes pénibles qui accompagnent les règles. L'huile essentielle de marjolaine de sauge sclarée est excellente pour soulager la douleur et l'inconfort liés à l'adénomyose. Il est recommandé d’utiliser des compresses chaudes contenant ces huiles essentielles sur l’abdomen pour éliminer ou réduire la gravité des symptômes de cette affection.

    En dehors de ces remèdes maison, les experts Dawabio recommandent vivement l'exercice régulier. L'activité physique peut contribuer de manière significative à la réduction et à la suppression des symptômes de l'adénomyose. Le yoga est fortement recommandé. Les asanas tels que Adho Mukhasana, Supta Badhha Konasana, Bhujangasana et Utthita anguli Sukhasana sont connus pour être très efficaces pour soulager les graves crampes menstruelles. Pratiquez ces asanas de yoga tous les jours pendant 20 minutes pour profiter de leurs avantages et atténuer les symptômes de cette affection souvent douloureuse. Gardez à l'esprit que vous ne devriez pas pratiquer pendant les règles.

  • Adénomyose: solution naturel, cause, symptôme, diagnostic

    L'adénomyose est une affection courante dans laquelle l'endomètre, tissu qui tapisse normalement l'utérus dans sa paroi interne, commence à se développer à l'intérieur de la paroi musculaire de l'utérus. Le tissu endométrial déplacé continue à agir normalement lors de chaque cycle menstruel, c'est-à-dire épaississement, décomposition et saignement. Ce qui peut entraîner une dilatation de l'utérus et des règles douloureuses et abondantes.

     

    Remèdes naturels pour soigner l'adenomyose

    1-Plantes médicinales africaines contre l’adénomyose?
    Si vous souffrez d’adénomyose, et que vous souhaitez évitez l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici un remède naturel très efficace pour guérir définitivement de l’adénomyose. Il est spécialement pensé pour les patientes qui n’ont pas envie d’avoir recours à la chirurgie, qui veulent tomber enceinte et vivre une grossesse normale. Ce traitement naturel a base de plantes pour soigner l’adénomyose supprimera les douleurs que vous ressentez lors des règles et de vous permettra de vivre des cycles normaux. Il surpasse les traitements conventionnels qui soulagent la douleur, mais ne s’attaquent pas à la racine du mal. Comment sa marche?
    Notre tisane contient des plantes qui réduise le taux œstrogènes dans le sang. Cela permet de bloquer la prolifération et le saignement des lésions d’adénomyose. Ces plantes médicinales sont riches en antioxydant qui inhibent les enzymes qui mènent aux prostaglandines pro-inflammatoires. Ce sont des nutriments à forte dose anti-inflammatoire. Cela mettra définitivement fin aux douleurs que vous ressentez lors des règles. Nous savons que beaucoup d’entre vous se sont fait traités ou opérés d’adénomyose, mais que la douleur est revenue des années plus tard. Pas de panique mesdames! Avec nous, pas de récidive, ni d’effets secondaires. Vous allez guérir définitivement de l’adénomyose.
    Pour découvrir notre remède naturel contre l’adénomyose, cliquez ici
    Pour découvrir notre remède naturel pour éviter les fausse couchescliquez ici


     

    2- L’huile de ricin
    L’huile de ricin est un remède naturel très efficace contre l’adénomyose. L’huile de ricin stimule la désintoxication régulière du sang ancien. L’huile de ricin aide à réduire l’inflammation et la douleur, tout en travaillant avec les systèmes de désintoxication naturels du corps pour réduire la croissance des tissus étrangers, les tissus cicatriciels et la formation d’adhérences.
    Comment utilisez l’huile de ricin contre l’adénomyose? Vous avez 2 possibilités.
    a- Placez un chiffon imbibé d’huile de ricin sur le bas du ventre pour améliorer la circulation et favoriser la guérison des tissus et des organes situés sous la peau. Faites cela 2 fois par jour
    b- Appliquez un peu d’huile de ricin sur le bas de votre abdomen. Placez une bouteille d’eau chaude sur votre abdomen et laissez-la pendant environ 15 à 20 minutes. Faites cela 2 fois par jour.

     

    3-Le gingembre
    Le gingembre (Zingiber officinale) est une plante de la famille des zingiberacées. Il est de la même famille que le curcuma. Le gingembre contient des composants actifs tels que le gingérol qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires. Cela en fait un merveilleux remède qui soulage l’inflammation et la douleur associées à l’adénomyose.
    Mode d’emploi:
    -Ajoutez une cuillère à thé de gingembre émincé dans une tasse d’eau et chauffez à ébullition dans une casserole.
    -Laisser mijoter et filtrer.
    -Laissez le thé refroidir un peu et ajoutez-y du miel.
    -Buvez immédiatement.

     

    Symptômes de l'adénomyose

    Parfois, l'adénomyose ne provoque aucun symptôme et/ou seulement un léger inconfort.

    Dans d'autres cas, l'adénomyose peut causer:

    • Saignements menstruels abondants ou prolongés
    • Crampes sévères ou douleurs pelviennes aiguës pendant la menstruation ( dysménorrhée )
    • Les crampes menstruelles durent tout le temps et s'aggravent avec l'âge.
    • Douleur pendant les rapports sexuels
    • Caillots sanguins pendant vos règles
    • Votre utérus peut augmenter de taille.
    • Même si vous ne savez pas si votre utérus est hypertrophié, vous remarquerez peut-être que votre bas-ventre a l'air plus gros.

     

    Causes de l'adénomyose

    La cause de l'adénomyose est inconnue. Parfois, l'adénomyose peut causer une masse ou une croissance à l'intérieur de l'utérus.

    Dans ce cas, on parle d'adénomyome.

    -La maladie survient plus fréquemment chez les femmes âgées de 40 à 50 ans qui ont eu au moins une grossesse.

    -Quelle que soit l'évolution de l'adénomyose, sa croissance dépend de l'œstrogène en circulation dans le corps de la femme.

    -Lorsque la production d'œstrogènes diminue à la ménopause, l'adénomyose finit par disparaître.

     

    Diagnostic de l'adénomyose

    Votre médecin établira le diagnostic si une femme présente des symptômes d'adénomyose qui ne sont pas causés par d'autres problèmes.

    Le seul moyen de confirmer le diagnostic consiste à examiner le tissu utérin après une hystérectomie.

    Au cours d'un examen pelvien, le médecin peut trouver un utérus mou et légèrement dilaté.

    Le test peut également révéler une masse utérine.

    Une échographie de l'utérus peut aider à différencier l'adénomyose des autres tumeurs utérines.

    L'IRM peut être utile lorsque l'échographie ne donne pas de résultats définitifs.

    Traitement de l'adénomyose

    L'adénomyose disparaît généralement après la ménopause, le traitement peut donc dépendre de la distance qui vous sépare de ce stade de la vie.

    Les options de traitement pour l'adénomyose comprennent:

     

    Médicaments anti-inflammatoires

    Si vous approchez de la ménopause, votre médecin peut vous prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens , tels que l'ibuprofène (Advil, Motrin et d'autres), pour contrôler la douleur.

    Prendre des médicaments anti-inflammatoires deux à trois jours avant le début de vos règles et continuer à les prendre pendant vos règles peut réduire le flux sanguin menstruel et aider à soulager la douleur.

     

    Médicaments hormonaux

    Les pilules contraceptives combinées œstrogènes-progestatifs, les timbres vaginaux ou les anneaux contenant des hormones peuvent réduire les saignements abondants et la douleur associés à l'adénomyose.

    La contraception à progestatif seul, comme un dispositif intra-utérin, ou l'utilisation continue de pilules contraceptives conduisent souvent à une aménorrhée (l'absence de menstruations) qui peut soulager les symptômes.

     

    Hystérectomie

    Si votre douleur est intense et que vous êtes une femme relativement agée, votre médecin pourra vous suggérer une intervention chirurgicale pour enlever l'utérus (hystérectomie).

    Le retrait des ovaires n'est pas nécessaire pour contrôler l'adénomyose.

     

  • Fausse couche hémorragique: traitement naturel

    Fausse couche hémorragique

    Voici les récits de certaines femmes du forum d’AFRIQUE SANTE à propos des fausses couches hémorragique.

    Que faire pour éviter les fausses couches ?
    Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel vous pouvez mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez sur l’image

    Diane KLIKAN

    Suivre

    J'étais enceinte, alors je ne l'étais pas. C'est l'histoire de ce qui s'est passé ensuite.

    En 1979, ma mère m'a donné naissance sans complications et portait son jean skinny à la maison après son hospitalisation. Elle avait 24 ans. Faire mousser, rincer, répéter (et répéter). Trois pour trois.

    La première vague de mes amies a commencé à avoir des enfants dans la vingtaine. Dans ma compréhension protégée de la maternité à l’époque, la fausse couche était un malheur rare et malheureux. Les femmes autour de moi semblaient très fertiles. J'imaginais que la fausse couche était comme le dernier acte d’un illusionniste: Pouf! Disparu! Je savais que les fausses couches avaient lieu secrètement et que la chimie de certaines personnes ne s’ajoutait pas, mais la plupart d’entre elles étaient sûrement de très très vieilles femmes. Et sûrement ces femmes n'étaient pas moi. Je me suis marié à 30 ans, ce qui m'a donné beaucoup d'années pour permettre à la tique biologique de progresser progressivement. Mais à 34 ans, il était devenu silencieux - j'étais divorcé et tout recommençait. J'ai rencontré Reggie la même année et lui ai dit exactement 19 jours plus tard que je voulais avoir ses enfants. Aucun nombre de leçons durement apprises ne semblait apaiser mon impulsivité. C’est peut-être ce qui me rend si charmant, euh, moi? (Les yeux de ma mère roulent audible.) Gladwell suggère que prendre son intestin est peut-être une méthode de prise de décision sous-estimée, que le questionnement scientifique pourrait compliquer à outrance ce que nos instincts décident avant même d’être conscients d’eux. Je me sens validé.

    Le nouvel amour était-il simplement une pile neuve pour ma pendule bébé? Cela compensait les tiques perdues, et Reggie était un être humain fertile qui méritait d'être récompensé. Heureusement, il n’a pas été facile de faire un bébé - contrairement au programme d’éducation sexuelle sexué au lycée des années 90, qui faisait peur - alors nous avons eu le temps de développer notre relation et de valider nos pulsions.

    «Voyons ce qui se passe» trois visites chez le médecin spécialiste de la fertilité, des deuxième (et troisième mois) opinions de mon médecin généraliste et naturopathe, 17 flacons de sang et une analyse de sperme (avec aides visuelles!). Il s'avère que notre équipement était fonctionnel. Le seul problème: apparemment, j'avais le SOPK. Mon médecin a expliqué que le syndrome des ovaires polykystiques était plus effrayant par son nom que par ses symptômes. J'ai toujours eu ça, dit-elle. Vingt ans de contrôle des naissances avaient entraîné mon corps dans des périodes régulières sans douleur, sans acné ou avec un poids raisonnable. Rends-moi mes médicaments! J'aime ma bulle!

    Remarque: une femme sur dix serait atteinte du SOPK. Pourtant, je n'en avais jamais entendu parler?

    Il s’avère que polykystique est un terme impropre; ce n’est pas vraiment «beaucoup de kystes». Mon corps est juste paresseux à la fabrication des œufs. Mes ovaires ne fabriquent pas toutes les hormones nécessaires pour créer un ovule complètement mature, de sorte que beaucoup de follicules sont des sacs (ou kystes) inutiles. Les bêtises difficiles ne sont pas prévisibles. Soit je suis super assidu avec le thermomètre basal et l’application iOS de surveillance du cycle (je ne le suis pas), soit nous avons juste beaucoup de relations sexuelles.

    Environ un an après «Voyons ce qui se passera», je suis tombée enceinte comme à l’habitude. À l'époque, nous avions envisagé à contrecœur de prendre des médicaments recommandés par notre médecin spécialiste de la fertilité (un cocktail de pilules pour diabétiques induisant l'ovulation en tant qu'effet secondaire), mais je fais moins confiance à Big Pharma qu'à "votre homme" et j'avais déjà pompé mon pauvre corps. plein d'assez de ruse hormonale. Une année sans drogue, avec environ un tiers de «tentatives réelles» n’est pas mal pour une trentaine d’années avec des œufs paresseux, oui "Vous pourriez ressentir un peu de pression."

    «Salle de bain à travers le hall."

    "Nous serons en contact."

    Merci madame.

    Mon médecin a appelé le lendemain pour nous inviter à discuter des résultats. Au moment où nous sommes arrivés à son bureau, le saignement avait commencé. Elle nous a dit (alors que je me tortillais et que je craignais que le protège-slip fragile me sépare du monde) que le calcul n’était pas correct. Ses calculs auraient dû faire 9-10 semaines, mais le bébé avait l'air d'environ 6 semaines et il n'y avait pas de battement de coeur. J'ai probablement eu une «fausse couche silencieuse» pendant le voyage. Elle nous a demandé de réserver une autre échographie pour être sûr. Nous ne l'avons jamais fait. Le saignement a progressé en intensité après le rendez-vous, puis il est devenu moche.

    Il faut qu'on parle.

    Que ne dit-on pas à propos d'une fausse couche? Je vais vous dire. Je vais le faire en phrases descriptives colorées sans laisser de détails. Je vais ajouter de l'humour pour atténuer votre inconfort (mais juste assez pour vous garder ici). Je vais le faire parce que personne ne me l'a dit. Tout ce que je lisais sur les fausses couches en ligne mentionnait «ressentir une perte» et «se donner le temps de faire son deuil». Mais quoi, c'était une fausse couche, en fait? À quoi ressemblait-il? Le mot «sang» est peut-être apparu une fois, à contrecœur, ou peut-être était-ce «spotting» qui semble à peu près aussi effrayant qu'un spot publicitaire de tampon bleu liquide.

    Gosh, être une femme est tellement amusant!

    Je lis des forums, des billets de blog et des publications médicales. Aucune personne ayant connu une fausse couche n'a expliqué les détails physiques dans un langage clair et non filtré.

    AVERTISSEMENT: C'est là que ça se transforme en une histoire d'horreur. C'est dégoutant. Pas aussi brut que bacon de période (sérieusement, ne cliquez pas dessus), mais brut. Ceux qui souffrent de problèmes cardiaques ou de somnolence - ainsi que mon frère - doivent faire preuve de prudence ou pas du tout.

    Lorsque les saignements se sont accélérés, je ne pouvais plus rester en contrôle. Je me suis assis sur les toilettes pendant une heure et je me suis plaint à Reggie de courir à la pharmacie pour acheter des serviettes maxi. Je lui ai dit de rechercher le plus gros paquet et l'un des mots-clés suivants: super, jumbo, lourd, du jour au lendemain, très long, galactique, California King. En gros, parcourez l’allée pour trouver la chose la plus embarrassante qui ne rentre pas dans le plus grand sac de la pharmacie. Un château gonflable d'hygiène féminine. Bénisse son coeur. J'ai annihilé au moins 4 serviettes super jumbo mega plus au cours des 2 premières heures, entre de longs intervalles assis sur les toilettes. Le sang est parfois devenu des caillots ou des morceaux. Non, non, non, mon enfant, pas les caillots que tu attrapes de temps en temps. Ce sont la taille et la forme des mangues et des ballons de football et des Volkswagen Jettas (remarque: le sens de l'échelle peut avoir été affecté par la drogue - lisez la suite). Chacune de ces masses peut contenir votre enfant, ce qui est une pensée incroyablement dérangeante lorsque vous rougissez.

    La douleur. D'accord, je n'ai pas encore eu de bébé, alors je reconnais humblement que ma plus grande douleur est à venir, mais la fausse couche a été la douleur la plus spectaculaire pour moi à ce jour. Je me suis couché sur le sol sur les coudes et les genoux et je n'ai trouvé qu'un confort bref et léger chez un fœtus face cachée. La pose de l’enfant, si vous voulez, avec plus de cris et moins de namaste. Je me suis tourné vers Big Pharma et j'ai administré une double dose de Midol qui n'a eu aucun effet. (D'accord, c'était une triple dose. Je ne voulais pas que vous vous inquiétiez, mais vous devez connaître les faits.)

    Comment puis-je expliquer cette douleur? Pour les femmes: vos pires crampes multipliées par votre pire épisode de constipation au pouvoir. Pour les hommes: Je ne sais pas, quelque chose à voir avec les coups de pied répétés dans la jonque? Je comprends que ça fait mal.

    Je me souviens plus tard avoir dit: «Bien sûr que ça fait mal - vous allez accoucher pour l'essentiel.» Mais mes amis de ma mère m'ont donné ce regard «sœur s'il vous plait».

    La douleur était intense et les saignements abondants pendant une année. Au total, l’expulsion de «substance» a pris plus de huit jours, bien que j’ai arrêté de compter. Les blogs adorent appeler à tort ces informations «matériel de grossesse» comme s’il s’agissait d’un canapé évanoui en crèpe de Chine pastel.

    J'ai découvert plus tard que d'autres femmes devaient parfois passer par un processus appelé dilatation et curetage que je devais utiliser sur Google, parce que ces mots sont-ils identiques? Et puisque même Google essaie de nous protéger du mot M, je vais l'expliquer à la manière d'un profane: ils écoperont votre doublure utérine avec une cuillère, comme une citrouille d'Halloween. Mis à part le sentiment de perte, c’est une putain de traumatisme. Si vous êtes plus avancé que moi, c’est encore pire: la chirurgie est en fait préférable et beaucoup moins traumatisante que de passer le sac de la grossesse. Chirurgie! Préférable!

    Émotionnellement, comment je me sentais? J'allais bien. Remarquablement. Je savais (bien que licencié) qu'il y avait un risque élevé de perdre le bébé dans les 3 premiers mois. Je n’étais pas trop attaché. Si je pensais rationnellement à mes sentiments, j'étais plus déçue que triste. J'ai pris un jour de congé (parce que: du sang), mais j'en ai parlé librement à mes collègues et j'ai transmis la nouvelle à ceux qui étaient au courant de notre secret mal gardé. La partie la plus difficile a été de le dire à mes parents, mais je n’ai rien fait de plus pour moi. Encore une fois, j'étais en contact avec mes sentiments et ils répétaient: OK! D'accord!

    Quelques jours plus tard, nous étions à l'épicerie et Reggie a déclaré qu'une chose très mineure aurait sans doute été satisfaisante dans des conditions hormonales normales. J'ai éclaté en sanglots étouffants dans l'allée de la soupe en conserve. C'était incontrôlable. J’ai interrompu les pleurs avec des éclats de rire parce que je ne comprenais pas pourquoi mon corps faisait cela. J'étais un bébé panda qui éternue sur YouTube: complètement surpris par mon propre corps!

    Que se passait-il? Je ne me sentais pas triste mais mon corps n’était pas d’accord. J'ai appris que la dépression postpartum affecte les femmes à n'importe quel stade du processus. Vous êtes enceinte et ensuite vous ne l’êtes pas (qu’il s’agisse d’un avortement, d’une fausse couche ou d’une naissance à terme), vous êtes donc éligible. Est-ce que j'en fais l'expérience? Je ne sais pas. Mais j’ai trouvé que la plupart des ressources en ligne étaient exagérément inutiles, volumineuses et condescendantes.

    https://medium.com/ask-me-about-my-uterus/there-will-be-blood-what-nobody-will-tell-you-about-miscarriage-dbfe205d1d5a

  • Fausse couche hémorragique: traitement naturel

    Fausse couche hémorragique

    Voici les récits de certaines femmes du forum d’AFRIQUE SANTE à propos des fausses couches hémorragique.

    Que faire pour éviter les fausses couches ?
    Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel vous pouvez mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez sur l’image

    Diane KLIKAN

    Suivre

    J'étais enceinte, alors je ne l'étais pas. C'est l'histoire de ce qui s'est passé ensuite.

    En 1979, ma mère m'a donné naissance sans complications et portait son jean skinny à la maison après son hospitalisation. Elle avait 24 ans. Faire mousser, rincer, répéter (et répéter). Trois pour trois.

    La première vague de mes amies a commencé à avoir des enfants dans la vingtaine. Dans ma compréhension protégée de la maternité à l’époque, la fausse couche était un malheur rare et malheureux. Les femmes autour de moi semblaient très fertiles. J'imaginais que la fausse couche était comme le dernier acte d’un illusionniste: Pouf! Disparu! Je savais que les fausses couches avaient lieu secrètement et que la chimie de certaines personnes ne s’ajoutait pas, mais la plupart d’entre elles étaient sûrement de très très vieilles femmes. Et sûrement ces femmes n'étaient pas moi. Je me suis marié à 30 ans, ce qui m'a donné beaucoup d'années pour permettre à la tique biologique de progresser progressivement. Mais à 34 ans, il était devenu silencieux - j'étais divorcé et tout recommençait. J'ai rencontré Reggie la même année et lui ai dit exactement 19 jours plus tard que je voulais avoir ses enfants. Aucun nombre de leçons durement apprises ne semblait apaiser mon impulsivité. C’est peut-être ce qui me rend si charmant, euh, moi? (Les yeux de ma mère roulent audible.) Gladwell suggère que prendre son intestin est peut-être une méthode de prise de décision sous-estimée, que le questionnement scientifique pourrait compliquer à outrance ce que nos instincts décident avant même d’être conscients d’eux. Je me sens validé.

    Le nouvel amour était-il simplement une pile neuve pour ma pendule bébé? Cela compensait les tiques perdues, et Reggie était un être humain fertile qui méritait d'être récompensé. Heureusement, il n’a pas été facile de faire un bébé - contrairement au programme d’éducation sexuelle sexué au lycée des années 90, qui faisait peur - alors nous avons eu le temps de développer notre relation et de valider nos pulsions.

    «Voyons ce qui se passe» trois visites chez le médecin spécialiste de la fertilité, des deuxième (et troisième mois) opinions de mon médecin généraliste et naturopathe, 17 flacons de sang et une analyse de sperme (avec aides visuelles!). Il s'avère que notre équipement était fonctionnel. Le seul problème: apparemment, j'avais le SOPK. Mon médecin a expliqué que le syndrome des ovaires polykystiques était plus effrayant par son nom que par ses symptômes. J'ai toujours eu ça, dit-elle. Vingt ans de contrôle des naissances avaient entraîné mon corps dans des périodes régulières sans douleur, sans acné ou avec un poids raisonnable. Rends-moi mes médicaments! J'aime ma bulle!

    Remarque: une femme sur dix serait atteinte du SOPK. Pourtant, je n'en avais jamais entendu parler?

    Il s’avère que polykystique est un terme impropre; ce n’est pas vraiment «beaucoup de kystes». Mon corps est juste paresseux à la fabrication des œufs. Mes ovaires ne fabriquent pas toutes les hormones nécessaires pour créer un ovule complètement mature, de sorte que beaucoup de follicules sont des sacs (ou kystes) inutiles. Les bêtises difficiles ne sont pas prévisibles. Soit je suis super assidu avec le thermomètre basal et l’application iOS de surveillance du cycle (je ne le suis pas), soit nous avons juste beaucoup de relations sexuelles.

    Environ un an après «Voyons ce qui se passera», je suis tombée enceinte comme à l’habitude. À l'époque, nous avions envisagé à contrecœur de prendre des médicaments recommandés par notre médecin spécialiste de la fertilité (un cocktail de pilules pour diabétiques induisant l'ovulation en tant qu'effet secondaire), mais je fais moins confiance à Big Pharma qu'à "votre homme" et j'avais déjà pompé mon pauvre corps. plein d'assez de ruse hormonale. Une année sans drogue, avec environ un tiers de «tentatives réelles» n’est pas mal pour une trentaine d’années avec des œufs paresseux, oui "Vous pourriez ressentir un peu de pression."

    «Salle de bain à travers le hall."

    "Nous serons en contact."

    Merci madame.

    Mon médecin a appelé le lendemain pour nous inviter à discuter des résultats. Au moment où nous sommes arrivés à son bureau, le saignement avait commencé. Elle nous a dit (alors que je me tortillais et que je craignais que le protège-slip fragile me sépare du monde) que le calcul n’était pas correct. Ses calculs auraient dû faire 9-10 semaines, mais le bébé avait l'air d'environ 6 semaines et il n'y avait pas de battement de coeur. J'ai probablement eu une «fausse couche silencieuse» pendant le voyage. Elle nous a demandé de réserver une autre échographie pour être sûr. Nous ne l'avons jamais fait. Le saignement a progressé en intensité après le rendez-vous, puis il est devenu moche.

    Il faut qu'on parle.

    Que ne dit-on pas à propos d'une fausse couche? Je vais vous dire. Je vais le faire en phrases descriptives colorées sans laisser de détails. Je vais ajouter de l'humour pour atténuer votre inconfort (mais juste assez pour vous garder ici). Je vais le faire parce que personne ne me l'a dit. Tout ce que je lisais sur les fausses couches en ligne mentionnait «ressentir une perte» et «se donner le temps de faire son deuil». Mais quoi, c'était une fausse couche, en fait? À quoi ressemblait-il? Le mot «sang» est peut-être apparu une fois, à contrecœur, ou peut-être était-ce «spotting» qui semble à peu près aussi effrayant qu'un spot publicitaire de tampon bleu liquide.

    Gosh, être une femme est tellement amusant!

    Je lis des forums, des billets de blog et des publications médicales. Aucune personne ayant connu une fausse couche n'a expliqué les détails physiques dans un langage clair et non filtré.

    AVERTISSEMENT: C'est là que ça se transforme en une histoire d'horreur. C'est dégoutant. Pas aussi brut que bacon de période (sérieusement, ne cliquez pas dessus), mais brut. Ceux qui souffrent de problèmes cardiaques ou de somnolence - ainsi que mon frère - doivent faire preuve de prudence ou pas du tout.

    Lorsque les saignements se sont accélérés, je ne pouvais plus rester en contrôle. Je me suis assis sur les toilettes pendant une heure et je me suis plaint à Reggie de courir à la pharmacie pour acheter des serviettes maxi. Je lui ai dit de rechercher le plus gros paquet et l'un des mots-clés suivants: super, jumbo, lourd, du jour au lendemain, très long, galactique, California King. En gros, parcourez l’allée pour trouver la chose la plus embarrassante qui ne rentre pas dans le plus grand sac de la pharmacie. Un château gonflable d'hygiène féminine. Bénisse son coeur. J'ai annihilé au moins 4 serviettes super jumbo mega plus au cours des 2 premières heures, entre de longs intervalles assis sur les toilettes. Le sang est parfois devenu des caillots ou des morceaux. Non, non, non, mon enfant, pas les caillots que tu attrapes de temps en temps. Ce sont la taille et la forme des mangues et des ballons de football et des Volkswagen Jettas (remarque: le sens de l'échelle peut avoir été affecté par la drogue - lisez la suite). Chacune de ces masses peut contenir votre enfant, ce qui est une pensée incroyablement dérangeante lorsque vous rougissez.

    La douleur. D'accord, je n'ai pas encore eu de bébé, alors je reconnais humblement que ma plus grande douleur est à venir, mais la fausse couche a été la douleur la plus spectaculaire pour moi à ce jour. Je me suis couché sur le sol sur les coudes et les genoux et je n'ai trouvé qu'un confort bref et léger chez un fœtus face cachée. La pose de l’enfant, si vous voulez, avec plus de cris et moins de namaste. Je me suis tourné vers Big Pharma et j'ai administré une double dose de Midol qui n'a eu aucun effet. (D'accord, c'était une triple dose. Je ne voulais pas que vous vous inquiétiez, mais vous devez connaître les faits.)

    Comment puis-je expliquer cette douleur? Pour les femmes: vos pires crampes multipliées par votre pire épisode de constipation au pouvoir. Pour les hommes: Je ne sais pas, quelque chose à voir avec les coups de pied répétés dans la jonque? Je comprends que ça fait mal.

    Je me souviens plus tard avoir dit: «Bien sûr que ça fait mal - vous allez accoucher pour l'essentiel.» Mais mes amis de ma mère m'ont donné ce regard «sœur s'il vous plait».

    La douleur était intense et les saignements abondants pendant une année. Au total, l’expulsion de «substance» a pris plus de huit jours, bien que j’ai arrêté de compter. Les blogs adorent appeler à tort ces informations «matériel de grossesse» comme s’il s’agissait d’un canapé évanoui en crèpe de Chine pastel.

    J'ai découvert plus tard que d'autres femmes devaient parfois passer par un processus appelé dilatation et curetage que je devais utiliser sur Google, parce que ces mots sont-ils identiques? Et puisque même Google essaie de nous protéger du mot M, je vais l'expliquer à la manière d'un profane: ils écoperont votre doublure utérine avec une cuillère, comme une citrouille d'Halloween. Mis à part le sentiment de perte, c’est une putain de traumatisme. Si vous êtes plus avancé que moi, c’est encore pire: la chirurgie est en fait préférable et beaucoup moins traumatisante que de passer le sac de la grossesse. Chirurgie! Préférable!

    Émotionnellement, comment je me sentais? J'allais bien. Remarquablement. Je savais (bien que licencié) qu'il y avait un risque élevé de perdre le bébé dans les 3 premiers mois. Je n’étais pas trop attaché. Si je pensais rationnellement à mes sentiments, j'étais plus déçue que triste. J'ai pris un jour de congé (parce que: du sang), mais j'en ai parlé librement à mes collègues et j'ai transmis la nouvelle à ceux qui étaient au courant de notre secret mal gardé. La partie la plus difficile a été de le dire à mes parents, mais je n’ai rien fait de plus pour moi. Encore une fois, j'étais en contact avec mes sentiments et ils répétaient: OK! D'accord!

    Quelques jours plus tard, nous étions à l'épicerie et Reggie a déclaré qu'une chose très mineure aurait sans doute été satisfaisante dans des conditions hormonales normales. J'ai éclaté en sanglots étouffants dans l'allée de la soupe en conserve. C'était incontrôlable. J’ai interrompu les pleurs avec des éclats de rire parce que je ne comprenais pas pourquoi mon corps faisait cela. J'étais un bébé panda qui éternue sur YouTube: complètement surpris par mon propre corps!

    Que se passait-il? Je ne me sentais pas triste mais mon corps n’était pas d’accord. J'ai appris que la dépression postpartum affecte les femmes à n'importe quel stade du processus. Vous êtes enceinte et ensuite vous ne l’êtes pas (qu’il s’agisse d’un avortement, d’une fausse couche ou d’une naissance à terme), vous êtes donc éligible. Est-ce que j'en fais l'expérience? Je ne sais pas. Mais j’ai trouvé que la plupart des ressources en ligne étaient exagérément inutiles, volumineuses et condescendantes.

    https://medium.com/ask-me-about-my-uterus/there-will-be-blood-what-nobody-will-tell-you-about-miscarriage-dbfe205d1d5a

  • embolisation fibrome: alternative naturelle

    L'embolisation des fibromes utérins (EFU) est une procédure pratiquée par un radiologue. Il bloque la circulation du sang vers les fibromes de l'utérus.L’embolisation des fibromes utérins peut être une bonne option de traitement pour les femmes qui ne souhaitent pas recevoir de transfusions sanguines (ce qui peut être nécessaire après une myomectomie) ou qui ont d’autres problèmes de santé graves qui rendent l’anesthésie générale dangereuse. L'EFU n'est pas sans danger pour les femmes allergiques au produit de contraste (utilisé pour la radioscopie pendant l'EFU). L'EFU présente plusieurs avantages par rapport à l'hystérectomie, à la myomectomie et au traitement par les antagonistes de la gonadolibérine (GnRH-a), l'inhibiteur hormonal utilisé pour réduire les fibromes. 

    Pour les femmes qui ne prévoient pas de grossesse à l'avenir, l'EFU est une option possible à la place de la chirurgie des fibromes. A l'inverse, si vous souhaitez devenir enceinte, L'UFE peut ne pas être une bonne option. Vous pouvez tomber enceinte après cette procédure, mais il n’ya aucune certitude quant à la qualité de vos chances. Cette procédure risque d'endommager les ovaires ou l'utérus, ce qui rendrait beaucoup plus difficile la grossesse. Il pourrait y avoir un risque plus élevé de problèmes de grossesse.

    Pour celles qui souhaitent eviter l'embolisation, l'hystérectomie ou la myomectomie, voici ce qu'il vous faut. C'est le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Contrairement à lembolisation, cette tisane n'a aucun effet secondaire. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement. Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Lutter contre les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
    Votre médecin est susceptible d'évaluer votre état en utilisant d'abord le diagnostic d'imagerie. Parlez à votre médecin s’il est possible que vous soyez enceinte et informez-le des maladies, affections médicales, allergies et médicaments que vous prenez récemment, y compris des suppléments à base de plantes et de l’aspirine. On peut vous conseiller d'arrêter de prendre de l'aspirine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des anticoagulants plusieurs jours avant votre procédure. On peut également vous demander de ne rien manger ni boire pendant plusieurs heures après minuit avant votre procédure. Vous devez prevoir rester hospitalisé une nuit. Laissez les bijoux à la maison et portez des vêtements confortables. Il vous sera demandé de mettre une robe.

     

    Qu'est-ce qu'une embolisation des fibromes utérins (EFU)?

    L'embolisation des fibromes utérins (EFU) est un traitement peu invasif pour les fibromes de l'utérus. Cette procédure est parfois appelée embolisation artérielle de l'utérus mais ce terme est moins spécifique et, il est utilisé pour des affections autres que les fibromes.

    Les fibromes, également appelés myomes, sont des masses bénignes qui se développent dans la paroi musculaire de l'utérus. Il est très rare qu'ils deviennent cancéreux. Le plus souvent, ils peuvent provoquer des saignements menstruels abondants, des douleurs pelviennes et une pression sur la vessie ou l'intestin.

    Dans une procédure d'EFU, les médecins utilisent une caméra à rayons X appelée fluoroscope pour guider l'administration de petites particules dans l'utérus et les fibromes. Les petites particules sont injectées à travers un mince tube flexible appelé cathéter. Ceux-ci bloquent les artères qui alimentent le sang en fibromes, les faisant rétrécir. Près de 90% des femmes atteintes de fibromes éprouvent un soulagement de leurs symptômes après l'embolisation.

    Étant donné que l’effet de l’embolisation des fibromes utérins sur la fertilité n’est pas entièrement compris, l’EFU est généralement proposée aux femmes qui ne souhaitent plus être enceintes ou qui souhaitent éviter le recours à une hystérectomie, une opération visant à retirer l'utérus.

     

    Les avantages de l'embolisation

    • En règle générale, le patient ne doit rester hospitalisé qu'une nuit après l'intervention

    • Beaucoup de femmes peuvent reprendre leurs activités quotidiennes légèrement quelques jours après l’embolisation et la plupart peuvent reprendre leur activité habituelle entre 7 et 10 jours après la procédure.

    • À environ 90%, le saignement excessif s'améliore ou même cesse

    • L'embolisation élimine la douleur chez 85% des patientes

    • L'embolisation peut être utilisée pour traiter les myomes multiples et grands

    • Les myomes traités par embolisation ne réapparaissent que très rarement.

    • Des études à moyen et long terme montrent que l’embolisation des fibromes utérins est efficace et que leur taux de récurrence est faible.

    • Les études à long terme (10 ans) ne sont pas encore terminées, mais dans une étude de 6 ans, il n'y avait aucun cas dans lequel les fibromes embolisés allaient repousser.

    Les risques d'embolisation

    L'embolisation des fibromes utérins est considérée comme une procédure très sûre. Cependant, et comme pour toute procédure, certains risques sont associés:

    • Dans les heures qui suivent l'intervention, la plupart des patients souffrent de coliques.

    • Certains patients peuvent présenter de la fièvre et des nausées (ces effets indésirables disparaissent avec le traitement médical).

    • Un petit nombre de patients souffrent d'infections, qui peuvent généralement être traitées avec des antibiotiques.

    • Chez 1% des patientes, il existe un risque de lésions de l'utérus, ce qui peut nécessiter une hystérectomie (ablation chirurgicale de l'utérus). Les taux de complications mentionnés ci-dessus sont inférieurs à ceux causés par les hystérectomies et les myomectomies (ablation chirurgicale des myomes).

    • Chez un petit nombre de patientes, la ménopause a été causée par une embolisation. La probabilité que cela se produise est plus grande lorsque la patiente est déjà proche de la ménopause avant l'embolisation.

    Les myomectomies (excisions chirurgicales des myomes) et les hystérectomies (excisions chirurgicales de l'utérus) comportent un risque plus élevé de complications, telles que:

    • Infections et hémorragies pouvant nécessiter des transfusions.

    • La convalescence se prolonge après la myomectomie abdominale et prend généralement un à deux mois.

  • fausses couches naturelle:Traitement naturel pour éviter les fausses couches

    Le récit d'une fausse couche naturelle à la maison/traitement naturel pour éviter les fausses couches

    Diagnostiquée d'une fausse couche manquée, Pavla a choisi de faire une fausse couche naturellement à la maison. Elle partage son expérience ici.

    Y a-t-il des choses que j'aimerais savoir avant que cela se produise? Que j'aimerais que les autres me l'aient dit? Je pense surtout que j'aimerais que quelqu'un me dise de ne pas avoir peur de la douleur.

    Je pensais avoir de la chance de n'avoir eu aucun symptôme lors de ma première grossesse. Si quelque chose, j'avais des seins légèrement plus gros et plus volumineux. Pas de nausée, juste un bon appétit, une nouvelle aversion pour le chocolat et une grande soif de kéfir.

    Que faire pour éviter les fausses couches ?
    Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel vous pouvez mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez sur

     

     

    C’est vers la septième ou la huitième semaine que j’ai commencé à craindre que mes seins ne se sentent plus aussi pleins. Mon mari n’était pas inquiet du tout et s’est efforcé de m’encourager à me détendre. Chaque jour passait sans aucun signe sérieux d'erreur - pas de traces, pas de crampes - nous avons mis en place un calculateur de risque de fausse couche en ligne et avons vu notre chance de fausse couche se réduire, en attendant notre 12ème semaine d'analyse et l'occasion de partager nos actualités avec le monde.

    Pourtant, l'inquiétude était là. Et après avoir examiné notre risque de fausse couche de moins de 5% le premier jour de la onzième semaine, après le travail de mon mari, après avoir pris un verre de kéfir avec mon petit-déjeuner, je suis allé à la salle de bain et j'ai vu le brun le plus pâle teinte sur le papier de soie. "Argh, je le savais," pensai-je en soupirant fort. "C'était trop beau pour être vrais."

     

    Conscients que le repérage peut être normal pendant la grossesse, nous avons été examinés le lendemain matin par un centre de soins d'urgence pour nous en assurer. Le médecin nous a dit que le bébé à sept semaines et pas grand chose d’autre. Elle a dit qu’ils n’avaient pas essayé de trouver le battement de coeur à ce stade. J'ai vu un petit grain sur l'écran bouger, pensant qu'il devait bouger et que tout devait bien se passer.

                                                                          

    Nous avons vu un obstétricien environ une heure plus tard. J'ai été pesé au début et ma tension artérielle a été prise - c'était normal. Alors l’obstétricien nous à déclarer. "Je suis vraiment désolée, vous faites une fausse couche", était sa première phrase. "Il n'y avait pas de battement de coeur", était sa deuxième. "Je suis vraiment désolée, je me sens si mal de vous dire cela quand nous venons de nous rencontrer." Mon mari me prit la main, mais je ressentis une étrange vague de soulagement. Le chagrin viendrait plus tard, mais pour l'instant, l'incertitude, l'inquiétude avait disparu. Ma plus grande peur a été confirmée et ainsi retirée.

     

    Trois options nous ont été proposées: un traitement de D & C à l'hôpital, des pilules pour commencer les contractions à la maison, ou une approche attentiste et une éventuelle fausse couche naturelle à la maison. Nous avons demandé s'il pouvait y avoir une erreur. Elle a dit qu'elle était contente que nous ayons un autre scanner, mais avec le bébé mesurant jusqu'à sept semaines, sans battement de coeur, et avec moi déjà à dix semaines, le diagnostic était certain.

    Je savais que je voulais attendre et faire une fausse couche naturellement, laisser mon corps faire ce à quoi il était destiné dans cette situation. Cela a pris une autre semaine. Certains jours, je voyais cette teinte de brun-rouge sur le tissu, certains jours, je ne le ferais pas. Nous avons réussi à partir dans le Vermont pour un week-end planifié pour voir le feuillage d'automne, et rien ne s'est passé. J'ai consulté des histoires d'autres femmes sur la réalité des fausses couches, des histoires comme celle-ci, et elles m'ont aidée à me sentir préparée. Puis le mardi 9 octobre, alors que je courais à la salle de bain de la fac où je suivais des cours, j'ai vu du sang. «C’est ce qui se passe, je pense», ai-je dit à mon mari au téléphone. Je suis monté dans ma voiture et j'ai conduit les 50 minutes environ jusqu'à la maison.

     

    Les crampes ont commencé alors que je conduisais encore. Je ne savais pas encore que c’étaient les premières contractions mineures. Elles allaient et venaient, comme des douleurs d’époque, mais un peu plus intenses, plus perceptibles. J'ai passé le trajet en voiture en chantant des chansons pour enfants dont je me souvenais quand j'étais petit. D'une certaine manière, le chant aidait, c'était apaisant.

     

    Quand je suis rentré à la maison, il était environ 16 heures. J'ai alors repéré des tampons super absorbants que j'avais achetés par erreur lors d'un voyage à l'étranger et que je n'avais jamais utilisés auparavant. Mon mari est rentré du travail vers 18 heures. Les contractions étaient toujours gérables et m'ont juste fait faire une pause et me tenir le ventre quand elles se produisaient, de temps en temps. Nous avons dîné et avons regardé Miss Marple d’Agatha Christie. J'étais allongé sur le canapé et quand une contraction se produisait, je m'asseyais ou me retournais et la laissais passer pendant que je prenais une profonde inspiration.

     

    Vers 21 heures, nous nous sommes préparés à aller nous coucher et c’est à ce moment-là que les contractions sont devenues plus intenses. C'est à peu près à ce moment-là que j'ai compris qu'il s'agissait en réalité de contractions, comme celles que j'ai lues dans le but de bien maîtriser la préparation à la naissance. J'ai demandé à mon mari de m'apporter des collations - des tranches de pomme et du beurre de cacahuète, ainsi qu'un verre d'eau avec du miel et du sel - je me sentais sur le point de vivre beaucoup de douleur. Les collations et l'eau "énergétique" m'éviteraient l'évanouissement. Comme je l'ai appris plus tard, toute tentative de manger ou de boire ne ferait que me rendre nauséeux.

    Au moment où il apportait les collations, cela commençait vraiment. Une contraction intense après l'autre. Chaque fois que cela se produisait, mon abdomen était saisi et une énorme vague de douleur me saisissait. Je perdrais complètement le contrôle, car mon corps prendrait le relais. Soit je m'agenouillais en posant mes fesses sur la plante des pieds, les mains sur mes cuisses, soit je me levais et me penchais en avant, appuyé contre le mur ou le lit. C'était trop douloureux de s'allonger. Je prenais de profondes inspirations et de plus en plus, je criais - je suppose une autre façon de prendre de profondes inspirations - et peu importe à quel point je me faisais du souci pour les voisins, je ne peux pas le supprimer. Ensuite, la douleur diminuerait et je pourrais me reposer quelques minutes, parler et être normal. Ensuite, j'allais aux toilettes, quand une avalanche de sang et de caillots passait dans les toilettes, puis que je m'arrêtais. Parfois, il n’y avait même pas beaucoup de sang, seulement des caillots et des tissus. Je rougirais, instinctivement, avec soulagement. Ensuite, je retournais me coucher et tout recommençait.

     

    J'ai demandé à mon mari de commencer à chronométrer les contractions. Au cours des prochaines heures, elles sont passées de 6 à 8 minutes d'intervalle et ont duré environ une minute, à 2 à 4 minutes d'intervalle et ont duré environ deux minutes. À 4h30 du matin, ils se sont croisés au bout de deux minutes environ.

     

    À 4h30 du matin, après plusieurs heures de contractions, qui étaient maintenant superposées, avec juste quelques secondes de repos entre les deux, je me sentais de plus en plus épuisée physiquement et comme si j'allais m'évanouir. J'ai essayé de boire de l'eau et de manger les tranches de pomme, mais je me sentais aussi de plus en plus nauséeuse. Vers le matin, j'étais sur le sol, criant et pleurant. Jusque-là, je pensais que je m'en sortais bien. J'étais dans une sorte de zone et, alors que je criais et me tordais et que je souffrais, je me sentais étrangement bien et calme mentalement. Les mots comme «crier» et «se tordre» sonnent bien pire qu’ils ne l’ont été, même s’ils sont exacts. C'est comme si une partie de vous était en train de se séparer, mais le reste d'entre vous va parfaitement bien.

    Ce n’est peut-être pas si différent d’une activité sportive extrême, comme un marathon, ce qui est douloureux, mais au cours duquel vous vous sentez en bonne santé. D'une certaine manière, vous vous sentez excité et engagé - c'est une activité et chaque contraction est un assaut, une vague de quelque chose à résister qui nécessite toute votre force. Mais finalement, à la fin, ce sentiment a cédé le pas à l’épuisement désespéré et à un désir insurmontable de fin - toute fin. J'étais sur le sol en train de dire faiblement à mon mari: "Je ne pense plus pouvoir le faire". Les contractions semblaient maintenant presque continues et je ne me reposais pas assez entre elles. J'avais l'impression que tout devait se terminer d'une manière ou d'une autre - par un voyage à l'hôpital, la mort, un évanouissement ou quelque chose du genre.

     

    Puis, juste comme ça, j'ai commencé à avoir la tête qui tourne et la nausée, la pièce a commencé à sentir, je suis tombée dans la salle de bain et j'ai vomi. Je me suis immédiatement senti mieux et je me suis couché. Les contractions se sont apaisées et je me suis endormi. Je pense qu'il commençait à faire jour, alors il devait être environ 5 heures du matin. J'ai appris par la suite qu'avant que les accouchements gérés à l'hôpital ne deviennent la norme, la plupart des femmes avaient accouché au cours de la nuit.

     

    Quand je me suis réveillé, c'était à la fois plus facile et plus difficile. Plus facile, parce que les contractions étaient maintenant moins intenses, mais plus difficiles, parce que je pense que l'intensité de tout cela provoquant l'adrénaline avait disparu et que je n'étais plus dans une zone, j'avais juste mal et le manipulais du mieux que je pouvais. C'est à ce moment-là que j'ai pris de l'ibuprofène - cela n'a eu aucun effet. Je me suis rendormi à un moment donné et quand je me suis réveillé, c'était tard le matin et je me sentais beaucoup mieux. Heureux même. Que ce soit de nouveau l'adrénaline ou un autre type d'hormone, je me sentais vraiment très heureux - j'étais très fier de ce que j'avais été capable de faire, et heureux que ce soit fini et que je récupère - je me sentais comme si j'étais revenir à la normale en un rien de temps.

    On m'a donné un kit avant que tout commence à collecter le tissu pour le test. J'ai lu un blog sur l'utilisation d'un tamis pour l'attraper dans les toilettes ou pour laisser le mouchoir en papier sur une couverture imperméable. Je ne pouvais pas le faire non plus dans l'instant. Je pensais avoir très tôt un morceau de tissu très important - peut-être que c'était l'embryon. Et j'ai passé un grand chiffon rouge avec une sorte de corde déchirée attachée plus tard, que je pensais être le placenta. Cela aurait pu être l'un ou l'autre, je n'en ai aucune idée. Ce n'était pas joli, mais ce n'était pas abominable, l'instinct de vider les couleurs était primordial. Je n'ai jamais rien vu qui ressemble à un bébé, qui aurait pu être plus traumatisant, mais peut-être rassurant.

     

    Une fois ma joie passée passée, la douleur a diminué à un niveau gérable, et j'ai eu des saignements menstruels pendant plus de six jours, bien que ma douleur ait progressivement diminué. Ce furent les jours les plus difficiles, car les préoccupations immédiates de survie et de rétablissement cédèrent la place à un inévitable sentiment de perte qui était si décisif et permanent. Heureusement, Meghan Markle et Amy Schumer ont annoncé leur grossesse, de même que deux de nos amis proches. Ils avaient tous une échéance similaire en avril / mai de l'année prochaine. Alors que leur rêve se poursuivait et qu'ils célébraient avec le monde, mon rêve était terminé. Malgré mes efforts et ma culpabilité, je ne pouvais pas être heureux pour eux. Pas encore.

     

    Le dépistage a duré encore dix jours et, tout au long de ces jours, j'ai eu un écoulement jaunâtre, ce qui m'a fait craindre une infection, mais comme je n'avais aucun autre symptôme ni fièvre, j'ai attendu et cela a disparu tout seul. Lentement, avec la plus grande volonté, la colère et le chagrin sont devenus gérables, et un petit filet d'espoir est apparu - l'espoir que nous pourrons tomber enceinte une deuxième fois et avec une fin différente. Mon mari et moi sommes redevenus intimes neuf jours après la fausse couche et, bien que, rétrospectivement, cela semble un peu tôt, cela m'a vraiment aidé à me sentir proche de lui et à redevenir normal et attrayant.

    Y a-t-il des choses que j'aimerais savoir avant que cela se produise? Que j'aimerais que les autres me l'aient dit? Je pense surtout que j'aimerais que quelqu'un me dise de ne pas avoir peur de la douleur. On nous dit tant de choses sur la douleur de la grossesse et de l'accouchement et sur la manière d'éviter cette douleur, mais mon expérience m'a montré que la douleur avait une fonction, qu'elle aidait mon corps à prendre soin de moi. Je ne changerais pas cela pour le monde, et je peux dire que je ferais certainement encore une fausse couche chez moi. Bien sûr, c’est différent pour tout le monde, et j’ai peut-être eu de la chance cette fois car il n’ya pas eu de complications. Tout ce que je peux dire, c’est que le corps des femmes est une chose merveilleuse et qu’il est possible de vivre une expérience positive sans éviter la douleur.

     

    Je souhaite aussi que je sache que le langage est limitatif et que décrire la douleur peut sembler pire que ce que vous ressentez à ce moment-là. D’autre part, j'aimerais savoir que les contractions ressemblant à la naissance sont une possibilité réelle et qu’il faut se préparer à une mini-naissance qui peut durer plusieurs heures et à une période de récupération de quelques jours. Trop de littérature a qualifié la fausse couche de «crampes d’époque», ce qui n’a pas été le cas dans mon cas.

     

    Et j'imagine que j'aimerais que la fausse couche soit moins un sujet tabou. Dans les deux jours qui ont suivi la fausse couche, j’ai dû annuler un certain nombre de choses. Dans la plupart des cas, il semblait inapproprié de dire que c’était à cause d’une fausse couche. J’ai donc dit que j’étais «malade». Cela m'a fait douter de l'opportunité de retenir des informations sur une grossesse pendant les douze premières semaines et d'imaginer plutôt un monde dans lequel les femmes pourraient partager leur grossesse plus tôt et, au besoin, leurs fausses couches, avec moins de stress en raison du tabou et de la pression. de tout.

    Ensuite, il sera peut-être plus facile pour les femmes enceintes de négocier une absence du travail si nécessaire et de se soutenir mutuellement à un moment qui peut sembler si triste et isolant. Et je pense que cela aiderait l'ensemble de la population - hommes et femmes, avec et sans enfants - à comprendre le processus long et souvent fastidieux nécessaire à la constitution et à la croissance de familles.

     

    Je dirais que trois choses m'ont le plus aidé à surmonter la fausse couche: la première était de compter sur mon propre corps pour faire son travail, la deuxième était le soutien immédiat de mon mari pendant que cela se passait, et la troisième était une communauté plus large le soutien de ceux avec qui j'ai partagé l'expérience - mon professeur à l'université, qui m'a raconté sa propre fausse couche, d'autres mères et des mères optimistes sur un forum en ligne que je fréquente, et quelques amis - hommes et femmes, qui avaient des enfants et qui étaient incroyablement sympathiques et qui m'ont aidé à voir que cela aussi devait passer et qu'un jour, moi aussi, je serais heureux à nouveau.

     

    Donc, pour ceux qui attendent une fausse couche et ne savent pas quoi faire, voici mon conseil pratique:

     

    1 - obtenez beaucoup de tampons super absorbants la nuit

    2 - assurez-vous d'être à proximité des toilettes

    3 - ne vous inquiétez pas trop de la collecte de tissus, car c’est vraiment difficile

    4 - faites confiance à votre corps, respirez, criez et bougez comme il vous dit

    5 - attendez-vous à ce que cela se produise du jour au lendemain une fois que vous avez commencé à saigner et annulez le tout pendant deux ou trois jours après cela

     

    Et voici mon conseil émotionnel:

     

    1 - assurez-vous que votre partenaire - si possible, est à votre disposition et appelle

    2 - dites à qui vous avez confiance, car sa sympathie vous aidera

    3 - sachez que vous serez heureux et que vous vous sentirez en paix une fois terminé

    4 - sachez que vous allez ensuite descendre et vous sentir terriblement triste

    5 - Mais surtout, souviens-toi qu'un jour, toi aussi, tu seras heureux à nouveau.

  • médicament pour réduire les fibromes utérins: L' ulipristal

    Les fibromes utérins, plus connus sous le nom de «fibromes», sont les tumeurs bénignes les plus courantes de l'ensemble du tractus génital féminin. Dans la population en général, on les trouve chez 1 femme sur 4 en âge de procréer, tandis que 1 femme sur 2 âgée de plus de 40 ans et 4 sur 10 âgées de 30 à 40 ans ont des fibromes utérins qui apparaissent généralement avec ou sans symptômes et dans différentes dimensions et endroits dans l'utérus.

    En extrapolant ces valeurs de prévalence à notre population, nous estimons que plus de 5 millions de francaises souffrent de cette maladie. C'est la tumeur la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. Près de la moitié des patients ne présentent aucun symptôme et, dans ces cas, le diagnostic est établi de manière presque naturelle, telle qu'une échographie de routine.

    Toutefois, dans les cas où des symptômes apparaissent, les fibromes peuvent provoquer des douleurs pelviennes et menstruelles et, lors des rapports sexuels, des saignements excessifs (avec ou sans menstruations), une anémie, des mictions fréquentes, des nausées, des vomissements. et fièvre De même, ils ont généralement des conséquences négatives sur la fertilité. Si vous avez des fibromes et que vous essayez de tomber enceinte, voici ce qu'il vous faut:

    C'est le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Ces symptômes affectent considérablement la qualité de vie: les douleurs peuvent être invalidantes et entraver les activités quotidiennes, sociales ou professionnelles, tandis que l'anémie peut devenir chronique et causer de la fatigue, un affaiblissement et un engagement général pour la santé. Pour cette raison, chez ce type de patients symptomatiques, le traitement est orienté, dans un premier temps, vers leur contrôle.

    Le myome utérin est une tumeur bénigne hormono-dépendante de cause inconnue, même si elle est connue pour avoir une composante héréditaire importante. Il existe des médicaments, tels que les contraceptifs hormonaux, qui peuvent contribuer à l’amélioration des saignements abondants pendant la menstruation, mais pas toujours, et d’autres médicaments tels que les analogues de la LHRH qui réduisent la taille des myomes, mais ont des effets secondaires similaires à ceux causés par la ménopause, comme les bouffées de chaleur et l'ostéoporose .

    Il existe un traitement non chirurgical des myomes qui permet de préserver l'utérus: l'embolisation artérielle utérine. Les myomes de moins de 10 cm et bien vascularisés sont une indication de cette procédure. Chez les femmes asymptomatiques ou qui ne souhaitent plus devenir mères, les fibromes utérins ne nécessitent généralement pas de traitement et, dès l'arrivée de la ménopause, ils réduisent généralement leur taille, puisqu'il s'agit de tumeurs hormono-dépendantes liées au cycle menstruel.

    Pour le traitement des fibromes utérins, l’ANMAT (Administration nationale du médicament, des aliments et de la technologie médicale) a récemment approuvé l’acétate d’ulipristal, un médicament qui réduit considérablement les symptômes en quelques jours et réduit de plus de la taille des fibromes de 80 pour cent. L'ulipristal représente un progrès très important par rapport aux traitements disponibles, car il a prouvé qu'il réduisait considérablement les symptômes des myomes en des dimensions qui nous permettent de retarder ou de simplifier la chirurgie et de l'éviter directement dans un pourcentage des cas.

    L'approbation de l'acétate d'ulipristal a été fondée sur plusieurs études cliniques, baptisées PEARL I, II, III et IV, qui ont prouvé son innocuité et son efficacité, démontrant que 73,5% des patients ont arrêté le saignement et ont présenté une réduction du myome après Quatre cycles répétés. À leur tour, 9 sur 10 (93%) ont réussi à contrôler le saignement à la fin de chaque cycle de traitement. Avant de commencer le traitement, les femmes avaient enregistré un pourcentage de qualité de vie proche de 55%. Après l'achèvement, cela représentait entre 80 et 85%. Par contre, la douleur initiale exprimée était de 50% et, après traitement, elle n’est devenue qu’entre 5 et 6%.

    Le grand avantage de l’ulipristal est qu’il réduit le volume des saignements très rapidement, en seulement sept jours, et en parallèle, il réduit considérablement la taille du myome. Cela nous permet de soigner l’anémie du patient sans intervention médicale d'urgence, ou avec une chirurgie beaucoup moins grave.

    L'ulipristal a un seul effet indésirable principal: 1 patient sur 10 (11%) a présenté des maux de tête et, dans une moindre mesure, des sensations de vertige et de douleur. Toutefois, la littérature médicale ne fait état d'aucun effet indésirable nécessitant l'admission ou la suspension du traitement.

  • Remèdes pour traiter les fibromes utérins et tomber enceinte

    Les médicaments pour traiter les fibromes utérins ciblent les hormones régulant le cycle menstruel. Ces remèdes traitent des symptômes tels que les saignements menstruels abondants, la pression pelvienne et la douleur. Meme s'il peuvent réduire leur taille, ils n'éliminent pas complètement les fibromes. Les médicaments pour réduire les saignements sont également utilisés. Certains aident à soulager la douleur, l'inconfort et empêchent le développement de l'anémie. Mais rares sont les médicaments qui réduisent la taille des fibromes.

    Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se forment dans les tissus musculaires de l'utérus. Leur position dans l'utérus peut varier, de même que leur taille, qui peut varié du grain de riz au melon. Les fibromes sont très fréquents et bien que certains soient asymptomatiques, d'autres peuvent provoquer des crampes, des saignements ou une difficulté à tomber enceinte(infertilité). 

    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Contrairement aux medicament classiques contre les fibromes, ils sont sans effet secondaire. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Les remèdes les plus couramment utilisés pour le traitement des fibromes sont:

    1. Les antagonistes de la gonadolibérine(GnRH)

    Les agonistes de la GnRH ont pour effet de bloquer la production des hormones ovariennes. Un agoniste est en réalité une substance qui joue le rôle d’une autre substance et « trompe » l’organisme en se faisant passer pour elle. Chez les patientes qui utilisent ces medicaments, ont constate une réduction temporaire et réversible du volume de l’utérus et des fibromes de 30 à 90%. La taille des fibromes diminue et chez les personnes souffrant également d'anémie, ce problème est amélioré. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés pendant longtemps car ils peuvent affaiblir les os. Des agonistes de la gonadolibérine(Gnrh) peuvent également être prescrits pour rétrécir les fibromes avant une intervention chirurgicale.

    2. Dispositif de libération de progestatif intra-utérin

     Le dispositif intra-utérin libérant de la progestérone (lévonorgestrel) (DIU-LNG) est un dispositif placé à l'intérieur de l'utérus qui libère l'hormone progestérone et peut provoquer la suppression de l'endomètre. Il peut soulager les saignements intenses causés par les fibromes. Cependant, ces dispositifs ne soulagent que les symptômes, mais ne suppriment ni ne réduisent la taille des fibromes. En outre, ils ont également l’avantage d’empêcher une grossesse et peuvent être utilisés comme contraceptifs. A ce jour, les preuves sont insuffisantes pour soutenir l'utilisation de progestatifs ou de dispositifs intra-utérins libérant de la progestérone pour le traitement des femmes préménopausées présentant des fibromes utérins.

    3. acide tranexamique

    Ce médicament ne sert qu'à réduire le nombre de saignements causés par les fibromes et ne doit être utilisé que pendant les jours de saignements abondants. 

    4. Contraceptifs

    "Non, la pilule n'est pas un traitement du fibrome. D'ailleurs, les progestatifs ne sont pas un traitement du fibrome.Votre médecin peut vous conseiller de prendre un contraceptif qui, tout en ne traitant pas votre fibrome ou en réduisant sa taille, peut aider à contrôler les saignements. 

    5. Anti-inflammatoires non stéroïdiens

    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'ibuprofène ou le diclofénac, par exemple, peuvent être efficaces pour soulager la douleur causée par les fibromes. Toutefois, ces médicaments ne permettent pas de réduire les saignements.

    6. Suppléments de vitamines

    En raison du saignement excessif généralement causé par la présence de fibromes, il est très fréquent que les personnes atteintes de cette affection souffrent également d'anémie. Ainsi, votre médecin peut vous recommander de prendre des compléments contenant du fer et de la vitamine B12.

  • Désir d'avoir des enfants et fibromes: remède naturel

    Dans notre société, l'âge de la première grossesse continue de progresser et, parallèlement, le nombre de fibromes diagnostiqués augmente avec l'âge Les myome touchent de nombreuse femme en desir de grossesse. 40% des femmes agés de 35 ans, qui ont des difficulté a tomber enceinte ont des fibromes. La presence de fibromes utérins peut être très grave pour les femmes qui veulent avoir des enfants. Les fibromes eux-mêmes et leur traitement peuvent influencer une grossesse. Cependant rassurez vous! dans la majorité des cas, les fibromes n'empechent pas les femmes de tomber enceinte et de vivre une grossesse normale.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Fibrome et infertilité

    Comme dit precedemment, il est possible de tomber enceinte avec des fibromes. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir des complications. En effet, un grand fibrome dans la cavité utérine prend la place de l'œuf fécondé et l'empeche de s'implanter. Aussi, un grand fibrome peut entraîner une altération de la fertilité,  par déformation de l'utérus, pression sur le col de l'utérus et troubles de la circulation de la muqueuse utérine. Cela peut rendre difficile la rencontre entre l'ovule et le sperme. De plus, des hémorragies sévères et des processus inflammatoires créent des obstacles supplémentaires à l'implantation de l'œuf fécondé dans la muqueuse utérine.

    La localisation du fibrome est cruciale pour son influence sur la fertilité. Les fibromes dans l'utérus (fibromes sous-muqueux) et dans la paroi utérine (fibromes intra-muros) peuvent entraver la capacité de tomber enceinte dans de rares cas et entraver l'accouchement. A l'inverse, les fibromes en dehors de la cavité utérine (fibromes sous-séreux), ne posent aucun problème géneralement. La taille et le nombre de fibromes sont également cruciaux si un fibrome affecte la fertilité. Un fibrome volumineux ou des fibromes multiples sont plus susceptibles d’affecter une éventuelle grossesse qu'un petit fibrome seul.

    Grossesse & Accouchement avec fibrome

    Chez environ un tiers des femmes, des modifications hormonales au cours de la grossesse peuvent conduire à la croissance des fibromes existants. Après la naissance, cependant, presque tous les fibromes sont en régression. En outre, des études scientifiques montrent une incidence réduite de nouveaux fibromes après la naissance.

    Si les fibromes sont diagnostiqués pendant la grossesse, il est possible que le développement de l'enfant soit affecté, en fonction de l'emplacement et de la taille du fibrome. Dans ces cas, des contrôles intensifs supplémentaires doivent être effectués par le médecin. Il peut y avoir des fausses couches. En principe, cependant, des grossesses normales sont possibles malgré le myome.

    Au cours de l'accouchement, les fibromes n'ont généralement aucune influence. Si le canal de naissance est déplacé, une césarienne est neccessaire. Le retrait d'un fibrome pendant la grossesse est difficile et rarement recommandé, car l'utérus est difficile à suturer en raison du flux sanguin élevé.

     

    Thérapie des fibromes pour tomber enceinte rapidement

    Si l’on souhaite avoir des enfants, l’objectif est de nuire le moins possible à l’utérus lors du traitement du myome. Par conséquent, les traitements médicamenteux doivent être utilisés en premier lieu.

    Il se peut qu'une opération soit nécessaire. Ici, un traitement médicamenteux peut être utile en tant que prétraitement. Le traitement médicamenteux entraîne généralement une réduction des fibromes et permet un retrait du myome à faible risque, dans lequel l'utérus est moins endommagé. Plus le fibrome est petit, moins l'utérus est endommagé pendant la chirurgie et plus le fibrome est petit, meilleur l'utérus peut être maintenu pendant la chirurgie. La localisation précise des fibromes et une planification soigneuse du traitement sont essentielles au maintien de l'utérus.

  • impact des fibromes sur la vie intime des femmes: solution naturel

    Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) du tissu musculaire qui agrandissent et / ou déforment l'utérus et parfois le col de l'utérus. Ils proviennent des cellules musculaires lisses de la paroi de l'utérus. Bien qu’elles soient parfois seul, elles se présentent généralement sous la forme de tumeurs multiples et apparaissent au cours de l’âge de procréer et diminuent de taille avec la ménopause.

    La plupart ne causent pas de symptômes et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, en fonction de leur emplacement dans l'utérus et de leur taille, ils peuvent provoquer des symptômes et nécessiter un traitement.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisanes faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
    La plupart des fibromes ne causent pas de symptômes et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, en fonction de leur emplacement dans l'utérus et de leur taille, ils peuvent provoquer des symptômes et nécessiter un traitement.

    Les fibromes peuvent être découverts lors d'un examen gynécologique de routine ou lors de soins prénatals.Certaines femmes qui ont des fibromes utérins peuvent présenter des symptômes tels que des saignements excessifs ou douloureux pendant la menstruation, des saignements entre les règles, une sensation de plénitude dans le bas de l'abdomen, des mictions fréquentes à la suite d'un fibrome qui comprime la vessie, des douleurs lors des relations Douleurs sexuelles ou lombaires.

    Certains symptômes liés à la reproduction, tels que l'infertilité, l'avortement spontané récurrent et l'apparition précoce de douleurs du travail pendant la grossesse peuvent également être liés à cette maladie.

    La cause exacte des fibromes utérins est inconnue, mais il existe des preuves permettant de supposer qu'ils ont besoin d'œstrogènes pour leur croissance. Cela peut se produire pendant la grossesse, dans un état œstrogénique. Également après la ménopause, lorsque les niveaux d'œstrogène diminuent; Dans ces cas, les fibromes grossissent rarement et diminuent souvent. La croissance et le développement des fibromes peuvent également être influencés par d'autres facteurs, tels que la progestérone, et sont probablement d'origine génétique. Cependant, rien n'indique que des facteurs nutritionnels ou liés au mode de vie affectent la croissance et le développement.

     

    Dans quelle mesure la présence de fibromes utérins peut-elle affecter la femme et au cours de la relation?

    Il est très probable que la femme éprouvera une série de sentiments ou d’émotions négatives si elle a subi une infertilité ou une fausse couche dû à des fibromes.

    La possibilité d'avoir à perdre l'utérus à cause d'une hystérectomie peut le plonger dans la colère, l'impuissance ou la tristesse; surtout si une future grossesse était dans leurs plans. Dans ces cas, il est très important que le couple, la famille, les amis et les groupes de soutien puissent apporter un soutien aux femmes dans cette situation. Parlez à votre médecin de vos sentiments, afin d'évaluer toutes les alternatives possibles sera d'une grande importance.
    En conclusion, les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes fréquemment observées chez les femmes en âge de procréer. Elles ont généralement un comportement bénin, mais chez certaines femmes, elles peuvent provoquer des saignements utérins, des douleurs, une pression, des avortements spontanés ou la stérilité. Par ailleurs, il existe une probabilité extrêmement faible que les fibromes soient malins; Par conséquent, des contrôles périodiques sont recommandés pour décider si un traitement est approprié.

  • Conseils de santé pour femmes enceintes et pour eviter les fausses couches.

    Conseils de santé pour femmes enceintes et pour eviter les fausses couches.

    Comment puis-je utiliser cet article?

    Cette publication est l’une des nombreuses ressources du groupe AFRIQUE SANTE pouvant vous aider, vous et votre famille. Il vous donne des conseils sur la manière de mieux manger et d’être plus actif pendant votre grossesse et après la naissance de votre bébé. Utilisez les idées et les conseils de cet article pour améliorer vos habitudes alimentaires et être plus actif physiquement. Ces conseils peuvent également être utiles si vous n'êtes pas enceinte mais envisagez d'avoir un bébé! En apportant des changements dès maintenant, vous pourrez vous habituer à de nouvelles habitudes alimentaires et d'activité physique et devenir un exemple sain pour votre famille pour le restant de vos jours.

    Que faire pour éviter les fausses couches avec les plantes?
    Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel vous pouvez mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez sur l’image
    Poids santé

    Pourquoi est-il important de prendre un poids santé pendant la grossesse?

    Gagner la quantité appropriée de poids pendant la grossesse aide votre bébé à atteindre une taille saine. Mais prendre trop ou pas assez de poids peut entraîner de graves problèmes de santé pour vous et votre bébé.

    Une prise de poids trop importante augmente vos chances de développer un diabète et une hypertension artérielle pendant et après la grossesse. Si vous êtes en surpoids lorsque vous êtes enceinte, vos chances d'avoir des problèmes de santé peuvent être encore plus grandes. Il est également plus probable que vous ayez un accouchement difficile et que vous ayez besoin d’une césarienne (césarienne).

    Prendre du poids santé vous aide à avoir une grossesse et un accouchement plus faciles. Cela vous aidera également à retrouver votre poids normal après l'accouchement. Les recherches montrent qu'un gain de poids santé peut également réduire les risques d'obésité et de problèmes liés au poids plus tard, dans la vie.

    Combien de poids devrais-je prendre pendant ma grossesse?

    Le poids que vous devriez prendre dépend de votre poids avant la grossesse. Voir l’encadré «Gain de poids pendant la grossesse» pour plus de conseils.1

    Gain de poids pendant la grossesse

    Les conseils généraux de prise de poids ci-dessous concernent le poids avant la grossesse et s’adressent aux femmes qui n’ont qu’un seul bébé.

    Si vous êtes, vous devriez gagner environ

    insuffisance pondérale (IMC * inférieur à 18,5) 28 à 40 livres

    poids normal (IMC de 18,5 à 24,9) 25 à 35 livres

    surcharge pondérale (IMC de 25 à 29,9) 15 à 25 livres

    obèse (IMC de 30 ans et plus) de 11 à 20 livres

    * L'indice de masse corporelle (IMC) mesure votre poids par rapport à votre taille. Voir la section Liens supplémentaires pour un lien vers un calculateur d'IMC en ligne.

    Il est important de prendre du poids très lentement. Le vieux mythe selon lequel vous "mangez pour deux" n'est pas vrai. Au cours des 3 premiers mois, votre bébé n'a que la taille d'une noix et n'a pas besoin de beaucoup de calories en plus. Le taux de prise de poids suivant est conseillé:

    1 à 4 livres au total dans les 3 premiers mois

    2 à 4 livres chaque mois à partir de 4 mois jusqu'à la livraison

    Parlez à votre fournisseur de soins de santé du poids que vous devriez prendre. Travaillez avec lui pour fixer des objectifs de gain de poids. Tenez compte de votre âge, de votre poids et de votre santé. Suivez votre poids à la maison ou lors des visites chez votre prestataire à l'aide des tableaux de l'Institute of Medicine. Voir Gain de poids pendant la grossesse: réexaminer les directives. Lien externe pour plus d'informations.

    N'essayez pas de perdre du poids si vous êtes enceinte. Des aliments sains sont nécessaires pour aider votre bébé à grandir. Certaines femmes peuvent perdre une petite quantité de poids au début de la grossesse. Parlez à votre fournisseur de soins de santé si cela vous arrive.

    Alimentation équilibrée

    Combien dois-je manger?

    Manger des aliments sains et la bonne quantité de calories vous aide, ainsi que votre bébé, à prendre le poids voulu.

    La quantité de nourriture dont vous avez besoin dépend de facteurs comme votre poids avant la grossesse, votre âge et la rapidité avec laquelle vous prenez du poids. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, la plupart des femmes n'ont pas besoin de calories supplémentaires. Vous pouvez également ne pas avoir besoin de calories supplémentaires pendant les dernières semaines de grossesse.

    Consultez votre médecin à ce sujet. Si vous ne prenez pas le poids voulu, votre médecin pourra vous conseiller de manger plus de calories. Si vous prenez trop de poids, vous devrez peut-être réduire votre apport en calories. Les besoins de chaque femme sont différents. Vos besoins dépendent de votre poids insuffisant, de votre poids excédentaire ou de votre obésité avant de devenir enceinte, ou si vous avez plus d'un bébé.

    Quels types d'aliments devrais-je manger?

    Un régime alimentaire sain pour la grossesse comprend des aliments riches en nutriments. Les directives alimentaires américaines actuelles conseillent de manger ces aliments chaque jour:

    fruits et légumes (apportent des vitamines et des fibres)

    les grains entiers, comme l'avoine, le pain de blé entier et le riz brun (apportent fibres, vitamines B et autres nutriments nécessaires)

    lait et produits laitiers sans matières grasses ou faibles en matières grasses ou boissons au soja, aux amandes, au riz ou autres boissons non laitières additionnées de calcium et de vitamine D

    protéines provenant de sources saines, comme les haricots et les pois, les œufs, les viandes maigres, les fruits de mer (8 à 12 onces par semaine) et les noix et les graines non salées

    Un régime alimentaire sain limite également le sel, les graisses solides (comme le beurre, le saindoux et le shortening) et les boissons et aliments sucrés.

    Votre régime alimentaire est-il à la hauteur? Comment pouvez-vous améliorer vos habitudes alimentaires? Essayez de manger des fruits comme des baies ou une banane avec un yogourt faible en gras pour le petit-déjeuner, une salade avec des haricots pour le déjeuner et une poitrine de poulet maigre et des légumes cuits à la vapeur pour le dîner. Pensez à ce que vous pouvez essayer. Écrivez vos idées dans l'espace ci-dessous et partagez-les avec votre médecin.

    Pour en savoir plus sur la saine alimentation, consultez le programme en ligne "Plan alimentaire quotidien pour mamans External link". Cela peut vous aider à établir un plan alimentaire pour chaque trimestre (3 mois) de votre grossesse.

    Et si je suis végétarien

    Un régime végétarien pendant la grossesse peut être sain. Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour vous assurer que votre apport en calcium, en fer, en protéines, en vitamine B12, en vitamine D et en d'autres nutriments est nécessaire. Il ou elle peut vous demander de rencontrer un diététicien agréé (un expert en nutrition titulaire d'un diplôme en diététique approuvé par l'Académie de nutrition et de diététique, ayant réussi un examen national et autorisé à exercer dans votre État) qui peut vous aider à planifier les repas. Votre médecin peut également vous demander de prendre des vitamines et des minéraux qui vous aideront à répondre à vos besoins.

    Ai-je des besoins nutritionnels spéciaux maintenant que je suis enceinte?

    Oui. Pendant la grossesse, vous avez besoin de plus de vitamines et de minéraux, tels que le folate, le fer et le calcium.

    Obtenir la bonne quantité de folate est très important. Le folate, une vitamine B également appelée acide folique, peut aider à prévenir les anomalies congénitales. Avant la grossesse, vous avez besoin de 400 µg par jour. Pendant la grossesse et l'allaitement, vous devez consommer 600 µg par jour d'aliments ou de vitamines. Les aliments riches en folate comprennent le jus d'orange, les fraises, les épinards, le brocoli, les haricots et les pains fortifiés et les céréales pour petit-déjeuner.

    La plupart des prestataires de soins de santé disent aux femmes enceintes de prendre chaque jour une vitamine prénatale et de suivre un régime alimentaire sain. Demandez à votre médecin ce que vous devez prendre.

    Quelles autres nouvelles habitudes alimentaires peuvent aider mon gain de poids?

    La grossesse peut créer de nouveaux problèmes d'alimentation et de préoccupations alimentaires. Répondez aux besoins de votre corps et soyez plus à l'aise avec ces conseils:

    Prenez le petit déjeuner tous les jours. Si vous avez mal au ventre le matin, essayez de rôtir du pain grillé ou des craquelins de blé entier au premier réveil. Mangez-les avant même de vous lever du lit. Prenez le reste de votre petit-déjeuner (fruits, flocons d'avoine, céréales complètes, lait ou yogourt faible en gras ou autres aliments) plus tard dans la matinée.

    Mangez des aliments riches en fibres. Manger des aliments riches en fibres, boire beaucoup d'eau et pratiquer une activité physique quotidienne peuvent aider à prévenir la constipation. Essayez de manger des céréales à grains entiers, des légumes, des fruits et des haricots.

    Si vous avez des brûlures d'estomac, prenez de petits repas plus souvent. Essayez de manger lentement et évitez les aliments épicés et gras (comme les piments forts ou le poulet frit). Prenez un verre entre les repas plutôt qu'avec les repas. Ne vous allongez pas rapidement après avoir mangé.

    Quels aliments devrais-je éviter?

    Certains aliments et boissons peuvent nuire à votre bébé si vous en avez pendant que vous êtes enceinte. Voici une liste d'éléments à éviter:

    De l'alcool. Ne buvez pas d'alcool comme le vin ou la bière. Savourez un café ou un thé décaféiné, des boissons non sucrées ou de l’eau avec un filet de jus. Évitez les boissons diététiques et les boissons contenant de la caféine.

    Poisson pouvant contenir de fortes concentrations de mercure (une substance susceptible de s'accumuler dans le poisson et de nuire au bébé à naître). Vous devriez manger 8 à 12 onces de fruits de mer par semaine, mais limiter le thon blanc (albacore) à 6 onces par semaine. Ne mangez pas de poisson, de requin, d’espadon et de maquereau royal.

    Tout ce qui n'est pas de la nourriture. Certaines femmes enceintes peuvent avoir besoin de quelque chose qui ne soit pas de la nourriture, comme de l'amidon ou de l'argile. Cela peut signifier que vous n'obtenez pas la bonne quantité d'éléments nutritifs. Parlez à votre médecin si vous avez besoin de quelque chose qui ne soit pas de la nourriture. Il ou elle peut vous aider à obtenir la bonne quantité de nutriments.

    Activité physique

    Devrais-je être physiquement actif pendant ma grossesse?

    Presque toutes les femmes peuvent et doivent être physiquement actives pendant la grossesse. Une activité physique régulière peut vous aider, vous et votre bébé, à prendre le poids voulu

    réduire les maux de dos, les crampes dans les jambes et les ballonnements

    réduire votre risque de diabète gestationnel (diabète qui se développe quand une femme est enceinte)

    Si vous étiez physiquement actif avant de devenir enceinte, vous n'aurez peut-être pas besoin de changer vos habitudes d'exercice. Discutez avec votre fournisseur de soins de santé de la façon de modifier vos entraînements pendant la grossesse.

    Il peut être difficile d’être actif physiquement si vous n’avez pas de service de garde pour vos autres enfants, si vous n’avez pas travaillé auparavant ou si vous ne savez pas quoi faire. Continuez à lire pour obtenir des conseils sur la manière de contourner ces problèmes et d’être physiquement actif.

    De combien d'activité physique ai-je besoin?

    La plupart des femmes ont besoin du même niveau d'activité physique qu'avant leur grossesse. Visez au moins 30 minutes d'activité aérobique par jour presque tous les jours de la semaine. Les activités aérobiques utilisent de grands groupes musculaires (dos, poitrine et jambes) pour augmenter la fréquence cardiaque et la respiration.

    L'activité aérobique doit durer au moins 10 minutes à la fois et doit être d'intensité modérée. Cela signifie que vous respirez plus fort, sans toutefois vous surcharger ni vous surchauffer.

    Si vous avez des problèmes de santé tels que l'obésité, l'hypertension artérielle, le diabète ou l'anémie (insuffisance de globules rouges sains), demandez à votre fournisseur de soins de santé si votre niveau d'activité est sans danger.

    Comment puis-je rester actif pendant ma grossesse?

    Même si vous n'avez pas été actif auparavant, vous pouvez le faire pendant votre grossesse en utilisant les conseils ci-dessous:

    Promenez-vous dans le quartier, dans un parc ou dans un centre commercial avec un membre de votre famille ou un ami. Si vous avez déjà des enfants, emmenez-les avec vous et faites-en une sortie en famille.

    Levez-vous et déplacez-vous au moins une fois par heure si vous êtes assis sur une chaise presque toute la journée. Lorsque vous regardez la télévision, levez-vous et déplacez-vous pendant les publicités. Même une simple activité comme marcher sur place peut aider.

    Comment puis-je rester en sécurité tout en étant actif?

    Pour votre santé et votre sécurité, ainsi que pour celles de votre bébé, vous ne devriez pas faire d’activités physiques tant que vous êtes enceinte. Certains d'entre eux sont énumérés ci-dessous. Discutez avec votre fournisseur de soins de santé d’autres activités physiques que vous ne devriez pas faire.

    Faites un plan pour être actif pendant la grossesse. Énumérez les activités que vous aimeriez faire, comme marcher ou suivre un cours de yoga prénatal. Pensez aux jours et aux heures où vous pourriez faire chaque activité de votre liste, comme par exemple à l'aube, pendant la pause du travail, après le dîner ou le samedi après-midi. Consultez votre calendrier ou votre agenda pour trouver les jours et les heures qui fonctionnent le mieux et vous engager dans ces plans.

    Suivez ces conseils de sécurité lorsque vous êtes actif.

    Choisissez des activités modérées qui ne risquent pas de vous blesser, telles que la marche ou l'aquagym. Évitez les exercices rapides à l'extérieur par temps très chaud.

    Buvez des liquides avant, pendant et après l’activité physique. N'utilisez pas de hammams, de spas et de saunas.

    Portez des vêtements confortables, bien ajustés, qui soutiennent et protègent vos seins. Après la fin de la semaine 12 de votre grossesse, évitez les exercices qui vous demandent de vous allonger sur le dos.

    Arrêtez d’exercer si vous êtes étourdi, si vous êtes essoufflé, si vous êtes fatigué ou si vous avez mal au ventre.

    Comment puis-je rester en bonne santé après la naissance de mon bébé?

    Après l'accouchement, votre santé sera peut-être meilleure si vous essayez de retrouver un poids santé. Ne pas perdre de poids peut entraîner un excès de poids ou l'obésité plus tard dans la vie. Un retour à un poids santé peut réduire vos risques de diabète, de maladie cardiaque et d'autres problèmes liés au poids.

     

    Une alimentation saine et des habitudes d'activité physique après la naissance de votre bébé peuvent vous aider à retrouver votre poids santé plus rapidement et à vous donner de l'énergie.

    Après la naissance de votre bébé

    continue à bien manger. Mangez des aliments de tous les groupes alimentaires. Voir MyPlate dans la section Liens supplémentaires pour des conseils qui vous aideront à rester en bonne santé et en forme.

    renseignez-vous d'abord avec votre fournisseur de soins de santé, puis habituez-vous lentement à une routine d'activité physique régulière d'intensité modérée, comme une marche quotidienne. Ce type d'activité ne nuira pas à votre production de lait si vous allaitez.

    Comment l'allaitement peut-il aider? L'allaitement peut vous aider ou non à perdre du poids, car votre corps utilise plus d'énergie pour produire du lait. Même si l'allaitement ne vous aide pas à perdre du poids, il est lié à d'autres avantages pour la mère et l'enfant.

    De nombreux groupes de santé réputés conseillent d'allaiter uniquement pendant les 6 premiers mois de la vie du bébé. Cela signifie que vous ne devez donner à votre bébé que du lait maternel pendant cette période, sans autre aliment ni boisson. Les experts suggèrent que les femmes allaitent au moins jusqu'à l'âge de 12 mois. Au cours des mois 6 à 12, vous pouvez donner à votre bébé d'autres types d'aliments en plus du lait maternel.

    Les besoins en calories lorsque vous allaitez dépendent de votre masse grasse corporelle et de votre niveau d'activité. Demandez à votre médecin combien de calories vous avez besoin.

    Avantages de l'allaitement

    Allaitez votre bébé

    lui donne le bon mélange de nutriments dans un liquide (lait maternel) plus facile à digérer que le lait maternisé

    aide à renforcer son système immunitaire

    aide à protéger votre bébé des problèmes courants, comme les otites et la diarrhée

    Quoi d'autre peut aider?

    La grossesse et le délai après l'accouchement peuvent être merveilleux, excitants, émotionnels, stressants et fatigants, tous en même temps. Ces sentiments peuvent vous amener à trop manger, à ne pas manger suffisamment ou à perdre votre motivation et votre énergie. Être bon pour vous-même peut vous aider à faire face à vos sentiments et à adopter de saines habitudes alimentaires et d'activité physique.

    Voici quelques idées qui peuvent aider:

    Dors quand le bébé dort.

    Regarde un film amusant.

    Demandez à une personne de confiance de surveiller votre bébé pendant que vous dormez, prenez un bain, lisez, allez vous promener ou faites vos courses.

    Explorez les groupes auxquels vous et votre nouveau-né pouvez adhérer, tels que les groupes de "nouvelles mères".

    Feuille de conseils sur la durée de vie pendant la grossesse

    Parlez à votre fournisseur de soins de santé du poids que vous devriez prendre pendant votre grossesse. Suivez vos progrès sur un graphique de gain de poids.

    Mangez des aliments riches en folate, en fer, en calcium et en protéines. Demandez à votre fournisseur de soins de santé au sujet des suppléments prénatals (vitamines que vous pouvez prendre pendant la grossesse).

    Prenez le petit déjeuner tous les jours.

    Mangez des aliments riches en fibres et buvez beaucoup d’eau pour éviter la constipation.

    Réduisez les aliments «indésirables» et les boissons gazeuses.

    Évitez l’alcool, le poisson cru ou pas assez cuit, le poisson riche en mercure, la viande et la volaille insuffisamment cuites et les fromages à pâte molle.

    Soyez actif physiquement presque tous les jours de la semaine pendant votre grossesse. Si vous avez des problèmes de santé, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé avant de commencer.

    Après la grossesse, reprenez lentement votre activité physique régulière et d'intensité modérée.

    Revenez lentement à un poids santé.

    Table d'indice de masse corporelle

    Pour utiliser le tableau, recherchez la hauteur appropriée dans la colonne de gauche intitulée Hauteur. Déplacez-vous à un poids donné (en livres). Le chiffre en haut de la colonne correspond à l'IMC correspondant à cette taille et à ce poids. Les livres ont été arrondies.

     

  • Remèdes homéopathiques efficaces pour soigner les fibromes utérins

    Qu'est-ce qu'un fibrome?

    Les fibromes utérins sont des croissances tumorales bénignes qui sont dues aux couches musculaires de l'utérus, et sont presque toujours non cancéreuses.
    Le traitement des fibromes utérins se fait avec un médecin spécialiste qui choisira parmi les médicaments celui qui est adapté au cas du patient. Que le patient soit déjà en période de fertilité ou post ménopause, il est possible de réduire la tumeur la faire disparaître selon sa taille 

    Les fibromes se produisent chez les femmes fertile.

     

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois-je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement. Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

     Quels sont les symptômes des fibromes?

    Les principaux symptômes du fibrome dans l'utérus sont:

    • La Ménorragie (excessive / saignement prolongé dans l'utérus),

    • Métrorragie (saignement de l'utérus entre les menstruations),

    • La Dysménorrhée (douleur dans l'utérus pendant la menstruation), les symptômes

    • Pression sur la vessie urinaire qui cause la miction fréquente ou la difficulté de vider la vessie, 

    Constipation,

    • Anémie due à la perte excessive de sang menstruel,

    • Mal de dos.

     

    Remèdes homéopathiques efficaces pour soigner les fibromes utérins

    1. Calcaire carbonique

    C'est un excellent remède homéopathique pour les fibromes. Ce médicament peut être utilisé par des femmes qui ont des menstruations durent trop longue et un flux est abondant. Le flux des menstruations excessives peut donner lieu à l'infertilité. Les femmes qui ont besoin de ce médicament sentent un froid extrême et leurs pieds restent excessivement froids pendant le saignement de l’utérus. It est aussi adapté pour les femmes qui sont en surpoids

    2. Tabouret Bursa pastoris

    C'est une autre médecine homéopathique naturelle pour le traitement des fibromes de l'utérus. Ce médicament peut être prescrit dans les cas où les menstruations apparaissent très souvent et à intervalles courts. Dans la plupart des cas, le patient vient à peine de finir une période et la période suivante commence. La douleur de crampes sévères dans l'utérus et le dos pendant la menstruation peut également être traitée avec ce médicament.

    3. Trille pendulum

    Il est utilisé dans le traitement homéopathique de ces cas de fibrome où le saignement excessif de l'utérus s'accompagne de douleurs. La couleur caractéristique du sang menstruel est de couleur rouge brillante et c'est un critère important pour ce médicament pour être utilisé dans les cas de fibrome.

    4. Frêne Américain

    C'est une médecine homéopathique naturelle pour le traitement des fibromes où les sensations de roulement excessif accompagnent le flux menstruel. Ce médicament est aussi efficace contre les crampes et le saignement menstruel.

    5. Homéopathique Fluorica calcaire

    Ce remède fonctionne effectivement pour le traitement des fibromes qui sont très difficiles et de grande taille.

    Les médicaments homéopathiques pour le traitement de la ménorragie (excessif / saignement prolongé de l'utérus) en cas de fibromes utérins:

    -Ferrum Metallicum est un médicament homéopathique merveilleux pour contrôler le saignement excessif de l'utérus à cause du fibrome.

    -Ce médicament donne d'excellents résultats dans les cas où le sang excessif de caractère pâle et aqueux coule de l'utérus.

    -Calciné est une autre médecine homéopathique naturelle pour le traitement de la ménorragie dans les cas de fibrome.

    -Ce médicament peut être utilisé dans les cas de ménorragie. Le critère principal est un flux abondant de sang rouge brillant de l'utérus, ainsi qu'une sensation nauséabonde persistante. 
    -Le remède homéopathique Kali Carbonicum peut fournir un soulagement dans les cas où le saignement de l'utérus continue d'avoir lieu pendant une période trop longue et le sang est en train de se dilater / acre dans la nature. Ce médicament peut également soulager la douleur de dos extrême pendant le saignement de l'utérus, ce qui améliore l'assise ou la pression.

    Un autre médicament homéopathique naturel efficace pour contrôler la ménorragie qui a besoin d'être mentionné ici est ammonium carbonicum. Ce médicament s'adapte aux cas de ménorragie quand le sang menstruel est noir, caillé et très abondant. La douleur sévère sur les cuisses avec une sensation de fatigue extrême pendant la ménorragie peut également être traitée avec ce médicament.

    Les médicaments homéopathiques pour le traitement de la métrorragie (saignement entre menstruations) dans les cas de fibromes utérins :
    -Remède Homéopathique Sabina est un médicament bien indiqué pour le traitement de la métrorragie chez les patients atteints de fibromes, où le saignement de l'utérus de la nature en partie du fluide et en partie coagulé se produit en moins de mouvement et une excitation sexuelle accompagne.
    -Un autre médicament, hamamélis virginica, est un médicament homéopathique naturel qui est utilisé dans le traitement de la métrorragie en fibrome où un léger effort ou l'excès d'effort provoque le saignement de l'utérus. Le sang de l'utérus est de couleur sombre et coule sans aucune douleur chez les patients qui ont besoin de ce médicament.
    -Ustilago Maydis est également un remède homéopathique naturel pour le traitement du saignement inter-menstruel dans l'utérus myomateux. La caractéristique du sang qui est adaptée à ce médicament est que le sang est sombre et coagulé, et forme des chaînes longues et noires.
    -Remède Homéopathique Cyclamen Europe donne aussi de bons résultats dans les cas où les symptômes de la migraine accompagnent l'hémorragie de sang coagulé noir de l'utérus myome entre périodes.

    Magnésium Phosphoricum et anémone - médecine homéopathique pour les fibrome utérins - pour le traitement de la dysménorrhée (douleur pendant la menstruation).

    Magnésium phosphoricum est un excellent remède homéopathique pour soulager les douleurs coliques dans l'utérus pendant la menstruation dans les cas de fibrome. Les patients qui exigent ce médicament se sentent mieux par l'application de chaleur ou de pression dans la région utérine pendant la menstruation.
    La Médecine Anémone prés est un médicament homéopathique naturel qui fonctionne bien dans les cas où la douleur dans l'utérus est si grave qu'elle oblige la femme touchée à crier ; la douleur s'accompagne de nausées et de frissons.

    Médicaments homéopathiques pour traiter les symptômes de pression sur la vessie urinaire et le droit dans les cas de fibromes:

    Herbe est un remède homéopathique naturel, très bien considéré pour le traitement des symptômes de la tension dans les cas où les fibromes provoquent une violente irritation de la vessie et un saignement rouge brillant de l'utérus.
    Les médicaments homéopathiques bryone Alba et nux vomica sont les deux médicaments tout aussi efficaces pour traiter une constipation causée par un myome.
    Bryone Alba est conseillé aux patients qui souffrent d'une maladie dans laquelle les selles sont très dures, sèches et se passent avec une grande difficulté.
    Nux Vomica peut être prescrit dans les cas où le patient se plaint de désir constant de déféquer en raison de la pression du fibrome.

    Les médicaments homéopathiques sépia officinalis et thuya occidentalis sont des médicaments très utiles dans le traitement des symptômes de la pression dans la vessie urinaire à cause du fibrome.

    Sépia officinalis fonctionne bien dans les cas où le patient se plaint d'uriner souvent en raison de la pression constante sur la vessie. Aussi, l'urine est très brulante.
    Thuya occidentlis est un remède homéopathique naturel pour les patients de fibromes qui se plaignent principalement de la difficulté à vider toute la vessie en même temps et doivent uriner avec cinq ou six fois pour atteindre une vessie satisfaisante vide.

    Les médicaments homéopathiques quinquina officinalis et ferrum phosphoricum pour le traitement de l'anémie chez les patients atteints de fibromes :
    Aussi bien le Quinquina officinalis que le  ferrum phoshphoricum sont d'excellents médicaments homéopathiques naturels qui aident à améliorer le taux d'hémoglobine chez les patients de fibromes qui sont devenus trop anémique en raison de la perte de sang pendant la menstruation extrême.

     

    Fibromes utérins traitement homéopathique
    Les fibromes ne sont en aucun cas associés à un plus grand risque de cancer de l'utérus, et ont tendance à diminuer lors de la ménopause chez une femme. C'est à cause d'une chute au niveau de l'hormone de reproduction chez les femmes à ce stade. Les remèdes homéopathiques sont naturels et complètement sûrs, sans effets secondaires. Ils travaillent en équilibrant le niveau de l'hormone dans le corps et la diminution des fibromes. La durée du traitement varie d'une femme à l'autre et dépend essentiellement de la taille et du nombre des fibromes.
    Pour conclure, l'homéopathie, est une méthode de traitement intégrale. Elle n'aide pas seulement le traitement des désagréments causés par les fibromes utérins, mais elle a aussi un effet positif sur la santé générale de la femme.

  • Solution naturel pour faire disparaître les fibromes sans chirurgie

    Les fibromes utérins sont les tumeurs bénignes les plus courantes du système reproducteur féminin. Les termes "fibrome" et "myome" sont des synonymes et indiquent une tumeur bénigne de la musculature utérine qui affecte les femmes en période de procréation, en particulier après 30 ans. Une femme sur quatre âgée de 40 à 50 ans est porteuse de fibromes utérins. Ces lésions constituent la deuxième indication chirurgicale gynécologique après une césarienne.

    Les raisons pour lesquelles les fibromes se développent ne sont pas encore clairement définies, bien que les facteurs endogènes ethniques, héréditaires et hormonaux semblent jouer un rôle important, tandis que l’utilisation de la pilule contraceptive ne semble pas être déterminante. La taille et la vitesse de croissance sont très variables. Il y a des lésions de quelques millimètres et, à l'opposé, d'autres de plusieurs centimètres de diamètre. La position et la taille des fibromes jouent un rôle important dans la détermination des symptômes. Même les petits fibromes peuvent entraîner une augmentation substantielle du flux menstruel s'ils impliquent la cavité interne de l'utérus. Dans les cas plus graves, une anémisation progressive peut survenir. Le volume global de l'utérus explique la sensation de poids pelvien et de tension abdominale chez les femmes atteintes de gros fibromes.

    Tous les fibromes ne causent pas de symptômes et leur identification n'implique pas systématiquement le besoin de traitements. En cas de désir de progéniture, les fibromes qui déforment la cavité utérine doivent être enlevés pour augmenter les chances de conception et réduire le risque d'avortement. Cette opération, appelée "myomectomie". La myomectomie comporte aussi des risques et des inconvénients. Voici une alternative naturelle à la myomectomie. C'est un remède naturel pour faire disparaitre les myomes sans chirurgie.

    Solution naturel pour faire disparaitre les fibromes sans myomectomie?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturelle pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tous vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment ça marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cesser à la fin du traitement. Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     
     

    Chez un patient qui ne souhaite plus avoir de progéniture, plusieurs facteurs doivent être évalués, notamment l'étendue des symptômes, l'âge, la taille et le taux de croissance des fibromes, la présence éventuelle de certaines caractéristiques échographiques pouvant jeter un doute sur la nature bénigne des blessures et préférences individuelles.

    Les œstrogènes sont indispensables à la croissance de ces tumeurs. Cela signifie qu’avec le début de la ménopause, le volume des fibromes a tendance à diminuer et les symptômes qui y sont associés s’améliorent ou régressent complètement. Chez les patients présentant des fibromes symptomatiques, la ménopause peut être considérée comme un objectif favorable. Cependant, il est difficile de prédire avec les tests hormonaux actuellement disponibles à quel moment la ménopause va survenir et, en général, il convient de considérer un âge moyen de 52-53 ans. L'augmentation de la taille des fibromes lorsque les ovaires ont cessé de produire des hormones, ainsi que l'apparition d'une perte de sang après la ménopause, doivent induire des investigations diagnostiques et, dans certains cas, l'ablation de l'utérus à des fins de vérification histologique.

    Dans la plupart des cas, la décision thérapeutique concerne les femmes de plus de 40 ans sans désir de procréer. En l'absence de symptômes, une simple observation clinique au fil du temps est une option raisonnable et viable. Lorsque les fibromes provoquent une menstruation hémorragique ou un poids abdomino-pelvien, différentes options thérapeutiques sont disponibles. Dans ces circonstances, le choix se situe entre le traitement médical, la chirurgie, l’embolisation des artères utérines et l’utilisation d’une échographie focalisée.

    Des traitements médicaux visant à suspendre l'activité des ovaires et à réduire la production d'œstrogènes peuvent être indiqués chez les femmes qui atteignent vraisemblablement le climatère dans un délai ne dépassant pas quelques années.

    Lorsque la ménopause est plus éloignée, l'ablation de l'utérus est l'option thérapeutique associée au plus grand degré de satisfaction de la patiente. De plus, dans la plupart des cas, l’intervention peut maintenant être réalisée par laparoscopie, c’est-à-dire sans ouvrir la paroi abdominale. Cela réduit la douleur postopératoire et permet aux activités normales de reprendre plus rapidement.

    Beaucoup de femmes craignent que l'ablation de l'utérus ait des effets néfastes sur la fonction sexuelle, la vessie, l'intestin et le risque de prolapsus génital. Cependant, plusieurs grandes études ont régulièrement montré qu'aucune de ces craintes n'était fondée. En particulier, la fonction sexuelle reste généralement inchangée par rapport aux conditions préopératoires et même le partenaire ne ressent pas différemment les relations sexuelles. De plus, les femmes doivent être rassurées du fait qu’il n’ya pas de symptômes climatériques après l’hystérectomie si les ovaires sont préservés, car la fonction gonadique ne sera pas modifiée et se terminera selon son "horloge biologique". En d'autres termes, ne plus avoir ses règles ne signifie pas nécessairement être en ménopause.

    L'embolisation, c'est-à-dire l'occlusion sélective des artères utérines et l'utilisation d'ultrasons focalisés, sont des traitements alternatifs à l'hystérectomie. Dans le premier cas, un radiologue interventionnel introduit un cathéter mince dans une artère fémorale et monte sous contrôle radioscopique jusqu'à l'origine des artères utérines, où il injecte de petites particules sphériques ou introduit de fines spirales métalliques provoquant l'occlusion des vaisseaux provoquant une "attaque cardiaque". "Utérine." Dans le second cas, un faisceau ultrasonore est concentré sur le fibrome sous guidage par résonance magnétique nucléaire, provoquant la mort cellulaire du noyau de la tumeur.

    Ces deux dernières options, qui doivent être mises en pratique dans des centres hautement spécialisés, sont appuyées par des preuves scientifiques plus limitées que les traitements médicaux et chirurgicaux. En outre, seule une proportion des femmes atteintes de fibromes sont des candidats potentiels pour une embolisation ou une échographie focalisée. Selon plusieurs études, une proportion allant du cinquième au quart des patients devra encore subir une hystérectomie en raison de procédures inefficaces.

    Le gynécologue a pour tâche d'informer en détail la femme atteinte de fibromes sur les avantages et les inconvénients de toutes les alternatives, y compris une simple observation, en choisissant avec elle l'option qui convient le mieux à ses priorités.

  • Avortement spontané (Fausse couche)

    Avortement spontané (Fausse couche)

    L'avortement spontané est une mort embryonnaire ou fœtale non induite ou le passage de produits de la conception avant 20 semaines de gestation. L'avortement menacé est un saignement vaginal sans dilatation du col utérin au cours de cette période, ce qui indique qu'un avortement spontané peut survenir chez une femme dont la grossesse intra-utérine est confirmée et viable. Le diagnostic est basé sur des critères cliniques et une échographie. Le traitement consiste généralement en une observation en attente d'une menace d'avortement et, en cas d'avortement spontané ou semblant inévitable, en une observation ou une évacuation utérine.

    Que faire pour éviter les fausses couches avec les plantes?
    Voici le meilleur remède naturel pour éviter les fausses couches et vivre une grossesse paisible. Il est spécialement conçu pour les femmes qui ont déjà fait des fausses couches à répétition, ou pour celles qui sont enceintes et qui craignent de faire une fausse couche. Comment sa marche?
    Notre remède naturel agit en augmentant la production de la progestérone. La progestérone est une hormone essentielle qui permet de préparer l’utérus à la nidation, puis au maintien de la gestation. Notre remède naturel multipliera par 100 la probabilité de mener votre grossesse à terme. Ce remède naturel est le secret pour empêcher les fausses couches. Même en cas de fausse couche à répétition, rassurez-vous ! Grâce à notre traitement naturel vous pouvez mener une grossesse à terme assez facilement.
    Pour découvrir notre remède naturel contre les fausses couches, cliquez sur l’image.

    Traitement naturel varicocèle

    Pour plus d'informations contacter nos experts : +33644661758      +22990312738

    L'avortement spontané, par définition, est la mort du fœtus; cela peut augmenter le risque d'avortement spontané lors de grossesses ultérieures.

    La mort foetale et l'accouchement précoce sont classés comme suit:

    Avortement: mort du fœtus ou passage de produits de conception (fœtus et placenta) avant 20 semaines de gestation

    Mort foetale (mortinaissance): mort fœtale après 20 semaines

    Accouchement prématuré: passage d'un fœtus vivant entre 20 semaines et 36 semaines / 6 jours

    Les avortements peuvent être classés comme suit (voir le tableau Classification de l'avortement):

    Tôt ou tard

    Spontané ou induit pour des raisons thérapeutiques ou électives

    Menacé ou inévitable

    Incomplet ou complet

    Récurrent (aussi appelé perte de grossesse récurrente)

    Manqué

    Septique

    Classification de l'avortement

    Environ 20 à 30% des femmes dont la grossesse est confirmée saignent pendant les 20 premières semaines de grossesse; la moitié de ces femmes avortent spontanément. Ainsi, l’incidence de l’avortement spontané peut atteindre 20% environ dans les grossesses confirmées. L'incidence de toutes les grossesses est probablement plus élevée car certains avortements très précoces sont confondus avec une période menstruelle tardive.

    Étiologie

    Des avortements spontanés isolés peuvent résulter de certains virus, notamment de cytomégalovirus, d’herpèsvirus, de parvovirus et de rubéole, ou de troubles pouvant provoquer des avortements sporadiques ou une perte de grossesse récurrente (par exemple, anomalies chromosomiques ou mendéliennes, troubles de la phase lutéale). Les autres causes incluent des anomalies immunologiques, des traumatismes majeurs et des anomalies utérines (p. Ex. Fibromes, adhérences). Le plus souvent, la cause est inconnue.

    Les facteurs de risque d'avortement spontané comprennent

    Âge> 35

    Histoire d'avortement spontané

    La cigarette

    Utilisation de certaines drogues (p. Ex. Cocaïne, alcool, fortes doses de caféine)

    Trouble chronique mal contrôlé (p. Ex. Diabète, hypertension artérielle, troubles manifestes de la thyroïde) chez la mère

    Des troubles de la thyroïde infracliniques, un utérus rétroverti et un traumatisme mineur ne provoquent pas d'avortements spontanés.

    Symptômes et signes

    Les symptômes de l'avortement spontané comprennent des douleurs pelviennes, des saignements et éventuellement l'expulsion des tissus. L'avortement spontané tardif peut commencer par un jet de liquide lorsque les membranes se rompent. L'hémorragie est rarement massive. Un col dilaté indique que l'avortement est inévitable.

    Si les produits de la conception restent dans l'utérus après un avortement spontané, des saignements vaginaux peuvent survenir, parfois après un délai de quelques heures à quelques jours. Une infection peut également se développer, provoquant de la fièvre, des douleurs et parfois une septicémie (appelée avortement septique).

    Diagnostic

    Généralement, une échographie et une sous-unité bêta quantitative de la gonadotrophine chorionique humaine (bêta-hCG)

    Le diagnostic d'avortement menacé, inévitable, incomplet ou complet est souvent possible sur la base de critères cliniques (voir le tableau Symptômes et signes caractéristiques d'avortements spontanés) et d'un test de grossesse urinaire positif.

    Traitement

    le meilleurs traitement pour eviter les fausses couches est le traitement naturel à base de plantes médicinale élaboré par les experts naturothérapeute d'Afrique Santé.

    CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE TRAITEMENT

    Observation de menace d'avortement

    Évacuation utérine pour avortements inévitables, incomplets ou manqués

    Soutien affectif

    Pour l'avortement menacé, le traitement est l'observation. Rien n'indique que le repos au lit diminue le risque d'avortement complet.

    Pour les avortements inévitables, incomplets ou manqués, le traitement est une évacuation utérine ou l'attente d'un passage spontané des produits de la conception. L'évacuation implique généralement un curetage par aspiration à moins de 12 semaines, une dilatation et une évacuation entre 12 et 23 semaines, ou une induction médicale entre 16 et 23 semaines (avec le misoprostol, par exemple). Plus l'évacuation de l'utérus est tardive, plus le risque de saignements placentaires, de perforations utérines par de longs os du fœtus et de difficultés à dilater le col de l'utérus est élevé. Ces complications sont réduites par l'utilisation préopératoire de dilatateurs cervicaux osmotiques (par exemple, laminaires), de misoprostol ou de mifépristone (RU 486).

    Si l’on soupçonne un avortement complet, il n’est pas nécessaire de procéder à une évacuation utérine de manière routinière. Une évacuation utérine peut être effectuée en cas de saignement et / ou si d'autres signes indiquent que les produits de la conception peuvent être retenus.

    Après un avortement provoqué ou spontané, les parents peuvent ressentir du chagrin et de la culpabilité. Ils devraient bénéficier d'un soutien émotionnel et, dans le cas d'avortements spontanés, être assurés que leurs actions n'en étaient pas la cause. Le conseil formel est rarement indiqué mais devrait être disponible.

    Points clés

    L'avortement spontané survient probablement dans environ 10 à 15% des grossesses.

    La cause d'un avortement spontané isolé est généralement inconnue.

    Un col dilaté signifie que l'avortement est inévitable.

    Confirmez l'avortement spontané et déterminez son type en fonction de critères cliniques, d'une échographie et de la bêta-hCG quantitative.

    L'évacuation utérine est finalement nécessaire pour les avortements inévitables, incomplets ou manqués.

    Souvent, l’évacuation utérine n’est pas nécessaire pour les avortements menacés et complets.

    Après un avortement spontané, apportez un soutien émotionnel aux parents.

    Perte de grossesse récurrente

    (Avortement récurrent ou habituel)

    La perte de grossesse récurrente est ≥ 2 à 3 avortements spontanés consécutifs. Déterminer la cause peut nécessiter une évaluation approfondie des deux parents. Certaines causes peuvent être traitées.

    Étiologie

    Les causes de perte de grossesse récurrente peuvent être maternelles, fœtales ou placentaires.

    Les causes maternelles communes incluent

    Anomalies utérines ou cervicales (p. Ex., Polypes, myomes, adhérences, insuffisance cervicale)

    Anomalies chromosomiques maternelles (ou paternelles) (par exemple, translocations équilibrées)

    Troubles chroniques manifestes et mal contrôlés (p. Ex. Hypothyroïdie, hyperthyroïdie, diabète sucré, hypertension)

    Troubles rénaux chroniques

    Les troubles thrombotiques acquis (liés, par exemple, au syndrome des anticorps anti-phospholipides associé à un anticoagulant lupique, à une anticardiolipine [IgG ou IgM] ou à une glycoprotéine I anti-bêta2 [IgG ou IgM]) sont associés à des pertes récurrentes après 10 semaines. L'association avec des troubles thrombotiques héréditaires est moins claire mais ne semble pas être forte, à l'exception peut-être de la mutation du facteur V Leiden.

    Les causes fœtales sont généralement :

    Des anomalies chromosomiques ou génétiques

    Des malformations anatomiques

    Les anomalies chromosomiques peuvent causer 50% des pertes de grossesse récurrentes. Les pertes dues aux anomalies chromosomiques sont plus fréquentes en début de grossesse. L'aneuploïdie est impliquée dans jusqu'à 80% des avortements spontanés survenus à moins de 10 semaines de grossesse, mais chez moins de 15% de ceux survenant au moins à 20 semaines.

    Le fait que des antécédents de perte de grossesse récurrente augmentent le risque de limitation de la croissance fœtale et d’accouchement prématuré lors de grossesses ultérieures dépend de la cause des pertes.

    Diagnostic

    Évaluation clinique

    Tests pour identifier la cause

    Le diagnostic de perte de grossesse récurrente est clinique.

    TEST DE LABORATOIRE

    L'évaluation de la perte de grossesse récurrente doit inclure les éléments suivants pour aider à déterminer la cause:

    Évaluation génétique (caryotypage) des deux parents et de tout produit de conception indiqué cliniquement pour exclure les causes génétiques possibles

    Dépistage des troubles thrombotiques acquis: anticorps anticardiolipine (IgG et IgM), anti-beta2 glycoprotéine I (IgG et IgM) et anticoagulant du lupus

    Hormone stimulant la thyroïde

    Test de diabète

    Hystérosalpingographie ou sonohystérographie pour rechercher des anomalies structurelles utérines

    La cause ne peut pas être déterminée chez 50% des femmes. Le dépistage des troubles thrombotiques héréditaires n'est plus systématiquement recommandé à moins d'être supervisé par un spécialiste en médecine maternelle et fœtale.

    Traitement

    Traitement de la cause si possible

    Certaines causes de perte de grossesse récurrente peuvent être traitées. Si la cause ne peut pas être identifiée, la probabilité d'une naissance vivante lors de la prochaine grossesse est de 35 à 85%.

    Points clés

    Les causes de perte de grossesse récurrente peuvent être maternelles, fœtales ou placentaires.

    Les anomalies chromosomiques (en particulier l'aneuploïdie) peuvent être à l'origine de 50% des pertes de grossesse récurrentes.

    https://www.msdmanuals.com/professional/gynecology-and-obstetrics/abnormalities-of-pregnancy/spontaneous-abortion

  • fibrome et grossesse: traitement naturel

    Les fibromes sont des tumeurs bénignes non cancéreuses dans l'utérus. Egalement appelées fibromes utérins ou myomes, ils peuvent provoquer des douleurs et des saignements, ou ne pas causer de symptômes. Mais quelle est la relation entre les fibromes et la grossesse? Les fibromes peuvent-ils causer des problèmes pendant la grossesse? Les fibromes sont constitués de cellules musculaires et d'autres tissus qui se développent à l'intérieur de la paroi de l'utérus, à l'extérieur ou entre les muscles utérins. Ce sont les tumeurs non cancéreuses les plus fréquentes chez les femmes en âge de procréer et, dans de nombreux cas, elles ne provoquent pas de complications de la grossesse.

    La plupart des fibromes sont de petites excroissances non malignes qui n'affectent pas la grossesse . Mais parfois, il peut y avoir un risque, augmentant la possibilité d'avortement spontané, de naissance prématurée ou de présentation par le siège. Pour minimiser les risques, les femmes doivent être sous surveillance médicale et discuter de leur cas. Lorsqu'une femme enceinte à des fibromes, elle doit souvent subir une intervention chirurgicale pour enlever les fibromes. Nous allons vous parlez d'une alternative naturelle très efficace pour faire disparaitre les fibromes et vivre une grossesse normale grace au plantes.

    Si vous avez des fibromes, que vous souhaitez tomber enceinte, que vous etes enceinte et que vous desirez vivre une grossesse normale, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et garder votre bébé en bonne santé. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, votre grossesse se deroulera normalement et votre bébé sera en bonne santé.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Fibromes, grossesse et accouchement

    Le plus souvent, les fibromes n'interfèrent pas avec la fertilité de la femme et la conception est réalisée sans problèmes.

    Si vous savez que vous avez des fibromes, vous devez les eliminer rapidement car leurs symptômes peuvent provoquer un risque en cours de grossesse (douleur intense, saignement, gonflement, etc.).

    Les fibromes peuvent augmenter de taille pendant la grossesse en raison d'une augmentation du flux sanguin, ce qui peut causer des douleurs ou une pression: c'est pourquoi parfois les femmes enceintes atteintes de fibromes remarquent ces symptômes dans l'abdomen. Il est également nécessaire d'informer le spécialiste, qui peut vous demander de prendre du repos ou un analgésique afin que la douleur disparaisse au bout de quelques jours.

    En présence de douleurs abdominales sévères et de fièvre, il est probable que les fibromes soient dégénérés ou tordus. Si ce problème est détecté et considéré comme un risque de grossesse, la possibilité d'une intervention chirurgicale sera envisagée, bien que cela ne se produise que rarement: il s'agit d'une myomectomie .

    Très rarement, le fibrome est une interférence pour un accouchement vaginal. Normalement, les petits fibromes ne sont pas un obstacle à cet égard, et même les plus gros laisseront de la place lorsque l'utérus deviendra grand tout au long des mois de la grossesse.

    Mais il arrive qu'un gros fibrome bloque partiellement le col de l'utérus et le bébé ne peut pas passer par le canal utérin. Une césarienne est donc pratiquée.

    En bref, chaque cas est différent et doit être évalué et supervisé par le médecin. Cela dépendra du fait que le fibrome ait déja été opéré ou non, de sa taille, de son emplacement ... mais géneralement, les fibromes n’affectent pas négativement la possibilité de tomber enceinte, la grossesse elle-même ou l’accouchement.

    .

  • plantes médicinales pour lutter contre les fibromes

    Les myomes, fibromes ou polypes utérins, sont des tumeurs bénignes qui apparaissent dans le muscle de l'utérus qui se contracte pendant l'accouchement, également appelé myomètre. Elle sont rarement cancerigènes. La taille des myomes est variable et ils apparaissent plus fréquemment au cours de l'âge fertile de la femme.  En règle générale, lorsqu'ils sont petits, ils ne représentent pas un problème. Toutefois, s'ils deviennent très volumineux, ils peuvent devenir un problème.

    J’ai des fibromes et je veux tomber enceinte, que dois je faire?
    Si vous avez des fibromes et que vous recherchez une alternative naturel pour éviter l’opération, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour faire disparaître vos fibromes de façon naturel et tomber enceinte rapidement. Il est composé de plusieurs tisane faites à base des meilleures plantes au monde pour supprimer tout vos fibromes, faire disparaître les douleurs et expulsez tous les déchets contenus dans votre utérus. Comment sa marche?
    La tisane agis en empêchant l’action de la progestérone sur l’endomètre (muqueuse de l’utérus) et en conservant les taux d’œstrogène dans les limites normales. Cela aura pour effet la disparition définitive des fibromes et de vos douleurs. Ainsi, les saignements menstruels abondants vont totalement cessé à la fin du traitement.Pour découvrir notre remède naturel pour:
    -Faire disparaître les fibromes, cliquez ici
    -Contre les fausses couches, cliquez ici
    -Pour tomber enceinte rapidement, cliquez ici


     

    Quelles sont les causes des fibromes?
    On ne sait pas pourquoi les fibromes se développent, mais plusieurs facteurs peuvent influencer leur formation.

    Les hormones
    L'œstrogène et la progestérone sont les hormones produites par les ovaires. Ils provoquent la régénération de la muqueuse utérine à chaque cycle menstruel et peuvent stimuler la croissance des fibromes.

    Heredité
    Les fibromes peuvent courir dans la famille. Si votre mère, votre soeur ou votre grand-mère a des antécédents de cette maladie, vous pouvez également la développer.

    Grossesse
    La grossesse augmente la production d'œstrogène et de progestérone dans votre corps. Les fibromes peuvent se développer et se développer rapidement pendant votre grossesse.

     

    Quels sont les symptômes des fibromes?

    Vos symptômes dépendent du nombre de fibromes que vous avez, ainsi que de leur emplacement et de leur taille. Par exemple, les fibromes sous-muqueux peuvent provoquer des saignements menstruels abondants et des difficultés à concevoir. Si votre tumeur est très petite ou si vous êtes ménopausée, vous ne présenterez peut-être aucun symptôme. Les fibromes peuvent se contracter pendant et après la ménopause. En effet, les femmes ménopausées subissent une baisse de leurs taux d'œstrogènes et de progestérone, des hormones qui stimulent la croissance des fibromes. Les symptômes des fibromes peuvent inclure:

    -saignements abondants entre ou pendant vos règles, incluant des caillots sanguins douleur dans le bassin ou le bas du dos

    -augmentation des crampes menstruelles

    -augmentation de la miction

    -douleur pendant les rapports sexuels

    -menstruation qui dure plus longtemps que d'habitude

    -pression ou plénitude dans le bas de l'abdomen

    -gonflement ou élargissement de l'abdomen

    Selon les statistiques, les fibromes utérins sont responsables de 2 à 10% des cas d’infertilité , bien que toutes les femmes qui développent des fibromes n'ont aucune difficultés à concevoir,  il est conseillé réduire la croissance de sa taille pour éviter de présenter des difficultés de conception ou d’autres symptômes associés.

     

    Plantes pour lutter contre les fibromes

    L'utilisation de plantes médicinales peut aider à arrêter la croissance des fibromes, ralentissant ainsi leur développement . Certaines des plantes utilisées pour les fibromes incluent les feuilles de framboisier, l'actée à grappes noires, le trèfle violet, entre autres. Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles telles que l’onagre.

    Racine de Cohosh noire: Cette racine utilisée depuis des années par les Amérindiens favorise la régulation de l'ensemble du cycle menstruel. Il est efficace pour réduire l'inflammation de l'utérus et favoriser sa relaxation. Il est actuellement utilisé comme alternative à l'hormonothérapie.

    Pissenlit: C'est une plante qui contribue à la santé du foie, un organe qui joue un rôle important dans notre métabolisme et qui peut favoriser l'équilibre hormonal. Vous pouvez profiter à la fois de la racine et des feuilles du pissenlit.

    Gingembre : La consommation de gingembre présente de nombreux avantages. Ses propriétés médicinales sont bien connues et il contribue à améliorer la circulation sanguine, en favorisant l'apport sanguin à l'utérus, ce qui peut aider à réduire l'inflammation de l'utérus et des ovaires.

    Feuilles de framboisier: cette plante peut aider à tonifier les muscles de l'utérus, favorisant ainsi un meilleur apport sanguin, normalisant les menstruations. Il est fréquemment utilisé pour prévenir les saignements excessifs pendant la menstruation et constitue l'une des meilleures plantes pour la santé utérine.

    Angélica chinoise (Dong Quai): Cette plante favorise la circulation, ce qui aide à prévenir la croissance des tissus et à guérir les tissus endommagés. En outre, une bonne circulation aide également à éliminer les toxines et les déchets métaboliques, ce qui est important pour le traitement des fibromes.

    L’huile d’onagre : riche en oméga 3 et 6, elle est souvent utilisée pour réguler le cycle menstruel, elle favorise la santé de l’utérus et ses propriétés peuvent être utilisées pour traiter les fibromes utérins.

    Le traitement des fibromes utérins par les plantes est généralement efficace, en particulier lors d'un diagnostic précoce , dans le cas d'une tumeur bénigne.

    Malheureusement, les thérapies orales avec des médicaments aident généralement à arrêter l’évolution ou la croissance des fibromes et même à réduire leur taille, mais elles disparaissent rarement . Ils sont gros, ce qui peut peut nécessiter une intervention chirurgicale pour les éliminer.

     

    Soins et changements alimentaires

    Un régime alimentaire sain est sans aucun doute essentiel au fonctionnement de tout traitement, y compris des thérapies naturelles. C'est pourquoi il est recommandé de suivre un régime alimentaire riche en nutriments.

    Fibres: L'ajout d'aliments riches en fibres à votre alimentation favorise l'élimination de l'excès d'œstrogènes dans votre corps, ce qui aide à stopper la croissance des fibromes. Pour consommer plus de fibres, il est recommandé d'utiliser des grains entiers, tels que le riz brun, au lieu de produits raffinés, tels que le riz blanc.

    Les fruits et les légumes sont également une riche source de fibres, il est donc recommandé d'en ajouter suffisamment au régime. Enfin, les graines oléagineuses telles que les noix et les amandes sont riches en fibres.

    Évitez les sucres raffinés et les graisses saturées: Les sucres raffinés et les graisses saturées peuvent avoir un impact négatif sur les myomes. Il est donc recommandé de limiter et de modérer votre consommation. Parmi les sucres raffinés, on trouve le sucre, les bonbons, les boissons gazeuses, les cupcakes et tous les aliments dont le sucre est l’un des principaux ingrédients.